Avertir le modérateur

15/04/2013

Accusé Mendès France

 

n

 

Accusé Mendès France

Téléfilm historique par Laurent Heynemann
Avec Pierre Aussedat, Didier Bénureau, Gérard Caillaud...

 

Bruno Solo : “Incarner Mendès France est un honneur et une fierté” | 8 mars 2011

Au printemps 1941, un homme se tient debout, face à son destin, devant ses juges : il comparaît devant un tribunal militaire, aux ordres du gouvernement, qui d'avance a décidé de le condamner. Pierre Mendès France, injustement accusé de désertion, va défendre jusqu'au bout son honneur, son nom et, plus que tout, les principes républicains auxquels il croit tant. Son procès, à Clermont-Ferrand, le confronte à des mensonges et à des témoins manipulés, un juge d'instruction acquis au gouvernement de Vichy. Comment assurer sa défense ? Comment rétablir la vérité ? Comment prouver qu'il cherchait à poursuivre le combat contre Hitler, et non à déserter ?...

 

La critique TV de télérama du 13/04/2013

 

Printemps 1941. Pierre Mendès France est jugé par le tribunal militaire de Clermont-Ferrand. L'ex-député de l'Eure, déchu de son mandat par les lois sur le statut des Juifs, est accusé de désertion par une justice aux ordres du gouvernement de Vichy. Face à la manipulation des faits et des témoins, celui qui fut le plus jeune avocat de France veut croire qu'il pourra défendre son honneur en démontrant point par point sa bonne foi, « comme si le jeu était loyal ». Dans le chaos de la débâcle, cet officier de l'aviation n'a toujours eu qu'un but : rejoindre son unité en Afrique du Nord pour continuer le combat. C'est dans cette intention qu'il a embarqué le 20 juin 1940 à Bordeaux, à bord du paquebot Massilia, comme vingt-six autres parlementaires.

Juif et partisan de la poursuite du combat, Mendès France est pour le régime de Vichy l'incarnation d'une République abhorrée, elle-même accusée de toutes les trahisons. L'éclairage porté ici sur la période autant que sur la personnalité du futur président du Conseil, modèle d'intégrité, est d'une grande précision historique. Le scénario fait preuve d'une salutaire inventivité pour décrypter les faits sans nuire à la fluidité du récit. Et si le souffle de la fiction ne l'emporte pas toujours, la force du combat politique, mêlée à une émotion ténue, fait de ce téléfilm

. — Isabelle Poitte

 

Précédé à 20h39 d'un entretien avec un protagoniste du téléfilm

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu