Avertir le modérateur

15/08/2009

incendies forestiers liés aux changements climatiques

feux-de-foret-le-peril-climatique_medium.jpg

 Quels risques climatiques majeurs ?

« La gestion durable des forêts signifie la gestion et l'utilisation des forêts et des terrains boisés d'une manière et à une intensité telle qu'elles maintiennent leur diversité biologique, leur productivité, leur capacité de régénération, leur vitalité et leur capacité à satisfaire, actuellement et pour le futur, les fonctions écologiques, économiques et sociales pertinentes aux niveaux local, national et mondial, et qu'elles ne causent pas de préjudices à d'autres écosystèmes » source wikipédia

 

 
 

n Trois jours de deuil national décrétés au Portugal en raison des incendies meurtriers

 la période de risque de grands incendies forestiers va augmenter d’un mois par an du fait des changements climatiques D'après un rapport un rapport du WWF-Espagne, la période de risque de grands incendies forestiers va augmenter d’un mois par an du fait des changements climatiques. Le WWF a présenté le 14 juillet dernier l’ « Incendiemètre 2009: forêts en péril face aux changements climatiques ».: la hausse des températures risque d'amener une augmentation en pourcentage et en durée de la saison des feux de forêt.

Cette article vient de « feux de forêt : le péril climatique » ICI . L’Espagne est et sera particulièrement toucher (perte de 34% des territoires incendiés en Espagne.).

 

Incendies, vagues de chaleur : « Les changements climatiques vont frapper davantage l’Europe du sud »

Robert Vautard, spécialiste du climat en Europe, note que les épisodes de canicule et de pluies violentes sont liées aux émissions de gaz à effet de serre.Spécialiste du climat en Europe, Robert Vautard travaille au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (Institut Pierre-Simon-Laplace). Il étudie les modélisations des données climatiques en Europe et les effets du réchauffement, notamment sur les sols.

 

Une camionnette brûlée au milieu d’une forêt incendiée sur une route menant à Pedrogao Grande, au Portugal, le 19 juin.

Le terrible incendie qui a sévi au Portugal depuis samedi 17 juin est corrélé à des températures exceptionnelles pour la saison. Assiste-t-on à une accélération accrue des vagues de chaleur ?

Oui, des études ont montré que la probabilité de subir des vagues de chaleur vraiment extrêmes a été multipliée par un facteur 10 par rapport au milieu du XXème siècle [aux années 1950]. Et il est facile de comprendre que les fortes températures engendrent des conditions très favorables aux risques d’incendie, avec une plus grande fréquence des départs naturels de flammes. Il se produit une sorte de cercle vicieux : des grosses chaleurs assèchent les sols, puis à leur tour ces sols plus secs entraînent une augmentation des températures.

En outre, nos modèles indiquent non seulement des intensités supérieures, mais aussi de nouvelles saisonnalités. Les vagues de chaleur vont se produire plus tôt et plus tard, au printemps et en automne, comme lorsqu’il a fait 33 °C à Paris mi-septembre 2016. Les plans canicule vont devoir s’adapter et ne pas s’arrêter arbitrairement fin août, par exemple.

Ces phénomènes sont-ils liés aux changements climatiques en cours ?

Notre travail porte précisément sur ce sujet. Nous cherchons à savoir dans quelle mesure les événements extrêmes sont liés à ces évolutions. Or les conclusions des études sont très claires : différentes modélisations ont bien montré que l’augmentation des épisodes de chaleur et des risques d’incendie sont liés aux changements causés par les émissions de gaz à effet de serre.

Lire aussi :   Incendies, vagues de chaleur : « Les changements climatiques vont frapper davantage l’Europe du sud » ,

C’est le cas aussi des épisodes de précipitations extrêmes, comme les pluies cévenoles notamment. Leur fréquence a augmenté d’un facteur trois. C’est une question de physique : plus les températures grimpent, plus s’évapore de vapeur d’eau, les précipitations contiennent alors davantage d’eau. Pour les événements plus complexes de pluies intenses mais persistantes, nos résultats sont moins probants.

 

La péninsule ibérique vous apparaît-elle particulièrement vulnérable ?

En effet, d’autant qu’on observe déjà depuis plusieurs décennies des baisses de la pluviométrie en hiver et au printemps en Espagne, au Portugal et jusque dans les Balkans. Les projections indiquent clairement que les changements climatiques à venir vont frapper davantage l’Europe du Sud que celle du Nord, qui va continuer à recevoir des pluies. Plus précisément, il devrait faire plus chaud dans le sud du continent en été et moins froid en hiver dans le nord. La France, de ce point de vue, se situe bien au milieu ! Sa partie méditerranéenne va connaître davantage de sécheresse.

 Météo Villes @Meteovilles

La concerne également l' et le . Nombreux records et localement près de 36°C cet après-midi () !

Portugal: des incendies dans tout le pays , Portugal: reprise des feux de forêt» Lire aussi - Cinq conseils pour éviter le déclenchement d'incendies de forêt

 Réchauffement climatique

En réponse aux températures élevées qui pourront atteindre d'ici dimanche les 39 degrés et aux fortes bourrasques, toutes les régions du Portugal ont été placées en alerte orange du risque d'incendie, le deuxième échelon le plus élevé.COMPTE RENDULa saison des feux 2017 a été la « plus dense » depuis 2003 Les feux ont brûlé 6 000 hectares de plus qu’en 2016 dans l’arc méditerranéen, et les pilotes de la sécurité civile ont effectué deux fois plus d’heures de vol que l’an dernier. Pas moins de 16 000 hectares ont brûlé dans l’arc méditerranéen en 2017, soit 6 000 de plus qu’en 2016

LIRE AUSSI :» Incendies : Gérard Collomb appelle chacun à «faire preuve d'attention»,  Incendie dans les Bouches-du-Rhône , » Lire aussi - Les incendies les plus dévastateurs en France depuis 2003

C’est vraiment le sud qui va être le plus touché, surtout autour de la Méditerranée. Même à pluviométrie égale, les températures plus élevées vont assécher les sols par évaporation.

Une de nos études publiée en 2014 montre qu’avec un réchauffement global de deux degrés – c’est-à-dire le maximum de ce que prévoit l’accord de Paris –, l’Europe connaîtrait une augmentation des températures supérieure à cet objectif et des événements extrêmes. Avec un réchauffement de trois degrés, la fréquence des vagues de chaleur connaîtrait une augmentation très significative.

A lire » Incendies : 7000 hectares, ça représente quoi ? » Cinq conseils pour éviter le déclenchement d'incendies de forêt , La guerre de l'eau

Depuis le début du mois de juillet, le Canada essaie de contenir ce qui est devenu un des pires incendies de son histoire. En Colombie-Britannique, 19 feux de forêt ont fusionné et forment un plateau de flammes de 467 000 hectares, ce qui représente environ 670 000 stades de foot. C’est presque deux fois plus que l’incendie de Fort McMurray, qui avait jeté 100 000 personnes sur la route en 2016 en Alberta et avait été qualifié de plus grande catastrophe naturelle de l’histoire du Canada. Depuis avril, plus de 1,2 million d’hectares (12 000 km2) de forêt y ont été détruits, un chiffre sans précédent dans les annales de la province

» Lire aussi - Groenland, Grèce, Portugal... Les incendies se multiplient dans le monde

L'Arctique est particulièrement fragile et menacé par le réchauffement climatique

LIRE AUSSI : » Ouragans, inondations, sécheresse... Le monde à l'épreuve du réchauffement climatique , 

EN IMAGES Le Canada en proie à des feux de forêt historiques VIDÉO 

En cette saison estivale, il n’y a pas que l’Europe à être aux prises avec les incendies. C’est rare, et pourtant l’île polaire du Groenland, elle aussi, est touchée,…LEMONDE.FR
 
Une partie du Groenland est en feu  où un record de chaleur a été enregistré en juillet, est en proie aux flammes, une situation qui a conduit aujourd'hui la police à déconseiller d'y circuler dans deux zones du sud-ouest. Selon l'institut météorologique danois, BMI, le mois de juillet a été "extrême" et un nouveau record de chaleur a été enregistré. L'Arctique est particulièrement fragile et menacé par le réchauffement climatique.En 2016, le Groenland a connu ses douze mois les plus chauds depuis le début en 1900 des relevés de températures dans cette région.
  

Cette constatation est rejoint par Greenpeace et par le site des pompiers français.

 Des feux devenant de plus en plus hors de contrôle comme le montre cet article récent sur le site des pompiers datant du 13 août et intitulé : « les incendies de forets attises par le changement climatique (Greenpeace) LIRE ARTICLE

 

Feu au Honduras.gifLes raisons sont multiples : mauvais entretiens « Selon Greenpeace, les vagues de chaleur et la sécheresse croissante des terres causées par le changement climatique se combinent avec l'abandon de terres rurales et un manque d'entretien des zones boisées, rendant les forêts "susceptibles de brûler dans des incendies toujours plus vastes et hors de contrôle » et un cercle vicieux : « forêts sont d'énormes puits de carbone qui, quand elles brûlent, dégagent des quantités massives de gaz à effets de serre dans l'atmosphère", souligne l'organisation »

Le plus grave, c’est que ces feux ne touchent pas seulement la cote méditerranéenne, mais aussi l’Amazonie ( « Les forêts tropicales: Richesses en péril—Forêts tropicales menacées » http://fr.mongabay.com/rainforests/0809.htm ) et les forêts boréales.

 

 

Les exemples ne manquent pas pour nous rappeler cette triste réalité. Tous les ans, des feux important touchent les cotes méditerranéennes et la Californie.( «  Incendie dans un parc naturel californien » ICI 

L’Australie est particulièrement vulnérable du fait de sa biodiversité unique au monde et de sa limite en terme de capacité a s’adapter aux réchauffement climatique. A cela s’ajoute des forêts particulièrement fragiles d’eucalyptus

 

S'adapter au changement climatique plutôt que de le limiter ?

. La question à se poser face au effet irréversible du réchauffement : « S'adapter au changement climatique plutôt que de le limiter ? ICI
Les agriculteurs des pays pauvres devraient être incités à changer de culture en s'adaptant aux nouvelles températures et niveaux de précipitation, une gestion plus appropriés de la gestion financière.

Avec ce document, Bruxelles entend limiter la vulnérabilité de l’UE au réchauffement climatique. Malgré l’urgence, l'Europe attend 2012 pour définir sa stratégie « La Commission présente un Livre blanc sur le changement climatique »

Du chemin reste a faire comme le montre la gestion calamiteuse / La vision dramatique de la gestion forestière en grèce  ICI . . Les rapports de wwf et de Greenpeace sur le risque du réchauffement climatique ICI

Source : le Woods Hole Research Center , NASA, UNESCO

climat : toute l'actualité sur France Inter , réchauffement climatique : toute l'actualité sur France Inter

 Mots-clés : Monderéchauffement climatiqueouraganTrump président

VIDEO. Portugal: Un tourbillon de feu se déclenche au-dessus de la forêt d’Arganil

Portugal: plus de 300 incendies en une journée

LIRE AUSSI :

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu