Avertir le modérateur

09/01/2010

Quels sont les causes de la disparition accélérée des abeilles? Que peut on faire?

« Si l'abeille venait à disparaître de la surface du globe, l'homme n'aurait plus que cinq années à vivre. »
Citation apocryphe attribuée à Albert Einstein

 

Les abeilles, témoins du bon état de notre environnement, disparaissent massivement  Les abeilles, piliers de la pollinisation et donc de la présence des fleurs, fruits et légumes disparaissent massivement dans de nombreuses régions du monde, laissant perplexes les scientifiques qui ne manquent toutefois pas d'arguments puisés notamment dans la pression insoutenable des activités humaines sur l'environnement. En y regardant de plus près cela a l'air bien complexe avec de nombreux facteurs : un article qui souligne le fait que la malnutrition des abeilles les fragilise et les rend plus sensibles aux autres facteurs. Nous sommes tous responsables », assure Gilles Ratia, président du Congrès, qui incrimine les travers des humains : pollution hertzienne, dégradation de la biodiversité, pollution de l’eau, cultures OGM. Et les erreurs des apiculteurs : sur- nourrissement des colonies, transhumances répétées, accumulation de traitement anti varroa (extrait : Revue de presse Sur les abeilles : )

 


Vers un crash alimentaire - YouTube 

 
 
 

Le mystère de la disparition des abeilles
source arte tv + 7

 

Extrait « les OGM jouent également un rôle néfaste parce qu'ils contiennent des insecticides. Bien qu'ils soient dédiés à la lutte contre les papillons, les mites et les coléoptères, ils ont certains effets néfastes sur les abeilles. Cependant, en Europe, il y a encore peu de champs cultivés avec des OGM, par rapport aux Etats-Unis, au Brésil ou à l'Inde, mais cela ne va pas durer... » voir plus sur http://plus7.arte.tv/fr/1697660,CmC=3006854.html extrait du « Monde selon Mosanto ». Toujours d’après cette étude mis sur planete-info : Les autres insectes pollinisateurs sont touchés : a lire...

 

Conclusion : Le mystère reste entier, mais lorsque les sentinelles du bon état de l'environnement viennent à disparaître, cela ne laisse rien présager de bon pour les autres espèces, y compris l'Homme...

Face aux différentes causes, une solution avancée par Le Réseau Biodiversité pour les Abeilles, nous a indiqué qu'il est important que "l'usage des pesticides, agricoles comme apicoles, soit réglementé et encadré, afin que les utilisateurs respectent les doses, usages et conditions d'emploi préconisées pour la sécurité des hommes et de l'environnement. C'est cette bonne gestion des pratiques, agricoles comme apicoles, couplée à une réflexion intelligente sur l'environnement de l'abeille, qui permettrait la diminution des surmortalités d'abeilles constatées jusqu'ici.

Face a ce problème, les échos révèlent dans Floraison d'initiatives en faveur des abeilles http://www.lesechos.fr/info/metiers/020260930891-floraison-d-initiatives-en-faveur-des-abeilles.htm que Coopératives agricoles, entreprises, villes, régions s'engagent contre l'effondrement des populations d'abeilles ( assez récent puisque cet article date  22/12/09).

 

En savoir plus ( rassemblement de mes articles postées ou mis sur forums sur le sujet):

La dissémination induite des transgènes sur de longues distances reconfirmée par une étude scientifique

Un article mis sur facebook : L'UNAF demande le retrait immédiat des produits phytosanitaires toxiques pour les abeilles issu du groupe : Abeilles Protection Information Sauvegarde A.P.I.S.( sommaire)

Une étude sur abeilles et téléphone portable étude sur la disparition des abeilles

rapport "Mortalités, effondrements et affaiblissements des colonies d’abeilles »,

 

Le mystère de la disparition des abeillesCréé le lundi 13 mai 2013 15:49

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu