Avertir le modérateur

28/04/2013

Ni gauche ni droite

Ni gauche ni droite
Le lundi 29 avril 2013

 

 

 

   
 
     
     

 

 


 

"C’est le retour des années 30 !" Pas un débat, pas un dîner sans entendre le leitmotiv du "retour aux années 30".

Le fascisme sera-t-il à nouveau la solution à la crise du capitalisme ? A l’heure où la gauche non libérale ne répond plus au désarroi des classes populaires, le Front National se déguise en parti anticapitaliste.

Le grand historien Zeev Sternhell rappelle que dans Nazi, il y a "national" et "socialisme". Il r...appelle que la gauche et la pensée libertaire ont pu servir de base au fascisme français dont il est un des meilleurs historiens.

Entretien Daniel Mermet France Inter, 15h

Illustration : © Affiche de H. Petit - 1934

 

Ni gauche ni droite

L'extreme droite connait une nouvelle jeunesse grace à un discours bien rodée jouant sur la dédiabolisation de l'extreme droite européenne par une radicalisation des mouvements de droites classiques. ( UMP en France). Nous assistons ainsi à la montée des discours et des mouvements ou parti populistes ( Pépé Grillo et son mouvement 5 étoiles,) , en Hongrie

Ensuite nous avons en Europe deux tendances des discours et mouvements d'extreme droite :

- En Europe de l'est, l'extreme droite a choisi son cheval de bataille avec l'antisémitisme et la chasse au "rome, tzigane"... (Antisémites ordinaire en Hongrie : En Hongrie, les actes antisémites se multiplient. Le congrès juif mondiale se réuni à Budapest attend du premier ministre populiste Victor Orban des mesures concrètent ))

 - En Europe de l'est, nous assistons plutot au retour de l'islamophobie ( au détriment d'une histoire antisémites de l'extreme droite du Front National). Ainsi Marine Le Pen n'aurait elle pas proposé de rencontré des militants d'extreme droite et des colons israeliens et les dirigeants du Likoud, ce que n'aurait surement jamais fait son père Jean- Marie Le Pen.

 Ce ne sont pas les politiques qui nous sortiront du pétrin
Dans les émissions de télévision financières, j'entends les gens dire que ce n'est pas le moment d'investir sur le long terme. L'Union européenne et l'euro traversent une mauvaise passe. Dans le monde entier, les gouvernements se dirigent vers un défaut.

Toutefois, en 1939, il n'y avait pas qu'une monnaie commune, un taux du chômage et un taux de croissance qui entraient en jeu. Le nazisme était en marche en Allemagne et plusieurs nations, de l'Italie au Japon, se préparaient à la guerre. Non seulement les économies vacillaient mais elles étaient aussi la cible d'armadas de bombardiers et de flottes de sous-marins.

A cette époque, le carnage sera si important  -- probablement autour de 60 millions. . Les destructions furent si immenses que les documents et même les mémoires de millions de personnes ont disparu à jamais.

 Dans tout les cas, les tremplins ne manquent pas pour une extreme droite qui rève de pouvoir comme en 1929, avec des partis de droite européenne qui se radicalisent, des mouvements de gauche non libéral qui ne répondent pas à des européens de plus en plus en colère face aux dicktat néolibéral de la Troika ( BCE, FMI, Jean-Claude Trichet

Des films racontent bien le risquent de la peste brune profitant des failles de nos " démocraties".

"Guerrière", un film inquiétant sur la montée du mouvement néonazi en Allemagne

mar, 09/04/2013

Fort de son succès populaire et critique en Allemagne (prix du meilleur film, du meilleur scénario et de la meilleure actrice), le film du réalisateur allemand David Wnendt, "Guerrière"  est à l’affiche depuis le 27 mars sur les écrans, en France.

Sans totalement échapper aux clichés, après tout il s’agit d’un premier long métrage, David Wnendt nous offre tout de même d’intéressantes pistes de réflexion sur les raisons qu’a une certaine jeunesse d’adhérer à l’idéologie brune. Un film à rapprocher de « this is england », sorti en 2007 en France. « Guerrière » : « Les néonazies vivent une immense contradiction ...

 |   |  Tags: extrême droite et droite extrême, Guerrière, un film inquiétant sur la montée du mouvement néonazi en Allemagne

http://www.visa-isa.org/node/16329

 

"Guerrière", un film inquiétant sur la montée du mouvement néonazi en Allemagne

 

Mains brunes sur la ville

Quand l’extrême droite est au pouvoir

MAINS BRUNES SUR LA VILLE – 90 min
Documentaire de Bernard Richard.

Pourquoi des citoyens accordent-ils leur confiance à l’extrême droite, et comment celle-ci se maintient-elle au pouvoir ?

En savoir plus : Le pogrom des Roms , Les rouges bruns et vlan !!! , Le populisme au féminin , Propagande, haine, meurtre , La pensée complotiste , Manif’ dans un bénitier , Les réseaux de l'extrême , Ni gauche ni droite ,   Au nom de la race et de la...  

Commentaires

A voir ou revoir : Le diable de la République
Politique par Jean-Charles Deniau
Sur France 3

En 2012, le Front national a porté pour la cinquième fois la candidature d'un Le Pen aux élections présidentielles. Un scrutin en forme de passage de témoin entre Jean-Marie, le chef charismatique, et sa fille Marine, qui affiche crânement son ambition : conquérir le pouvoir. Le groupuscule fondé par Jean-Marie Le Pen en 1972 est aujourd'hui le troisième parti de France. Jamais mouvement d'extrême droite n'avait connu une telle longévité. Raconter son histoire, c'est revenir sur une saga politique riche en intrigues et en rebondissements. A coups de scandales et de provocations, Le Pen a cultivé son image de paria de la République, refusant toute stratégie susceptible de transformer le FN en parti de gouvernement

Écrit par : l'Indigné | 07/05/2013

A voir ou revoir : Le diable de la République
Politique par Jean-Charles Deniau
Sur France 3

En 2012, le Front national a porté pour la cinquième fois la candidature d'un Le Pen aux élections présidentielles. Un scrutin en forme de passage de témoin entre Jean-Marie, le chef charismatique, et sa fille Marine, qui affiche crânement son ambition : conquérir le pouvoir. Le groupuscule fondé par Jean-Marie Le Pen en 1972 est aujourd'hui le troisième parti de France. Jamais mouvement d'extrême droite n'avait connu une telle longévité. Raconter son histoire, c'est revenir sur une saga politique riche en intrigues et en rebondissements. A coups de scandales et de provocations, Le Pen a cultivé son image de paria de la République, refusant toute stratégie susceptible de transformer le FN en parti de gouvernement

Écrit par : l'Indigné | 07/05/2013

L'e fascisme est le bras armé du capitalisme

Le risque c’est surtout que le mécontentement de François Hollande aille grossir les rang du Front National ( ou des mouvements dans la sphère de l’extreme droite.

De la servitude moderne est un livre et un film documentaire de 52 minutes produits de manière totalement indépendante ; le livre (et le DVD qu’il contient) est distribué gratuitement dans certains lieux alternatifs en France et en Amérique latine. Le texte a été écrit en Jamaïque en octobre 2007 et le documentaire a été achevé en Colombie en mai 2009. Il existe en version française, anglaise et espagnole. Le film est élaboré à partir d’images détournées, essentiellement issues de films de fiction et de documentaires.

L’objectif central de ce film est de mettre à jour la condition de l’esclave moderne dans le cadre du système totalitaire marchand et de rendre visible les formes de mystification qui occultent cette condition servile. Il a été fait dans le seul but d’attaquer frontalement l’organisation dominante du monde


François Hollande, la capitatulasion – Marianne
Hollande : Les succés d’une prsidence impopulaire

Écrit par : Antalya | 07/05/2013

Intéressant ce documentaire et de voir les populisme de droite et de gauche ( combat entre Le Pen et B. Tapie, tout en négociant en sous main des voies dans le sud de la france), la droitisation de la droite et la dédiabolisation des idées de l'extreme droite.

Comment Sarkozy a rendu possible la dérive raciste à droite
27 Mars 2010 Par Carine Fouteau (Mediapart)

Pas sûr que la nomination, par Nicolas Sarkozy, de la juriste Jeannette Bougrab, fille de harkis, à la tête de la Haute autorité de lutte contre les discriminations (Halde), mardi 23 mars, suffise à effacer la succession de propos à tonalité raciste ou xénophobe, ou véhiculant des stéréotypes sur les immigrés, tenus principalement par des responsables de la majorité présidentielle ces derniers mois. Mises bout à bout, ces déclarations, qui avaient globalement disparu de l'espace public, constituent un ensemble cohérent aux limites de la légalité (la chronologie est sous l'onglet Prolonger). Plutôt qu'une succession de dérapages, elles témoignent d'une rupture à droite, pour reprendre le terme cher à Nicolas Sarkozy, rendue possible par l'affirmation d'une pensée opposant les Français aux étrangers mais aussi les supposés «vrais Français» à ceux qui ne le seraient pas tout à fait, en raison, en priorité, de la couleur de leur peau ou de leur religion

Écrit par : citoyenactif | 07/05/2013

Regarder vers la fin, suite au débordement de sarko sur ( l'extreme) droite, JM Lepen obliger de changer sa stratégie et l'alliance avec des personnes loufoques tels que Dieudonné ( et Alain Soral

Écrit par : Mathias | 07/05/2013

L'extrême droite européenne
fr.myeurop.info

En Hongrie, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Italie, en Belgique, en Grèce, en Autriche, comme en Norvège et ailleurs, Myeurop a publié depuis plus d'un an de multiples articles de ses correspondants sur le développement des droites extrêmes en Europe, des néo-nazis aux populistes qui avancent masqués en se proclamant pour le mariage gays, tout en menant croisade contre "l'invasion musulmane".

Antisémites ordinaire en Hongrie : En Hongrie, les actes antisémites se multiplient. Le congrès juif mondiale se réuni à Budapest attend du premier ministre populiste Victor Orban des mesures concrètent

Direction la Hongrie maintenant. pour la 14 assemblée juif mondiale. Cette fédération qui a pour objectif d'etre le bras diplomatique du peuple juif en a gros sur le coeur. Au cour des derniers mois, des incidents antisémites se sont multipliés en Hongrie Victor Orban, le premier ministre populiste a certe proné la tolérance zero contre l'antisémitisme , mais il est loin d'avoir convaincu.

Écrit par : L'indigné révolté | 10/05/2013

Nous devons comprendre, que le risque de la montée de l'extrême droite dans des sociétés n'est pas du à un pays et des peuples forcément analphabètes, incultes et rustres mais peut arriver aussi dans des sociétés ou la culture ( philosophique, sociale, ... est forte). Ainsi l'Allemagne ou l’Italie, ont connu dans les années 30, la montée du nazisme et du fascisme alors que " paradoxalement", c'étaient des sociétés développées avec un nombre important de philosophes, de penseurs, d'érudits...

Ainsi, même une population " éduquée" peut tomber dans la barbarie ( élire un chef paranoïaque et fou" lorsque c'est repère s'en trouve changer par une " grave crise" " contraction", " catastrophe" du capitalisme.

Nous revoyons un contexte propice actuellement, comme l'a bien signaler l'Indigné Révolté en Hongrie ( avec des listes anti juives ou rom) et dans le reste de l'Europe

Écrit par : Citoyenactif | 21/05/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu