Avertir le modérateur

31/07/2009

Interview et blog " Adieu Banquise"

De plus en plus d’explorateur se rendent comptent de la destruction de l’écosystème. « Le réchauffement climatique n'est pas seulement l'affaire des scientifiques. Il nous concerne tous, car chacun de nous y contribue et nous subirons tous ses conséquences. ..." Voilà comment débute le dossier de presse de cette originale expédition.

adieu banquise.jpgTrois Français, Emmanuel Hussenet, Luc Dénoyer et Catherine Meta, veulent rendre hommage à la banquise polaire en se laissant dériver au hasard des mouvements des eaux et des glaces, au large de la côte est du Groenland. Pendant un mois dans Adieu banquise (en anglais / français) : tirée Explorapoles /  La fondation polaire internationale  présidée par Alain Hubert .    

Premier épisode d'une campagne d'expéditions destinée à témoigner de la banquise polaire avant sa disparition....

Plus loin, Emmanuel Hussenet zoome sur la banquise polaire. "Première victime? La glace, la banquise polaire, cette banquise puissante qui couronne la terre, méconnue, elle contribue pourtant au maintien de l'équilibre climatique de notre planète. Ce milieu terrifiant est aussi complètement exceptionnel, formidablement beau, depuis dix ans, je n'ai de cesse de le retrouver, et ma fébrilité s'accroît à mesure que le terme de son existence approche : comme chacun sait dorénavant, dans une poignée d'années, l'océan glacial Arctique sera libre de glaces. La banquise pluriannuelle aura intégralement et définitivement disparu de la planète. Les risques écologiques deviendront majeurs. Devant l'inéluctable, dans l'essai « Le Testament des glaces », j'expose ce qu'il nous reste à faire a minima : témoigner. ..."

Le programme est en tout cas original. Avec Emmanuel Hussenet, Luc Dénoyer et Catherine Meta, depuis le fjord où séjourna en 1936 Paul-Emile Victor, l'expédition va rejoindre une plaque de banquise pluri-annuelle, installer son campement sur elle, et se laisser dériver vers le sud.

Aucun moyen motorisé n'est sollicité pour cette aventure. Tous les déplacements se feront au moyen du kayak de mer. robinsons des glaces.jpgJamais depuis le XIXe siècle une expédition légère n'a tenté une dérive sur des banquises mouvantes ! Les auteurs pensent que cette aventure restera unique "car ce que qui sera tenté aujourd'hui ne pourra plus jamais être réitéré", disent-ils . Tant qu'il restera de la banquise, Les Robinsons des glaces poursuivront leurs aventures.

Cette expérience fait partie d'un programme plus vaste, dans le cadre d'une opération pluridisciplinaire « Adieu à la banquise polaire », qui se déroulera sur 4 ans. Ce programme réunit scientifiques, aventuriers, artistes et médias pour tirer le signal d'alarme sur les conséquences de la disparition des glaces pluriannuelles. Voir d'avantage d'informations sur le site de l'expédition.

Publié le 20 Jui. 2009 - Site officiel -

Le blog : blogdeglace.jpg

 

Aborde la vie des peuples du nord, et leur perception face à ces changements. Très instructif. Avec l’aide du CNRS « Dernières conclusions du CNRS sur l'état de la banquise « 

 

 

 

30/07/2009

Blog de charles Hedrich, aventurier et membre de " respectons la terre"

  • charles hedrich.jpgCharles Hedrich fait partit de ces aventuriers qui aiment associer sports et découverte de la nature. Il a créé avec deux autres aventuriers ; le groupe «  Respectons la terres. ». Il ne fait pas parti d’un mouvement écologique précis, mais par ces nombreuses traversées océaniques et ces exploits sportifs a pu se rendre compte de la pollution de notre planète.

 

 

  • Pour cela, il a décidé de mettre en ligne un blog, en partenariat avec la chaîne verte de MSN sur ces périples intitulé : Suivez les aventures de Charles Hedrich sur son blog ICI: « Jour après jour, découvrez l'incroyable odyssée de Charles Hedrich pour rallier le Pôle Nord au Pôle Sud… Et tout cela en se déplaçant uniquement à l'aide d'énergies renouvelables ! »
  • On peut y voir des photos, rejoindre la communauté de Charles henrich. respectons la terre. Un blog avec deux vidéos par semaines sur MSN.
  • Site officiel :
  • Voir les interviews de lui et des personnes qui le connaissent et le soutiennent dans ces projets ICI : .
  • Site officiel : Respectons la terre :

Industriels Contre Verts : La Bataille Du Lobbying

Pourquoi faire une enquête sur le lobbysmes et son évolution. Parce qu’il est une part importante de la réussite ou des échecs d’une négociation comme l’indique le monde diplomatique  Archives en Février 2001et l’échec retentissant du sommet sur le climat tenue a La Haye en 2001. pas de contrepoids écologique aux lobbying industrielle.

 

Seulement depuis la force L’essor du lobbying environnemental tient pour l’essentiel à la montée en puissance dans l’opinion publique des préoccupations liées à la santé et à l’environnement.

 

 

« Pesticides, OGM, agrobusiness, énergies renouvelables... La fièvre du lobbying monte sur tous les sujets concernant l’environnement, aux Etats-Unis comme en Europe. Depuis l’adoption par l’Union européenne, en 2008, du paquet énergie-climat et à l’approche de la négociation de Copenhague en décembre, le réchauffement climatique et ses conséquences sur les industries concentrent une grande part de l’énergie des groupes de pression du monde entier. » Extrait l’article sur  Le monde

 

  Cet article est le premier d'une série sur le lobbying environnemental, qui a amené "Le Monde" à enquêter en Chine, aux Etats-Unis, à Bruxelles, en Amazonie et en France. Prochain volet : la Chine Voir l’intégrale de l’article sur  Le monde, le 21 juillet 2009

L’enquête de Brigitte Perucca commence en outre Outre-atlantique sur leur activité autour des questions de développement durable a "pris de l’ampleur depuis quatre ou cinq ans", constate Dave Welhold, président de l’association des lobbyistes américains qui revendique 12 000 cabinets affiliés (sur un nombre total estimé à 15 000). Elle s’est appuyée par une étude réalisée par Anthenor Public Affairs, un cabinet français de lobbying.

Bruxelles comme à la maison blanche, les lobbyistes font lois (Bruxelles : 10 000 lobbyistes, toutes thématiques confondues. Les acteurs : entreprises, fédérations professionnelles et ONG).

 

 

D’un coté les ONG et les organismes / comité de recherche et de l’autre les industrielles : Ex : Greenpeace Europe et le Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique, créé par Corinne Lepage de l’autre chimiste allemand BASF, groupe nucléaire Areva ;  Monsanto ; Friends of the Earth ne lâche pas les compagnies pétrolières

 

 Comme tous ces "confrères", le Bureau européen de l’environnement (BEE), qui représente 140 associations de défense de l’environnement, commente les décisions de la Commission et des conseils des ministres.

 

 Confusion des intérêts ou véritable contrepoids a des entreprises poids lourds des secteurs industrielles et agroalimentaire. Je pencherais pour la seconde.

 

. "Si on admet que nos associations défendent la cause de l’intérêt général face aux intérêts particuliers, alors oui, j’accepte d’être un lobbyiste", dit Arnaud Gossement, porte-parole de France Nature Environnement qui assure la vice-présidence du BEE.

 

 Les ONG ont en tout cas le sentiment d’avoir permis, sur des dossiers difficiles, d’inverser le vapeur. "Sur le tabac, le plomb, l’amiante, de nombreux acteurs se sont emparés de ces sujets et ont réussi à en atténuer les effets néfastes", souligne Serge Orru de WWF France. Jouer contre ne suffit pas, même les plus activistes s’emploient à faire des propositions. Greenpeace produit ainsi des expertises, comme celle sur les parcs éoliens en mer du Nord publiée en septembre 2008.

 

 

 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu