Avertir le modérateur

01/03/2012

Deux témoignages de Grèce

n

Deux témoignages de Grèce

 bonjour

L'europe, malade de l'austérité, par Paul Krugman

Voir aussi. Comment Bruxelles détruit la Grèce : "Plongée dans une dépression catastrophique, la Grèce est saignée à blanc par une UE “incompétente” et son commissaire aux Affaires économiques et monétaires “insensible”, Olli Rehn, accuse Peter Oborne dans un réquisitoire enflammé." "Toute ma vie d'adulte, j'ai vu l'establishment britannique considérer généralement l'UE comme une force positive dans un monde agité, peut-être un peu incompétente et corrompue, mais inoffensive. Une idée qu'il devient de plus en plus difficile de défendre, car cette association de nations dévoile soudain un côté tout à fait déplaisant : elle se mue en un oppresseur implacable qui n'a que mépris pour la démocratie, l'identité nationale et la subsistance des gens de la rue" et Du féodalisme au fédéralisme... , Soupçons de déficit gonflé pour la Grèce – La tribune

Témoignage Dimitri sur la grece !!
Autres témoignage de grece videos

 
voici un témoignage effrayant d'une fille d'amis(que je connais bien) de Muffie, mariée à un grec et ayant vécu là bas avant de parir en argentine
amicalement, affectueusement
 
Voila a quelle sauce mes potes de Grece sont manges aujourd'hui, et ces 2 temoignages ci-dessous ne sont pas seulement de belles phrases: je peux vous donner aussi des exemples de personnes qui galere. Ouf, ils n'ont pas encore faim, alors je peux encore dormir....(sic)
Mais attention; quant je disais que cela pendait au nez de la France: nous avons perdu deja notre tripleAAA voici quelques semaines.... 
Alors NON au vote utile des prochaines semaines et reflechissez vraiment bien avant de mettre votre bulletin dans l'urne!
Hasta luego de Argentina,
Laetitia
>

Deux témoignages de Grèce,
Marie Laure qui vit là bas depuis 20 ans.
Amicalement,
Bénédicte Veilhan


J'ai essayé de t'appeler hier, parce que je sentais qu'il fallait vraiment que je vous dise ce qui se passait à ce moment-là.
A lire la une du Monde, vous ne risquez pas la surinformation à propos dela Grèce...

>
Donc, les chefs des 3 partis soutenant le gouvernement non élu de

Papadimos (ex Goldman Sachs, ex gouverneur de la Banque Centrale de Grèce...), à savoir: Papandréou (Pasok), Samaras ((Néa Dimokratia,  droite), Karatzaferis (Laos, extrême-droite) se sont réunis, pour faire semblant de négocier (on savait depuis le départ qu'ils diraient oui à
toutes les exigences dela Troïka.

Résultat des courses: (j'en oublie forcément)
1) suppression des conventions collectives, tout le monde à la même
enseigne, élargissement de la dérégulation, emploi à temps partiel,
conditions d'embauche spéciales pour les - de 25 ans (voir + bas)


2) baisse de 22% du salaire minimum (le portant à 600 euros bruts; soit env. 480 nets)cela influe sur TOUTES les primes (enfants, mariage, diplômes...) qui s'ajoutent éventuellement au salaire de base et sont calculées à partir du salaire min.


3) 10% de baisse en plus pour les - de 25 ans (donc salaire de base à 527 euros bruts pour eux, moins de 400 euros net, à condition bien sûr  de travailler à plein temps).


4) gel du salaire minimum pour 3 ans (jusqu'en 2015)
5) gel des primes à l'ancienneté tant que le chômage ne sera pas à moins de 10% (les calendes grecques, quoi)
6) baisse de 2% des cotisations sociales en 2012, et de 13% en 2013
7) baisse des grilles des salaires dans la fonction publique (et bien sûr ce n'est pas la première)
8) baisse de 15% des retraites complémentaires (pour toutes les retraites complémentaires, quel que soit le montant total perçu par les retraités)
9) la question des retraites principales reste ouverte
10) baisse de 15% des retraites principales à DEI (équivalent d'EDF),
OTE (le téléphone) et dans les banques nationalisées ou semi
11) suppression directe de 15.000 postes dans la fonction publique, et de 150.000 (par non reconduction de postes après retraites, etc...) d'ici 2015.
les enfants font cours dans des écoles sans chauffage, on attend toujours les livres (mais ça ça paraît franchement anodin comparé à tout le reste), pour faire des examens à l'hôpital, il faut avancer les frais (et être remboursé à 70%, si la caisse de Sécu existe encore à la date
du remboursement...)et comme on ne paie pas nos impôts divers (on est imposable à partir de 5.000 euros par an..., + impôt sur la propriété, et bon nombre de Grecs, pauvres par ailleurs, sont propriétaires, etc etc.),... on nous fait une ponction à la source sur nos salaires.

Deuxième témoignage

INTRO. Sonia est fondatrice du groupe "initiatives des femmes contre la
dette grecque", elle est luxembourgeoise. Son mari, Yorgos, est économiste, membre du CADTM, et co-fondateur de l'ELE (le comité pour la constitution d'une Commission d'Audit de la Dette Grecque).C'est eux qui ont organisé la conférence en mai, à Athènes(où j'ai fait de l'interprétation, et rencontré plein de gens); on doit les rencontrer ce week end, s'ils ont le temps, avec Christos

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu