Avertir le modérateur

08/11/2010

Musulmans d’Europe : en croisade contre les clichés

Un gamin qui se fait exploser en criant « Allah Akbar ». Non, un gosse fan de hip-hop, futé, qui fait le Ramadan. Une religion qui appelle au djihad. Non, une religion qui se concentre sur la relation d’amour entre le croyant et Allah. Une culture incompatible avec la démocratie. Non, un échange historique permanent entre Europe et islam, de la politique à la bouffe. Une religion machiste. Non, une autre conception de la relation homme-femme. L’islam pour les Européens : un monde inconnu. Non, des préjugés à déconstruire. D'urgence. Commençons ici.

Leur dossier

L'Islam pour les nuls, en direct d'Istanbul par Federico Iarlori

« Niqabitch » : l'entretien LOL qui dénonce par Aleksandra Sygiel

Musulmans à Bruxelles : des citoyens (presque) comme les autres par G. Ring

Allemagne: la formation d'imams sauvera-t-elle le multikulti ? par Julia Korbik

Islam et Europe : une valse à 5 temps par Fabien Champion

07/11/2010

La commune de paris

commune de paris.jpgLa commune de Paris naît d’un sursaut contre la faillite des équipes dirigeantes durant la guerre franco-prussienne ; elle naît aussi, de la volonté d’une défense intransigeante de la République et de la démocratie contre les réaction versaillaise ; elle naît enfin des premières manifestations ouvrières aspirant à la suppression de l’Homme par l’Homme.

Aujourd’hui face à l’expression d’une frustration plus large, une désespérance économique, politique, sociale. Qu'ils soient nés d'une bavure, d'un désaccord salarial, derrière, toujours la même idée : celle d'un rapport de force inégal, le sentiment que les Etats n'oeuvrent plus au service du citoyen, trop occupés qu'ils sont à rendre des comptes aux marchés financiers) la commune revient sur le devant de la scène et aujourd’hui comme hier : La lutte continue.

« Contre la réaction qui veut remettre en cause les acquis des luttes sociales depuis 1871 »
« Contre la politique xénophobe de revanche et xénophobe héritiers des versaillais qui s’en prennent aux avancées démocratiques » voir
Politiquement incorrects : la nouvelle droite radicale en Europe
Pour une vraie démocratie qui donne au peuple tout sa place et abattre toute les inégalités »

La Commune de 1871 reste pour tous un repère, car elle représente la première expérience de prise et d’exercice du pouvoir. Elle prouve que des personnes issues de la « base » peuvent remplacer les notables bourgeois et maintenant les politiques aux services d’intérêts privés (voir le livre Globalia de Jean Christophe Ruffin) qui s’occupent traditionnellement de cette fonction.

Nous devons nous réapproprié le mot démocratie, au sens étymologique du terme, la plus authentique, caractériser par la formule : « gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple » Reposant ( La Commune) sur une citoyenneté active, remettant en cause la délégation du pouvoir, elle s’était encore prononcée pour l’émancipation des femmes ( les écarts des salaires actuelles augment et en même temps que les écarts entre les salaires des riches et celui des pauvres) , la gratuité de la justice ( reste encore, mais de moins en moins), pour une école laïque et obligatoire, des droits égaux entre étrangers, le droit a la culture…

Voir le site http://lacomune.perso.neuf.fr/pages/parent.html  46 rue du diamants – 75013 Paris - Tel : 01.45.81.60.54

01/11/2010

Halloween : quand l’horreur s’inspire du monde réel

Halloween la vie en noir.jpgLa réalité est parfois plus inquiétante que dans les films d’horreur. Mais souvent on ne le réalise pas. Déformer notre corps peut être un moyen de dénoncer ses invisibles monstruosités. C'est ce qu'ont fait des centaines de jeunes à Paris, mêlant l’esprit gore de la « zombie walk » à la manifestation toute réelle contre la reforme des retraites. Pendant ce temps, certains metteur en scène européens utilisent les films d’horreur pour pointer les problèmes sociaux de leurs pays. D’autres font le circuit inverse : devenir un vampire pour fuir sa propre réalité, tel est le lot commun des fans de Twilight et de ses dérivés. Vampires, loup garous, sang qui gicle : réjouissez-vous, c’est Halloween !

La realtà talvolta è più spaventosa dei film horror. Ma spesso non ce ne accorgiamo. Deformare i nostri corpi potrebbe essere un modo per denunciare le sue invisibili mostruosità. Alcuni ragazzi, a Parigi, hanno approfittato della tradizionale zombie walk, per manifestare contro la riforma delle pensioni. Così come dei registi europei, hanno sfruttato la lente deformante del genere horror per mostrare i problemi sociali dei propri paesi. Ma c'è anche chi da mostro ci si veste per fuggire dalla propria realtà e rifugiarsi nel mondo letterario dei propri eroi. Ne parliamo approfittando di una ricorrenza speciale: la festa di Halloween.

A veces la realidad es más inquietante que las películas de terror… Pero no solemos darnos cuenta. Deformar nuestro propio cuerpo puede ser un medio de denunciar monstruosidades invisibles; es eso lo que hacen centenares de jóvenes que recorren las calles de París disfrazados de zombis para protestar contra la reforma de las pensiones. Y luego hay quien quiere ser un monstruo para huir de su propia realidad hacia un mundo más atractivo de misterios y aventuras. Hablamos de todo ello con motivo de una noche especial: la Noche de Halloween.

 

leur dossier

La vampire attitude : plus d’amour, moins de sexe par Federico Iarlori

Zombie walk: ils reviennent...ils veulent...une retraite ! par anna schwarz

Tête de citrouille par Jesús Ramírez Morales

Halloween par Elisa Marengo

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu