Avertir le modérateur

23/08/2017

Nocturama

n

Nocturama

Réalisé par Bertrand Bonello (2016)

On aime passionnément

Durée 130 mn

Nationalité : franco-allemand

 

Avec Finnegan Oldfield (David) , Vincent Rottiers (Greg) , Hamza Meziani (Yacine) ... Voir la distribution

 

Nocturama - Bande Annonce

A Paris, de nos jours, des jeunes gens déambulent dans le métro et dans les rues de la capitale. Chacun d'entre eux accomplit des tâches aussi précises que mystérieuses, répondant à des messages cryptiques reçus sur les téléphones portables en leur possession. Soudain, plusieurs bombes explosent dans Paris. Les jeunes gens, parmis lesquels David, Yacine, Sabrina, Mika, Sarah et Omar, se retrouvent à la nuit tombée dans un grand magasin. Avec la complicité d'un vigile, ils entrent dans le bâtiment fermé au public. Pendant ce temps, la panique a envahi la ville et les politiques se perdent en conjectures...
 

 

Par Louis Guichard

Il faut dire d'emblée ce que ce film n'est pas : une fiction inspirée par les attentats terroristes ayant frappé la France depuis janvier 2015. Nocturama était déjà écrit à cette date — et tourné avant les événements du 13 novembre. On peut relever de troublantes convergences entre certains détails et le déroulé des tragédies réelles. Relever, aussi, la pertinence du constat qui sous-tend le film : notre société a fini par devenir une poudrière. Mais Nocturama ne traite pas de l'islamisme. Il se situe comme en amont, ou en surplomb, de la sinistre actualité.


"Nocturama ": un film explosif dans la France post-attentats

 

Un jugement sans appel sur le monde

Bertrand Bonello part de l'avant-Charlie. Il voit des jeunes désespérés, toutes catégories sociales confondues : des fils à papa au chemin fléché vers l'ENA, des filles et des garçons d'Aubervilliers ou de Saint-Denis, étudiants, chômeurs, précaires, noirs, arabes, blancs. A peine devine-t-on, grâce à plusieurs flash-back, comment ils se sont liés les uns aux autres. Mais on pressent que leur jugement est sans appel sur le monde qui les attend, ou plutôt ne les attend pas.

La première partie est aussi précise, minutée et tendue qu'un film de braquage américain. L'heure apparaît régulièrement en surimpression. Quelque chose d'inéluctable se trame. Les personnages, disséminés dans Paris, du métro aux tours de la Défense, s'affairent, seuls ou à deux, à pénétrer des lieux sécurisés. Mais ce film d'action rappelle aussi, étrangement, le style de deux grands cinéastes français très éloignés de Hollywood : Robert Bresson et Jacques Rivette. Bresson pour la révolte secrète, dans Le Diable, probablement, de la jeunesse des années 1970 refusant l'ère de la consommation et de la croissance. Rivette pour l'atmosphère mystérieuse de complot à travers la capitale, pour la fluidité des déplacements, telles des filatures, et les passages de relais.

Dans ces opérations coordonnées, simultanées, l'apparence de maîtrise et de rationalité se fissure peu à peu. Ce n'est presque rien, au début. Il y a ces selfies improvisés, que prennent les personnages, laissant planer un soupçon d'inconséquence ou, au contraire, de lucidité kamikaze. Il y a ces portes blindées qui ne s'ouvrent pas comme prévu. Puis, déjà, un geste incontrôlé et fatal, immédiatement payé au prix fort. Cette scène allusive, hors champ, reviendra, plus tard, hanter le groupe, tel un cauchemar dans le cauchemar.

“On aurait dû faire sauter Facebook !” 

Car la deuxième heure est, elle, foudroyante de tragique, d'intelligence et de beauté : Nocturama est autant un film d'artiste et d'esthète qu'un film poli­tique. Une fois commis l'irréparable, les jeunes se retranchent dans un grand magasin chic. Ils pensent s'y cacher pour la nuit, avant de pouvoir reprendre le cours de leur vie. Mais dans ce temple des choses, d'abord calme comme l'œil du cyclone, tout se dérègle et devient irréel. Hagards parmi des montagnes d'articles de luxe, incertains du résultat de leurs actions, entre déni et incrédulité, ils transgressent toujours plus leurs règles de survie.

Nocturama -- Exclusive Clip

 

 

 

Le grand magasin devient alors la métaphore fulgurante de la société matérialiste qui aimante, à leur corps défendant, ces filles et garçons nihilistes, mais incapables de résister à la tentation d'enfiler vestes et chemisiers de marque. Il devient aussi un éblouissant décor de cinéma à plateaux multiples : music-hall, dressing, chambre à coucher, salle de bains... On peut quasiment s'y marier, il y a les robes, les costumes et les alliances pour ça. Tous les objets qu'on est supposé accumuler jusqu'à la fin de ses jours. Toute une vie, en un condensé clinquant, dérisoire.

Ivres d'alcool hors de prix, grisés par leur pouvoir de destruction (« On aurait dû faire sauter Facebook ! »), terrorisés à l'idée de mourir, les petits criminels deviennent pathétiques, et finalement enfantins. Nocturama devait, à l'origine, s'intituler Paris est une fête (en référence au livre de Hemingway), titre abandonné, puisque devenu le slogan de la capitale après le 13 novembre 2015. Comme antiphrase, c'était la juste expression, la plus ironique, du malaise de civilisation dont Bertrand Bonello fait apercevoir, avec éclat, l'étendue vertigineuse. 

Pixies - Where Is My Mind (Official Video) : {lyrics}
 

 

Trois fois la fin du monde
Il y a du Luchino Visconti chez Bertrand Bonello, dans son goût pour la peinture d'univers déliquescents, point commun de ses trois derniers films. En 2011, L'Apollonide évoquait, à la toute fin du XIXe siècle, les dernières années d'une maison close à l'ancienne. En 2014, Saint Laurent, biopic ultra stylisé du couturier, racontait, en filigrane, le crépuscule des années 1970 et de leur esprit dionysiaque, balayé par la financiarisation du monde. Aujourd'hui, Nocturama, portrait d'un groupe terroriste, dont certains membres sont des privilégiés, suggère, ni plus ni moins, l'autodestruction de la société.

  Hollywood Action movies 2016 - Fight Club 10th Anniversary Edition 1999 - 720p Full English
 

 

Sang Mêlé (Batras / Cutter) - Le Bal Des Insurgé.es

 

The Sound of Silence (Original Version from 1964)

Fight Club

08:29 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nocturama, flm, thriller

21/08/2017

If...

1968, un monde en révoltes - YouTube


Plus qu'un événement historique, 1968 est un héritage
Un héritage dont les comptes n'ont pas été soldés. Les héros de cette année-là ne sont pas uniquement français, ils sont aussi américains, allemands, tchèques ou anglais.

 
Ce vent de révolte, va se traduire par de nombreux film ventant la liberté et l'insoumis a la discipline, a la hiérarchie et à l'ordre morale, petit bourgeois et belliciste.

Dés les premiers jours de Mai 1968, le malaise étudiant, pointe de diamant du mal-être de la jeunesse toute-entière, jusqu'ici sagement contenu dans les Universités, déborde dans la rue et envahit la première page des journées. Bientôt toutes les catégories de la population se joignent aux manifestations des étudiants et la société française entre dans un immense maëlstrom qui la paralyse pour tout un mois, un mois durant lequel les projets les plus fous, les espérances les plus vives comme les revendications les plus modestes vont s'exprimer avec une énergie stupéfiante. Ces documentaires et films, tourné sur une période de 10 ans, présente des images d'archives et des témoignages destinés à mieux faire connaître et comprendre ce que furent ces événements capitaux dans l'histoire récente de notre pays.
 
FILMTRACTN°1968


 
Film tract n°1968 FROMANGER-GODARD. film Couleur et Muet. Origine 16 mn 3'

Les Ciné-tracts, entreprise collective, activée à l'initiative de Chris Marker, lors des États Généraux de 1968, qui associe de nombreux protagonistes de l'avant-garde en France, ; qu'ils soient Amateurs, Cinéastes, Peintres, Photographes, Acteurs ou Techniciens, tels : Jean-Luc Godard, Jean-Pierre Gorin, Alain Resnais, Philippe Garrel, Jackie Raynal, Jean-Denis Bonan, Gérard Fromanger, Jacques Loiseleux... utilisant la pellicule Tract comme "Action-Critique". Soit, la réalisation d'une cinquantaine de films de deux à trois minutes participant l'agit-prop*: contestation de mai 1968 y verront le jour.
 
Cinétracts (1968)

 
L'an 01 : un pas de coté
 

 


L an 01 [Jacques Doillon, Gébé, Alain Resnais et Jean Rouch] on Vimeo
 
L'an 1 à Gigondas 1971 - YouTube

 

Watch MASH 1970 Online English Free Movies

 


Un film de Michel Karlof tourné le 8 août 1971 à Gigondas (84) lors du festival "Gigondas an 1". L'idée de vivre autrement, le retour à la terre et aux choses simples, la méfiance du « tout technique », la culture pour tous, la création, le partage,...autant de thèmes que l'on touche des yeux dans ce film qui fait écho ne serait-ce que par son intitulé à « l'an 01 » de Jacques Doillon écrit par Gébé à la même époque.

 

If.... est un film britannique réalisé par Lindsay Anderson, sorti à Londres à la toute fin de 1968, sinon en 1969. Wikipédia

Dans un collège privé quelque part en Angleterre, les jeunes élèves doivent subir la féroce discipline instaurée par les adultes. Ces méthodes sont destinées à changer de simples lycéens en dignes représentants de l'establishment britannique. Trois élèves, qui refusent cet embrigadement de masse, rusent avec le système, le détournent tout d'abord en douceur en utilisant des méthodes de résistance passive. Jusqu'au jour où leur révolte tranquille devient une explosion de violence contre l'autorité...


If.... I'm Like a Tiger (1968)Bloody finale of the film "If".



| Genre : brûlot juvénile. Fin des années 1960. C'est la rentrée des classes dans une prestigieuse public school des environs de Londres. Fils de bonnes familles et futurs businessmen se soumettent aux rituels sadiques qui sont de rigueur entre maîtres et élèves, anciens et bizuts. Coupables d'une fugue et d'un vol de moto, trois étudiants reçoivent une sévère correction. Leur vengeance éclate le jour de la distribution des prix... Comme écrit sur le cahier d'un écolier studieux, If... se divise en chapitres bien clairs : « Le collège », « Période des cours », « Rituel et romance »... Derrière cet ordre apparent, le réalisateur, un des leaders des Angry Young Men (la nouvelle vague anglaise des années 1960), s'emploie à ­dynamiter son récit en passant du réalisme absolu à l'onirisme, de la couleur au noir et blanc, le tout culminant dans l'explosion ­finale et libératrice. La cible des lycéens enragés n'est pas seulement le corps enseignant, mais l'Eglise, la famille, l'armée... Sorti un an après Mai 68, If... symbolise le phénomène mondial des révoltes estudiantines. Près de cinquante ans après, certains effets de ce film étendard ont un peu vieilli, mais son message (l'imagination au pouvoir) est toujours d'actualité.


If (malcolm mcdowell film 1968), If (malcolm mcdowell film 1968) - YouTube

 

 Nos Printemps 70


 
Nos Printemps 70

Nés en 68 est un film dramatique français de 2008, réalisé par Olivier Ducastel et Jacques Martineau. Il raconte la vie de jeunes qui ont vingt ans lors des événements de Mai 1968, jusqu'à nos jours. Wikipédia

Les Amants réguliers est un film français réalisé par Philippe Garrel, sorti en 2005. Wikipédia

Militantisme (1967-1981)
Les documentaires de voyage des années 1950 reflètent une sympathie profonde envers les tentatives d'implanter des régimes politiques socialistes dans différentes parties du monde, de Cuba à la Corée du Nord, du Chili au Viêt Nam. La montée de la contestation politique à la fin des années 1960 constitue pour Chris Marker l'occasion d'approfondir son engagement politique et de réfléchir à la place du cinéma dans le système de production et de distribution capitaliste, ainsi que sur son rôle idéologique. Marker cherche à faire ce que Jean-Luc Godard formule ainsi : « créer deux ou trois Vietnam au sein de l'empire Hollywood-»
 
Chris Marker - A bientôt j´espère (1968)

 
Chris Marker - "Puisqu'on vous dit que c'est possible" (1973)



 Lundi 21 22:50 - 00:40 If.... Film Réalisé en 1968 par Lindsay Anderson
avec Malcolm McDowellDavid WoodRichard WarwickChristine Noonan, ...


  1968maiCinétracts,Chris Marker

 
Christian Bouche-Villeneuve, dit Chris Marker, né le 29 juillet 1921 à Neuilly-sur-Seine et mort le 29 juillet 2012 à Paris, est un réalisateur, écrivain, illustrateur, traducteur, photographe, ... Wikipédia
 
Ma liberté de lutter - l'indigné
Mai 68 esclave de son Maître... 143 vidéos
Confrontation: Paris, 1968

Nos plus belles années (1973) bande annonce - YouTube

Les deux légendes du cinéma, Barbara Streisand et Robert Redford, incarnent magiquement les amants maudits Katie Morosky et Hubbell Gardiner. Une histoire d'amour sur l'attraction des contraires avec en toile de fond la vie américaine pendant la guerre, la prospérité économique et la vague de paranoïa sous le maccarthisme à Hollywood. (Titre original - The Way We Were) 1973, renewed 2001 Columbia Pictures Industries, Inc. All Rights Reserved. Nos Plus Belles Années (VF) - YouTube Drame - Nos plus belles années Réalisé par Sydney Pollack (1973) On aime beaucoup

Le fond de l'air est rouge est un film français de 1977 réalisé par Chris Marker, sous-titré Scènes de la Troisième Guerre mondiale. Son titre aux États-Unis est A Grin without a Cat. Wikipédia

Jonas qui aura 25 ans en l'an 2000 (1976) - YouTube

Jonas qui aura 25 ans en l'an 2000 est un film franco-suisse réalisé par Alain Tanner, sorti en 1976. Wikipédia Film sombre de 1976 sur les désillusions de huit soixante-huitards six ans après la Révolution. Une caissière, un chômeur, un prof, des paysans, une mère de famille, une secrétaire censés représenter les différentes couches de la société expriment leurs frustrations politiques, sexuelles, critiquent le système capitaliste et la société de consommation. Le ton est désenchanté mais également pontifiant. La façon dont Alain Tanner met en scène toutes ces rancoeurs est souvent maladroite. Le discours sur l’effondrement des utopies semble plaqué et artificiel. L’ensemble manque de légèreté et d’espoir même si ces marginaux tentent vainement de recréer un monde idéal.
 

 

 

La Maman et la Putain est un film français de Jean Eustache réalisé en 1973. Le film est considéré par de nombreux critiques comme un chef-d'œuvre du cinéma. Wikipédia

Arte Lundi 21 22:50 - 00:40 If.... Film Réalisé en 1968 par Lindsay Anderson

The Sound of Silence (Original Version from 1964)

Quintet (Robert Altman)La maman et la putain (1973) - Jean Eustache - YouTube

09:16 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

20/08/2017

Birmanie : résistants, business et secret nucléaire

Critique Télérama de Birmanie : résistants, business et secret nucléaire, Documentaire, de Paul Moreira

 

Une phrase prophétique opposante birmane Aung San Suu Kyi  : « l’argent renforce le pays, il faut donc éviter de travailler avec eux. »

 

Que ce soit la Birmanie, le Tibet, les Mapuche au chili, les dérives des multinationales. sur la discrimaition dont sont victimes les nombreux peuples. La palestine reste l'endroit le plus médiatique, mais d'autre endroits restent dans l'ombre.
De nombreuses entreprises françaises continuent de travailler avec des entreprises sur liste noir
sur la discrimaition dont sont victimes les nombreux peuples. La palestine reste l'endroit le plus médiatique, mais d'autre endroits restent dans l'ombre.
De nombreuses entreprises françaises continuent de travailler avec des entreprises sur liste noir
La lutte et la communication passe maintenant par Internet. Nous nous devons de faire passer l'info.
Un transfert de l'énergie nucléaire serait entrain de se mettre en place par des gaz et des paradis fiscaux, avec Total. Total paye, pour payer moins d'impôt et le reverser ensuite aux dirigeants birmans (détourner vers des banques singapouriennes)

 

La responsabilité de Total est grande ! Le travail forcer, des militaires ont annexés les lieux. Victime d’un pays dictatoriale, que les pays condamnent d’un coté mais laissent leurs entreprises prospérer (et donc le régime)

 

Birmanie : résistance, business et secret nucléaire - vidéo Dailymotion

 

 n

What's driving the ISIL attacks? Professor Gilles Kepel on what motivates ISIL attacks, and we debate Aung San Suu Kyi’s stance on Rohingya.

 Human Rights, Middle East, ISIS

 

In this week's UpFront, political science professor Gilles Kepel weighs in on ISIL attacks and what he calls "third-generation jihadism". 

And in the Arena, we debate whether Myanmar's de facto leader, Aung San Suu Kyi, is intentionally ignoring the plight of the Rohingya, or whether she is incapable of stopping the violence owing to constraints by the military. 

Birmanie : résistants, business et secret nucléaire

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu