Avertir le modérateur

29/07/2011

L’UMP récidive à propos de la récidive

Posté sur le Blog CAC69


l’ump,récidive,la récidiveAprès le meurtre de la joggeuse de Milly-la-Forêt, Brice Hortefeux à vivement critiqué les juges d'application des peines qui ont permis la libération du meurtrier présumé, ce que les syndicats de magistrats ont trouvé "Scandaleux".

Ce Jeudi, le ministre de l'intérieur (non il n'a pas encore été viré...) à déclaré :
"Il est parfaitement inacceptable que ce criminel sexuel ait été remis en liberté. C'est dans ces conditions qu'il a, hélas, récidivé. Une vie aurait pu être épargnée si l'application de la loi avait été faite dans l'intérêt des victimes. Cela pose une question d'application de la loi et, peut-être, une question d'adaptation de la loi".

Suite à ces déclarations, Christophe Régnard, président de l'Union syndicale des magistrats à répondu:l’ump,récidive,la récidive
"Il est scandaleux de s'en prendre ainsi à des magistrats qui ont appliqué la loi. La Garde des Sceaux précédente, Rachida Dati, n'a cessé de dire qu'il fallait aménager les peines au maximum pour vider les prisons, et assurer le suivi des personnes à l'extérieur".

Il à également ajouté que le débat sur la récidive était classique, et que les juges étaient trop souvent pointés du doigt :
"A chaque fois on vote une loi, et à chaque fois on tombe sur le juge qui est un bouc émissaire idéal, que le gouvernement s'occupe déjà de donner les moyens à la justice de fonctionner normalement".

Le porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre, en à rajouté une couche sur cette l’ump,récidive,la récidiveaffaire en se faisant le porte parole de la castration chimique (j'ai une blague qui me démange mais ça serait vraiment de mauvais gout) :
"Ne doit-on pas enfin décider la mise en œuvre de la castration chimique pour ce type d'individu ? Il faut tirer les conséquences immédiates en termes de responsabilité et de modification de la loi".

La vraie question qu'il faut se poser, c'est doit-on confondre médias et justice ? Peut-on pondre des lois mal travaillées à chaque drame de ce type ?
J'ai peur que si on continue dans cette voie l'UMP relance bientôt le débat sur la peine de mort...

l’ump,récidive,la récidiveSource : Nouvelobs.com, Le dérapage d’Hortefeux , (Enquête La Droite populaire, beaucoup de bruit pour pas grand-chose (Comment Sarkozy a rendu possible la dérive raciste à droite, « ce qui n’atteint pas les résultat attendue comme le révèle le site Rue 89 )par leur discours racistes, anti islam et immigration avec toujours plus de lois libérale et limitant les droits » (La liste des métiers ouverts aux étrangers réduite de moitié - LeMonde

Commentaires

Cela m'amène a reprendre ce texte : "Je ne vois pas pourquoi les hommes qui croient aux élections se considèrent comme moins crédules que les hommes qui croient aux anges."

(George Bernard SHAW /1856-1950)



Ballade des vendus

Nos politiciens, avenants
Et beau comme une qui racole,
Se pressent au petit écran
Pour nous vendre leurs fariboles
Et se faire lustrer l’auréole
Par quelques laquais éhontés !
Rien ne rebute ces marioles
Pour abuser les éprouvés.

Quand vient des élections le temps
Chacun y va de son obole,
Chacun se veut humble et parent
Proche du peuple… Ma parole !
Qui d’eux où nous sont les guignols ?
N’importe, c’est nous les bernés.
L’autour se mue en rossignol
Pour pigeonner les éprouvés.

De captieuses cantates en
Soporifiques barcaroles,
Les promesses et les serments
Que nos politicards fignoles,
À l’instar des amants frivoles,
Ne sont que menteries gerbées,
Camouflages et gaudrioles
Pour empaumer les éprouvés.


Envoie :

Qu’on leur mette la camisole
Et le bâillon à ces madrés,
Que cessent-là leur manie folle
De couillonner les éprouvés.

Patrick Moreau
In « L’épistolier des abîmes » / 1996

Écrit par : Saltabank | 29/07/2011

Merci Saltabank. Un texte qui sonne très juste et qui va amener, transition que je prépare. Bonne après midi.

NB : l'affaire Nafissatou Diallo / DSK est un bonne exemple. Cela représente une crise des puissant, de la finance et de la politique. Avec compromis, risque potent connivence politique française pour faire tomber DSK et un dirigeant du FMI qui a tout les pouvoirs. J'aurais voulu que l'on l'empèche de se présenter non pas pour ses habitudes sexuelles connues ( même si cela étaient suffisant), mais pour le fait qu'un homme amis de la finance et du domaine privé ( FMI) puisse se présenter en tant que président.

A voir : J'ai trouvé, publié sur le site de Rue 89 " Affaire DSK : les quatre clés de la théorie du complot"

Écrit par : Citoyenactif. | 29/07/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu