Avertir le modérateur

03/08/2013

Emballement climatique

Chèr(e)s camarades,

C'est peut-être l'email le plus important que je vous ai jamais écrit.

 

Aux Etats-Unis, les revenus baissent. Les emplois sont rares. La croissance est deux fois inférieure à celle des années 50 ou 60… voire plus. L’immobilier est en berne. . Les ménages sont plus pauvres qu’il y a 20 ans… sauf, bien entendu, les ménages des seniors et des riches

 

les Etats-Unis vers le Japon. Cela ne fait aucun doute. Après 60 années d’expansion du crédit, nous assistons désormais à une "contraction naturelle du crédit". Les ménages et les entreprises remboursent leurs dettes… ou font défaut. Elles gardent leurs liquidités au lieu de les déverser un peu partout.

 

Une partie de la raison pour laquelle les jeunes achètent moins de maisons, c’est qu’ils ne peuvent plus se les permettre. Le Financial Times nous en dit plus : “Les jeunes dégoûtés des achats immobiliers par le poids de leur dette étudiante

 

Nombre d’économistes anticipent depuis longtemps une récession comprise entre -1,5% et -2% cette année.

 

La « restructuration écologique » ne peut qu’aggraver la crise du système. Il est impossible d’éviter une catastrophe climatique sans rompre radicalement avec les méthodes et la logique économique qui y mènent depuis cent cinquante ans. Si on prolonge la tendance actuelle, le PIB mondial sera multiplié par un facteur trois ou quatre d’ici à l’an 2050. Or selon le rapport du Conseil sur le climat de l’ONU, les émissions de CO2 devront diminuer de 85 % jusqu’à cette date pour limiter le réchauffement climatique à 2°C au maximum. Au-delà de 2°C, 

 

,Mai 2013 : 3ème mois de mai le plus chaud à l'échelle mondiale- planete attitude

 

Mai 2013 : 3ème mois de mai le plus chaud à l'échelle mondiale

 

 

France

Aussi surpenant que ce soit pour nous français, ce mois de mai 2013 aura été le 3ème mois de mai le plus chaud depuis 1880, selon la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration).


Une exception française

( "Été 2013 : aussi froid qu'en 1816 ?" 26/05/2013Froid

 

Été 2013 : aussi froid qu'en 1816 ?

 les conséquences seront irréversibles et non maîtrisables.

L'uranium : force verte ! Par Edward Bonner Le nucléaire, plus clean et plus rentable que la production d'électricité à partir d'énergie fossile, est donc lui aussi en train de revenir en force.. L'uranium a déjà connu deux vagues de hausse dans le passé . La troisième est en train de se former actuellement et pourrait déferler dans la décennie qui vient.

En 1970, le prix de l'uranium a été multiplié par 10 et les actions de certaines compagnies minières ont été multipliées par 100 ! 

Tout ce qui monte doit redescendre
Ces deux vagues ont été suivies par des chutes brutales du cours de l'uranium, chaque fois en raison d'accidents (Three Mile Island, Chernobyl, et dernièrement Fukushima) ou de krach économique, notamment le krach du crédit subprime. Mais le monde, quoique lentement et avec précaution, est en train de reprendre confiance envers le nucléaire.

On observe aujourd'hui les mêmes signes que l'on voyait en 2000, pointant vers une hausse inévitable du prix de l'uranium. La raison est simple, il y a plus de demande qu'il n'y a d'offre.

Actuellement la Chine et d'autres pays émergents souffrent d'une pollution trop élevée dans les grandes villes et tente de mieux contrôler leurs émissions de gaz à effet de serre. S'ils veulent calmer leur consommation de pétrole et de charbon, ils ont également l'ambition de se tourner vers le nucléaire en masse (15 réacteurs en cours d'utilisation et 30 en voie de construction). Des entreprises japonaises tentent aussi de redémarrer le secteur nucléaire, réclamant la construction de 10 réacteurs. Si elles reçoivent le feu vert, la demande augmenterait encore plus, et le prix suivrait.

Selon le leader canadien Cameco, il y a à présent 64 réacteurs en construction dans le monde et 94 qui sont censés être ajoutés dès 2022. Ceci veut dire que la demande en uranium passera de 170 millions de livres par an à 220 millions de livres par an dès 2022, soit une hausse de 29%.

Mais ce n'est pas tout. La construction d'un centre d'enrichissement, en Chine, s'est arrêtée pour une durée indéfinie en raison de protestations environnementales, ce qui devrait pousser la demande d'uranium raffiné à la hausse.

L'électrification du transport soutiendra la production nucléaire
Selon des estimations de l'IEA, la consommation d'électricité dans le monde devrait presque doubler de 17,2 Téra watts en 2009 à 31,7 TWh en 2035. Un secteur portera cette consommation, le transport.

"La nouvelle mode des voitures hybrides tend à remplacer la consommation de pétrole par celle d'électricité. La production électrique d'origine nucléaire a donc de beaux jours devant elle ; et donc la demande d'uranium par ricochet".
Pas assez d'uranium produit....

Un autre facteur de tension concerne l'arrêt du programme Etats-Unis-Russie "megatons to megawatts.". Ce programme consistait à recycler, pendant 20 ans, des vieilles ogives soviétiques pour produire de l'uranium. Ce programme expirera en fin d'année ce qui réduira de 15% de la production globale.

De plus, la récente attaque effectuée par Al-Qaeda sur la mine française Somair au Niger risque de perturber la production d'uranium et donc diminuer le stock mondial.

 La décroissance est donc un impératif de survie. Mais elle suppose une autre économie, un autre style de vie, une autre civilisation, d’autres rapports sociaux. En leur absence, l’effondrement ne pourrait être évité qu’à force de restrictions, rationnements, allocations autoritaires de ressources caractéristiques d’une économie de guerre. La sortie du capitalisme aura donc lieu d’une façon ou d’une autre, civilisée ou barbare. La question porte seulement sur la forme que cette sortie prendra et sur la cadence à laquelle elle va s’opérer. »

La scientifique Julienne Stroeve observe la banquise Arctique depuis des dizaines d'années. Chaque été, elle se rend dans les mers du nord pour mesurer l'ampleur de la fonte. Elle sait que le changement climatique accélère la fonte des glaces, mais elle n'a pu croire ce qu'elle a vu lors de son dernier voyage. D'immenses étendues de banquise ont disparu, bien plus que dans nos pires prévisions.

Les scientifiques nous avaient averti. Au fur et à mesure que la Terre se réchauffe, des "points de basculement" apparaissent qui accélèrent drastiquement le réchauffement jusqu'à le rendre complètement hors de contrôle. Le réchauffement fait fondre la banquise arctique, détruisant ainsi l'immense "miroir blanc" qui renvoie la chaleur hors de notre atmosphère, ce qui réchauffe encore plus l'océan et accélère encore la fonte des glaces et ainsi de suite... Nous perdons tout contrôle. Cette année déjà - tempêtes, inondations, températures - le climat est sans dessus dessous, hors de tout repère.

Nous POUVONS encore arrêter cela, si nous agissons très rapidement, et tous ensemble. Et nous pouvons même transformer ce risque d'extinction cauchemardesque en avenir radieux pour nos enfants et nos petits-enfants: un avenir propre, vert et en harmonie avec la Terre qui nous a donné la vie.

Il nous reste 30 mois avant le sommet de Paris, la réunion dont les dirigeants mondiaux ont décidé qu'elle déterminera le sort de nos efforts pour lutter contre le changement climatique. Cela peut sembler long, c'est en fait très court. Nous avons 30 mois pour mettre les bons dirigeants au pouvoir, les faire participer à cette réunion, leur fournir un plan, et leur demander des comptes. Et faire front ensemble contre les compagnies pétrolières et le fatalisme. : 

https://secure.avaaz.org/fr/30_months_fr_nd_rb_135/?bwdJE...

Le fatalisme vis-à-vis du changement climatique n'est pas seulement inutile, il est aussi faux. Il est certes tard, mais il est encore tout-à-fait en notre pouvoir d'arrêter cette catastrophe. Nous pouvons tout simplement commencer par remplacer le pétrole et le charbon par d'autres sources d'énergie pour alimenter nos économies. Faire cela, c'est rassembler le monde comme jamais auparavant, dans un profond engagement, en coopération, pour protéger notre maison planétaire. 

Pour relever ce défi nous aurons besoin de mobiliser notre coeur, notre espoir et notre intelligence. Voici le plan:

·     1. Investir le champs politique - Faire élire des champions du climat -- (....) .

·     2. Faire de François Hollande un champion de l'environnement -- (....) . Hic, pas gagné

·     3. Passer au niveau supérieur -- L'ampleur de cette crise exige une action qui aille au-delà d'une campagne habituelle. Il est temps de lancer une mobilisation puissante, directe, non violente, pour stimuler l'imagination, transmettre l'urgence morale et inspirer les gens à agir. A la façon des Indignés ou d'Occupy.

·     4. Mettre les pollueurs en échec -- Les milliardaires comme les frères Koch et leurs compagnies pétrolières sont les principaux responsables du changement climatique - financement d'articles "scientifiques" bidons pour nous induire en erreur, millions de dollars de dépenses en communication trompeuse visant à nous influencer, corruption d'hommes politiques, tout y passe. Avec le journalisme d'investigation, entre autres moyens, nous devons dénoncer et contrer leurs actions terriblement irresponsables.

·     5. Définir le bon accord -- (....) .

 

Nous avons besoin que plusieurs dizaines de milliers d'entre nous fassent un petit don pour nous mettre en marche. Le montant n'a pas d'importance, c'est le choix qui compte - le choix d'espérer et d'agir:


Le changement climatique est le problème mondial le plus important, l'ultime défi à l'action collective, et requiert la coopération de tous les gouvernements du monde. Et Avaaz est la solution ultime en matière d'action collective, avec des millions d'entre nous unis dans une vision commune à toutes les nations. C'est le moment d'offrir à nos enfants un monde dont la beauté correspond à nos rêves. A nous de jouer.

Avec espoir et gratitude pour cette communauté exceptionnelle,

Ricken et toute l'équipe d'Avaaz

PLUS D'INFORMATIONS

L’Arctique fond, fond, fond et bouleverse le climat (Natura Sciences)

Fonte record de la banquise arctique en 2012 (Le Figaro),  la «fonte record» de la banquise arctique,  (Organisation météorologique mondiale,

Fonte des glaces: la Russie va évacuer d'urgence sa station polaire (GoodPlanet)

Météo: Pendant que l’Europe gèle, la Russie surchauffe (20 Minutes)

CLIMAT, Une enquête aux pôles (CNRS)

Climat: lent démarrage des négociations pour l’accord de Paris (Journal de l'environnement)

Les clés de l’accord climatique de 2015 (Journal de l'environnement)

Quels risques climatiques majeurs ?

 

Météo Actualite > Actualité > Canicule aux Etats-Unis : plus de 50°C en Californie ! 30/06/2013 16h03

 

 Glaciers des Pyrénées : en recul ? Les Pyrénées, destination de haute montagne prisée été comme hiver, forment le deuxième massif le plus haut de France. Son point culminant se situe coté espagnol (Pic d'Aneto, 3404 m), tandis que le Vignemale est le plus haut sommet en France (3298 m). Des glaciers sont encore présents sur ses plus hautes crêtes...

 

 

Météo estivale en France : encore dix jours de soleil !

 

 Météo Actualite > Actualité > Doit-on craindre une canicule comme en août 2003 ?

 
 
01/08/2013 18h26
Chaleur
 


 

 Météo estivale en France : jusqu'à quand ?

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu