Avertir le modérateur

24/07/2009

La dette écologique

 

 
La dette écologique : l'Homme vit au-dessus de ses moyens 
 
 Le capitalisme doit son expansion et sa domination au pouvoir qu’il a pris en l’espace d’un siècle sur la production et la consommation à la fois. En dépossédant d’abord les ouvriers de leurs moyens de travail et de leurs produits, il s’est assuré progressivement le monopole des moyens de production et la possibilité de subsumer le travail. En spécialisant, divisant et mécanisant le travail dans de grandes installations, il a fait des travailleurs les appendices des mégamachines du capital. Toute appropriation des moyens de production par les producteurs en devenait impossible. En éliminant le pouvoir de ceux-ci sur la nature et la destination des produits, il a assuré au capital le quasi-monopole de l’offre, donc le pouvoir de privilégier dans tous les domaines les productions et les consommations les plus rentables, ainsi que le pouvoir de façonner les goûts et désirs des consommateurs, la manière dont ils allaient satisfaire leurs besoins. C’est ce pouvoir que la révolution informationnelle commence de fissurer.

A lire Emeutes de la Faim: comment nourir la planète?

 

La dette écologique : l'Homme vit au-dessus de ses moyens »  c’est l’enjeux même de Copenhague 2009 et cela explique les dernières crises alimentaires et énergétiques. Voir article intéressant sur lachaine verte de MSN, tiré de Novetic ICI

 

 

La planète entre lundi (9 octobre 2006) dans le rouge, à en croire la New Economics Foundation (NEF), une organisation britannique qui calcule depuis 20 ans le niveau mondial de consommation des ressources naturelles.

Le postulat est simple. L’humanité vit au-dessus de ses moyens, en consommant chaque année davantage de ressources naturelles que ce que la planète ne peut en régénérer. Chaque année, la NEF calcule la date à laquelle la consommation de ressources dépasse cette capacité de renouvellement. Cette date anniversaire a été baptisée Jour de la dette écologique ou Jour du dépassement (« Overshoot day »).



« Passé cette date, on est en situation d’épuisement des réserves. A partir du 9 octobre et jusqu’à la fin de l’année, l’humanité sera en dépassement sur le plan écologique, en situation de créer davantage de dette écologique’, explique la fondation.



Depuis 20 ans, cette date intervient chaque année de plus en plus tôt, ce qui signifie que les ressources disponibles pour une année sont consommées de plus en plus vite.

En 1987, l’humanité était passée dans le rouge un 19 décembre. Huit ans plus tard, cette date était intervenue presque un mois plus tôt, le 21 novembre.



« En vivant au-delà de nos moyens environnementaux et en amassant de la dette écologique, nous faisons deux erreurs », avance Andrew Simms, de la NEF. « D’abord, nous privons des millions de personnes dans le monde, qui manquent de terre, de nourriture et d’eau potable, de la possibilité de satisfaire leurs besoins. Ensuite, nous mettons en danger les mécanismes de survie de la planète ». « Si par exemple on pêche davantage de poissons qu’il n’en naît, il y en aura moins l’année suivante ».



Le concept de la dette écologique est une riposte lancée par les associations de lutte pour l’abolition de la dette des pays du Sud.

Cette dette écologique serait la dette accumulée par les pays industrialisés envers le Sud à cause, notamment, « du pillage des ressources » ou « des dommages causés à l’environnement » par les pays du Nord.

A en croire la NEF, la Grande-Bretagne est passée dans une situation de dépassement des ressources le 16 avril, ce qui laisse penser que si l’humanité consommait autant de ressources que les Britanniques, il faudrait trois planètes pour permettre à la Terre de fonctionner.



« La seule façon de rétablir l’équilibre est de demander moins à la planète », a estimé la NEF.

 

 

Journée du dépassement Terre

 

Journée du dépassement Terre - Posté par lestat kira le 21 août 2013 à 7:09 dans Energies et ressources - Lui envoyer un message   Voir ses discussions

20/08/2013
« EARTH OVERSHOOT DAY » : NOUS ENTRONS EN PERIODE DE « DETTE ÉCOLOGIQUE »

En 8 mois, l'humanité Échappement le budget de la Terre pour l'année:

 

20 août Jour de la Terre est Overshoot 2013, marquant la date à laquelle l'humanité épuisé le budget de la nature pour l'année. Nous intervenons aujourd'hui en découvert. Pour le reste de l'année, nous allons maintenir notre déficit écologique en puisant dans les stocks de ressources locales et en accumulant du dioxyde de carbone dans l'atmosphère.

Tout comme un relevé bancaire pistes revenus par rapport aux dépenses, le Global Footprint Network mesure la demande de l'humanité et l'offre de ressources naturelles et des services écologiques. Et les données sont à réfléchir. Global Footprint Network estime que dans environ huit mois, nous exigeons davantage de ressources renouvelables et de C0 2 séquestration que ce que la planète peut fournir pour une année entière

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Selon Le rapport « Agrocarburants et Environnement » publié fin 2008, les Agrocarburants offriraient  mauvais rendement et favoriseraient la déforestation C’est ce qui ressort de solides travaux publiés dans Environmental Research Letters par un quintette de chercheurs américains : Pas moins de 22000 sources de données ont été passées au crible par Matt Johnson et ses collègues (1)

Au delà des agrocarburants, les chercheurs confirment si besoin en était les écarts extraordinaires de rendements agricoles d’une région à l’autre du monde.. Tout comme elle lira sans doute en détail le dernier rapport publié par Greenpeace USA qui pointe les raisons de la déforestation en Amazonie brésilienne (près de 80%)

La crise dont je vous parle aujourd'hui touche les matières premières. Et le mur dans lequel nous fonçons les yeux bandés s'appelle tout simplement la pénurie. Sur le papier, l'épuisement exponentiel ressemble à ceci : image Epuisement des ressources. Actuellement, nous sommes juste à l'entrée du coude où commence la ligne de l'épuisement. Bientôt, cette demande va quasiment partir à la verticale, vers un point de non-retour. L'épuisement annoncé des ressources naturelles ( recherche Google 1 et Google 2)

Ce que j'ai essayé de faire jusque là, c'est vous faire ressentir à quel point le changement que nous allons subir sera rapide, fulgurant et les effets d’un système destructeur

Avec la raréfaction des matières premières essentielles à notre vie moderne, nous allons passer de l'illusion de l'abondance... à la pénurie -- et cela conduira à une hausse fulgurante des prix. : Vous pourrez l'observer sur les prix de l'électronique à écran tactile... des batteries pour les voitures hybrides... des pots catalytiques... mais aussi de nombreux biens de consommation courante, que l'on trouve en supermarché. Un exemple parmi tant d'autres ? Le cacao !

Barry Callebaut, numéro un mondial du chocolat, a annoncé dans Les Echos de janvier 2012 le risque de pénurie sur le cacao à un horizon de 10 ans. Toujours selon Les Echos, l'Organisation internationale du cacao (ICCO) affirme que si rien n'est fait, le prix du cacao sera multiplié par cinq ou six à horizon 2030. Pour le moment, ça ne semble pas trop dramatique... surtout quand toute notre attention est portée à la crise financière... aux élections présidentielles... aux faits divers qui ne manquent pas...

  L'argent-métal et les terres rares nécessaires pour fabriquer des téléviseurs à écran plat, téléphones cellulaires, ordinateurs et autres écrans tactiles électroniques personnels...Le molybdène, le chrome, le manganèse, le zinc et le nickel sans oublier l'acier pour produire nos ponts, immeubles et matériels de forage...Les métaux industriels de base comme le cuivre et l'aluminium pour réaliser le câblage et les composants dont on a besoin pour fabriquer les avions et les blocs moteurs. La potasse et les phosphates dont dépendent les agriculteurs pour nourrir plus de sept milliards de personnes... à un rythme industriel post-moderne ! Rien qu'avec ce que vous avez sous les yeux, vous pourriez déjà imaginer faire de coquets profits, pour peu que vous sachiez à l'avance sur quelles valeurs investir. Pour la bonne et simple raison que toutes ces matières sont de plus en plus difficiles à extraire des sous-sols en quantité suffisante pour nos besoins actuels et futurs.

«  Prenez le convertisseur catalytique de votre voiture, par exemple... Cela coute en moyenne plus de 500 euros pour fabriquer un pot d'échappement moins polluant en platine (ou palladium). Mais imaginez ce que d'un convertisseur catalytique coûtera dans huit ans – sachant que les déficits de l'offre de platine pourrait être 7,5 fois plus élevés qu'ils ne le sont actuellement.

Alors ? Le cuivre est un autre excellent exemple. . Mais pour extraire ce cuivre de la mine aujourd'hui, il faudrait retourner quatre tonnes et demi de roche -- à 4 000 mètres de profondeur ! Dans ces conditions, les coûts explosent. Autre exemple : jusqu'à récemment, sortir de l'argent en creusant dans les meilleures veines de la planète ne représentait pas une énorme difficulté. Désormais, les sociétés minières offrent des dizaines de millions de dollars de récompense pour les nouvelles technologies capables de détecter des traces d'argent à partir de silice. Mais le fait que les gisements concentrés en or, uranium, cuivre ou nombreux autres métaux vitaux se raréfient pousse certains mineurs à avoir recours à toutes sortes de produits chimiques comme le cyanure, l'acide sulfurique, etc. Ces méthodes sont aussi polluantes que dangereuses pour les mineurs qui les manipulent. Mais alors, comment faire lorsque la demande augmente et qu'on n'a pas d'autres solutions sous la main ? On se prépare au pire...

 

 

 

J'ai mis ce sujet, car la constatation avancer par  Andrew Simms sur la non pérennisation de l’écosystème et ses conséquences sur notre habitat et notre mode de vie est toujours d’actualité, comme l’indique ce nouveau rapport de : Oxfam international prévient dans son article : Le changement climatique menace 50 ans de lutte contre la pauvreté

 

Mais ces TRL sont plus difficiles à extraire que les terres rares légères. Elles sont surtout plus rares (en moyenne une teneur entre 1%-5% dans les mines de terres rares, 20% maximum dans les meilleures). Toujours produites en immense majorité par la Chine, Pékin a laissé entendre qu'il pourrait en interdire l'exportation d'ici 2015. Le monde se trouve maintenant au pied du mur pour trouver des sources de terres rares lourdes.
 

On constate que la Chine ne détient probablement pas la moitié de la réserve mondiale de terres rares. Mais en raison de sa main-d'oeuvre peu chère elle a réussi à monopoliser le marché pendant longtemps.

 

La « restructuration écologique » ne peut qu’aggraver la crise du système. Il est impossible d’éviter une catastrophe climatique sans rompre radicalement avec les méthodes et la logique économique qui y mènent depuis cent cinquante ans. Si on prolonge la tendance actuelle, le PIB mondial sera multiplié par un facteur trois ou quatre d’ici à l’an 2050. Or selon le rapport du Conseil sur le climat de l’ONU, les émissions de CO2 devront diminuer de 85 % jusqu’à cette date pour limiter le réchauffement climatique à 2°C au maximum. Au-delà de 2°C, 5e rapport du GIEC : Le changement climatique s'opère à un rythme sans précédent, il est urgent d’agir , Quels risques climatiques majeurs ? Voir les notes (17) , Transition Days, L'Histoire des Choses , Le Syndrome de la Grenouille , La dette écologique :... , LA “ STERN REVIEW ” :...

 

Commentaires

invite à rejoindre le groupe Facebook « Evolutionnaire ».
Pour voir plus de détails et confirmer l'invitation à ce groupe, suivez le lien ci-dessous : http://www.facebook.com/group.php?gid=90569258093&v=info.
80% des ressources naturelles de la Terre sont consommées par seulement 20% de ses habitants.Des milliards de dollars sont dépensés pour les armes alors que l’accès à l’eau potable reste restreint.Les politiques ne pensent qu’ à leurs mandats. Et les « ministres » de l’écologie qui sont beaucoup moins utiles que les présentatrices TV de météo.

Écrit par : nico | 10/04/2010

Bonjour,

Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

La Page No-3 : MATER !

THÉORÈME MATER ! DETTE DE LA PLANÈTE ?

Cordialement

Clovis Simard

Écrit par : clovis simard | 03/02/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu