Avertir le modérateur

08/12/2011

Crise institutionnalisée sur la Chine

Un cercle vicieux : Tel est le débat qui a opposé les experts dès septembre à propos de la Chine. Avec les risques de contagion des partenaires commerciaux sont devenus de plus en plus prégnants. Ainsi dans la tribune, 1 - Le monde tousse, les Brics s'enrhument,   C’est le principe des interdépendances économiques qui aggrave la crise institutionnalisée systémique, qui pour cette raison risque d’être pire que 1929 : touche tout les pays et les états non pas les moyens de mettre des plans keynésiens pour relancer la croissance.

▪ Qu’en est-il de la Chine ?
Seul moteur réellement en marche dans l’économie mondiale, un arrêt brusque de son économie nous ferait basculer dans le grand bain de la récession. Pour l’instant, la Chine semble être tiraillée elle-même sur l’ampleur de la crise et la réponse à y apporter.

Pourtant, que la crise soit forte ou modérée, Pékin n’aura pas le choix. Le parti communiste chinois (PCC) ne laissera jamais la croissance du pays plonger. C’est une question de survie politique. Il faut donc s’attendre à un plus grand activisme de la Banque centrale en 2012. Un malheur est bon, cela peut être une chance d’un changement de système. Cela a déjà commencé depuis quelques années et commence a s’amplifiait avec la crise systémique instrumentalisée mondiale, Extrait de Chronique économique du lundi La chine :. L’écart entre les riches et les pauvres explosent. Ils survivent grâce aux liens sociaux. Mais cela ne devrait pas durer, puisque les chinois dans les villes. La Chine va « devoir » serrer la vice afin de surveiller sa population Vague de grèves dans le sud de la Chine, en écho à la crise européenne– rue 89

▪ Les enjeux de la  politique chinoise
Traiter de la Chine pour parler des matières premières est devenu un exercice obligé, tant Pékin règne en maître sur les matières premières. Si la Chine a fait décoller les prix des denrées agricoles depuis 10 ans, Pékin règne également en maître sur le secteur des métaux. Car rappelez-vous, la Chine, c’est 40% du cuivre, du zinc, du plomb…

Ainsi, tout signe de ralentissement ou de rebond de l’activité chinoise aura un impact immédiat sur les matières et les producteurs/transformateurs de matières.. Or quelles sont les prévisions pour la Chine en 2012 ?

Des réponses trouvées?
C’est le débat qui glace tout le monde. Pékin va-t-il se crasher ?.La chine montre des signe de ralentissement.

Mais au-delà de la baisse de l’activité industrielle chinoise, ce sont ses répercutions sur le système financier chinois qui ont inquiété. Avec plus de 10 700 milliards de yuans de dettes (1 660 milliards de dollars), certaines banques locales ont été fragilisées par le ralentissement. Des villes comme Wenzhou ont notamment concentré l’inquiétude, alors que des risques de faillite de banques locales sont apparus.,. La dette publique de la Chine s'élève à 3% selon Moody's : « En Chine, les banques, qui ont prêté 8.500 milliards de yuans (905 milliards d'euros) sur un total de 10.700 milliards de yuans (1.163 milliards d'euros) aux gouvernements locaux, se retrouvent "fortement exposées" à la dette, selon l'Agence de notation » Heureusement pour eux l’importance de ces dettes doit être relativisée par rapport a la dette des pays occidentaux.

 La dette publique reste cependant limitée :


D’abord, la dette publique totale, Etat et régions, représente moins de 50% du PIB. D’autre part, il est probable que l’Etat autorise bientôt les régions à davantage emprunter dans les mois à venir, ce qui leur permettra de réduire la pression de la dette. Dette publique chinoise - Journal du Net

 

En octobre, l’abaissement des prévisions de croissance pour 2011, passant de 9,3 à 9,1%, a déclenché une vague d’interrogations sur la solidité de la Chine. Désormais, le doute n’est plus permis : la Chine ralentit

Enfin, la Chine vit actuellement le début d’une crise de liquidité, pas de solvabilité. La Chine, à l’inverse de l’Europe, n’a pas de problèmes pour l’instant de croissance. Si le gouvernement chinois a montré des signes d’agacement et d’inquiétude devant la contagion européenne, c’est qu’au fond, le ralentissement de l’activité intervient au plus mauvais moment pour Pékin.

Car il avait prévu une transition de pouvoir entre Hu Jintao et Wen Jiabao, respectivement président et Premier ministre chinois, ont abordé cette année avec l’ambition de faire évoluer le modèle économique chinois. Ne pas s’attendre a des mesures démocratique, mais face aux difficulté rencontré : une souplesse contrôlée du bâton et de la carotte comme en occident.

L’accélération de la crise de la dette européenne : France (3 - Triple A de la France : découvrez les pronostics de 13 économistes de renom, 6 - France : la croissance et l'emploi salarié au point mort, 7 - Les collectivités locales ont accumulé 18,8 milliards d'euros d'emprunts toxiques)

L'inflation en Chine va réveiller les relocalisations

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu