Avertir le modérateur

25/04/2012

Le Capital - travail

 

L'heure est grave J
 Non, la crise n'est pas finie. Mais quelle crise? Une crise économique? Elle existe en Espagne, en Grèce, en Italie, mais pas encore vraiment chez nous ni en Allemagne... Une crise politique? Ah ça oui! L'Europe traverse une véritable crise politique depuis 2 ans, qui ne s'arrange pas. Les élections françaises sont l'occasion de la rappeler. Tout simplement.  Mais le système capitaliste ne vit t’il pas de crise permanente ?

Photo 073.jpg

l'émissionFrance Culture - (ré)écouter - France Culture : Quel travail voulons-nous ? Réponse de plusieurs intervenants de France culture, qui analyse le questionnaire renvoyé par 6000 travailleurs : Une analyse passionnante!

Aujourd'hui, PETITE HISTOIRE DE LA PRECARITE. : citoyen actif, Coluche, crises et présidents , La lutte des classes, Les ouvriers, les oubliés, L'Europe au bord du suicide ! , Arkema et les vautours, Les financiers au coin du bois, La précarité a une histoire | Les dossiers - actuchomage, Crise : l’Allemagne pour un «pare-feu» a minima

 

NB :Plan pour la Grèce : un gros sparadrap qui ne changera rien | Eco89. Devrait on dire maintenant pour tout les pays occidentaux

 

 


 

Humour 15.jpgMarxisme économique - Wikipédia(..), Baisse tendancielle du taux de profit : Marx explique donc la répartition du capital et l'exploitation des travailleurs, mais il lui reste à expliquer la contradiction fondamentale du capitalisme qui conduit à l'apparition récurrente de crises. Il l'explique par le concept de baisse tendancielle du taux de profit. Marx considère que les capitalistes sont tentés d'accroître leurs capacités de production par des innovations technologiques pour obtenir un avantage temporaire sur leurs concurrents, appelé plus-value relative. (…) . À terme donc, le capitalisme croule sous le poids de ses contradictions, c'est l'état de crise permanent, qui ne peut être évité que temporairement par l'expansion économique à des marchés vierges, ou par l'emballement de la croissance technologique. Cf  a voir K. Marx - Le Capital Livre I : Sommaire, Le Capital - Wikipédia :Le Capital. Critique de l'économie politique, l, (… ) dans l'ouvrage Les Théories de la plus-value »

Marx.jpgLe capital de Marx expliqué : Bien de militants s’inspirent des idées de Karl Marx, et considèrent que le combat entre les patrons et les salariés est permanent et inévitable. (…) .  Vous pouvez lire en ligne Le Capital à http://le.capital.free.fr/

Le capitalisme ne peut pas, à long terme, résoudre le problème économique de fournir une vie humaine pour les masses… Cette proposition est la base de l’approche de classe du Marxisme.  Sans elle il n’y a pas d’approche de classe, et il ne peut pas y en avoir. Si ce n’est pas vrai alors il n’y a aucune raison de ne pas être simplement un bon réformiste.3

Le Capital explique pourquoi il ne suffit pas d’être un bon réformiste.

Capital, plus-value, et exploitation

 Un des traits distinctifs du capitalisme est que, contrairement aux précédentes formes de sociétés, il est poussé par le besoin de créer de la valeur d’échange plutôt que des valeurs utiles (…) Sous le capitalisme, cependant, les choses sont différentes. Le but du capitaliste est de faire de l’argent et en général il achète des marchandises non pas pour les utiliser lui-même mais pour les revendre à profit (…) En termes plus concis, «  l’argent qui engendre l’argent, tel est la description du Capital. ». (…) . »

Pourquoi la théorie de l Baisse tendancielle du taux de profit chère a Marx ne s’est pas réalisé : Karl Marx, Semer des dragons ! Il n’y a qu’a voir que malgré les difficultés, les profits se portent bien : CAC 40 : le printemps des profits : « Oubliée la crise ! Les grandes entreprises françaises et européennes redeviennent prospères, en grande partie grâce aux pays émergents

J’y verrais plusieurs réponses tant évoqué dans l’émission de Daniel Mermet :

-          « Que Marx, malgré la volonté de s’armer par en bas par le peuple, pensais que le système capitaliste allait s’écroulait de lui-même ( « Des crises permanentes, çà n'existe pas » (Marx) - Controverses).  Il a oublié les gardes fous, la grande souplesse du système capitaliste (non étatique contrairement au communiste soviétique : Ce n’est pas une économie au service d’un état, mais des états aux services de l’économie). Dés lors un état peu tomber, l’idéologie reste.

-          Ensuite la chute du mur de Berlin a ouvert sa capacité d’extension ( plus d’ennemi en face : voir l’apparition du néolibéralisme et du très bon livre Globalia de Jean Christophe... : (Globalia de Jean Christophe Ruffin, Rencontre avec Jean-Christophe Rufin, à l'occasion de la parution de Globalia ( fonctionnement

-          Sa capacité d’adaptation en créé des outils performants afin d’allier et de répondre a cette logique d’expansion,  de fonctionnement…. Nos oligarchies actuelles) »

-          La rareté créer les occasion ( plus on spécule sur le vivant et les travailleurs, plus les opportunités sont grandes)

-           Le premier de ces défis concerne l'énergie
Le XXe siècle a été profondément marqué par la découverte et l'immense potentialité du pétrole. Pour ma part j'ai pris réellement conscience du problème lié à la production de pétrole. Dès 2000 en cumulant simplement  les courbes de production des différents sites de production, et en particulier des sites saoudiens, pour comprendre comment la résultante de ces courbes évoluait. C'est-à-dire comment la production mondiale évoluait.l'or bleu, enjeu majeur (et pour certains spéculatif) du XXIe siècle (…) De la pénurie annoncée naissent les opportunités d'investissement (crises et spéculation permanente). Ce qui fait que l'eau pourrait bien être considérée à court terme comme une ressource non renouvelable. Mais dans toutes crises ou défis néolibérale ( ne dit t’on pas que le système fonctionne par des crises permanentes) créer son lot d'opportunités . l'idée que l'eau est gratuite est progressivement abandonnée. Le principe du "tout le monde paie. ÉDITORIAL • De la guerre froide au Grand Jeu, L'enjeux du Lithium , Le gaz de schisme II , l'Onde de Choc : Le tungstène , Japon : déni atomique , Total et néolibéralisme, AREVA en Afrique

karl marx,la chute tendencielle du taux de profit,crises,chomage,précarisation,cac 40,le printemps des profitsVoir Le capital – indigné, Le Capital - Citizen Khane, Le Capital - Saltabank,  Le Capital - Travail - Alterfinance, Le Capital - travail - planete attitude

Ensuite la chute du mur de Berlin a ouvert sa capacité d’extension Accentué à l’aube des années 1980, l’organisation du système financier français restait marquée singulièrement cloisonnée et réglementée. Son articulation avec le secteur non financier se caractérisait par des échéances. Les pouvoirs publics ont alors engagé une série de réformes visant à décloisonner et a déréguler le système financier, et a favoriser l’épargne longue avec des conséquences sociales, sanitaires ( cf. Le capitalisme nuit... à la santé), l’emplois et sur les conséquences lié a l’interdépendance avec la finance et les états. Bien aidé par des hommes politiques français et autres de droites et de gauche L’exil fiscal ou le martyr..., Riches, Pauvres: deux....( le PS s’est convertit dans les années 1980 au néolibéralisme 10 mai 1981 - 15 mai 2011 ,..., DSK : Flamme bourgeoise,...) 

 

 Je tiens à rappeler qu'en 1981 la bourse avait plongé après l'élection de Mitterrand, mais pour remonter ensuite. Et c'est pendant l'ère jospiniste que le CAC 40 a fait le plus beau rallye de son histoire (Facebook dépense 550 millions de dollars pour acheter des brevets à Microsoft ). Cela pour relativiser leurs craintes et nos espoirs de changement en Hollande (: Hollande et le patronat : Voir : La finance a-t-elle un... visage, La Finance imaginaire ,  voir "Le PS a embrassé très tôt la doxa néolibérale"). Dans ce contexte elle a inventé les l'analyse technique, des indicateurs économiques imparfait ( PIB, PNB ne prenant pas en compte les dégâts écologiques, sociaux, l’économie souterraine) le travail marchand, les divisions. Elle a aussi inventé les indicateurs économiques : PER (Price Earning Ratio), BNA (Bénéfice Net par Action)

 

Le développement des zones de libres échanges et le marché :

 

 Avant la dématérialisation des titres, les agents de change se rencontraient à la crier autour de la «  corbeille » et exécutaient les ordres de leurs clients. Depuis 1986, ce système traditionnel a été remplacé par un système moderne de cotation assistée par ordinateur NSC ( Nouveau Système de Cotation) qui a automatisé la cotation et diffuse les informations au donneur d’ordre. Cf Cotation : Etablissement du cours par la rencontre des meilleures l’offres de vente avec les meilleures offres d’achats).

Les termes de profits se sont donc diversifier, le système capitaliste en même temps qu’il s’est globalisé ( voir un livre d’anticipation)sur son fonctionnement, les conséquences ( oligarchies, dettes, contrôle de nos sociétés en surfant sur le sentiment bas de la peur, il suffit de voir notre élection et le couple Le Pen- Sarkozy et Hollande, un monde régit par le grand capital, le patronat et la finance. Le livre anticipe de quelques années en montrant non plus une multitude de zone de libre échange, mais un gros supercontinent avec des ordres supranationaux)

L’attrait spéculatif :

Un investisseur qui joue la plus value peut s’intéresser à des titres pouvant potentiellement faire l’object d’une offre publique de rachat (OPA ou OPE) . Les perspectives de gains n’est pas liée a une augmentation des fondamentaux mais bien à la prime d’un prédateur éventuel sera prêt a payer pour racheter les titres de cette entreprise. Dans cette stratégie, l’investisseur achetera les « proies » et non les prédateur éventuelle

Dans ce contexte, des titres comme Alcatel seraient alors très proches du rebond. Soit elle peut continuer après le 2eme tour, et jusqu'aux législatives qui s'annoncent incertaines quelque soit l'homme qui sera élu le 6 mai.
. « Mais ce serait alors probablement l'occasion pour beaucoup de valeurs qui attirent la spéculation (comme Alcatel ou Faurecia) de réaliser des figures de rebond en W avec une vraie tendance de hausse qui se mettrait en place ».

 Si je m'intéresse aujourd'hui à cette multinationale (valeur dans le jargon boursier), c'est tout simplement parce que c'est ce genre d'actions  est synonyme de valeurs spéculative]. Intéressons-nous donc rapidement à la logique néolibérale est plus spécifiquement boursière.

La rareté se paye

Pour vous en convaincre : . Le segment présente de fortes barrières à l'entrée. INGENICO  est omniprésent en Europe et compte des parts de marchés assurées. Qu'il s'agisse de groupes internationaux comme Carrefour, du boucher de mon quartier ou encore du libraire du coin, tous les terminaux de paiement des enseignes sont estampillés "INGENICO".

«  Les ventes du premier trimestre 2012 sont ressorties supérieures aux attentes, en hausse de 17% à près de 240 millions d'euros. Le groupe en a logiquement profité pour confirmer ses objectifs 2012. Pour recadrer les choses, on parle ici d'une croissance interne supérieure à 8,3% pour une marge opérationnelle au-delà des 18,3%... des chiffres qui parlent d'eux-mêmes !

En résumé donc, sur ce segment de niche, à part peut-être l'Allemand Wincor Nixdorf, les places sont rares... et ce qui est rare se paye : c'est la règle.

« Prenons juste un exemple concret. Un appartement dans l'Ouest parisien en 2006. A l'époque tout le monde nous disait "vous payez le prix fort". Certes, c'est un fait. A plus de 6 000 euros du mètre carré, on ne peut pas dire le contraire. Aujourd'hui, et même durant la crise, le prix moyen du mètre carré des transactions dans mon secteur n'est jamais tombé sous ce niveau. Il a même tendance à tirer à la hausse et à frôler les 7 000 euros du mètre carré ces derniers mois. Quelle est la raison ? Il n'y a tout simplement aucun autre bien à vendre. Ma rue est située en plein centre ville, qui plus est dans un site classé historique. Si l'offre n'augmente pas, les prix n'ont aucune raison de baisse »r. Histoire des luttes pour le logement en France - Wikipédia

Le raisonnement est la même en Bourse. INGENICO : « a des fondamentaux excellents, une activité de niche, porteuse et un caractère OPEable qui ne gâche rien. Le titre se paye plus de 30 fois ses bénéfices attendus cette année...

« Le principe de ma méthode d’identification les "surperformers" de marché aussi bien d'un point de vue fondamental que graphique. Ce sont ces valeurs qui repasseront leurs plus-hauts des années 2000.

Dans des marchés tourmentés par les questions de la dette, les valeurs anticrises ne sont pas rares (regardez GEMALTO par exemple). Il suffit juste de savoir les repérer... « ...

 Conclusion : ((argent roi)  qui mène le monde ! Si la crise était un film d'horreur... | Tant qu'il y aura de l'argent ... " En effet ce capitalisme souffre d'une crise de la valorisation qui date de la période précédente

  ( La valorisation est le mécanisme par lequel le capitalisme extrait de la plus-value du procès de production ; Plus concrètement, cela veut dire que c'est la part qui reste au patron  sur le prix d'une marchandise une fois enlevé le cout du travail, des matières premières et des machines.)

 3 e tour social I, Néolibéralisme : Onde de choc , Spéculation sur le bien commun, voir Là-bas si j'y suis | Facebook, voir AREVA en Afrique, ÉDITORIAL • De la guerre froide au Grand Jeu

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu