Avertir le modérateur

16/04/2012

Point de vue d’un économiste néolibérale sur les élections française

Bonjour à toutes et à tous!

De nombreux site internet montre comment l’idéologie néolibéral utilise la devise « diviser pour mieux régner » DOC] « diviser pour mieux régner » : une interprétation microéconomique , L'assassinat des social-démocratie pour imposer le néo-libéralisme. « Dans la guerre politique d'imposer une idéologie, tous les coups sont permis.

L'histoire regorge d'exemple. Les nations d'Europe (France, Grande-Bretagne, Belgique, Pays-Bas, Portugal, Espagne ...) ont colonisé l'Amérique, l'Afrique, l'Asie ... sous le prétexte de "civiliser les sauvages", ils n'ont fait qu'étendre leur empire, imposer l'idéologie judéo-chrétienne et s'accaparer les richesses.
Tant de crimes ont été commis sous couvert de défendre un idéal. D’où le proverbe "L'enfer est pavé de bonnes intentions"

Aujourd'hui, les moyens technologiques permettent au néo-libéralisme d'imposer son idéologie à travers l'économie et les médias. Ainsi, la dette est une arme, la libre circulation des capitaux est une arme, les multinationales sont des armes, le contrôle de l'information est une arme
. Il ne s'agit pas de conspirationnisme, mais seulement de la vérité ».

 

« Pour résoudre définitivement la question sociale, il(s) propose(nt) de partager l'humanité en deux parts inégales. Un dixième obtiendra la liberté absolue et une autorité illimitée sur les neuf autres dixièmes qui devront perdre leur personnalité et devenir en quelque sorte un troupeau Dostoievski ( Les possédés p 401

 

Cela ressemble au scénario de Globalia de Jean Christophe Ruffin. Au sortir de la seconde guerre mondiale, et la guerre froide : des dirigeants d'entreprises ont décidé de créer des marchés communs, ou certes un semblant de liberté parfaite ...Mais avec un prix très cher. exemple Libéralisation selon Monti, Renflouages cachés

 

 

[DOC] « Perspectives du mouvement altermondialiste dans un contexte

Le commencement de la fin - Les blogs du Diplo

 

Point de vue d’un économiste néolibérale sur les élections française et les répercutions sur le marché:

« 
C'est la dernière chronique avant le premier tour des élections. Un premier tour que les marchés appréhendent plus que d'accoutumée. Depuis 10 ans au moins, la politique franco-française n'avait plus d'influence sur la bourse. Cela dit, compte-tenu des impacts qu'elle peut avoir sur l'économie dans le contexte actuel, on se retrouve avec une situation semblable à celle des années 80, du temps de la corbeille! De ce temps-là, la politique menait la danse! Quand Mitterrand a été élu, la bourse a lourdement chuté.

Aujourd'hui, les marchés baissent parce que les investisseurs internationaux anticipent et redoutent la victoire du candidat socialiste. Or, à côté de ce candidat, il y a notre Méluchon national. Un sacré numéro auquel il faut reconnaitre un fabuleux talent d'orateur et une vraie culture de l'histoire économique, qu'il utilise, hélas, à
mauvais escient, dans un sens qui nie celui du monde d'aujourd'hui. Autrefois, Mélenchon était socialiste. Les investisseurs étrangers ne font pas de différence entre lui et Hollande. On leur dit que les socialistes vont revenir au pouvoir en France, alors ils vendent! Point... L'un ou l'autre, ils les estiment dangereux, et ne cherchent
pas à en savoir plus. Pourtant, les socialistes ont été au pouvoir de 1997 à 2002. On ne peut pas dire que la bourse se soit spécialement mal comportée à cette époque; c'étaient au contraire les années fastes!

 

François Hollande, lorsqu'il est accusé de ne pas avoir d'expérience ministérielle, rétorque que pendant les années Jospin il avait été totalement associé aux décisions. Parmi ces décisions, il y avait, en l'occurrence, la privatisation de France Telecom. Va-t-il nationaliser ce qu'il a participé à privatiser hier? Bien sur que non! Les nationalisations ne font pas partie de son programme.( voir "Le PS a embrassé très tôt la doxa néolibérale", , Très bon article de Serge Halimi, surtout après le désarroi de la gauche ( PS) après le scandale de DSK.  10 mai 1981, triste anniversaire( source monde diplomatique ) 10 mai 1981 - 15 mai 2011 ,...)

 

 Alors que son ex ami Méluche veut nationaliser Total et bien d'autres. Il ne faut donc pas confondre les deux programmes, ce que semblent pourtant faire actuellement les investisseurs étrangers. Pourquoi étrangers? Car ce sont eux qui représentent la majorité des échanges sur la Bourse de Paris.

 
En tous cas, je trouve vraiment qu'il y a un malaise en France. Il n'est pas normal que Le Pen + Melenchon + Poutou et cie = UN TIERS de l'électorat! Un tiers des gens qui sont prêts à voter pour des idées extrèmes d'un autre temps, qu'elles soient d'extrême droite ou d'extrême gauche! Dans aucun autre pays d'Europe on voit cela.
Il est clair que les investisseurs étrangers n'ont pas spécialement envie d'investir chez nous quand ils voient ce spectacle, et quand un Mélenchon à 17% (encore lui) s'égosille devant l'AMF pour dénoncer la bourse!

Je pense que le marché est en train de vendre la rumeur d'une élection de Hollande et qu'il achètera probablement la nouvelle une fois que ce sera fait. Les banques risquent par contre de continuer d'être pénalisées. Je vous publierai une étude cette semaine sur les valeurs qui risquent de baisser et monter en cas de victoire de Hollande

La semaine passée, les titres qui représentent l'Etat dans l'inconscient collectif ont lourdement chuté, que ce soit France Telecom, EDF, GDF, etc. Comme si l'ensemble de ces entreprises allaient être nationalisées! Après les élections, il va clairement y avoir des opportunités!
Opportunités que les abonnés à la Quinzaine

de Francebourse saisiront vu que le portefeuille compte toujours un ample volant de liquidités.
Un portefeuille qui gagne 10.44% depuis le 1er janvier contre 1% pour le CAC!
Le CAC qui risque fort désormais d'aller rejoindre les 3000 points, ce que j'avais déjà laissé entendre précédemment, y compris dans ma dernière analyse technique.
En s'appuyant sur le support des 3000, il validerait un beau canal haussier de long terme à pente modérée, avec une large marge de fluctuations, qui matérialiserait bien la situation économique actuelle en Europe, faite d'entreprises qui avancent dans une économique qui stagne voire régresse
.

On notera que le secteur du luxe résiste bien à ce qui se passe actuellement. Les titres de notre dossier se portent dans l'ensemble très bien! « 

Sur ce je vous souhaite un très bon début de semaine et de bonnes
vacances de Pâques!

 

La globalisation financière, Le capitalisme en crise? , Le triomphe de la cupidité , Les défis de la société..., Les mille et un discours de...Les ouvriers, les oubliés, Les Yes Men refont le monde , Les raisons de la colère,

PETITE HISTOIRE DE LA PRECARITE et consequences, CHIFFRAGE DE LA CAMPAGNE : Marine Le Pen, La France dégradée, En quoi c'est une crise. de CitizenKhane, ÉDITORIAL • De la guerre froide au Grand Jeu    Nicolas Sarkozy, « candidat du système médiatique » ?, La crise dans les années 30... Les vrais maitres du monde ??? , Les dirigeants européens se sont réunis seize fois en deux ans, Le potentiel de l'Afrique attise toutes les convoitises, Le système néolibérale : la ‘destruction créatrice, Chroniques émergentes : la Chine a faim de terresDestruction créatrice’ et inondation de liquidités, bulles et crises

Portugal, la plus grande manifestation depuis 30 ans , Le monde en marche : Argentine, l'imagination au pouvoir , EN CE MOMENT À ATHÈNES (dimanche 12 février 2012 : Depuis l'ouverture de la séance, place du Parlement :

 

07:25 Publié dans Interviews | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu