Avertir le modérateur

17/07/2009

LES ENJEUX ET DES ENERGIES RENOUVELABLE

DESERTEC,

Ce projet allemand consiste a investir des centrales solaires dans le désert du Sahara pour le compte des pays européens

Avec la volonté au sommet de Copenhague, de trouver des alternatives aux énergies fossiles, afin de réduire de 50% les gaz a effet de serre, tout en étant suffisamment performante pour pouvoir compenser l’efficacité ( il faut bien le reconnaître de ces énergies).

Le solaire parait être la solution la plus avantageuse de ces énergies, face à :

-        a) Energie nucléaire et hydraulique :

-        b) Les biocarburants,

Les trois premiers ont comme handicapes :

-        Pour l’énergie nucléaire : Le coût des traitements de stockage, de danger sanitaire (fuite nombreuse ces dernières années et d’être pas suffisamment intéressant en terme indépendance énergétique)

-        Pour l’énergie Hydraulique : De demander des travaux importants de mise en place, de nuire a la biodiversité (l’installation nuit aux migration d’animaux sauvages, et ne peut être mis de façon efficace (désert froid et chaud).

-        Les biocarburants : Sont une fausse bonne idée, du moins actuellement, car ils contribuent à la faim et aux déboisements. Ce que l’on gagne de façon minime d’un coté, on le perd de l’autre (comme le montre une vidéo de Greenpeace, que j’ai inséré dans l’article : la déforestation, les enjeux de Copenhague). Peut être seront-ils intéressant dans le futur avec la catégorie dit de deuxième génération qui sera plus performante économique et n’aura pas d’impact social, environnementale et humanitaire.

 

Il reste donc l’énergie solaire et éolienne.

 

-        Ces énergies ont l’avantage de pouvoir être produite de façon décentraliser, contrairement a celle évoquée ci-dessus.

-         Elle a un potentiel très important, car de nombreuses zones inexploitaient, pourraient devenir de véritble gisement d'énergie inépuisable.

Je vous propose la lecture de cet intéressant article sur le site Green Univers : c’est ici.

Après le pétrole de son sous-sol, le désert du Sahara s’apprête à livrer une nouvelle source d’énergie, inépuisable celle-là, venue du soleil. Le 17 juin, des industriels allemands ont décidé de mettre sur le sable africain 400 milliards d’euros.

Extrait :



"Le soleil du Sahara pourrait dans quelques décennies alimenter l’Europe en électricité grâce à une gigantesque centrale solaire à concentration (CSP) construite en plein désert.

 

 

(…) Le concept est séduisant : l’énergie solaire reçue dans les déserts du monde entier en seulement six heures correspond aux besoins en électricité des habitants de la planète pour toute une année, d’après des experts. …. Cette centrale pourrait couvrir 15% des besoins en électricité de l’Europe en 2050.

Cela représente évidemment un coût très élevé (…).

 

 

 

 

 Seulement comme l’explique Bertrand Piccard dans l’article « Puisqu'on ne peut pas changer le caractère de l'être humain, essayons de composer avec son fonctionnement " - http://www.electron-economy.org/article-33203407.html

Plus on augmente la production et plus le coût baisse.

 

 

 

 

 

(…) Ce projet est ardemment soutenu par la fondation Desertec (…) La fondation souhaite que ce gigantesque projet profite aux pays d’Afrique du Nord et du Proche-Orient concernés via notamment des commandes passées à des entreprises locales.

(…) Greenpeace soutient ce projet, qui permettrait de fermer des centrales thermiques et nucléaires, selon l’ONG. Mais le dossier a aussi ses opposants, qui redoutent une trop forte vulnérabilité de la centrale aux catastrophes naturelles et au terrorisme."

 

Commenter et relayer l’information.

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu