Avertir le modérateur

22/03/2016

Le débat sur l'identité national : débat malsain pour cacher les vrais défis

 

n

 

 

 

à l’album Album spécial.


 
 
Photo de Laurent Guignon.
 

 

Je vois fleurir beaucoup de drapeaux " je suis belges".... Après le "je suis français" ou " Je suis Paris"

Je suis avec les victimes de terrorismes, de violences policières, de femmes battus, de personnes victimes d'exactions de régimes autoritaires...

Ma liste est trop longue est ne tiendrait pas sur un drapeau.

Et nous n'avons pas oublié les tas d'urgences !!

 

 

 
 
Photo de Alexandre Girardot.
 
Maintenant sur Fraznce 2 : Des personnes expulsées de leur logement racontent dans quelles circonstances ils sont passés d'une vie normale et ordinaire à une existence précaire. Dans la rue, d'hébergement en hébergement, ils trouvent des solutions provisoires. Tous issus de la classe moyenne, ils ont vécu une fracture, un accident de la vie : chômage, divorce, faillite, maladie, deuil. Autrefois, ils auraient pu le surmonter et s'en relever. Aujourd'hui, l'ampleur de la crise économique et la pression immobilière plongent ces ménages dans une misère à laquelle ils ne voient pas d'issue. En leur donnant la parole, ce film dénonce une procédure de l'expulsion toujours plus administrative et humiliante pour les plus faibles, une spirale infernale qui se fracasse contre le manque de logements accessibles. INFRAROUGE: Expulsions la honte : extrait - Dailymotion ,
htExpulsions, la honte
Société pa

la honte

 
INFRAROUGE: Expulsions, la honte : diffusion mardi 22 mars 2016 à 23h10 sur France 2 Un documentaire inédit écrit et réalisé par Karine Dusfour Produit par…
DAILYMOTION.COM
 
 Béa Ausardia, Chantal Joubertagricole, Alexandre Girardot

 

 

n

 

 
 COMPTE RENDU Explosions à Bruxelles : la récupération politique a déjà commencé

Des élus français ont rapidement réagi sur Twitter. Le socialiste Bruno Le Roux a indigné nombre de ses collègues en évoquant la révision constitutionnelle actuellement au Sénat.

Moins d’une demi-heure après les premières informations sur les explosions à Bruxelles, le président du groupe socialiste de l’Assemblée nationale, Bruno Le Roux, a dégainé sur le réseau Twitter. « Attentats terroristes et protection de notre pays, la droite sénatoriale qui bloque la révision constitutionnelle est irresponsable », a ainsi écrit le député de Seine-Saint-Denis, mardi 22 mars au matin, provoquant l’indignation de nombreux élus.

 

Pas d'amalgame !

 

 Moins surprenant, le sénateur du Front national David Rachline (Var) a également immédiatement instrumentalisé les attaques, demandant : « Combien d’attentats faut-il pour qu’ils prennent les mesures nécessaires et urgentes, notamment arrêt de l’immigration et fin de Schengen ? »

 

Le débat sur l'identité national est un moyen pour l'UMP de surfer sur le vote FN. Il y a un risque très fort et malsain de dérives.Le fait de surfer sur la peur dans la politique est aussi vieux que malsain (TF1 s’en charge très bien)

 

Cela peut être aussi un moyen habile de détourner l'attention des vrais problèmes comme le fait de ne pas se préoccuper de répondre au demandeurs en fin de droit, de réduire encore les droits dans le privé (au bout du 3 refus de délocalisation)

  

Le débat sur l'identité national est un moyen pour l'UMP de surfer sur le vote FN. Il y a un risque très fort et malsain de dérives.

Le fait de surfer sur la peur dans la politique est aussi vieux que malsain (TF1 s’en charge très bien). La dernière élection avait vu une profusuion des discours limite xénophobe de la droite, mais la gauche avait laisser faire, voir encourager. Du coup les questions de l'emplois, de la dette écologique, de la souvrenaité alimentaire étaient passer a lasse.

Cela peut être aussi un moyen habile de détourner l'attention des vrais problèmes comme le fait de ne pas se préoccuper de répondre au demandeurs en fin de droit, de réduire encore les droits dans le privé (au bout du 3 refus de délocalisation)

Entre le débat classique droite / gauche, tout deux très gestionnaire est ayant apporté peu de chose sur la question de la biodiversité, des logements sociaux, je préfère une troisième voie : la coalition / mouvement d'Europe Ecologie.

Ce qui me déplais dans les mouvements traditionnel est la guerre des chefs, le manque de contact avec la société civile et l’indifférence face a un sommet aussi important que le sommet de Copenhague.

 

Migrants: la Slovénie veut limiter les entrées

La Slovénie a annoncé aujourd'hui qu'elle voulait limiter à 580 par jour le nombre de migrants autorisés à transiter par son territoire, en vertu d'un accord passé la semaine dernière lors d'une réunion des polices des pays des Balkans et de l'Autriche. 

Si les pays situés sur la route des migrants respectent cette limite journalière, l'engorgement va inévitablement s'aggraver en Grèce où des milliers de candidats à l'asile sont déjà bloqués en raison d'un durcissement des conditions de passage des frontières de la Macédoine à l'Autriche.  Quelque 2000 migrants arrivent en ce moment chaque jour sur les îles grecques. Le ministre serbe de l'Intérieur, Nebojsa Stefanovic, a indiqué aujourd'hui à la télévision privée Pink avoir été informé "durant la nuit par la police croate, qui avait précédemment été informée par la police slovène, qu'un nouveau régime (de transit de migrants, ndlr) est en vigueur à partir de ce jour".


La Commission européenne et les organisations humanitaires s'inquiètent d'une possible "crise humanitaire" en Grèce si un nombre croissant de migrants se trouvent acculés dans ce pays, porte d'entrée de l'Union européenne.
 

Grèce: les hotspots deviennent de la détention

NOUVEAU Le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a affirmé ce mardi que les "hotspots" accueillant les migrants en Grèce sont devenus des "centres de détention" à la suite de l'accord entre l'UE et la Turquie et a décidé de fermer certaines de ses activités.

"En vertu des nouvelles dispositions, ces sites sont maintenant devenus des installations de détention. En conséquence, et conformément à notre politique qui s'oppose à la détention obligatoire, nous avons suspendu certaines de nos activités dans tous les centres fermés sur les îles" grecques, a expliqué l'agence de l'ONU dans un communiqué. 

 

Expulsions la honte - blog L'Indigné Révolté

 

Expulsions la honte

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu