Avertir le modérateur

08/12/2016

Football Leak

n

 

 

euro 2016 but.jpg

euro 2016,foot,sport,télé,but,humour

Capitalisme : Le triomphe de l'argent roi : citoyen actif, mon blog
 
Thema Sport : le revers de la médaille - Arte :20h50 (91 min)
Comment le culte et le marché de la performance sportive condamnent les athlètes de haut niveau à une escalade néfaste, avec des dommages souvent irréversibles pour leur santé. Une enquête exceptionnelle sur une réalité occultée.
 Sport : le revers de la médaille | ARTE , Fifa en congrès
 
 Après la victoire de la France sur l'Islande en 1/4 de finale de l'Euro, revivez les débats qui ont fait l'après-match sur les plateaux TV dans notre Zap'Euro. les notes des bleus Lire la suite ici

Le foot a vieré
 
Le Brésil toujours avec sa présidente qui a pris la parole hier soir pour dire que son pays était près avec prêt de 11 milliards de dollars destiné pour accueillir cette coupe du monde. Somme énormes que beaucoup de Brésiliens aurait voulu voir investi dans l'éducation, la santé, le logement dans les secteurs ou le Brésil est très en retard. De nombreux amoureux du football et mêmes de nombreux athlète portait cette parole et marché ainsi dans les pas de ces crash test A l'image de Socrates qui a combattu la dictature et rève d'une société égalitaire. Le point :

Cristiano Ronaldo aurait dissimulé 150 millions d'euros dans des paradis fiscaux

Selon l'enquête Football Leaks, menée par douze médias européens dont Mediapart, Cristiano Ronaldo aurait dissimulé, depuis 2008, 150 millions d'euros dans des paradis fiscaux. Une combine qui aurait permis à la star portugaise de faire l'impasse sur 31 millions d'euros d'impôts. D'autres stars de ballon rond, comme José Mourinho et Falcao, auraient également bénéficié de ce système d'évasion fiscale élaboré par Jorge Mendes, l'agent le plus influent de la planète foot.

Il faudrait qu'un smicard travaille 13.000 ans... 13.000 ans... et qu'on ne me parle de démagogie où l'indécence du système n'a rien à envier à l'indécence des individus...

é un lien.
 
Après la fraude fiscale, les prochaines révélations du Football Leaks

Le scandale révélé par l'enquête baptisée Football Leaks, basée sur la fuite de 18,6 millions de documents, sur le modèle des Panama Papers, et relayé par douze médias européens (l'«European Investigative Collaborations» dite ECI), promet de nouvelles révélations fracassantes. Alors que Cristiano Ronaldo, José Mourinho et leur agent Jorge Mendes sont au cœur d'un scandale de fraude fiscale depuis hier, l'enquête va continuer d'alimenter l'actualité, promettent ses relais. En France, le site Mediapart a levé une partie du voile sur la nature des prochaines informations. Le journaliste Fabrice Arfi explique sur l'antenne de la chaîne d'information I-Télé ce matin : « C'est une industrie de l'évaporation de l'argent du football qui va être révélée. On va parler de corruption, de prostitution, d'esclavagisme moderne et de connections avec les vraies mafias ces prochaines semaines. » L'EIC promet un calendrier de révélations étalés sur les trois prochaines semaines. 

«Football Leaks» : Di Maria et Pastore dans la tourmente

Chose promise, chose due. Les révélations continuent de tomber dans l'enquête baptisée «Football Leaks», menée par le consortium European Investigative Collaborations (EIC) composé d'une douzaine de médias européens. Ce jeudi, Mediapart prétend lever le voile sur «une mafia du foot argentin» et cible notamment deux stars du PSG : Angel Di Maria et Javier Pastore. Le premier nommé toucherait ses droits à l'image via une société basée au Panama, tandis que le second recevrait de l'argent de Nike par «une coquille offshore» en Uruguay. Mais ce n'est pas tout : «Leurs transferts, comme ceux de nombreux joueurs (Higuain, Falcao, etc.), ont également donné lieu à des commissions occultes via des agents argentins. Matchs achetés ou joueurs sélectionnés dans l'équipe argentine pour faire grimper leur cote font aussi partie des méthodes utilisées», prétendent nos confrères. Ni Angel Di Maria, ni Javier Pastore n'ont répondu aux questions d'EIC. Le PSG, lui, plaide «l'ignorance sur la destination finale des fonds» versés aux agents concernés.   


Pourquoi le Brésil est LE pays du foot 
 
 


 
Bresil : Les héritiers de Socrates
Aussi populaire qu'il soit, le football a toujours eu un rôle politique au Brésil grâce à l'empreinte de Socrate, un joueur mythique qui a mené la fronde contre la dictature dans les années 80 et sert aujourd'hui de modèle à tous les nouveaux rebelles. .
 
1982 le milieu de terrains socrates balle aux pied s'oppose à la dictature Marita : " Liberté pour tout les Brésiliens" Le joueur de Sao polo installe la démocratie au sein de son club . Un joueur, une voie : AUTOGESTION. Avec leur maillot affichant clairement démocratie Corinthane ( démocratia Corinthiana )
 
Socrate et son équipe incarne un rêve de tout un peuple. Un peuple qui veut en finir avec la dictature. En 1985 ce rêve deviendra réalité Depuis Socrate est mort , bien sur le football a suivi d'autre chemin. Mais si ces petits frères entretiennent encore la flamme d'un football qui savait être politique
Sócrates e a Democracia Corinthiana (Em Inglês)

 
Sostenes Olivera et Rai, anciens joueurs du PSG consacre leurs fortunes au gamin des favelas dont le gouvernement ne s'occupe pas en leur offrant foot et éducation.
 
Sostenes Olivera, Directeur général de la fondation Gol de Lettra : " Nous avons le droit de voter, mais nous n'avons toujours pas le droit de savoir ce que la population a besoin et ce que les politiciens ont besoins. Donc je pense que la lutte de Socrate continue clairement en ce sens.
 
Les petits frères de Sucrates ne sont pas les seuls à ce servir du foot pour faire changer les choses. Dom Senso Football Club  par exemple dont les images ont inondés internet. L'association s'est crée en 2013 pour protéger les joueurs né du foot business . Cette association rassemble désormais 1000 joueurs rebelles et politiques
 
Ricardo Borges Martin ( google) , directeur exécutif du Dom Senso Football Club : " Il y a une prise de conscience que cela va bien au delà des terrains de foot. Elle correspond a ce que les brésiliens sont entrain de vivre. les gens se sentent plus habilité à prendre par au processus
 
Ces joueurs quasiment syndiqués peuvent compter sur le soutien de Omarca E Mosso, une association de supporter qui revendique un football plus juste et plus populaire. actif et plus populaire , ils ont mis une procédure pour corruption de la confédération Brésilienne de Foot en digne héritier de Socrate qui supporterait très mal que le foot ne soit plus la cause du Peuple.
 
Le stade Maracanã de Rio de Janeiro  À sa construction en 1950, à l'occasion de la première Coupe du monde de l'après-guerre, il était le plus grand stade de la planète. S'il a été détrôné depuis, l'Estádio Mário Filho, surnommé Maracaña, reste un lieu mythique : c'est ici, au nord de Rio de Janeiro, que Pelé marqua son millième but. Il vient d'être rénové pour la Coupe du monde de football
 
Le stade Maracana, Rio de Janeiro - YouTube : 
 
 

Paul Victor Magalhaes , responsable du " Font National des supporters " A rio de Janeiro La professionnalisation du football est symbolisé par le stade Maracaña. Avant il était pour les classes les plus basses, les ramasseurs de balles, les gens de la rue qui faisait la manche pour récolter un euro et qui pouvait rentrer au Maracaña. L'autre Maracaña était spontanément démocratique. Aujourd'hui les gens ne peuvent plus rentrer parce que les places sont trop chères

 
Bien sur, les brésiliens soutiendront jusqu'au bout l'équipe nationale, mais la magie du foot s'estompe. Pendant la coupe, ils iront aussi manifester ne serais que pour faire baisser le prix des billet dans les stades.

22:54 Publié dans sports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : football leak

06/12/2016

Electricité le montant de la facture

n

La photo est mauvaise il devrait être dans le réacteur avec la tête qui dépasse :D

Le programme de François Filllon comporte une partie intitulée "Environnement et transition énergétique". Il y développe deux axes pour la défense du climat : le…
FRANCETVINFO.FR
 

« Impossible de faire des tracts si on n’est pas capable de dire l'essentiel en moins de 10 lignes, je tente donc le défis : La solution au problème du gaspillage énergétique n'est pas de remplacer une énergie en voix d'épuisement par un énergie dangereuse.Non ne réglera pas le problème de la fuite en avant de la dépense énergétique en substituant une énergie par une autre au fur et à mesure que l'on épuise les différentes ressources de la planète.La solution des problèmes énergétiques passent par le tryptique "Sobriété, Efficacité, Energies renouvelables" à mettre en œuvre avec l'éco-construction et la rénovation écologique des bâtiments. » 

Un thématique développée dans l'émission de Terre à Terre consacrée à l'éco-construction disponible en ligne ici :http://terreaterre.ww7.be/batir-ecologique.html : Les Amis de l’EcoZAC de la place Rungis A mettre d'urgence dans votre podcast en cliquant icihttp://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emiss...

Est ce que l'ère du "Non au Nucléaire" a été remplacé par l'ère du "Oui au Nucléaire"... et l'uranium  surfe sur la tendance.Si vous pensiez que les Etats-Unis avaient un problème avec le pétrole importé, vous savez maintenant que le pays a également un problème avec l'uranium.  C'est un problème de sécurité nationale, et c’est dramatiqueDéclaration du président français Nicolas Sarkozy à Rome

« Si l'Europe veut respecter ses engagements à l'aune de 2020, elle doit développer massivement les énergies renouvelables et développer le nucléaire. »24/02/2009 par France 24

 

Electricité le montant de la facture - YouTube

 

 Il y a tout juste vingt ans, l'Europe décidait de libéraliser totalement le marché de l'énergie. A la clé, une promesse : celle d'une électricité moins chère grâce au jeu de la libre concurrence entre tous les opérateurs. Au final, une chimère que les Européens paient au prix fort. Le prix moyen de l'énergie a augmenté de 42 % en huit ans,...

EXCLUSIF - «La situation du nucléaire est très préoccupante», selon le président de l’Autorité de sûreté

Après la découverte, au printemps 2015, d’un défaut dans la cuve du futur réacteur EPR de Flamanville, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a déclenché une campagne de contrôle sans précédent. Elle est loin d’être terminée. Son président, Pierre-Franck Chevet, souligne que la situation est « très préoccupante ». 

A lire : Pierre-Franck Chevet: «Il faut repenser le contrôle du nucléaire»

EDF: Greenpeace alerte sur l'avenir du groupe

Fessenheim: enquête sur un réacteur

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour faire la lumière sur l'anomalie détectée sur le réacteur numéro 2 de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), après une plainte de Greenpeace et d'autres associations, a appris l'AFP hier soir de source judiciaire.

L'enquête, confiée à la gendarmerie, a été ouverte des mêmes chefs que ceux mentionnés par la plainte de Greenpeace, qui visait Areva et EDF: mise en danger délibérée de la vie d'autrui, usage de faux, utilisation d'un équipement à risques ne satisfaisant pas aux exigences essentielles de sécurité et déclaration tardive d'un incident risquant d'avoir des conséquences notables sur la sécurité de l'installation. 

Areva avait annoncé fin avril que des anomalies documentaires avaient été détectées dans le suivi des processus de fabrication d'équipements au sein de son usine du Creusot. Parmi ses irrégularités, l'une d'entre elles concernait la virole basse d'un générateur de vapeur du réacteur numéro 2 de Fessenheim.

En juillet, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) avait annoncé que le réacteur n°2 de la doyenne des centrales françaises, stoppé le 13 juin, devait être maintenu à l'arrêt en raison de cette anomalie. Pour Greenpeace, EDF a tardé à déclarer l'anomalie à l'ASN, en la dissimulant pendant un mois entre mai et juin 2016.

"Areva comprend qu'une enquête préliminaire aurait été ouverte mais n'en a pas été informé à ce stade", a indiqué hier soir une porte-parole du groupe, affirmant que ce dernier "se tient bien sûr à la disposition de la Justice et communiquera en toute transparence tous les éléments à sa disposition".

LIRE AUSSI:

» L'intrusion dans une centrale nucléaire sera plus sévèrement punie

LIRE AUSSI: Fessenheim, un dossier politiquement radioactif

Des centrales électriques "probablement" surévaluées et des coûts de démantèlement et de gestion des déchets "drastiquement" sous-estimés: une étude du cabinet d'analyse financière AlphaValue, commandée par Greenpeace, éreinte la stratégie nucléaire d'EDF et sa situation financière. 

Selon cette étude, publiée ce jeudi, intitulée "EDF asphyxiée par le nucléaire", "la principale inquiétude" pour l'électricien concerne un "sous-provisionnement" des coûts du démantèlement des réacteurs et de la gestion des déchets."Entre 57,3 et 63,4 milliards d'euros en 2025"Ces comparaisons "doivent être analysées avec prudence car il y a des paramètres différents entre les pays qui expliquent les différences", a réagi auprès de l'AFP EDF, évoquant le périmètre considéré, ou l'effet de standardisation à attendre en France du fait d'un parc de 58 réacteurs plus important. Les fourchettes provisionnées par EDF "ont été confirmées par l'audit de la DGEC (instance du ministère de l'Energie) en 2014 et 2015", précise l'électricien.

Dépréciation d'actifs ?

Par ailleurs, AlphaValue estime qu'EDF devrait "envisager (...) une dépréciation de (ses) actifs nucléaires et thermiques" dans ses comptes, autrement dit revoir à la baisse la valeur de son parc de centrales nucléaires et de ses centrales conventionnelles fonctionnant au charbon, au gaz ou au fioul.

Investissements

Enfin, l'étude se penche sur les investissements à venir d'EDF (projet Hinkley Point, grande maintenance du parc nucléaire français, énergies renouvelables, rachat de la branche réacteurs d'Areva, etc) et conclut qu'ils s'élèvent à plus de 160 milliards d'euros d'ici 2025, soit plus de 15 milliards d'euros par an.

EDF a évalué ces besoins d'investissements entre 12,5 et 13,5 milliards d'euros par an au cours des trois prochaines années.

Hausse des prix de l'électricité

Seul élément positif, selon AlphaValue, la réduction de capacités nucléaires entraînera une hausse des prix de l'électricité qui "aura un effet positif à l'horizon 2025" sur les revenus d'EDF.

"Défauts de qualité de l’acier de pièces essentielles, falsification de dossiers de fabrication : les centrales nucléaires françaises n’ont jamais connu autant de problèmes. Douze réacteurs (sur cinquante-huit) sont à l’arrêt. Une situation très préoccupante..."

un lien.

La filière du nucléaire tout entière se retrouve dans l'œil du cyclone
«La situation du nucléaire est très préoccupante»

Jeudi 10 novembre 20:30 - 21:25
 
Documentaire

Réalisé en 2016 par  Cécile Allegra, Patrick Dedole

Classes moyennes, pauvres demain? -Créé le mardi 06 décembre 2016

04/12/2016

VIVE L'ABSTENTION

n

pensée du jour
après les primaire à droite, les primaires à gauche, j'espère que les autres partis feront aussi des primaires comme ça on additionnera tout les votants encartés dans les partis et on saura le nombre exacte de cons dans l'hexagone.

VIVE L'ABSTENTION

L’image contient peut-être : 2 personnes , personnes souriantes
 
 

pensée à goût amère du jour :

allez allez peuple facebookien arrêtez de vous plaindre des Fillon des Valls des Merdanchon ou des Le Pen ( et des autres).
Ce sont des capitalistes, et le capitalisme vit en pressant les gens comme nous, et si vous voulez un secret et bien ils nous presserons jusqu’à la moelle .
Mais au delà des individualités il ne font qu'obéir aux exigences du capitalisme.

Au lieu de geindre sur les réseaux sociaux organisez vous donc dans la réalité pour combattre révolutionnairement tout ces pourritures.
Commencez à discuter localement en toute franchise et finesse,
partagez vos idées défendez les, rassemblez vous etc
bref commencer par un bout!

Au lieu d'aller voter qui n'est que leur seul souhait à tous ces politicards, soyez fière de ne pas être de leur valets.

Au lieu de vous faire chier ( même sans vous en rendre compte) devant des inepties tv ou youtubesque bref s'emmerder toujours de plus en plus longtemps devant un écran essayez d'apprendre 2-3petit trucs et 2-3idées phares qui vous seront utile quand le vrai malheur arrivera.

Car, oui si nous nous organisons pas pour mettre à terre ce système injuste et perfide, on aura des coups de gourdins de +en+ fort.
Mais ce sera tout à fait normal la passivité conduit toujours à la souffrance.

L’image contient peut-être : ciel et plein air
 
 

  « Choisir ces chefs, c'est juste choisir qui nous mènera a l'abattoir »

Le père nouel,c'est pas un mec fréquentable : il bosse un jour par an...un peu comme un patron...moi,j'y écris plus , malgré ses lettres de relance

L’image contient peut-être : 1 personne
 

La politique est essentiellement l’art de la manipulation des apparences, du faux-semblant, du stratagème, des jeux à trois bandes, du coup d’État permanent, de la mauvaise foi et de la domination, bref : du mensonge efficace. Quoi de plus logique que d’élire comme président un menteur patenté. Ceux qui voient dans cette élection le triomphe d’une politique de la « post-vérité » parce que le vainqueur du jour ne s’est jamais soucié de « respecter les faits » tentent lamentablement d’occulter l’évidence que s’il a été élu, c’est précisément parce qu’il incarnait la vérité de la politique, la vérité de son mensonge. Ce qui rend la gauche partout haïssable, c’est de mentir sur le mensonge en faisant de la politique avec des bons sentiments. Chaque fois que la gauche s’en est pris à l’obscénité de Trump, elle n’a donné à entendre que le caractère faux-cul de son propre moralisme. La retenue dont la gauche se prévaut est aussi bien retenue de la vérité, qui éternise le règne du mensonge. C’est ainsi que Trump est devenu, pour certains, le nom de la fin du mensonge. Il leur manque seulement d’avoir lu Gracian, qui disait de l’homme de cour : « Quand son artifice est connu, il raffine sa dissimulation, en se servant de la vérité même pour tromper. Il change de jeu et de batterie pour changer de ruse. Son artifice est de n’en avoir plus. »LETTRE À NOS COUSINS D'AMÉRIQUE - Trump est élu. Trêve de bavardages.Trump est élu. Trêve de bavardages.LUNDI.AM

Une chose m’étonne prodigieusement, j’oserai dire qu’elle me stupéfie, c’est qu’à l’heure scientifique où j’écris, après les innombrables expériences, après les scandales journaliers, il puisse exister encore dans notre chère France (comme ils disent à la Commission du budget) un électeur, un seul électeur, cet animal irrationnel, inorganique, hallucinant, qui consente à se déranger de ses affaires, de ses rêves ou de ses plaisirs, pour voter en faveur de quelqu’un ou de quelque chose.

Quand on réfléchit un seul instant, ce surprenant phénomène n’est-il pas fait pour dérouter les philosophies les plus subtiles et confondre la raison ?

Où est-il le Balzac qui nous donnera la physiologie de l’électeur moderne ?

Et le Charcot qui nous expliquera l’anatomie et les mentalités de cet incurable dément ?

Nous l’attendons.

 Renaud Petit Papa Noël

 

 

La tradition des Etats policiers sous le régime de Hollande: le ministre de la police, Cazeneuve, nommé premier ministre.
Pour mémoire le duo Valls Cazeneuve n'a reculé devant aucune ignominie,violences, répressions arbitraires, criminalisation de la contestation sociale, atteintes au droit de manifester, violences policières, manifestants blessés, mutilés et tué, arrestations à l'aube comme des criminels de salariés en lutte pour leurs emplois, criminalisation des manifestants et des militants syndicaux... la liste de leurs crimes est longue.
loi rebsamen, loi macron; loi El khomri avec 3 fois le 49.3 pour l'imposer. Ni oubli, ni pardon !

 
La Tribune  Bruno Le Roux, jusqu'ici président du groupe PS à l'Assemblée nationale, devient ministre de l'Intérieur en remplacement de Bernard Cazeneuve nommé Premier ministre.

Jacques Ricau et Lionel Cattaux ont partagé la publication de Bill Cocker.
Photo de Bill Cocker.
Photo de Bill Cocker.
Photo de Bill Cocker.
Photo de Bill Cocker.
Photo de Bill Cocker.
+4
Bill Cocker a ajouté 8 photos.
"No comment"
 
 
 
 

 « La droite est travaillée par un tropisme pro-Poutine »

  Peu fiable voire dangereux

En réalité, il ne change rien au désenchantement et au désarroi politique français. Les indignés de droite ont eu dimanche soir l’équivalent du succès de Podemos ou de la percée de Mélenchon pour les indignés de gauche : une consolation, un simulacre d’alternative qui fait semblant d’être un projet

 

 
L’image contient peut-être : texte
 
  Sur Poutine, la Crimée et la Syrie, les deux candidats ont échangé quelques piques.La discrétion et les rétropédalages de François Fillon sur le soutien à la Russie ne doivent pas masquer que sa politique cache une véritable rupture avec celle de l’Union européenne et de l’Alliance atlantique, estime le politiste Philippe de Lara.
Lors du débat d'entre-deux tours qui l'opposait à Alain Juppé, François Fillon s'est agacé de voir les programmes scolaires "rédigés par des idéologues" qui "veulent imposer leur vision de la société

COMPTE RENDU Fillon-Juppé : des divergences très diplomatiques Sur Poutine, la Crimée et la Syrie, les deux candidats ont échangé quelques piques.

 POINT DE VUE« La droite est travaillée par un tropisme pro-Poutine »

 François Fillon veut retoucher les programmes d'histoire

 
 

Fillon veut "reprendre les privatisations"

François Fillon, candidat de la droite à la présidentielle, a plaidé jeudi pour "reprendre les privatisations" et pour que "l'Etat reprenne des capitaux immobilisés dans des entreprises commerciales où il a gardé des participations", comme chez Renault.
 
Il a estimé que ces mesures concernaient les entreprises où, pour l'Etat, "cela ne sert strictement à rien" de détenir des participations en terme d'influence sur la stratégie de l'entreprise, lors d'une rencontre avec des élus à la mairie de Chantenay-Villedieu (Sarthe), à l'occasion de son premier déplacement après sa victoire à la primaire de la droite dimanche.
 
 
"Le très haut débit, ce n'est pas uniquement pour que tout le monde puisse jouer à Warcraft"
 
Alors que plusieurs élus locaux lui exprimaient le besoin de raccorder les communes rurales au très haut débit, M. Fillon a répondu 
 
LIRE AUSSI:
 
 
L’image contient peut-être : une personne ou plus
Arnold Rothstein à Aeroporto de Lisboa.
 
#FILLON "Le Canard enchaîné" s'est intéressé à la très lucrative entreprise de conseil de François Fillon(dont il ne parle jamais)(CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

2F Conseil : deux F, comme les initiales de François Fillon bien sûr. Le nouveau candidat de la droite pour 2017, si prompt à célébrer les vertus de l'entrepreneuriat, n'est guère expansif sur les activités de la société qu'il a créée en juin 2012, dans la foulée de la défaite de l'UMP à la présidentielle.

L'équipe de François Fillon refuse de citer le nom des clients de l'entreprise. "L'essentiel de l'activité de 2F Conseil est constitué des conférences données par François Fillon", répond-elle au "Canard". Des conférences (dont une au Kazakhstan en 2013) auxquelles s'ajoutent "quelques analyses de conjoncture et des notes portant sur l'état des relations internationales". Le candidat nie en revanche avoir été rémunéré pour une conférence en 2013 en Russie et une autre en Iran en 2016... Pays avec lesquels il prône un rapprochement. 

Partager TEMPSREEL.NOUVELOBS.COM Le Canard enchaîné - 30 11 2016 la photo de La Sociale.
 
 
Dans un entretien à Valeurs actuelles, elle dénonce « l’idéologie des 35 heures ». selon POLITIS.FR
 La posture pseudo-révolutionnaire du parti d’extrême-droite est, sans doute aucun, la clé de sa réussite.La candidate d’extrême droite a également rassuré l’électorat libéral et conservateur sur son programme. Comme Les Républicains, elle dénonce « l’idéologie des 35 heures ».Elle assure n’avoir « jamais proposé une augmentation du Smic ». Et n’est plus sûre de rétablir la retraite à 60 ans

FN: une enquête ouverte sur le financement des régionales 2015, confirmant une information duMonde. Cette enquête ouverte pour escroquerie, abus de biens sociaux et blanchiment de ces délits, vise l'entreprise Presses de France, dirigée par Axel Loustau, conseiller régional FN d'Ile-de-France. C'est un proche de Frédéric Chatillon, renvoyé en procès dans l'affaire des kits de campagne aux législatives de 2012. . Sa société avait perçu 4,7 millions d'euros de l'Etat au titre des frais de campagne remboursables mais seul 1,2 million a été débité au profit de sous-traitants imprimeurs, selon la source. 

 
Pourquoi le Front National est à la botte du système, en trois leçons
 
Le parti de Marine Le Pen se présente comme le grand défenseur du peuple français. Face au marasme économique de notre pays, à l'évolution géopolitique internationale, le Front National apparaît progressivement comme le meilleur représentant des intérêts de la France, de ses travailleurs. Rien n'est plus faux, et c'est ce que nous allons démontrer en trois points. Le FN est un parti à la botte du système, qui n'existe que pour maintenir l'œuvre de pillage organisée contre le peuple. La plus grande imposture politique de notre temps doit être révélée.
 

Le président élu Donald Trump s'est lancé dans une tempête de tweets aujourd'hui pour mettre en garde les entreprises américaines de ne pas faire la "très coûteuse" erreur de délocaliser leur production à l'étranger."Les Etats-Unis vont nettement réduire les impôts et la règlementation des entreprises, mais une entreprise qui quitte notre pays pour un autre pays, licencie ses employés, construit une nouvelle usine ou installation dans un autre pays, et pense ensuite pouvoir vendre ces produits aux Etats-Unis sans être punie se TROMPE!", a menacé M. Trump, rappelant qu'il veut instaurer une taxe de 35% sur ces importations, en guise d'arme de dissuasion.Cette promesse de préserver ainsi - et même de faire revenir des emplois manufacturiers - aux Etats-Unis à valu à M. Trump les voix de nombreux ouvrier dans des Etats qui en général votaient démocrate et par là-même d'emporter l'élection du 8 novembre.

 
 
 Pour exister, la classe capitaliste a besoin d'employer la force de travail pour faire tourner ses entreprises. La grande classe sociale, largement majoritaire dans la population, qui fournit à la nation la force de travail nécessaire à la production, n'est autre que la classe ouvrière. Cette dernière est démunie de tout capital, en tant que moyens de productions – et capacité d'employer – mais son patrimoine s'est largement accru en quelques générations. Parce qu'elle s'est battue, la classe ouvrière vit plus confortablement, et a conquis une transformation avantageuse de l'économie par l'interdiction du travail des enfants, la réduction du temps de travail ou la nationalisation de grandes entreprises. La Sécurité sociale, en tant que mise en commun des risques pour subvenir aux besoins des familles, des malades et des vieux, est également l'œuvre de ses luttes. Bien sûr, il n'existe pas que la grande bourgeoisie et la classe ouvrière. Il existe une petite bourgeoisie, qui détient un capital suffisant pour faire tourner une petite affaire commerciale, artisanale ou libérale ; mais ses unités de productions, par la loi du marché, sont entièrement assujetties aux grands groupes. Ces derniers, comme les services de l'Etat et autres organismes publics, sont administrés par un ensemble de cadres et directeurs qui forment la classe intermédiaire. Celle-ci dirige l'économie, organise la production, mais elle le fait pour le compte exclusif de la grande bourgeoisie propriétaire.
 
 

C’est toi le criminel, ô Peuple, puisque c’est toi le Souverain. Tu es, il est vrai, le criminel inconscient et naïf. Tu votes et tu ne vois pas que tu es ta propre victime.

Pourtant n’as-tu pas encore assez expérimenté que les députés, qui promettent de te défendre, comme tous les gouvernements du monde présent et passé, sont des menteurs et des impuissants ?

Tu le sais et tu t’en plains ! Tu le sais et tu les nommes ! Les gouvernants quels qu’ils soient, ont travaillé, travaillent et travailleront pour leurs intérêts, pour ceux de leurs castes et de leurs coteries.

Où en a-t-il été et comment pourrait-il en être autrement ? Les gouvernés sont des subalternes et des exploités : en connais-tu qui ne le soient pas ?

Tant que tu n’as pas compris que c’est à toi seul qu’il appartient de produire et de vivre à ta guise, tant que tu supporteras, - par crainte,- et que tu fabriqueras toi-même, - par croyance à l’autorité nécessaire,- des chefs et des directeurs, sache-le bien aussi, tes délégués et tes maîtres vivront de ton labeur et de ta niaiserie. Tu te plains de tout ! Mais n’est-ce pas toi l’auteur des mille plaies qui te dévorent ?

Tu te plains de la police, de l’armée, de la justice, des casernes, des prisons, des administrations, des lois, des ministres, du gouvernement, des financiers, des spéculateurs, des fonctionnaires, des patrons, des prêtres, des proprios, des salaires, des chômages, du parlement, des impôts, des gabelous, des rentiers, de la cherté des vivres, des fermages et des loyers, des longues journées d’atelier et d’usine, de la maigre pitance, des privations sans nombre et de la masse infinie des iniquités sociales.

Tu te plains ; mais tu veux le maintien du système où tu végètes. Tu te révoltes parfois, mais pour recommencer toujours. C’est toi qui produis tout, qui laboures et sèmes, qui forges et tisses, qui pétris et transformes, qui construis et fabriques, qui alimentes et fécondes !

Pourquoi donc ne consommes-tu pas à ta faim ? Pourquoi es-tu le mal vêtu, le mal nourri, le mal abrité ? Oui, pourquoi le sans pain, le sans souliers, le sans demeure ? Pourquoi n’es-tu pas ton maître ? Pourquoi te courbes-tu, obéis-tu, sers-tu ? Pourquoi es-tu l’inférieur, l’humilié, l’offensé, le serviteur, l’esclave ?

Tu élabores tout et tu ne possèdes rien ? Tout est par toi et tu n’es rien.

Je me trompe. Tu es l’électeur, le votard, celui qui accepte ce qui est ; celui qui, par le bulletin de vote, sanctionne toutes ses misères ; celui qui, en votant, consacre toutes ses servitudes.

Tu es le volontaire valet, le domestique aimable, le laquais, le larbin, le chien léchant le fouet, rampant devant la poigne du maître. Tu es le sergot, le geôlier et le mouchard. Tu es le bon soldat, le portier modèle, le locataire bénévole. Tu es l’employé fidèle, le serviteur dévoué, le paysan sobre, l’ouvrier résigné de ton propre esclavage. Tu es toi-même ton bourreau. De quoi te plains-tu ?

Tu es un danger pour nous, hommes libres, pour nous, anarchistes [sic]. Tu es un danger à l’égal des tyrans, des maîtres que tu te donnes, que tu nommes, que tu soutiens, que tu nourris, que tu protèges de tes baïonnettes, que tu défends de ta force de brute, que tu exaltes de ton ignorance, que tu légalises par tes bulletins de vote, - et que tu nous imposes par ton imbécillité.

C’est bien toi le Souverain, que l’on flagorne et que l’on dupe. Les discours t’encensent. Les affiches te raccrochent ; tu aimes les âneries et les courtisaneries : sois satisfait, en attendant d’être fusillé aux colonies, d’être massacré aux frontières, à l’ombre de ton drapeau.

Si des langues intéressées pourlèchent ta fiente royale, ô Souverain ! Si des candidats affamés de commandements et bourrés de platitudes, brossent l’échine et la croupe de ton autocratie de papier ; Si tu te grises de l’encens et des promesses que te déversent ceux qui t’ont toujours trahi, te trompent et te vendront demain : c’est que toi-même tu leur ressembles. C’est que tu ne vaux pas mieux que la horde de tes faméliques adulateurs. C’est que n’ayant pu t’élever à la conscience de ton individualité et de ton indépendance, tu es incapable de t’affranchir par toi-même. Tu ne veux, donc tu ne peux être libre.

Allons, vote bien ! Aies confiance en tes mandataires, crois en tes élus.

Mais cesse de te plaindre. Les jougs que tu subis, c’est toi-même qui te les imposes. Les crimes dont tu souffres, c’est toi qui les commets. C’est toi le maître, c’est toi le criminel, et, ironie, c’est toi l’esclave, c’est toi la victime.

Nous autres, las de l’oppression des maîtres que tu nous donnes, las de supporter leur arrogance, las de supporter ta passivité, nous venons t’appeler à la réflexion, à l’action [sic].

Allons, un bon mouvement : quitte l’habit étroit de la législation, lave ton corps rudement, afin que crèvent les parasites et la vermine qui te dévorent. Alors seulement du pourras vivre pleinement.

 

LE CRIMINEL, c’est l’Electeur !

Albert Libertad

 

Toutes les époques se valent, et aussi tous les régimes, c’est-à-dire qu’ils ne valent rien. Donc, rentre chez toi, bonhomme, et fais la grève du suffrage universel. Tu n’as rien à y perdre, je t’en réponds ; et cela pourra t’amuser quelque temps. Sur le seuil de ta porte, fermée aux quémandeurs d’aumônes politiques, tu regarderas défiler la bagarre, en fumant silencieusement ta pipe.

Et s’il existe, en un endroit ignoré, un honnête homme capable de te gouverner et de t’aimer, ne le regrette pas. Il serait trop jaloux de sa dignité pour se mêler à la lutte fangeuse des partis, trop fier pour tenir de toi un mandat que tu n’accordes jamais qu’à l’audace cynique, à l’insulte et au mensonge.

Je te l’ai dit, bonhomme, rentre chez toi et fais la grève.

 
la photo de La Sociale.
 
 
 
L’image contient peut-être : 2 personnes , foule, mariage et plein air
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu