Avertir le modérateur

30/11/2009

Les mesures pour combattre le réchauffement climatique détruisent les peuples indigènes

Le nouveau rapport publié par Survival International démontre que les mesures prises pour faire face au réchauffement de la planète risquent d’être aussi dangereuses que le changement climatique lui-même.
Lire la suite
Télécharger le rapport
( source ONG Survival)

Le rapport intitulé ‘La plus dérangeante des vérités : changement climatique et peuples indigènes’ fait état des quatre ‘mesures d’atténuation’ qui menacent les peuples indigènes : Les agrocarburants, l’énergie hydroélectrique, la conservation des forêts et la compensation des émissions carbone

Ce rapport recommande que les peuples indigènes soient pleinement in, Cclus dans toutes décisions les concernant et que leurs droits territoriaux soient dûment respectés et garantis.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : ‘Ce rapport met en lumière ‘la plus dérangeante des vérités’ — il révèle que les peuples indigènes qui sont les moins responsables du changement climatique sont les plus affectés par celui-ci et que leurs droits sont violés et leurs terres dévastées au nom des mesures prises le stopper. S’abritant derrière l’effort planétaire pour stopper les effets du changement climatique, les gouvernements et les compagnies sont en train de planifier un gigantesque vol de terres. Et comme d’habitude, lorsqu’il y a des enjeux financiers et de juteux profits en perspective, les peuples indigènes n’ont pas voix au chapitre’.


Retrouvez-les sur facebook et suivez l’actualité des peuples indigènes !

29/11/2009

Renault invente le greenwashing garanti "Zéro Emission"

Tout savoir sur le blanchiment écologique de la gamme Renault ZE : http://www.renault-ze.fr


Paris, le 26 novembre 2009 : Alors que Renault organise ce jour une série d’essais à l’attention de la presse (alias le ZE.shooting dynamique...) visant à promouvoir sa nouvelle gamme de voitures électriques dite Zéro Emission, l’association Agir pour l’Environnement met en ligne un site Internet http://www.renault-ze.fr dont le but est de dénoncer l’opération de blanchiment écologique mis en œuvre par le constructeur automobile français. Un argumentaire fiable et précis est ainsi mis en ligne sur ce site associatif.

La crise qui frappe le secteur automobile amène certains constructeurs à privilégier des slogans qui fleurent bon la publicité mensongère. En laissant penser qu’une voiture électrique serait (par essence) sans émission de gaz à effet de serre, Renault semble tenter d’occulter le bilan carbone lié à la construction du véhicule et celui induit par la production de l’électricité, qui selon les heures peut s’avérer extrêmement carbonée. Pour l’association, à l’approche de Copenhague, l’excellence climatique semble se résumer à des simples arguments mensongers.

Dans une étude datée de juillet 2009 intitulée "Les transports électriques en France », l'Ademe considère pourtant que « concernant les émissions de CO2, les véhicules particuliers électriques ne présentent pas un bilan global, « du puits à la roue», systématiquement à leur avantage par rapport aux autres modes de transport, notamment par rapport au véhicule thermique. »

De plus, dans les scénarios les plus optimistes, les véhicules électriques, dont le bilan carbone est loin d'être positif, ne représenteront que 3% du parc automobile hexagonal en 2020... Renault tente de faire passer un véhicule de niche réservé aux déplacements urbains pour une révolution écologique. L'urgence climatique mérite mieux que des faux-semblants.

Dans le cadre de cette opération de greenwashing, Agir pour l’Environnement diffuse aujourd’hui, à l’attention de la presse appelée à tester ce véhicule automobile, un modèle de lunettes conçu pour verdir artificiellement cette gamme dite Zéro Emission, bien loin d’être sans émission de CO2. Cette paire de lunettes peut également verdir tout ou partie du Koléos, des projets de circuit de Formule1 et autres projets d’infrastructures climaticides…

Halte aux déchets sur TerreTv

 

terre tv.jpgDu 21 au 29 novembre, c'est la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets. Pas très glamour comme sujet ? Impossible pourtant de fermer les yeux plus longtemps, ou même de se boucher le nez ! Un français produit environ 590kg de déchets par an, soit un peu plus que la moyenne européenne de 520kg. Certes, c'est un peu moins que les 700kg que rejette annuellement un américain. Mais cela reste bien supérieur au 150 à 200kg de déchets produits chaque année par un citadin des pays en voie de développement. La campagne de l'ADEME porte effectivement bien son nom : Faisons vite, ça déborde !

 

 

 

Déchets à ménager
Nous produisons toujours plus de déchets. En France, ce sont 30 millions de tonnes de déchets ménagers qui doivent être traités chaque année. Et ce constat est loin de diminuer… Les décharges et incinérateurs débordent. C'est devenu l'objet d'un débat quotidien entre citoyens, industriels et élus. Le problème des déchets est toujours vu sous l’angle de l’élimination, alors que la réponse se trouve en amont : comment en produire moins ? Ce documentaire tente de comprendre les tenants et les aboutissants de ce problème de société qui devient capital.
Documentaire | Déchets à ménager

 

 

Vos poubelles au régime !
Plus notre consommation augmente, plus la quantité de déchets que nous produisons est importante. Et cela coûte cher à la collectivité... et finalement aux particuliers ! Il existe pourtant des moyens de réduire ses déchets, notamment grâce au compostage. Serrez la ceinture à votre poubelle, tel est votre objectif : à vous de jouer !
Reportage | Vos poubelles au régime !

 

 

Vos poubelles au régime !
Plus notre consommation augmente, plus la quantité de déchets que nous produisons est importante. Et cela coûte cher à la collectivité... et finalement aux particuliers ! Il existe pourtant des moyens de réduire ses déchets, notamment grâce au compostage. Serrez la ceinture à votre poubelle, tel est votre objectif : à vous de jouer !
Reportage | Vos poubelles au régime !

 

Le lombricompostage
Le lombri-compostage est une opération qui consiste à dégrader, dans des conditions contrôlées, des déchets organiques en présence de l'oxygene de l'air de manière accélérée grâce à l'action des bactéries et des vers... La dégradation est plus rapide que le compostage traditionnel car les vers sont des réceptacles microbiens et accélèrent ainsi la transformation des résidus organiques. Les vers digesteurs mangent de la matière organique en décomposition. Leurs déchets appelés tortillons ou turricules servent de nourriture à toute une faune et une flore microbienne, source d'alimentation des plantes : le réseau alimentaire du sol. Un bon moyen de se débarasser de ses déchets verts, en toute propreté !
Reportage | Le lombricompostage
Plus d'infos | www.dyn-agri.fr

 

L'interloque, la ressourcerie parisienne
Faire du neuf avec du vieux ? C'est la mission de La Ressourcerie. Il s'agit d'un centre de récupération, de valorisation et de revente des déchets couplé avec un centre d’éducation à l’environnement. Au quotidien, La ressourcerie donne la priorité à la réduction, au réemploi puis au recyclage des déchets en sensibilisant son public à l’acquisition de comportements respectueux de l’environnement. Ce film, "L'interloque, la ressourcerie parisienne", a reçu le Grand Prix Expression libre au festival Monacology 2008.
Reportage | L'interloque, la ressourcerie parisienne
Plus d'infos | www.interloque.com

 

Les déchets ne se ramassent pas tout seuls
L'association Surfrider Foundation Europe se donne comme mission de lutter contre la pollution des mers et des océans. Pourtant, il existe encore des sortes de Petits Poucets qui ne voient aucun inconvénient à semer leurs déchets partout où ils sont passés. Malheureusement pour les plages, les déchets ne se ramassent pas tout seuls.
Ca Buzz | Les déchets ne se ramassent pas tout seuls

 

Recycler ses lampes basse consommation
Un foyer sur deux possède une lampe basse consommation. C'est plusieurs dizaines de millions qui arrivent en fin de vie chaque année. Depuis 2006, ces lampes ont leur propre filière de recyclage, mise en place par l'éco-organisme Recylum.
Ca Buzz | Recylum partenaire de la collecte des lampes en grande distribution

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu