Avertir le modérateur

13/07/2009

DEFORESTATION, ENJEUX DE COPENHAGUE

Copenhague devra aussi permettre de trouver un accord sur l'avenir des forêts tropicales.

 La déforestation est responsable d'environ 20% des  émissions mondiales de GES, et les forêts sont aussi des réservoirs importants de biodiversité, et une source de revenus pour les populations 
locales.

 

Sans accord pour lutter contre la déforestation, la conférence de Copenhague ne permettra pas d'apporter une réponse ambitieuse au problème du changement climatique Connie Hedegaard, Ministre du climat et de l'Énergie au Danemark déclare : 

 


"Nous, les politiques du monde, nous avons la responsabilité de parvenir à un accord pour un véritable changement climatique mondial lors des négociations post-Kyoto à Copenhague en Décembre 2009. Mais c'est la société qui peut fournir les outils nécessaires pour transformer notre vision en réalité. Les entreprises peuvent fournir les moyens pour qu'il soit possible de vivre dans une société durable et moderne."

 

 

 

Les résultats du Sommet mondial des entreprises sur les changements climatiques seront présentés au gouvernement danois, et aux dirigeants du monde qui devront négocier les modalités du prochain traité international sur le climat, du 7 au 18 décembre 2009, encore à Copenhague.


Attention, ce sommet réunit des industriels, des chefs d'entreprise, des multinationales, des institutionnels, des scientifiques, mais aussi des lobbyistes : tout ce petit monde va faire des propositions "orientées", voire "intéressées" qui seront soumises à la communauté internationale en décembre prochain.

 

 Prudence...Car comme le montre une enquête mise en ligne par le WWF-France, Les entreprises en France peuvent jouer un rôle mais la plupart ne font rien pour l’instant. Pour sortir de cette impasse (voir tous les résultats par enseignes sur  www.protegelaforet.com/petition_resultats.php   , beaucoup ont refuser de répondre et seul une sort du lot, trop peu), l’ONG appelle les citoyens-consommateurs à signer sa pétition en ligne sur www.protegelaforet.com. Une pétition de Greenpeace va dans le même constat. la déforestation liée en autre à la culture de l'huile de pamme est un désastre.

Les pétitions liées aux sommets de Copenhague 2009 :. ICI  
Toutes bien sur anonymes et libre, mais ayant une forte portée symbolique sur les responsables et décideurs de la planète    Signez l’appel Zéro déforestation Greenpeace appelle à « zéro déforestation d’ici 2020 » !

Pour sauver le climat, il faut sauver les forêts ! ... Voir la suite

 

 

 

19:05 Publié dans forêts | Lien permanent | Commentaires (10)

Commentaires

Alors que l'on sait a quel point la déforestation est un enjeux du réchauffement climatique et qu'il y a urgence dans la demeure (RAPPORT DU WRI LE CHANGEMENT CLIMATIQUE), un rapport montre que trois banques font preuve de mauvaise fois, voir criminelle :

" - DES BANQUES EUROPEENNES FINANCENT LA DEFORESTATION

- Des banques européennes financent la déforestation.

- Même si ce n’est pas vraiment une surprise, le site Mongabay et Bruno Manser Fonds (BMF) viennent d’annoncer que trois banques européennes : le Crédit Suisse, UBS et la BNP Paribas ont d’accorder un (...)
-
- Lire la suite sur :

- http://www.naturavox.fr/Des-banques-europeennes-financent-la-deforestation.html. et sur : http://news.mongabay.com/2009/0709-banks.html ( origine de l'information)

Alors qu'elle s'efforce, du moins médiatiquement (cela fait vendre), derrière se cache des attitudes plus mystérieuses.

Déjà révélé dans une enquête de wwf-france (degrés d'implication négative des entreprises françaises).

Cela est d’autant plus impardonnable vu l’enjeux pour les générations futures, et pour leur restriction de prêt pour les petites entreprises et particuliers.

Écrit par : citoyenactif | 20/07/2009

Voir la vidéo de Greenpeace concernant les solutions a amener pour lutter contre la déforestation : http://www.greenpeace.org/france/campagnes/forets

J'invite aussi a voir ( page 'accueil) : http://www.actionboreale.qc.ca/
L'association l'Abat qui lutte pour la préservation de la forêt boréale.

Écrit par : citoyenactif | 14/11/2009

Les règles économiques du monde actuel sont à l'origine de beaucoup d'inégalités, et foncièrement il n'y a pas à 'lutter' contre la faim ou le palusdisme, car nous savons comment régler ces problèmes, mais les politiques ne le désirent pas. Trop cher! Economiquement non rentable! Néanmoins, dans le cas où le réchauffement climatique serait de cause anthropique (ce qui se discute je vous l'accorde), la seule lutte 'de la faim' ou du 'paludisme' serait veine...étant donné que bcp de facteurs entrant en compte dans ces problématiques 'humanitaires' sont d'ordre climatique. Par précaution, la 'lutte' contre 'notre' action potentielle sur le climat, ne me donc parait pas insensée (au pire ca s'appelle respecter l'environnement dans lequel on vit! Personne ne vide ses poubelles dans le milieu de sa cuisine, mais beaucoup jette leur cigarette par dessus la fenêtre de leur voiture...)...de plus quand on sait exactement le comportement à adopter. En faisant de la sorte, et en pensant un monde différent, l'économie devra changer, s'adapter...ce qui, par voie de conséquence, réglera peut-être les inégalités terribles qui existent de par le monde. La boucle est bouclée. Seulement faut-il vouloir la débuter...

Écrit par : Blanche | 15/03/2010

Nous avons intérêts a préserver l'environnement car il fait parti de notre bien être, de l'emploi, des risques sanitaires ( emplifié par les bouleversements climatiques).Il faut traiter tout les problèmes / urgences et sans dire que le climat est prioritaire sur les autres, il faut les traiter dans une vue d'ensemble.
Le vrai scandale est le nombre de personne n'ayant pas accés a l'eau potable, aux ressources agricoles... C'est de notre responsabilité.

Il y a une pulsion de mort dans notre capitalisme ( autant d'inégalité N/S, mais aussi N/N). Ce n'est pas seulement une crise financière ( moraliser le capitalisme), mais aller plus loin pour que tout le monde est un travail, accés à la nourriture et la santé. On est dans un déni technique, alors que les problèmes sont complexes et profonds. ce n'est pas seulement une crise écologique ou sociale, mais globale. Nous avons mis une société égoiste et de compétition, vouloir aller toujours plus loin, au détriment du reste.
Il faut changer notre système, pas seulement pour éviter le chaos, mais pour remettre au centre le bien être, la cohérence d'ensemble).

Écrit par : citoyenactif | 15/03/2010

La prise de conscience est plus compliqué et les solutions aussi. C'est un financement capitaliste qui dérègle les économies et les biosphères.
Nous sommes entrain de repartir dans le même sens. Il n'y a pas, malgré les délibérations a copenhague.
C'est la surdité et l'aveuglement. On ne se concentrait pas sur l'écologie, d'après Robert Lion. On parlait de droit de travail, mais pas de répartition des ressources, de protection de la biodiversité.

Écrit par : alex | 15/03/2010

Tout a fait d'accord. Cette vidéo http://www.transition-s.fr/ est très bien. Il faut travailler tous, mieux et ne pas être sous le chantage d'un peit chef. Mettre en place au niveau globale d'une économie et relocalisé. On doit changer aussi notre mode de vie, revoir notre consommation et prendre dans notre consommation ( des objects durables qui prennent une valeur sans que cela se fasse au détriment du travailleur exploité.

Donc travailler moins pour vivre mieux et que le travail soit plus égalitaire. Ensuite remettre en place un service de santé, d'éducation... de qualité. Bref une socialisation de la société.

Il faut une vision large et du courage.

Écrit par : zahira | 16/03/2010

Bonsoir,

Vous trouverez ici la video de la conférence de presse ce matin avec Eva Joly, Pierre Larrouturou, Cécile Duflot, Séverine Tessier et Robert Lion ( les mêmes acteurs que sur la vidéo du CNR ( Conseil National de la Résistance) concernant les paradis fiscaux et les influences du patron de la BNP sur le pouvoir en place... http://ow.ly/1fE37

Amitiés

Isabelle

Écrit par : Isabelle | 16/03/2010

Objectifs du millénaire pour le développement (OMD),

Extrait :

"Si nous échouons, les menaces qui pèsent sur la planète - instabilité, violence, maladies épidémiques, dégradation de l'environnement, croissance démographique galopante - s'en trouveront toutes aggravées".

Je mets ce lien car il me semble que le "principe des droits de l'homme", ne peut aller de pair qu'avec un dévelopement de l'humain partout.

Or on en est loin !.

voir le site les échos

Écrit par : saltabank | 16/03/2010

Le réchauffement climatique était une réalité mais plus maintenant puisque la température est stable et à tendance de baissé petit à petit. Mais parcontre la déforestation joue sur la pluviométrie mondial. Le CO2 ne fait pas augmenté la température c'est plutôt la température qui fait augmenté le taux de CO2.

Écrit par : cagoule | 25/03/2010

D'ou te viens ces infos que la température mondiale baisse. Comment la température fait monter le CO2? Est ce pas Cagoule, un peu facile de prendre des faits et de les interpréter dans le sens qui nous plait.

2009 : deuxième année la plus chaude de l’histoire ; fin de la décennie la plus chaude l’enregistrement moderne, selon une nouvelle analyse de la température de surface mondiale

Écrit par : citoyenactif | 26/03/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu