Avertir le modérateur

04/01/2012

Si la crise était un film d'horreur... | Tant qu'il y aura de l'argent ...

Cher _e_s lecteurs/ lectrices,

Le système capitaliste, c’est comme des poupées russes, sauf qu'au lieu des poupées c'est un monstre qui en sort Si la crise était un film d'horreur... | Tant qu'il y aura de l'argent ... Les deux courtes séquences audio disponibles en libre accès ci-dessous Notre dépendance absolue envers le système bancaireplusconscient.net  ( et mon post ) illustrent très concrètement le rôle vital du système bancaire pour le fonctionnement de l'économie et, de manière plus large, pour l'ensemble des sociétés qui ont dépassé le stade du troc, mais c’est devenu une sorte de marchandage perfectionner, ,immorale absurdes si ce n’était pas si con.En effet ce capitalisme souffre d’une crise de la valorisation qui date de la période précédente.

 ( La valorisation est le mécanisme par lequel le capitalisme extrait de la plus-value du procès de production ; Plus concrètement, cela veut dire que c’est la part qui reste au patron  sur le prix d’une marchandise une fois enlevé le cout du travail, des matières premières et des machines.)

 Le capital a réussi à restaurer son taux de profit Le problème c’est que c’est un tour de passe passe, parce qu’il y a un  autre facteur dans le fonctionnement du capitalisme : celui des débouchés "


J'ai décidé de traiter dans mon p un post (Considérez cet post comme mon cadeau afin de sensibiliser et de mobiliser). traitant du pétrole. avec   l'or a suscité autant d’envie de la part des investisseurs. « 

». .

demondialisation.jpg

« Ces deux matières ont effectivement focalisé l'attention, tant par leur importance économique que par l'amplitude de leur cours. Il y a un an, peu de gens imaginaient voir une once au-dessus des 1 900 $, comme peu de gens anticipaient que 2011 serait l'année du baril le plus cher de l'histoire Et cette fièvre de l'or et du pétrole n'est pas prête de retomber. Les cours de 2012 font déjà l'objet de nombreuses analyses et anticipations . un fléchissement du Brent en début d'année, du fait du ralentissement en Europe et Chine, signifie que les cours devraient rapidement reprendre des couleurs».

Car à moyen terme, nous sommes rentrés dans une ère de pétrole cher. Le baril ne redescendra plus en dessous des 40 $, c'est désormais une évidence. C'est pourquoi les compagnies pétrolières explorent désormais tous les recoins de la planète. Les derniers barils de pétrole se vendront une fortune.

Une des théories en vogue dans le domaine des pétroliers m'a particulièrement intéressé ces derniers temps. Les majors ont mis sur pied la théorie du "Miroir de l'Atlantique" ( voir doc PDF). Fabuleuse théorie,! En jeu, des milliards de barils de pétrole.

J'ai ainsi décidé de vous donner les clefs pour tirer parti de cette passionnante théorie.

crise 9.jpgI - Le Brésil subvient à ses besoins en pétrole depuis 2006.

Avec 1,93 million de barils de brut produits par jour, soit l'équivalent de la production du Koweït, Brasilia est désormais auto-suffisant. L'exploit est particulièrement impressionnant quand on sait que Brasilia importait jusqu'à il y a peu 80% de son pétrole. L'exploit a été permis par une spécialisation dans l'offshore profond. Cette spécialisation du géant brésilien Petrobras lui a ainsi permis de forer jusqu'à 4 000 mètres de profondeurs. La compagnie a ainsi pu percer le fameux pre-salt, une importante couche de sel.

Aujourd'hui, les géologues se demandent si cette formation géologique ne se retrouverait pas de l'autre côté de l'Atlantique. Car, il y a plusieurs millions d'années, l'Atlantique n'existait pas, la "plaque africaine" se confondait avec la "plaque sud-américaine", et les trajets Rio-Cotonou étaient bien plus courts qu'aujourd'hui.

« Puis la dérive des continents a fait son oeuvre. Progressivement, les deux plaques se sont éloignées. Ainsi les formations géologiques d'hydrocarbures que l'on retrouve sur les côtes d'un pays pourraient se retrouver à l'identique de l'autre côté de l'Atlantique. Par conséquent, depuis les premières découvertes au Brésil, entre 2001 et 2005, des explorateurs sillonnent les côtes de Namibie, d'Angola ou encore du Guyana. »

Objectif : Investir maintenant sur les gisements géants de demain. Comment ; voici la suite

spéculation,système capitaliste,pétrole,or,gaz de schisme,si la crise était un film d'horreur... | tant qu'il y aura de l'« Total déjà présent sur le pre-salt angolais
D'abord, le modèle brésilien a  fait des émules en Angola.
Dans les années 2000, les côtes angolaises sont devenues une terre d'exploration pour les tenants de la "théorie du miroir". En l'espace de 10 ans, Luanda, la capitale, est devenue un véritable eldorado. Au point de devenir cette année la ville la plus chère du monde pour les expatrié »s
.

« C'est d'ailleurs Petrobras, grâce à son avance technologique, qui le premier a découvert un potentiel de 500 millions de barils de pétrole dans ce pays. Total a également investi massivement dans ce pays. Ses investissements dans le bloc de Pazflor devraient bientôt lui permettre de produire 220 000 barils par jour en 2012. C'est d'ailleurs pourquoi Total figure en bonne place dans les portefeuilles Matières à Profits. Pour profiter vous aussi du commerce du pétrole angolais » 

Le miroir se déforme-t-il en Namibie ?
« Si l'on applique à la lettre la "théorie du miroir", toute la côte africaine pourrait contenir des milliards de barils de pétrole. Ainsi les explorateurs les plus audacieux ont commencé à explorer les côtes namibiennes.
On sait déjà que la Namibie possède d'importantes ressources en gaz naturel. Le champ gazier de Kudu, situé dans le sud du pays, témoigne au moins de la présence d'hydrocarbures sur les côtes
. » « Des compagnies ont ainsi fait le pari de la Namibie. C'est le cas des petites compagnies canadiennes Energulf Resources et Universal Power Corp »

Le Surinam bientôt dans le top 10 des pays pétroliers ? « Personnellement, l'exploration de la côte sud-américaine m'apparaît être encore plus intéressante D'abord parce que la France va bientôt devenir un important producteur de pétrole grâce à la Guyane française. Située au nord du Brésil, la Guyane a finalement révélé ses richesses en septembre dernier : 700 millions de barils de pétroleOr et pétrole, peu de monde auraient misé sur ce bout de forêt utilisé comme bagne jusqu'à il y a peu. Mais les regards se tournent à présent plus au nord. Après le Brésil et la Guyane, et avant d'atteindre le Venezuela et ses ressources de 296,5 milliards de barils, le Surinam et le Guyana pourraient révéler à leur tour des ressources gigantesques. Selon les premiers testes sismiques réalisés entre 2002 et 2007, le Guyana pourrait abriter 2,7 milliards de barils ! Plusieurs compagnies sont déjà positionnées dans la région, comme Repsol ou Statoil. Une compagnie en particulier a l'intention de mener de front la bataille de l'offshore profond dans ces deux pays : Tullow Oil.

Tullow Oil  Une compagnie qui a traversé le miroir «  Grace à sa taille réduite (Tullow Oil.), la compagnie britannique s'est spécialisée dans l'exploration des petits gisements ou des petits pays auxquels plus personne ne croie. La compagnie a acquis ses lettres de noblesse d'abord au Ghana. La compagnie y a découvert le champ géant de Jubilee, contenant 370 millions de barils ! La compagnie fut également responsable des découvertes en Guyane française.Aujourd'hui, Tullow a décidé de poursuivre son application de la "théorie du miroir" plus au nord. Et le timing est idéal.

« Jusqu'en 2007, le Surinam et le Guyana entretenaient un contentieux territorial qui rendait difficile l'exploration de ces zones. Avec le règlement de ce contentieux en 2007, l'exploration est désormais possible. Et le potentiel est gigantesque.

En 2000, l'USGC (United States Geological Survey) a estimé que le bassin commun au Guyana et au Suriname pourrait renfermer 15,2 milliards de barils de pétrole.

Leurs logiques : « 
Comme vous l'avez compris, la théorie du "miroir de l'Atlantique" offre une gamme complète d'opportunités d'investissements. Des valeurs les plus sûres, comme Total, aux valeurs les plus spéculatives.
Si vous désirez vous exposer directement au potentiel de l'Amérique du Sud, je vous recommande de garder un oeil sur CGX Energy. La compagnie canadienne est une des sociétés les plus actives dans la région. Sa faible taille la rend complètement dépendante de cette région d'ailleurs. Attention, réservée aux amateurs de sensations fortes.
 »

Et en la fin du capitalisme, passez une bonne soirée. Tout comprendre sur les enjeux du pétrole et de la spéculation ( cliquez ici)

A lire aussi : Une mine d'information - réflexion - mobilisation , Ralentissement du crédit aux entreprises dans la zone euro) : des plans inefficace: comme celui-ci Plan pour la Grèce : un gros sparadrap qui ne changera rien | Eco89 ( voir post saltabank)  généraliser et globaliser avec son lot de conséquences » Les pauvres n’ont pas de sacs pour 2012, .Les mutuelles redoutent une «explosion» du système de santé , le capitalisme nuit gravement a la santé, Les grandes catastrophes écologiques ( voir post Saltabank , alterfinance )

Commentaires

La spéculation sur le pétrole est le reflet de la rareté» que c'est bien entretenir le système ou comment nous faire payer un / des biens communs

"Une bande organisée de spéculateurs cherche à faire tomber les _ La tribune
12 juil. 2011 – Lorsque fut présenté ce miroir au alouettes (la zone euro) les politiques nous ...... Et le fait que, de l'autre côté de l'Atlantique, 12 états soient revenus à ...... (pas le choc pétrolier, le pétrole a baissé comme jamais durant cette ...

Écrit par : citoyenactif | 04/01/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu