La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

19/11/2009

Etat de l'économie, environnement et social dans le monde

Toujours soucieux de proposer des reportages en lien avec l’actualité économique, environnementale et social sur les problèmes qui touchent notre planète : Alternative économique, Magazine d'information économique et sociale en France et dans le monde. Je vous propose des mini-vidéos, interviews et blogs sur l’état des finances françaises et la Semaine de la Solidarité internationale.

.Pour cela, Alternative Economique  a rencontré Sébastien Godinot (le chargé de campagne finance des Amis de la Terre), Avec Pascal Erard (Comité français pour la solidarité internationale (CFSI). Daniel Cohen ('économiste). Marriette Darrigand ( sismologue : décryptage vidéo de la « Bulle » point de vue psychologique) (voir la vidéo sur Télérama d’une bulle : ) Ainsi qu’un Débat avec Olivier Godard, directeur de recherches au CNRS, et Guillaume Duval, rédacteur en chef d'Alternatives Economiques, animé par l'équipe de Libélabo. Et  L'analyse de Patrick Artus  (directeur de la recherche et des études de Natixis)

 

Alternative Economique nous propose de faire un état des lieux de l’économie française, des enjeux de la Semaine de la Solidarité internationale. D’un coté d)es centaines de milliards et une action rapide des états pour refinancer le secteur bancaire, de l’autre des états qui traînent les pieds et refusent sous couvert de souveraineté, de peur de faire plus que les autres états. Alors que la question écologique et sociale ne peut attendre. La semaine international de solidarité sera l’occasion de faire le point.

 

Pour cela commencer par un récapitulatif de la crise, de l’état actuel des finances, les enjeux de Copenhague : (crise de la biodiversité, surconsommation, faim dans le monde

 

 

La crise est-elle finie ? Pour Marriette Darlington  et Nous sommes actuellement dans une macro bulle / sphère climatique qui a détruit la couche d’ozone. Avance que l’on pourrait être sauvé par les énergies renouvelables (point de vue optimiste).

Pessimiste (actuellement) : On recréait des bulles qui vont de nouveaux éclater par cycle. C’est l’avis aussi de Patrick Artus  (Lire la suite )  A plus long terme, plusieurs menaces persistent. Evoque le terme de « Déglobalisation ».

 

A cela s’ajoute les répercutions négatives, au niveau international, sur la biodiversité et la faim dans le monde. (Le Sud dans l'étau de la crise : Croissance en berne, finance atrophiée, montée de la pauvreté, les pays en développement subissent de plein fouet les conséquences de la crise financière mondiale. Lire la suite. Voir aussi le site de la Semaine internationale de la solidarité.)

 

 

Voir les vidéos : Voir la vidéo.  À voir 

 

Le mot de la fin : Changer d’organisation financière mondiale pour un développement soutenable (source actu environnement )

 « Fuite de capitaux, bulles financières, spéculation sur les matières premières et les denrées alimentaires… La financiarisation à outrance de l'économie explique très largement l'échec d'un modèle compatible avec la réalité des ressources et des besoins humains. Un changement s’impose pour un développement durable :

  

Corinne Lepage, Avocate, ancien Ministre de l'Environnement, Présidente de Cap21.
 : « Ce système multiplie les bulles et la déconnexion entre le système financier qui s'enrichit lui-même et une économie mondiale qui souffre et ne parvient pas à trouver les moyens de sa reconversion pour les uns, de son développement sobre pour les autres »

 

« Tant que les multinationales pourront utiliser les paradis fiscaux pour ''optimiser'' leur fiscalité, c'est-à-dire en réalité détourner du budget des pays industrialisés, les impôts nécessaires à la mise en œuvre d'une économie verte sans bien évidemment dans le même temps alimenter les budgets des pays en développement, faisant à la fois peser sur les classes moyennes un impôt excessif et rendant impossibles de véritables politiques publiques en faveur d'un développement soutenable, ce concept restera virtuel.

« Tant que la spéculation viendra gonfler les marchés des matières premières y comprises alimentaires accroissant la faim dans le monde, tant qu'elle continuera à trouver de nouveaux domaines d'expansion qu'il s'agisse du marché du carbone ou de l'achat de terres en particulier en Afrique créant ainsi de nouvelles injustices source de conflits futurs inévitables, il sera vain de s'escrimer à parler de changement de paradigme et de nouveau modèle de développement

Tant que le modèle de la corruption deviendra, malgré les conventions internationales, le modèle dominant dans un à nombre croissant de pays du monde, conduisant progressivement l'économie ''blanche'' à devenir grise, dans le mouvement inverse de celui qu’utilise l'économie noire pour se blanchir, nous ne parviendrons pas à inverser l'évolution actuelle dont chacun ne peut que reconnaître qu'elle nous conduit à notre perte.

C’est la raison pour laquelle le changement de l'organisation financière commande la capacité de l'humanité de se doter d'une évolution soutenable…. Dès lors, la question de la finance est bien le pilier majeur d’une évolution soutenable.


Les Chroniques de Corinne Lepage et Yves Cochet sont publiées tous les mois et en alternance, sur Actu Environnement

 

A voir aussi, BLOGS :

 


Jean-Louis Laville
Ecologie et économie solidaire

Jean Gadrey
"Sortir de la croissance"

Arnaud Parienty
Pourquoi la taxe carbone va échouer


Christian Chavagneux
Où sont cachés les secrets de la finance ?

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu