Avertir le modérateur

28/04/2013

Ni gauche ni droite

Ni gauche ni droite
Le lundi 29 avril 2013

 

 

 

   
 
     
     

 

 


 

"C’est le retour des années 30 !" Pas un débat, pas un dîner sans entendre le leitmotiv du "retour aux années 30".

Le fascisme sera-t-il à nouveau la solution à la crise du capitalisme ? A l’heure où la gauche non libérale ne répond plus au désarroi des classes populaires, le Front National se déguise en parti anticapitaliste.

Le grand historien Zeev Sternhell rappelle que dans Nazi, il y a "national" et "socialisme". Il r...appelle que la gauche et la pensée libertaire ont pu servir de base au fascisme français dont il est un des meilleurs historiens.

Entretien Daniel Mermet France Inter, 15h

Illustration : © Affiche de H. Petit - 1934

 

Ni gauche ni droite

L'extreme droite connait une nouvelle jeunesse grace à un discours bien rodée jouant sur la dédiabolisation de l'extreme droite européenne par une radicalisation des mouvements de droites classiques. ( UMP en France). Nous assistons ainsi à la montée des discours et des mouvements ou parti populistes ( Pépé Grillo et son mouvement 5 étoiles,) , en Hongrie

Ensuite nous avons en Europe deux tendances des discours et mouvements d'extreme droite :

- En Europe de l'est, l'extreme droite a choisi son cheval de bataille avec l'antisémitisme et la chasse au "rome, tzigane"... (Antisémites ordinaire en Hongrie : En Hongrie, les actes antisémites se multiplient. Le congrès juif mondiale se réuni à Budapest attend du premier ministre populiste Victor Orban des mesures concrètent ))

 - En Europe de l'est, nous assistons plutot au retour de l'islamophobie ( au détriment d'une histoire antisémites de l'extreme droite du Front National). Ainsi Marine Le Pen n'aurait elle pas proposé de rencontré des militants d'extreme droite et des colons israeliens et les dirigeants du Likoud, ce que n'aurait surement jamais fait son père Jean- Marie Le Pen.

 Ce ne sont pas les politiques qui nous sortiront du pétrin
Dans les émissions de télévision financières, j'entends les gens dire que ce n'est pas le moment d'investir sur le long terme. L'Union européenne et l'euro traversent une mauvaise passe. Dans le monde entier, les gouvernements se dirigent vers un défaut.

Toutefois, en 1939, il n'y avait pas qu'une monnaie commune, un taux du chômage et un taux de croissance qui entraient en jeu. Le nazisme était en marche en Allemagne et plusieurs nations, de l'Italie au Japon, se préparaient à la guerre. Non seulement les économies vacillaient mais elles étaient aussi la cible d'armadas de bombardiers et de flottes de sous-marins.

A cette époque, le carnage sera si important  -- probablement autour de 60 millions. . Les destructions furent si immenses que les documents et même les mémoires de millions de personnes ont disparu à jamais.

 Dans tout les cas, les tremplins ne manquent pas pour une extreme droite qui rève de pouvoir comme en 1929, avec des partis de droite européenne qui se radicalisent, des mouvements de gauche non libéral qui ne répondent pas à des européens de plus en plus en colère face aux dicktat néolibéral de la Troika ( BCE, FMI, Jean-Claude Trichet

Des films racontent bien le risquent de la peste brune profitant des failles de nos " démocraties".

"Guerrière", un film inquiétant sur la montée du mouvement néonazi en Allemagne

mar, 09/04/2013

Fort de son succès populaire et critique en Allemagne (prix du meilleur film, du meilleur scénario et de la meilleure actrice), le film du réalisateur allemand David Wnendt, "Guerrière"  est à l’affiche depuis le 27 mars sur les écrans, en France.

Sans totalement échapper aux clichés, après tout il s’agit d’un premier long métrage, David Wnendt nous offre tout de même d’intéressantes pistes de réflexion sur les raisons qu’a une certaine jeunesse d’adhérer à l’idéologie brune. Un film à rapprocher de « this is england », sorti en 2007 en France. « Guerrière » : « Les néonazies vivent une immense contradiction ...

 |   |  Tags: extrême droite et droite extrême, Guerrière, un film inquiétant sur la montée du mouvement néonazi en Allemagne

http://www.visa-isa.org/node/16329

 

"Guerrière", un film inquiétant sur la montée du mouvement néonazi en Allemagne

 

Mains brunes sur la ville

Quand l’extrême droite est au pouvoir

MAINS BRUNES SUR LA VILLE – 90 min
Documentaire de Bernard Richard.

Pourquoi des citoyens accordent-ils leur confiance à l’extrême droite, et comment celle-ci se maintient-elle au pouvoir ?

En savoir plus : Le pogrom des Roms , Les rouges bruns et vlan !!! , Le populisme au féminin , Propagande, haine, meurtre , La pensée complotiste , Manif’ dans un bénitier , Les réseaux de l'extrême , Ni gauche ni droite ,   Au nom de la race et de la...  

25/04/2013

La réalité au-delà de la fiction :

n

 Real Humans – série télévisée suédoise créée par Lars Lundström -réalisée par Harald Hamrell et Levan Akin – 2013

 

Rudes sont les étapes, elles ne seront point éternelles ; ce qui est éternel c'est le progrès, mettant sur l'horizon un idéal nouveau, quand a été atteint celui qui la veille semblait utopie." Louise Michel (Londres, 20 Mai 1898)Real Humans - 100% Humain

Dans un monde proche du nôtre, les hubots (human robots) ressemblent à s’y méprendre aux êtres humains qu’ils remplacent dans les tâches domestiques.


Robocop.Simone Gierz construit des «robots merdiques». Après le robot qui commente sur Internet ou celui qui maquille, elle propose aujourd'hui le robot shampouineur. Merdique, en effet.
 

 

Swedish TV Program Shows Women In Charge & Men Are Trash - Even Robots Are Superior To Men. 

> La série

 

 Real Humans 2012
Season 1 Episode:1 Season 1 Episode 2

 
Real Humans - Saison 1 (bande-annonce) - ARTE
 

 


 

 

Real Humans (100% Humain)

Épisode 7 , Épisode 8 Deux épisodes tous les jeudis du 4 avril au 2 mai 2013 à 20h50

 Dans un monde proche du nôtre, les hubots (human robots) ressemblent à s’y méprendre aux êtres humains qu’ils remplacent dans les tâches domestiques. Une cohabitation qui engendre des relations complexes et des émotions contrastées, entre amour et haine, alors que certains humanoïdes rêvent d’émancipation (Suede, 2012, 59mn)  ARTE F  

 

A lire aussi Real humans Thèmes : Cinéma & FictionReal Humans, robots, série, Lars Lundström, Suède 

 

 

 

cinéma & fiction,real humans,robots,série,lars lundström,suède,révolution technologique,prêt à jeter - youtube : : film documentaire réalisé par cosima,joseph schumpeter,histoire,l'analyse économique,capitalisme,néolibéralisme,l'ost,la méthode kaban,destruction créatrice,semaine nationale de la robotiqueLe progrès techniques

 

Le système capitaliste est "techniquement progressiste"

 

Quel est le role du progrès technique dans l'économie?

 

Les sources du progrès technique :

 

Le progrès technique par l'innovation

 

Le progrès technique est une nouvelle combinaison permettant d'augmenter le volume ou la valeur des gains de productivité

 

Sa source principale est l'innovation qui consiste a transferer dans le champs de l'économie les découvertes et les inventions scientifiques

 

Shumpeter distingue cinq forme d'innovation

- l'innovation des nouveau produits ou de nouvelles qualités

- l'introduction de nouvelles méthodes de production ou de nouveaux procédés commerciaux

- l'ouverture de nouveaux marchés;

- la création de nouvelles organisations ( par exemple l'OST, la méthode Kaban)

 

 

joseph schumpeter ( google) :

Joseph Aloïs Schumpeterest un économiste autrichien du milieu XXe siècle, connu pour ses théories sur les fluctuations économiques, la destruction créatrice et l'innovation.

Il est l'auteur d'une Histoire de l'analyse économique, parue en 1954 et qui fait encore référence. Ni keynésien, ni néoclassique, on le rapproche souvent de l'École autrichienne d'économie. Il est considéré comme l'économiste de l'effervescence et on le qualifie d’économiste hétérodoxe pour ses théories sur l’évolution du capitalisme dans la démocratie, il estime voué à disparaître pour des raisons sociales et politiques cf Schumpeter (1883-1950) : innovation et capitalisme , Joseph Schumpeter (1883 - 1950) : Il a vu dans l'innovation le ... , Innovation and Schumpeter's Theories - Innovation Zen

 

Selon lui, l'entrepreneur est un innovateur : lers anciens produits et les méthodes de production étant conbstamment remplacées par d'autres, même si le rythme des innovations varie selon les périodes.

 

Les illusions du progrès technique - Les renseignements généreux :

Téléphone portable, automobile, ordinateur, console de jeux, lecteur MP3... Nous vivons dans un monde où la technologie est omniprésente, son évolution spectaculaire. Pourtant, le progrès technique est-il forcément synonyme de progrès social ? Quelles sont les conséquences sociales et environnementales de la course au high tech ? Quelles sont ses alternatives ?

 

 

Les conséquences du progrès techniques :

 

Sur la production

 

- Une augmentation de la production, donc de l'abondance

- Une baisse des couts et des prix, donc la " démocratisation" des biens réservés à une élites

- une réduction de la durée de travail, surtout sur le long terme, voir chomage technique

- Disparition des biens obsoletes, remplacés par des substituts technique plus évolués, les disques vinyles et les cassettes par les CD, MP3 et DVD; les guichets de banques par les GAB et la " Banque directe" ( par téléphone ou Internet) cfPrêt à jeter - YouTube : : Film documentaire réalisé par Cosima Dannoritzer en 2010.

Sur les facteurs de productions :   

Les progrès technique est considéré comme neutre s'il ne modifie pas certains rapport de la combinaison des facteurs de production. Ex : le coefficient de capital, capital sur la valeur ajoutée, ne varie pas. 

 

En réalité, il entraine souvent une substitution du capital travail, notamment peu qualifié facilement remplacé par des automates .

 

 Le progrès technique exclus certaines catégories de travailleurs, les " travailleurs routiers" selon R.Reich. Ainsi la part des OS, les Ouvriers non qualifiés diniminue, alors que celle des OHQ, des techniciens et des ingénieurs augmente

. cf le terme de « destruction créatrice »

 

Lorsque l’accroissement de la rente devient le but déterminant de la politique des firmes – plus important que le profit qui, lui, se heurte à la limite interne indiquée plus haut – la concurrence entre les firmes porte avant tout sur leur capacité et rapidité d’innovation. C’est d’elle que dépend avant tout la grandeur de leur rente. Elles cherchent donc a se surpasser dans le lancement de nouveaux produits ou modèles ou styles, par l’originalité du design, par l’inventivité de leurs campagnes de marketing, par la « personnalisation » des produits

 

 
Real Humans - Saison 2 (bande-annonce) - ARTE

 

 

une photo de Andres Sosa.

 
La robotique est considérée comme l'une des technologies clefs pour l'avenir,
peut-être la prochaine grande révolution industrielle, comparable à Internet,
avec un marché estimé pour la seule robotique de service, à 100 milliards d'euros en 2020 par la Commission européenne, un marché multiplié par 30 en 10 ans."
– Ministère du Redressement Productive

Etes-vous devenus accros aux Hubots ? Pour ceux qui seraient passés à côté, les Hubots sont les héros de la nouvelle série phare d'Arte. Des héros de métal et de plastique, des robots humanoïdes, qui revendiquent leur place dans la société. S'il s'agit pour l'instant de fiction, les rêves les plus fous entourent bel et bien le monde de la robotique. Plus réaliste – enfin, si l'on peut dire – est le projet de Clive Palmer. Ce milliardaire australien a décidé de construire le fameux Jurassic Park, inspiré du film à succès paru dans les années 1990. A défaut de recréer des dinosaures vivants, il a prévu la fabrication en Chine de 165 robots-dinosaures, pour son nouveau parc d'attraction.

Laissons la fiction et les ambitions démesurées des milliardaires pour se pencher sur ce qui est réellement à portée de main. La robotique est un secteur qui n'attend pas. Innovations, investissements, contrats, conquête de nouveaux marchés et adoption par le grand public, la machine est lancée, à pleine vitesse.

Il suffit pour s'en convaincre de s'intéresser à iRobot, une des sociétés emblématiques du secteur. Au départ, iRobot fabrique des robots à vocation militaire. Puis le groupe se diversifie, avec succès, dans la robotique domestique, avec ses aspirateurs Roomba. iRobot est actuellement sollicité sur plusieurs de ses secteurs phares et ne cesse d'engranger de nouveaux contrats.

L'année dernière, la crainte d'un ralentissement des dépenses militaires américaines avait pénalisé la compagnie. Pourtant, le 12 avril dernier, le Pentagone a annoncé pour 1,3 milliard de dollars de nouveaux contrats dans la défense. Sur cette somme, 28,8 millions vont à iRobot, pour la commande de véhicules robotisés nommés Man Transportable Robotic System, ou MTRS. Livraison prévue en avril de l'année prochaine.

 Ces derniers jours, on a beaucoup parlé d'iRobot aux Etats-Unis ; une notoriété auprès du grand public qui ne s'explique pas par les activités de Défense. Entre le 6 et le 14 avril dernier, s'est tenue outre-Atlantique la Semaine Nationale de la Robotique. Notre société, basée dans le Massachusetts, y a bénéficié une grande visibilité. Elle oeuvre en effet, aux côtés de la NASA et d'un Conseil Consultatif, à encourager les générations futures à travailler dans la robotique et à innover.

D'ailleurs, innovante, iRobot l'est. C'est bien pour cela qu'elle continue de remporter de nouveaux contrats. Quelques exemples des formidables capacités d'iRobot..  (...)  iRobot a réussi à mettre au point un programme de reconnaissance des formes, et donc des objets, d'une performance révolutionnaire.

Ce qui devient intéressant, c'est de savoir que l'utilité de ce programme ne se cantonne pas aux aspirateurs. Cette innovation pourrait être installée aux caisses des magasins, épargnant ainsi la recherche d'un code barre ou d'une puce. Elle pourrait aussi être utilisée sur les chaînes de montage des usines et ainsi diriger le rangement et le stockage des différents produits fabriqués. En somme, apporter de l'intelligence dans toutes ces tâches. 

iRobot ne vous perd cependant pas de vue, vous consommateur et grand public. C'est ce qui ressort de l'interview de Marc Dinee, vice-président des ventes internationales, sur le site Lesnumeriques.com. "[La robolution] n'arrivera que si, en tant que constructeurs, nous sommes responsables et mettons au point des produits plus performants, à des prix réalistes... On est insatiables en termes de projets, d'idées, mais il y a un temps pour tout et vous verrez sortir beaucoup d'innovations dans les prochains mois et années."

C'est justement la capacité d'iRobot à trouver des passerelles entre ses innovations de niche, dans le secteur de la Défense, et le marché de la robotique domestique, qui en fait une entreprise d'avenir, méritant un investissement. Comme le dit d'ailleurs Marc Dinee, "iRobot n'est plus la 'petite boîte de copains du MIT qui a commencé en 1990 dans un garage'. Présente sur 50 pays, l'entreprise compte plus de 500 personnes et 436 millions de dollars de CA."

En Bourse, le secteur de la robotique et celui des valeurs technologiques sont bien distincts. Attention d'ailleurs à ne pas les confondre. Certains analystes ont tendance à inclure dans leur liste de titres robotiques des sociétés qui ne font qu'utiliser des robots dans leurs activités ! .

Toutefois, cette séparation entre la robotique et le technologique pourrait un jour tomber... En effet, Apple, vient de recruter John Morrell, un spécialiste de la robotique. Il a entre autres travaillé à la conception des Segways. Une nouvelle qui a de quoi réjouir les geeks.


Documentaire "Comment vivre avec les robots " 720p 20/10/13

 


 OÙ tracer les limites ! ? ◄

L'inventeur d'un des premiers robots sexuels affirme qu'il pourra bientôt avoir un enfant avec sa création ...
 
L'inventeur d'un des premiers robots sexuels affirme qu'il pourra bientôt avoir un enfant avec sa création

Sergi Santos, l'inventeur de l'un des premiers robots sexuels au monde, affirme avec conviction que ses créations pourront bientôt avoir des enfants avec leur propriétaire. Il prédit un futur dans lequel les êtres humains se marieront avec des robots. 
Il tente présentement de réussir à fusionner la personnalité d'un robot aux croyances et caractéristiques d'une personne. Avec le résultat, il veut créer une autre forme d'intelligence artificielle et l'insérer dans un enfant robot. Ce dernier serait donc un genre de mélange entre les personnalités respectives de l'humain et son robot. 
L'une de ses créations se nomme Silicon Samantha et selon lui, elle est même capable ''d'intimité émotionnelle''.
Sergi Santos croit qu'il viendra un jour où les humains et les robots se marieront. 


Les robots sexuels s'immiscent dans notre société

Un nouveau rapport montre l'ensemble des façons dont les robots sexuels pourraient être utilisés dans la société.
Les robots sexuels et les poupées de même nature seraient de plus en plus avancés. C'est en tout cas ce que révèle un rapport intitulé « Notre avenir sexuel avec les robots », co-écrit par Noel Sharkey, un professeur en intelligence artificielle et robotique à l'Université de Sheffield.
« Nous avons constaté qu'il y avait beaucoup d'entreprises qui faisaient des commandes et nous avons pensé que nous devrions vraiment examiner la chose », a déclaré Noel Sharkey à l'occasion d'une conférence de presse organisée à Londres, ajoutant que certains robots sexuels seraient proposés pour une utilisation potentiellement douteuse.


l est également possible que les couples, engagés dans une relation à longue distance, puissent avoir une réplique de silicium l'un de l'autre. En tout cas, un sondage publié par l'agence d'innovation Nesta en juin a révélé qu'un quart des jeunes sauteraient avec joie un robot. Mais pour Sharkey, les robots ont un certain nombre de limites dans les relations : « S'ils le font, ça va être très triste car ce sera une relation à sens unique. Les robots n'ont pas d'autre émotion. Les gens se lient avec les robots, mais c'est vraiment un moyen. Tu aimes un artefact qui ne peut t'aimer et c'est triste. Ils peuvent avoir un orgasme ou quoi que ce soit et prétendent vous aimer. Mais ils ne seront pas aussi bons ».
Un débat très hot à suivre...

 

Conclusion :

"La robotique est considérée comme l'une des technologies clefs pour l'avenir, peut-être la prochaine grande révolution industrielle, comparable à Internet, avec un marché estimé pour la seule robotique de service, à 100 milliards d'euros en 2020 par la Commission européenne, un marché multiplié par 30 en 10 ans. "



Action Movies Robot Hindi Movie HD With English Sub - Best Bollywood Movie


 

La comparaison avec la révolution Internet n'est pas anodine : à chaque phase économique son boom industriel : la machine à vapeur... le rail... l'électricité... l'électronique... l'informatique... chaque fois que le monde a connu une récession, l'Economie a été relancée par le progrès

Lily La Fronde a partagé un lien via Arthur Scheuer.
  1. "Pier Paolo Pasolini déclara en 1970 : « Je ne peux plus fixer mon regard, plus de quelques instants, sur un écran de télévision. C'est physique, ça me donne la nausée ». L'homme était poète. L'homme est mort. Deux raisons pour parler de lui." Par Max Leroy.
  2.  
  3. ragemag.fr
    Pier Paolo Pasolini - poète, écrivain et cinéaste - n'a cessé de mettre en garde ses contemporains contre la marchandisation des sociétés humaines.

 

« Sous couleur de démocratie, de pluralité, de tolérance et de bien-être, les autorités politiques, inféodées aux pouvoirs marchands, ont édifié un système totalitaire sans nul autre pareil. »

Contrôler par la consommation

La propagande fasciste, grossière et, somme toute, limitée aux moyens de communication de l’époque, baisse à raison les yeux devant la puissance de frappe du capitalisme : « Le journal fasciste et les inscriptions de slogans mussoliniens sur les fermes font rire à côté : comme (douloureusement) la charrue à côté du tracteur », notait Pasolini dans l’un de ses articles.


 

Des acheteurs allemands font la queue devant un magasin Apple pour le nouvel iPhone 5 (2012).

L’ouvrage Divertir pour dominer (2010) a justement mis en relief « l’ampleur et la sophistication des procédés mis en œuvre par les industries dites culturelles pour forger les consciences aux valeurs de l’hypercapitalisme » :

« La mise au pas est assurée sans que le sang ne soit versé. Servitude volontaire, ou presque. »

 n

 
Swedish TV Program Shows Women In Charge & Men Are Trash - Even Robots Are Superior To Men.
 

 

Season 2 Pilot To Swedish TV Series Shows Women In Charge & Men Are Trash!

À LIRE AUSSI SUR


> «Real Humans», le cyber des mondes

> Le robot aménagé
La série reprend tous les fantasmes mythologiques liés au genre, avant même l’apparition du terme.

> «Pour les Japonais, l’humanoïde facilite les interactions sociales»
L’anthropologue Emmanuel Grimaud évoque le rapport aux robots.

eXistenZCréé le mardi 02 août 2016

real humans : citoyen actif

 

 

Vendredi 19 avril 2013

La réalité au-delà de la fiction : découvrez la robotique
 Ingrid Labuzan

22/04/2013

La Guerre de l'ombre

n

 

 

Cyber-attaque contre Téhéran - Le Monde diplomatique :

A la veille des négociations d’Istanbul sur le programme nucléaire iranien, en janvier 2011, des révélations fracassantes paraissent dans la presse : le virus informatique Stuxnet qui a affecté l’Iran aurait été mis au point en Israël avec l’aide des Etats-Unis. Ciblant des infrastructures industrielles, cette attaque présage-t-elle une nouvelle ère de cyberguerre ?

 

par Philippe Rivière, mars 2011

 

« Un nouveau Tchernobyl ! » En ce début de 2011, M. Dmitri Rogozin, l’ambassadeur russe auprès de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), fait sensation en demandant l’ouverture d’une enquête sur Stuxnet, le virus informatique qui a attaqué les installations nucléaires iraniennes au cours des derniers mois. Ce virus, affirme-t-il, aurait pu conduire à une explosion thermonucléaire à Bushehr, la centrale de production d’énergie nucléaire située au sud du pays.

Une hypothèse « virtuelle [et] complètement infondée », répond l’expert en sécurité allemand Ralph Langner, auteur en septembre de la première étude complète sur ce virus. « Tout d’abord, Stuxnet ne ciblait pas Bushehr. » C’est en effet Natanz, où sept mille centrifugeuses enrichissent de l’uranium, qui est touchée. « Et même dans ce cas, il n’aurait pu interagir avec les systèmes du circuit primaire [au contact de la radioactivité] (1). »

 

Les Allemands en question sont ceux de la firme Siemens, qui fabrique les systèmes informatiques de supervision industrielle (dits « Scada ») employés dans l’usine de Natanz. Selon certains scénarios, après s’être diffusé à travers la planète, notamment en Inde et en Indonésie, Stuxnet aurait fini par pénétrer sur le site de Natanz à travers la clé USB infectée d’un de ses fournisseurs russes.

- Assassinats de physiciens

- Le piratage est un sport de combat

 

A Washington, où l’on garde un vif souvenir du piratage de la messagerie de Google par les Chinois (vraisemblablement), le président demande un bouton lui permettant de couper tout Internet, ultime ligne de défense en cas de « cyberattaque provenant de l’étranger ». L’Estonie, qui a fait les frais en 2007 d’une telle agression non élucidée (mais dont tout laisse penser qu’elle provenait de la Russie), héberge désormais le Centre d’excellence de l’OTAN pour la défense cybernétique

par Philippe Rivière, mars 2011

 

 Fiche du film La Guerre de l'ombre

scène avec jamal kadah Ad la guerre de l'ombre.avi - YouTube,

 

 

La guerre de l'ombre
 Cécile Chevré

 

 

Cécile Chevré, rédactrice de Défis & Profits

 

C'est une guerre de l'ombre qui se mène aujourd'hui, en toute discrétion, mais dont les ravages, bien réels, coûtent des milliards de dollars chaque année

.

Depuis quelques années, derrière chaque conflit, qu'il soit ouvert ou larvé, se tient la menace de cyber-attaques voire de cyber-guerre. Les exemples ne manquent pas

.

Dernier en date, la montée des tensions entre la Corée du Nord d'un côté, et son voisin du Sud et les Etats-Unis de l'autre. Alors que la Corée du Nord annonce être prête à lancer des attaques contre les Etats-Unis, ceux-ci préparent la riposte avec l'arrivée de navires de guerre et le déploiement d'un système de missiles antibalistiques dans le Pacifique

.

Si le conflit armé n'en est qu'au stade des menaces et des rodomontades, un autre conflit, virtuel mais pas sans conséquences, a déjà commencé. La Corée du Sud soupçonne en effet l'ennemi du Nord d'être à l'origine des cyber-attaques qui, le 20 mars dernier, ont visé le réseau informatique de trois chaînes de télévision du pays et de deux banques sud-coréennes. Autre victime, le fournisseur d'accès à Internet LGUplus. Ce n'est pas la première fois que le pays est victime de cyber-attaques suspectes. En 2009 et 2011, Séoul avait déjà subi des attaques de vastes envergures. A chaque fois, la Corée du Nord et la Chine sont soupçonnées

.

Une nouvelle forme de guerre prise au sérieux


En matière de cyber-attaques, la Chine se trouve régulièrement sur le banc des accusés. Il y a quelques semaines, les Etats-Unis ont ainsi dénoncé une vague d'attaques visant les entreprises américaines et, pour la première fois, Barack Obama a directement accusé de Pékin de soutenir des raids informatiques

.

Si le président américain est monté au créneau, c'est que cette guerre prend une dimension jusque-là inconnue. L'année dernière, un sénateur américain, Mike Rogers, avait accusé la Chine d'avoir volé un volume de données équivalent à 50 fois les informations contenues dans la bibliothèque du Congrès. Un chiffre très largement sous-estimé – d'au moins 5 fois – d'après la plupart des spécialistes de la question

.

En février, un rapport mené par la société de cyber-sécurité Mandiant a mis en lumière les activités d'un groupe qu'il a appelé APT1 et qui serait à l'origine du piratage de plus de 140 entreprises américaines au cours des derniers mois. Localisation de ce groupe très actif ? Shanghai, dans un bâtiment de l'armée chinoise

.

Une guerre qui prend une telle ampleur que Barack Obama s'en est publiquement ému : "Les Etats-Unis doivent aussi faire face à une menace grandissante de cyber-attaques. Nous savons que des hackers s'emparent de l'identité d'individu et infiltrent leurs messageries email. Nous savons que des entreprises et des pays étrangers volent des informations stratégiques à nos entreprises. Maintenant nos ennemis cherchent également à saboter notre réseau électrique, nos institutions financières, nos systèmes de contrôle du trafic aérien. Aujourd'hui, il est impossible de ne pas regarder en arrière sans se demander : pourquoi n'avons-nous rien fait pour nous protéger de ces menaces contre notre sécurité et notre économie ?"

.

On ne peut pas dire les choses plus clairement : la guerre est déclarée. Et pas une semaine ne se passe sans qu'une cyber-attaque d'importance ne soit découverte

.

Qui sont les cibles ?


Les attaques sur les données personnelles (compte emails, informations bancaires, vol d'identité) sont aujourd'hui monnaie courante

.

A ces attaques, qui s'apparentent à du vol à l'arrachée, s'ajoutent les tentatives d'espionnage industriel ou stratégique : vol de technologies, d'informations confidentielles...

Enfin, des attaques, par leur ampleur et leurs cibles, s'apparentent à de véritables tentatives de déstabilisation d'un Etat. Le récent exemple des attaques visant la Corée du Sud en sont l'illustration. Et c'est ce qu'évoque Barack Obama en soulignant les risques qui pèsent sur les réseaux électriques ou de communication américains. Et ne parlons même pas de la sécurité de sites nucléaires..

.

Des entreprises sous pare-feu
Economiquement, le coût des cyber-attaques est estimé à 110 milliards de dollars chaque année dans le monde

.

On estime qu'environ 80% des entreprises américaines et européennes ont subi des attaques de virus ou de chevaux de Troie et plus de 70% des tentatives de fishing (usurpation d'identité ou tentatives de fraudes)

.

Selon une étude récente menée sur 45 grandes entreprises américaines, le coût moyen des cyber-attaques s'élève à 3,8 M$ par entreprise et par an. Une autre étude menée sur des PME cette fois estime ce coût à plus de 240 000 $ par an

.

Les entreprises se sont donc tournées vers des spécialistes de la protection des réseaux, qui sont aussi souvent des fabricants de routeurs. Le principal outil de protection est le pare-feu qui protège le réseau des entreprises des intrusions extérieures en décidant quels types de données sont autorisés à y pénétrer. La capacité du pare-feu à filtrer les informations et surtout sa vitesse de réaction (de calcul, en fait) sont les deux points clés pour les entreprises

.

Le marché du pare-feu pour les entreprises – et autres solutions de sécurité – est dominé par plusieurs entreprises : Cisco, Check Point Software ou encore Juniper Networks

.

Ces dernières années, la sécurité des données est devenue encore plus cruciale pour les entreprises et donc pour les sociétés fournissant des pare-feux que les habitudes des utilisateurs ont changé, au fur et à mesure qu'ordinateurs portables, smartphones, tablettes et connexions mobiles s'imposaient dans notre quotidien, et notre manière de travailler. La plupart de salariés veulent maintenant pouvoir se connecter à leur réseau d'entreprise, accéder à leurs données, leur boîte email ou leur calendrier de rendez-vous qu'ils soient en déplacement ou chez eux

.

Ces connexions mobiles, hors du réseau protégé de l'entreprise, sont particulièrement vulnérables aux cyber-attaques. Les fournisseurs de sécurité Internet doivent donc s'adapter à cette nouvelle demande et proposer des solutions efficaces pour ces nouveaux types d'usages

.

Un secteur d'avenir... en restructuration


Au vu de la montée des cyber-menaces, vous pourriez en conclure que tout va bien pour le secteur de la sécurité et des réseaux. Eh bien, pas tant que cela. Première raison, conjoncturelle, une demande en baisse de la part des entreprises confrontées, engluées dans la crise et qui cherchent à réduire leurs dépenses. Plusieurs pointures du secteur, dont Cisco, viennent d'ailleurs d'être dégradées par un analyste qui justifie sa décision par les craintes grandissantes de récession durable en Zone euro

.

De manière plus générale, le secteur des réseaux et de la sécurité informatique est extrêmement concurrentiel. Les réputations se font et se défont en quelques années au gré des choix stratégiques des entreprises et surtout de leur capacité d'innovation technologique.

"

CAC.gif

.

 

 

Dans les années 2000, Juniper Networks a par exemple connu une évolution foudroyante, menaçant par ses produits et son expertise le leader du domaine, Cisco. Mais depuis quelques années, le vent a tourné. Des concurrents plus agressifs et plus innovants comme Palo Alto Networks sont arrivés sur le marché et grignotent progressivement les parts de ses aînés.

L'exemple de Palo Alto Networks au hasard. La société a en effet été fondée par l'ingénieur israélien, Nir Zuk, ancien employé de Check Point Software et de Juniper, deux sociétés dont il est parti pour désaccord sur les évolutions stratégiques. En proposant un pare-feu plus efficace sur la sélection des données filtrées, Palo Alto peut aujourd'hui se targuer de proposer des solutions bien plus innovantes que ses concurrents

.

Si le domaine de la sécurité Internet est particulièrement dynamique, il est aussi très compétitif. L'innovation ou la mort pourrait être leur devise. Innovation d'autant plus indispensable que les pirates et autres soldats du monde virtuel débordent de créativité et d'imagination

.

sources

 :

(1) «  The virtual Chernobyl  », Langner.com, 1er février 2011.

(2) William J. Broad, John Markoff et David E. Sanger, «  Israeli test on worm called crucial in Iran nuclear delay  », The New York Times, 15 janvier 2011.

(3) Cf. Haaretz, Tel-Aviv, 7 janvier 2011.

(4) «  Iran’s nuclear setbacks : a key for U.S. diplomacy  », United States Institute of Peace, 18 janvier 2011.

(5) Scott Ritter, «  In perspective : The Stuxnet effect  », Nuclear Intelligence Weekly, New York, 31 janvier 2011

citoyen actif : Archives, capital fictif : citoyen actif

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu