Avertir le modérateur

27/09/2009

Une tempête de sable à mettre dans les anales Australienne

tempète de sable en australie.jpgUne tempête de sable touche actuellement l’Australie. Ce n’est pas sans rappeler le livre les raisins de la colère.

Le contexte s’y prête : Erosion des sols accélérer, difficulté de plus en plus grande des agriculteurs et des paysans a vivre de leur terre. Il manque un exode massif des agriculteurs vers les grandes villes tel que sydney.

 

Les conséquences

Visibilité limitée à 3 m, un chambardement dans les transports (maritime, des compagnies aériennes déroutées….).

Le coût ensuite n’est pas non plus négligeable ; D’après les Industriels : « Des "dizaines de millions" de dollars de dégâts ». ( retard, absentéisme,  dégâts, )Doit on y voir les signes précurseurs d’un schéma qui se répétera et s’amplifira. Car d’après le rapport de Nicolas Stern, si rien est fait actuellement, le coût du dérèglement climatique pourra entraîner une crise plus sévère que la crise de 1929. D’où l’idée qu’il faut mieux prévenir que guérir.

L’origine :

 

D’après le site notre planète info  

: « Un phénomène qui n'est pas inhabituel mais dont l'ampleur est exceptionnelle.

Les services météorologiques australiens voient dans cette tempête les conséquences du phénomène El Niño qui se développe progressivement dans le pacifique et rend le temps plus sec en Australie. D'autres y voient une conséquence des changements climatiques en cours »

 

Ces tempêtes de sables ne sont pas qu’en Australie, Ces phénomènes sont courants dans les grandes plaines d'Amérique du Nord, dans la péninsule Arabique, dans le désert de Gobi en Mongolie, dans le désert du Taklamakan en Chine occidentale, dans le désert du Sahara en Afrique, dans le désert du Thar en Inde, ainsi que dans d'autres régions arides et semi-désertiques.

la Chine est régulièrement frappé par ce type de catastrophe qui aurait pu gêner les JO. Le sable de Mongolie est particulièrement fin et léger et a la particularité de ce déplacer facilement.

 

Conséquences parfois amplifiées par l'homme. Plus surprenant, la fonte des glaciers en Asie, renforcerait ce phénomène. A lire : « La fonte des glaciers tibétains cause des tempêtes de sable en Chine » Une nouvelle conséquences qui risque de toucher l’Asie : Le continent le plus peuplé du monde. Imaginez les conséquences.

 

En savoir plus

. Systèmes naturels sous contrainte (source goodplanete info)

25/09/2009

G20 : que peut on attendre (écologique, économique) à Pittsburgh.

A trois mois de la conférence de Copenhague sur le réchauffement climatique, une centaine de chefs d'Etat et de gouvernement se réunissent mardi à l'ONU pour sortir les négociations de l'impasse. a l’heure actuelle : Climat : "L'ONU n'a pas les moyens d'imposer quoi que ce soit"(source libération). L’enjeu est pourtant de taille : Les enjeux du "plus grand sommet de ce type jamais organisé" , alors que peut de décision n’ont été trouvé. Sommet à l'ONU mardi pour sortir de l'impasse (sources le monde).

 

Il n’y a pas que le monde ; dans l’émission Invité lundi du Talk (Attali : «Le G20 ne pourra mener à rien http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2009/09/21/04016-20090921ARTFIG00600-attali-le-g20-ne-pourra-mener-a-rien-.php », l'économiste Jacques Attali regrette «l'impuissance du politique face au marché».  Extrait : « Le monde doit davantage encore prendre conscience qu'il est face à deux enjeux majeurs, que sont l'économie et l'écologie. C'est en substance le message adressé lundi par l'économiste, écrivain et président de PlaNet Finance, Jacques Attali, invité du «Talk Orange-Le Figaro». Ce dernier craint que ces deux «grands sujets de politique étrangère» ne trouvent pas le traitement qu'ils mériteraient au G20 de Pittsburgh. Au point que, dans son éditorial hebdomadaire de L'Express, il nomme cette rencontre entre les chefs d'État de la semaine prochaine le «G vain». «Il ressemblera à celui de Londres : on dira que la situation s'améliore», regrette-t-il. Selon lui, la crise est pourtant loin d'être terminée.

 

Le G20 voit le basculement des superpuissances jusque là diriger par les Etats-Unis vers la chine. Un basculement ouest / est.  Cette période de transition est dangereuse, car cette transition créer un vide ou aucune entité ne dirige le monde. D’où l’idée qui se développe que rien ne se fera sans les USA et la Chine, les deux plus pollueurs de la planète. Now China lays down challenge to Obama on climate  . 

Un signe a été cet accord donné au pays en voie de développement : la réforme du FMI « Le G20 s'est mis d'accord pour transférer 5% des droits de vote des pays développés aux pays émergents». Voir le Notre dossier spécial sur le G20    (figaro)

 

 

Et si l'initiative venait de Chine ? 22.09.2009 The Independent

'ONU attend avec optimisme que Pékin relance les négociations sur le réchauffement climatique", écrit le quotidien britannique. Ce 22 septembre doit avoir lieu à New York l'Assemblée générale des Nations unies. Le président chinois, Hu Jintao, devrait y "annoncer que son pays, le plus gros émetteur mondial de CO2, est prêt à introduire de nouvelles mesures pour réduire sa pollution". A trois mois d'une conférence de l'ONU sur le climat, prévue à Copenhague, le sujet divise plus que jamais Europe et Etats-Unis.

Le président chinois Hu Jintao s'est engagé aujourd'hui à l'ONU à réduire "notablement" les émissions de gaz à effet de serre rapportée à la croissance économique d'ici 2020 comparativement à 2005.

 

23/09/2009

Climat, la faute mortelle du capitalisme

Climat, la faute mortelle du capitalisme  Un article issu de : Climat, la faute mortelle du capitalisme ( site CADTM : Comité pour l’Annulation de la Dette du tiers Monde).

 

Dans cet article  mettant en cause notre système économique et notre vision, comme responsable des crises (financière, économique et environnementale). Car malgré cette crise particulièrement dure, les économistes qui peuvent être brillant dans leur domaine, mais du fait de leur formation et de leur endoctrinement ne peuvent remettre en cause se système qui est je pense voué a sa perte en l’état des choses.

Un exemple a été donné dans cette émission, ou je suis tombé par hasard : « A quoi sert le G20  ?» le lundi 21 septembre sur France 2 et mettant les différents intervenants tels que : Jacques ATTALI; Aminata TRAORE, ;  Daniel COHEN Baudouin PROT Directeur Général de BNP Paribas Nicolas BAVEREZ  ( voir leur fonction sur le lien de l’émission)

 

Alors qu’ils discutaient sur la transformation des puissances dominantes et le passage de témoin entre le déclin des puissances occidentales (mené par les Etat Unis) vers les pays en voie de développement (Chine Inde, Russie et brésil ( ce que l’on appel le BRIC)), Nicolas Bavarez est interpellé par Aminata Traore lorsqu’il explique que la Chine va profiter de ce système économique car elle s’en sort mieux actuellement que les pays occidentaux par rapport a la récession et qu’il faut donc arrêter de les voir comme un continent victime).

A cela  Aminata Traore rétorque que les Africains ont vu cette vision imposée (l’économie de marché poussé à l’extrême) par l’occident et que cela a résulté d’une destruction des états et ses infrastructures.

 

L’autre point intéressant est le fait que l’on demande a l’Afrique entre autre de soutenir la croissance mondiale en reproduisant les erreurs des occidentaux pour éviter que leur économie s’écroulent.

Alors qu’il faudrait réinventer le système et non le faire perdurer dans son erreur.

 

D’où la conclusion intéressante : A la question que pose le journaliste de France 2 : «  Maintenant que le G8 s’est élargi au G20, vous pouvez vous sentir enfin concerné et impliquez », elle rétorque non sans justesse « Non, car cela s’est élargi au pays riche et que les pays pauvres ( L’Afrique en autre), reste écarté de tout débat alors qu’elle en est une des victimes ( climatique et économique).

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu