Avertir le modérateur

31/03/2013

EUtopia : une génération dréssée contre un géant

n
 

EUtopia : une génération dréssée contre un géant

Dans le monde d’avant, tout semblait tourner rond. Mais aujourd’hui, une génération mobile, digitale même, parfaitement éduquée et armée de pas mal de fantaisies a besoin de se dresser contre une espèce de crisis-tyrannosaurus. Notre nouveau projet de reportage, « EUtopia on the ground », est d’ailleurs supposé vous conter une Europe différente, et pas forcément fictionnelle. Pas besoin de prendre d’anxiolytique pour constater que le futur n’est pas très rose en ce moment, surtout si l’on en croit notre cher Martin Schulz qui vient tout juste de décrire la situation du Vieux continent en invoquant Frankestein. Economiser, économiser encore économiser. C’est devenu chiant à force cette rengaine. Alors nous avons décidé d’y ajouter d’autres refrains, d’autres idées. Voici l’ébauche de l’utopie culturelle, politique et économique en Europe. Restez branché car tout bientôt, on s‘arrêtera à Budapest pour notre première série de reportage dans le cadre d’EUtopia on the ground. (Photo ©Adrien Lecoarer)

Les  dossiers de Cafébabel

Souabylone : du swag pour les Souabes à Berlin par Romy Straßenburg

L’Hessel et l’écume de nos batailles par Version française de cafebabel.com (cafebabel.fr)

Michel Santi : entretien avec un économiste atterré par Edouard Lacoste Lagrange

L'Europe des jeunes ou le chaos par cafebabel.es

 

la photo de Flores Magon.

il n'y a pas de distinction possible entre les guerres offensives et les guerres défensives (...). Il n'y a qu'une seule guerre de libération: celle qui, dans tous les pays est menée par les opprimés contre les oppresseurs, par les exploités contre les exploiteurs. Notre rôle c'est d'appeler les esclaves à la révolte contre leurs maîtres. La propagande et l'action anarchiste doivent s'appliquer avec persévérance à affaiblir et à désagréger les divers Etats, à cultiver l'esprit de révolte et à faire naître le mécontentement dans les peuples et les armées."
Alexandre Shapiro
 
La liberté et le bien-être sont à la portée de nos mains. Avec le même effort et le même sacrifice
qu'il faut pour nommer un gouvernant, c’est-à-dire un tyran, on peut obtenir l'expropriation des biens que détiennent les riches.
flores magon
 
la photo de Flores Magon.
 
APRÈS L’IMMOLATION D’UN CHÔMEUR

Que cela soit dans nos lycées, dans nos entreprises ou chez soi, vivre dignement dans ce système capitaliste devient de plus en plus difficile. Des étudiants, des travailleurs, sont poussés à bout et en arrivent jusqu’au suicide, c’est horrible ! Nous ne pouvons rester indifférents devant de tels faits et ne pas remettre en cause la société toute entière. L’individualisme et le repli sur soi poussent vers l’isolement. Aujourd’hui les patrons et tous ceux qui gouvernent nous poussent à nous débrouiller seuls, à ne pas parler de nos problèmes, à ne pas être solidaires, ils nous poussent vers la concurrence, la compétitivité, mais aussi vers l’ignorance.

Tant qu’ensemble nous ne ferons pas changer les choses, d’autres être humains, comme Djamal CHAAB, vivront le désespoir et le suicide ! Ce n’est pas tolérable Chômage, précarité, harcèlement, pression, isolement, mépris : ça suffit !

Défendons les valeurs comme la solidarité, le partage, l’entraide, l’écoute, l’ouverture vers les autres, la lutte collective. Ne nous laissons pas faire par ces bourgeois capitalistes qui broient nos vies, organisons-nous par nous-mêmes. Avoir un logement digne, une bonne éducation, de la nourriture saine, de quoi se vêtir, et de quoi se soigner, voilà de quoi nous avons tous besoin. Finissons-en avec nos dettes, finissons-en avec la misère, finissons-en avec ce capitalisme.

Place à la solidarité, l’entraide et l’autogestion.

Le chiffre du mois...

75_000 euros (ht) pour un apéro pôle emploi_ ! Le site d’information Mediapart a révélé dernièrement la note salée du cocktail prestigieux des cadres de pôle emploi. En effet pour les vœux de fin d’année la direction a dépensé rien qu’en petit fours et vins

53_777 euros net pour ses 900 cadres conviés à cet événement (après calcul il s’agit quand même d’un apéro à 60 euros par tête !). Le reste de la note a servi à transporter les convives en bus privé au palais des congrès de Montreuil, lieu de ce cocktail.

A savoir que le Djamal Chaab ( le chômeur immolé à Nantes ce mois dernier ), s’est vu coupé de ses droits car il devait environ 620 euros de trop perçu. La crise et le serrage de ceinture c est pas pour tout le monde !

Allez trinquons_ !
Afficher la suite
 
 

la fin « D’Evenements » de Jacques prevert, tiré de Paroles

J’ai choisi de reprendre la fin «  D’Evenements » de Jacques prevert, tiré de Paroles. Une sommes de proverbes et de chansons. Tout a fait adapter aux slogan : El pueblo unido jamás será vencido

». Peuple unis, ne sera jamais vaincu

 

30/03/2013

la dystrophine

n

Think Thank et " crise :

P58 : Mathieu Rigouste : " Les Marchands de la peur : la bande à Bauer et l'idéologie sécuritaire"

 

Les thinks thanks sont des appareils de propagande. Financés par des fonds publics, ces entreprises ou des particuliers, ce sont des instituts chargés de promouvoir une idéologie au service d'un groupement d'intérêts, des club chargé de d'influencer le  pouvoir politique et/ou des " populations". Selon Christian Harburot, le directeur de l'Ecole de guerre économique, les thinks thanks " regroupent des patrons, des universitaires, des chercheurs qui réfléchissent ensemble sur un point précis pour atteindre dans le but d'atteindre un objectif" " Think thanks, un conseil made in USA", le journal du management, avril 2004. Think tanks : Un concept "made in USA" - Le Journal du Net

 

Dans tiré d'un Think Thanks financier

Paris, Jeudi 28 février 2013 : Biotech : profitez des interférences

Il y a un peu plus de 10 ans, la science a réussi pour la première fois à décrire en entier l'information contenue dans l'ADN humain. L'ADN est une chose incroyable. Bien que le contenu général du code génétique inscrit sur cette molécule soit aujourd'hui connu, nous restons tous aussi uniques que des flocons de neige. Même si nous possédons tous le même ensemble de gènes de base, nous portons chacun des variantes très diverses de ces gènes : c'est cette recette qui compose nos génotypes individuels. De plus, l'interaction de ces gènes avec les facteurs environnementaux est également unique, nos ph&eacu te;notypes -- nos caractéristiques observables -- sont donc différents également.

Cela étant dit, le code contenu dans notre ADN est incapable de faire quoi que ce soit tout seul. Comme le plan d'un bâtiment, il contient l'information qui permet de construire quelque chose d'autre. Pour pouvoir servir un but concret, un plan doit être converti en des éléments tangibles. Dans le cas de nos plans biologiques, inscrits dans notre ADN, le produit principal sont des protéines -- les briques qui permettent de construire le corps humain.

Nos cellules produisent une grande variété de protéines : petites, grosses et repliées dans des formes très complexes... Lorsqu'un gène humain comporte un ensemble d'instructions correctes pour la construction de protéines tout va bien. Mais il arrive malheureusement que nous héritions de plans erronés, ou qui n'ont pas été copiés correctement lors de notre conception. Les maladies génétiques surviennent ainsi.

L'importance de la dystrophine
L'une de ces maladies, c'est la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD). Les personnes atteintes sont victimes d'une mutation qui empêche le gène le plus long du génome, celui qui contient les plans d'une protéine appelée dystrophine, de faire son travail.

La dystrophine est une grosse protéine qui, en quelque sorte, absorbe les chocs lorsque les cellules musculaires se contractent. Elle lie le squelette interne des cellules, ou cytosquelette, à la matrice extracellulaire (un autre squelette présent au dehors des cellules) et les maintient en place. Lorsqu'elle n'est pas présente, les fibres musculaires sont endommagées.

La DMD est liée au chromosome X : elle ne touche donc que les hommes. Les garçons nés avec cette mutation voient leurs muscles maigrir à vue d'oeil. Ils perdent leur endurance musculaire et leur capacité à marcher. A terme, leurs poumons deviennent trop faibles pour assurer la respiration et leur coeur ne parvient plus à battre. La plupart des patients atteints de DMD ne peuvent plus marcher à 12 ans, peu survivent au-delà de leur 30ème année.

Il est terrible de voir de jeunes garçons, qui devraient être plein de vitalité, confinés dans un fauteuil roulant. Malgré de nombreuses années de recherche aucun traitement actuellement sur le marché ne permet de s'attaquer aux causes profondes de la DMD.

Des solutions se dessinent
Nous pouvons maintenant développer des méthodes permettant d'altérer le cours des maladies provoquées par des codes génétiques défectueux. L'une d'elles consiste à modifier le code des messagers moléculaires qui transportent les copies des plans contenus dans l'ADN. Appelés ARN, ces messagers copient les instructions pour la production de protéines et les livrent aux ribosomes d'une cellule, qui se chargent ensuite de les fabriquer.

Une technique utilisée pour modifier l'activité de l'ARN messager s'appelle l'interférence par ARN (ARNi) : il s'agit d'interférer avec l'action de molécules d'ARN messager. Une autre méthode, c'est l'anti-sens, qui fonctionne de la même manière.

Les deux technologies sont similaires au niveau moléculaire. Avec l'ARNi/anti-sens, une molécule est construite à partir d'une colonne vertébrale, à laquelle on attache des bases azotées. Il faut ensuite donner des instructions très précises à cette séquence de bases azotées, qui doit transporter un code donné, complémentaire à une cible ARN en particulier. Une fois à l'intérieur d'une cellule, l'ARNi ainsi obtenu interagit avec l'ARN messager et modifie son activité.

L'ARNi/anti-sens est déjà largement utilisé dans la recherche médicale pour "allumer" ou "éteindre" un gène et en étudier les conséquences. Par exemple, des chercheurs l'utilisent pour "mettre KO" l'expression de certains gènes et voir comment ils fonctionnent. Cette technologie pourrait bien nous aider à lutter contre les maladies génétiques encore incurables.

26/03/2013

Propagandia : comment manipuler la population

Je conseil ce soir :
Propagandia : comment manipuler la population : Un document édifiant où l'on apprend que la propagande politique au XXe siècle n'est pas née dans les régimes totalitaires, mais au cœur même de la démocratie libérale américaine. Texte présenté par Normand Baillargeon, philosophe, professeur à l'université du Québec à Montréal, et auteur d'un Petit cours d'autodéfense intellectuelle paru chez Lux en 2007 http://www.dailymotion.com/video/x9wv2w_edward-bernays-pr...
 

Aux enfants de la bombe

Aux enfants de la bombe  : Société par Christine Bonnet , Jean-Marie Desbordes 

En 1960, Bernard Ista était ingénieur et entrait au Commissariat à l'Energie Atomique (CEA). De 1960 à 1995, il a filmé tous les essais nucléaires et écrit au quotidien la chronique de ces 35 années, avant de mourir des suites d'un cancer en 1998. Son témoignage retrace l'aventure de la bombe atomique française et rend hommage aux 150 000 militaires et civils qui en furent les acteurs. Près de 30% d'entre eux souffrent aujourd'hui de pathologies graves.

 Il fut de toutes les scènes d'essais nucléaires français. Sans savoir que l'état-major considérait que 7 % des hommes engagés dans les expérimentations pourraient être irradiés, et qu'il en ferait partie. Ingénieur au Commissariat à l'énergie atomique (CEA) depuis 1955, Bernard Ista est aussi cinéaste amateur. Ignorant les interdictions, il filme à tout-va, engrangeant, du Sahara à la Polynésie, les bobines de Super-8.

Adossé aux extraits de ses films, le documentaire est le carnet de route effarant de l'épopée nucléaire française, le témoignage implacable d'un monstrueux mensonge d'Etat. (....) . — Marie Cailletet

Diffusé dans le cadre d'une « Nuit de l'Océanie ». Avec aussi, à 20h45, le film australien Le Chemin de la liberté, de Phillip Noyce, et, à 23h10, le documentaire australien Canning Paradise (lire ci-contre).

Marie Caillete

Nucléaire : le déclin de l'empire français - GLOBAL CHANCE :

Plus que jamais indispensable après la catastrophe de Fukushima, la révision de la politique énergétique française passe par une analyse précise de la situation actuelle : un tour d’horizon qui dévoile, au-delà des discours d’auto-persuasion du lobby nucléaire, les réalités d’une industrie sur le déclin.

 

n

Un documentaire français réalisé par Claire Feinstein en 2012. Interventions chirurgicales, médicaments, radios, prises de sang, scanners : un sondage effectué en 2012 tendrait à prouver que près de 30% des prescriptions médicales n'auraient pas de réelle justification. Comment expliquer ces dérives dont la facture s'élève à plus de 20 milliards d'euros ? Plusieurs facteurs entrent en cause. La raison financière est la première invoquée. Plus les cliniques ou les hôpitaux effectuent d'actes, plus ils sont rémunérés, d'où une tendance à l'inflation. Les médecins, de leur côté, avancent un autre argument, celui de la peur de passer à côté d'une pathologie. Les patients se montrent de plus en plus procéduriers et, pour ne pas être accusés d'erreur médicale, de nombreux praticiens reconnaissent prescrire plus d'examens que nécessaire.

(....)  , le documentaire très complet de Claire Feinstein interroge docteurs, patients, journalistes, laboratoires... pour comprendre une mauvaise habitude française : aujourd'hui, 30 % des prescriptions médicales seraient totalement injustifiées.

Outre la pression des malades (qui exigent toujours plus de médicaments) et la crainte des médecins de passer à côté d'une pathologie (et donc d'être poursuivi), l'édifiante enquête souligne les effets pervers de la tarification à l'activité des hôpitaux, généralisée sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy. Pour assurer leur budget, les établissements publics sont aujourd'hui poussés à multiplier les actes médicaux, notamment les mieux rémunérés, comme les opérations. Céline a probablement trouvé son explication, aussi effroyable soit-elle. — Lucas Armati Quand la médecine abuse de son pouvoir - youtube : : Documentaire de Claire Feinstein (France, 2013).
Diffusé dans le magazine Enquête de santé le 26 mars 2013 à 20h40 sur France 5

Source Tous malades pour les labos Un documentaire mardi sur Arte montre que l'industrie pharmaceutique, faute d'inventer de nouveaux médicaments, invente... des maladies Maladies à vendreest un documentaire édifiant à regarder absolument demain mardi à 21 h 40 sur Arte pour devenir des "acteurs de santé" responsables, informés des manipulations possibles. Du cholestérol trop élevé à la dysfonction érectile en passant par la dépression et le trouble bipolaire, ce document démontre les stratégies mises en oeuvre, avec la complicité plus ou moins passive des experts médicaux et des autorités de santé, pour nous transformer en consommateurs de médicaments. Mikkel Borch-Jacobsen (philosophe et historien de la psychiatrie, professeur à l'université de Washington) et Anne Georget y interrogent de nombreux experts. "(....) .

"Diaboliquement malin" (professeur Philippe Even)" (....)

Statines pour tous

(....) ..

 

Aux enfants de la bombe

 

Société par Christine Bonnet , Jean-Marie Desbordes En 1960, Bernard Ista était ingénieur et entrait au Commissariat à l'Energie Atomique (CEA). De 1960 à 1995, il a filmé tous les essais nucléaires et écrit au quotidien la chronique de ces 35 années, avant de mourir des suites d'un cancer en 1998. Son témoignage retrace l'aventure de la bombe atomique française et rend hommage aux 150 000 militaires et civils qui en furent les acteurs. Près de 30% d'entre eux souffrent aujourd'hui de pathologies graves.

 

 Il fut de toutes les scènes d'essais nucléaires français. Sans savoir que l'état-major considérait que 7 % des hommes engagés dans les expérimentations pourraient être irradiés, et qu'il en ferait partie. Ingénieur au Commissariat à l'énergie atomique (CEA) depuis 1955, Bernard Ista est aussi cinéaste amateur. Ignorant les interdictions, il filme à tout-va, engrangeant, du Sahara à la Polynésie, les bobines de Super-8.

Adossé aux extraits de ses films, le documentaire est le carnet de route effarant de l'épopée nucléaire française, le témoignage implacable d'un monstrueux mensonge d'Etat. .

Les crises sont potentiellement des moments de remise en cause du capitalisme.

 

Alors pourquoi cette analyse, qui est à peu près la seule à se trouver confirmée aujourd’hui par la crise récente, suscite-t-elle si peu d’attention? Pourquoi est-il si difficile d’admettre aujourd’hui que notre système est à bout de souffle? Avant tout parce que personne ne peut vraiment imaginer la fin du capitalisme. L’idée même suscite une peur panique. Tout le monde pense qu’il a trop peu d’argent, mais chacun se sent menacé. Or, c’est bien l’argent mais aussi la marchandise, le travail, la propriété et l’État, qu’il faut attaquer

Voir aussi : Contagion : l'impossible combat

 
 
Aux enfants de la bombe - youtube :  Documentaire de Jean-Pierre Desbordes et Christine Bonnet diffusé le 25 mars 2013 à 22h50 sur Arte, les installation secrete de la bombe A partie 1/3 , partie 2/3,  partie 3/3  
Lucas Armati Psychiatrie - La vérité sur ses abus  :: Cette présentation fascinante, en préparation depuis deux ans, met à nu les ravages des psychiatres au sein même de la société. Des images graphiques provenant d'archives et de films actuels dépeignent les psychiatres en action, et avec des interviews révélateurs d'experts médicaux et des témoignages de victimes et de leur famille, cela en fait le documentaire des plus exhaustifs et des plus cinglants jamais produits en matière d'abus psychiatriques.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu