Avertir le modérateur

27/12/2012

Cécilia Bartoli

Classique

La diva Cecilia Bartoli invite à découvrir le répertoire d'un compositeur italien oublié, Agostino Steffani (1654-1728).

Maligne comme une Bartoli. Cette expression finira bien par entrer dans un dictionnaire de la musique. Environ tous les deux ans, elle nous concocte un disque rare, un récital irréprochable sur le plan artistique (c'est la Bartoli, tout de même !), imparable sur le plan musicologique via des livrets soignés, et immanquable par l'intelligence de ses programmes : album Vivaldi qui la propulsa au sommet, puis les méconnus Gluck et Salieri, les opéras prohibés à Rome, Maria Malibran, les castrats. Elle tourne ces récitals durant deux ans, s'économise dans les prises de rôle sur scène. Et remet le couvert.

Comment s'en plaindre quand elle nous fait découvrir Agostino Steffani (1654-1728), chaînon manquant entre Monteverdi et Vivaldi, précurseur de Haendel, Telemann et Bach, diplomate, espion, prélat catholique en milieu luthérien, trop italien pour les Allemands et trop exilé au nord de l'Europe pour être reconnu par les Italiens ? Formé comme chanteur et linguiste émérite, Steffani s'affirme en compositeur subtil pour les voix, d'une nervosité s'abîmant peu dans les interminables reprises des operas serias. Les couleurs de son orchestration traduisent son admiration pour Lully. D'où ce film tourné à Versailles avec une caméra mobile qui parvient à faire oublier le vide des espaces. Bartoli est LA Bartoli dans toute la possession de ses moyens, et ses duos avec Philippe Jaroussky sont à pleurer. De joyeuses fêtes ! — Bernard Mérigaud

Bernard Mérigaud

"Mission " Cecilia Bartoli - YouTube : MISSION, le nouvel album de Cecilia Bartoli, avec Diego Fasolis, I Barocchisti, Philippe Jaroussky & Rosario Conte, Coro della Radiotelevisione Svizzera.

Cecilia Bartoli - Mission - videos.arte.tv : La diva Cecilia Bartoli nous fait découvrir à Versailles un compositeur italien oublié, Agostino Steffani.

 (France, 2012, 60mn)
ARTE F

Rolando Villazón présente les stars de demain : Maître de cérémonie idéal, Rolando Villazón va à la rencontre de ces jeunes virtuoses en coulisses, avant leurs prestations respectives, toujours d'une belle intensité, dans le cadre détendu de la Kulturbrauerei à Berlin. Il accueille aujourd'hui parmi d'autres la trompetiste Tine Thing Helseth.(Allemagne, 2012, 44mn)

Rolando Villazon - "Pourquoi Me Reveiller" - YouTube :  Rolando Villazon sings "Pourquoi Me Reveiller" from "Werther" by Jules Massenet at the Gala Echo Classic 2011.
Rolando Villazón singt Haendel :  (...)  

Thèmes : Arts, Cultures & Spectacles, Tags :Rolando Villazón, Berlin, Kulturbrauerei, Tine Thing Helseth, Regula Mühlemann, Sophie Pacini, Barna-Sabadus

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu