Avertir le modérateur

28/09/2013

Journée du dépassement Terre

n

il est impossible de séparer le bon capitalisme productif du mauvais capitalisme financier. Il n’existe pas d’un côté une économie qui produit des richesses et de l’autre une économie virtuelle, une finance parasitaire; il s’agit des deux faces d’une même réalité. Depuis le début de l’économie capitaliste, celle-ci ne peut fonctionner sans la finance, c’est-à-dire le crédit, les Bourses, la spéculation 

 

La « restructuration écologique » ne peut qu’aggraver la crise du système. Il est impossible d’éviter une catastrophe climatique sans rompre radicalement avec les méthodes et la logique économique qui y mènent depuis cent cinquante ans. Si on prolonge la tendance actuelle, le PIB mondial sera multiplié par un facteur trois ou quatre d’ici à l’an 2050. Or selon le rapport du Conseil sur le climat de l’ONU, les émissions de CO2 devront diminuer de 85 % jusqu’à cette date pour limiter le réchauffement climatique à 2°C au maximum. Au-delà de 2°C, 5e rapport du GIEC : Le changement climatique s'opère à un rythme sans précédent, il est urgent d’agir , Quels risques climatiques majeurs ? Voir les notes (17) , Transition Days, L'Histoire des Choses , Le Syndrome de la Grenouille , La dette écologique :... , LA “ STERN REVIEW ” :...

 

 

les conséquences seront irréversibles et non maîtrisables.

La décroissance est donc un impératif de survie. Mais elle suppose une autre économie, un autre style de vie, une autre civilisation, d’autres rapports sociaux. En leur absence, l’effondrement ne pourrait être évité qu’à force de restrictions, rationnements, allocations autoritaires de ressources caractéristiques d’une économie de guerre. La sortie du capitalisme aura donc lieu d’une façon ou d’une autre, civilisée ou barbare. La question porte seulement sur la forme que cette sortie prendra et sur la cadence à laquelle elle va s’opérer. »

 

Météo Actualite > Actualité > GIEC 2014 : un scénario encore plus aggravant

27/09/2013 Climat

 


  
 
 

 

Ressources de la planète: l'humanité vivra à crédit à partir du 2 août L'humanité aura consommé le 2 août la totalité des ressources que la planète peut renouveler en un an et vivra donc "à crédit" jusqu'au 31 décembre, a calculé l'ONG Global Footprint Network, relevant que ce moment survient de plus en plus tôt chaque année.

» Lire aussi - Dette écologique: pourquoi vivons-nous désormais à crédit , « Un anéantissement biologique ». Par Enkolo dans Accueil le

"Le coût de cette surconsommation est déjà visible: pénuries en eau, désertification, érosion des sols, chute de la productivité agricole et des stocks de poissons, déforestation, disparition des espèces. Vivre à crédit ne peut être que provisoire parce que la nature n'est pas un gisement dans lequel nous pouvons puiser indéfiniment", soulignent le WWF et Global Footprint.

Les émissions de gaz à effet de serre "représentent à elles seules 60% de notre empreinte écologique mondiale", rappellent-elles. 

 

 

 

 

La vérité qui dérange est confirmée »
Les principales ONG environnementales (Greenpeace, Oxfam, WWF et Les amis de la Terre) ont estimé, à l’issue de la publication du rapport, que « la vérité qui dérange est confirmée ». « Après 25 ans de rapports par le Giec, la vérité qui dérange est confirmée: le changement climatique est réel, il se produit à un rythme alarmant et les activités humaines, principalement la combustion, le provoquent », ont-ils fait savoir via un communiqué collectif, qui précise que si le secteur de l’énergie est le « principal coupable », c’est aussi « la principale solution » (via les énergies renouvelables.

Consultez le rapport 2013 du Giec :

 

 

En réalité une foule d’indices convergents suggèrent que ce dépassement est déjà amorcé et que les chances d’une sortie civilisée du capitalisme dépendent avant tout de notre capacité à distinguer les tendances et les pratiques qui en annoncent la possibilité.

2016, nouvelle année noire pour le climat

Plusieurs indicateurs clés comme les températures à la surface du globe, le niveau des océans et les émissions de gaz à effet de serre dans l'atmosphère, ont ainsi dépassé les niveaux records déjà franchis en 2015. 

"Les records de chaleur de l'année dernière résultent de l'influence combinée des tendances de réchauffement du climat à long terme et d'un fort El Nino au début de l'année", le courant chaud équatorial du Pacifique, explique le rapport publié jeudi par l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) et l'American Meteorological Society (AMS).

En 2016, les concentrations de dioxyde de carbone (CO2) ont atteint les 402,9 parties par million (ppm), dépassant pour la première fois les 400 ppm dans l'histoire moderne et dans les relevés glaciaires qui remontent jusqu'à 800.000 ans.

» Lire aussi - Canicule : il va falloir s'y habituer15/08/2009 la période de risque de grands incendies forestiers va augmenter d’un mois par an du fait des changements climatiques : La saison des incendies bat son plein au Canada et à l’ouest des Etats-Unis LEMONDE.FR, Gigantesques incendies en Amérique du Nord, (Du Canada à la Californie, l'ouest américain ravagé par les flammes ) Les Inrocks - Perturbateurs endocriniens : les scientifiques s'affolent de la nouvelle…

Des vagues de chaleur exceptionnelles ont frappé le Mexique et l'Inde. faisant plus de 300 morts et provoquant une pénurie d'eau pour 330 millions de personnes.Dans l'Arctique, zone la plus sensible au réchauffement, l'étendue maximum des glaces arctiques a été la plus faible en 37 ans d'observations par satellite. Dans l'Antarctique, la banquise était également très inférieure à la moyenne de la période 1981-2010.

» Lire aussi - La fonte des glaces en Antarctique menace une station scientifique

La fonte de glaces et des calottes polaires a élevé le niveau des océans à un nouveau record, 82 millimètres au-dessus de la moyenne enregistrée en 1993.

"Le changement climatique est l'un des problèmes les plus pressants auxquels l'humanité et la vie sur Terre doivent faire face", écrivent le auteurs de ce rapport de référence, disponible sur internet.

LIRE AUSSI :

» La sécheresse va s'accentuer en France avec le réchauffement climatique  Antarctique: un icebert géant s’est détaché, soit plus de la moitié de la taille de la Corse, . Cet évènement était attendu depuis que l’iceberg avait commencé à se détacher, mais il était impossible d’estimer à quel moment il se produirait. » Lire aussi - Un iceberg de plus de la moitié de la Corse risque de se détacher en AntarctiqueCoup de chaud inquiétant au pôle Nord comme au pôle Sud 

 

 

2. Le capitalisme doit son expansion et sa domination au pouvoir qu’il a pris en l’espace d’un siècle sur la production et la consommation à la fois. En dépossédant d’abord les ouvriers de leurs moyens de travail et de leurs produits, il s’est assuré progressivement le monopole des moyens de production et la possibilité de subsumer le travail. En spécialisant, divisant et mécanisant le travail dans de grandes installations, il a fait des travailleurs les appendices des mégamachines du capital. Toute appropriation des moyens de production par les producteurs en devenait impossible. En éliminant le pouvoir de ceux-ci sur la nature et la destination des produits, il a assuré au capital le quasi-monopole de l’offre, donc le pouvoir de privilégier dans tous les domaines les productions et les consommations les plus rentables, ainsi que le pouvoir de façonner les goûts et désirs des consommateurs, la manière dont ils allaient satisfaire leurs besoins. C’est ce pouvoir que la révolution informationnelle commence de fissurer.

 

 

Journée du dépassement Terre - Posté par lestat kira le 21 août 2013 à 7:09 dans Energies et ressources - Lui envoyer un message   Voir ses discussions

20/08/2013
« EARTH OVERSHOOT DAY » : NOUS ENTRONS EN PERIODE DE « DETTE ÉCOLOGIQUE »

En 8 mois, l'humanité Échappement le budget de la Terre pour l'année:

 

20 août Jour de la Terre est Overshoot 2013, marquant la date à laquelle l'humanité épuisé le budget de la nature pour l'année. Nous intervenons aujourd'hui en découvert. Pour le reste de l'année, nous allons maintenir notre déficit écologique en puisant dans les stocks de ressources locales et en accumulant du dioxyde de carbone dans l'atmosphère.

Tout comme un relevé bancaire pistes revenus par rapport aux dépenses, le Global Footprint Network mesure la demande de l'humanité et l'offre de ressources naturelles et des services écologiques. Et les données sont à réfléchir. Global Footprint Network estime que dans environ huit mois, nous exigeons davantage de ressources renouvelables et de C0 2 séquestration que ce que la planète peut fournir pour une année entière

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Or la rente n’est pas de même nature que le profit : elle ne correspond pas à la création d’un surcroît de valeur, d’une plus-value. Elle redistribue la masse totale de le valeur au profit des entreprises rentières et aux dépends des autres ; elle n’augmente pas cette masse 1.

 

Lorsque l’accroissement de la rente devient le but déterminant de la politique des firmes – plus important que le profit qui, lui, se heurte à la limite interne indiquée plus haut – la concurrence entre les firmes porte avant tout sur leur capacité et rapidité d’innovation. C’est d’elle que dépend avant tout la grandeur de leur rente. Elles cherchent donc a se surpasser dans le lancement de nouveaux produits ou modèles ou styles, par l’originalité du design, par l’inventivité de leurs campagnes de marketing, par la « personnalisation » des produits.

 

L’accélération de l’obsolescence, qui va de pair avec la diminution de la durabilité des produits et de la possibilité de les réparer, devient le moyen décisif d’augmenter le volume des ventes. Elle oblige les

firmes à inventer continuellement des besoins et des désirs nouveaux, à conférer aux marchandises une valeur symbolique, sociale, érotique, à diffuser une « culture de la consommation » qui mise sur l’individualisation, la singularisation, la rivalité, la jalousie, bref sur ce que j’ai appelé ailleurs la « socialisation antisociale ».

 

Selon une étude récente de Goldman Sachs, les investissements dans l’ultra-offshore vont augmenter de 40% d’ici 2016. Or qui dit offshore, dit plateforme pétrolière. A moyen terme, la demande pour les plateformes offshores capables d’opérer en haute mer et à des profondeurs jusqu’à 2000 mètres va décoller. Pour vous donner une idée des sommes en jeu, la plupart des plateformes coûtent plus d’un milliard de dollars.

L'avancée technologique est exponentielle. Mais les terres rares, ingrédients de base de tous les nouveaux produits de haute technologie, pourront-elles suivre le tempo ?

L'avancée technologique est exponentielle. Mais les terres rares, ingrédients de base de tous les nouveaux produits de haute technologie, pourront-elles suivre le tempo ?

J'aimerais m'arrêter un peu plus longuement aujourd'hui sur le cas des terres rares lourdes
Les terres rares lourdes (TRL), sous-groupe au sein des terres rares (17 éléments) composé de huit éléments au total, sont de plus en plus convoitées. Elles sont devenues particulièrement indispensables à la fabrication de la plupart de nos gadgets (aussi bien civils que militaires) et sont utilisées dans la production d'énergie propre (voitures hybrides), toujours très à la mode .

Mais ces TRL sont plus difficiles à extraire que les terres rares légères. Elles sont surtout plus rares (en moyenne une teneur entre 1%-5% dans les mines de terres rares, 20% maximum dans les meilleures). Toujours produites en immense majorité par la Chine, Pékin a laissé entendre qu'il pourrait en interdire l'exportation d'ici 2015.

Le monde se trouve maintenant au pied du mur pour trouver des sources de terres rares lourdes.

Qui sera le premier à en proposer ?

Qui en a et qui en a besoin ?
Jetons un coup d'oeil à cet atlas réalisé par SIA Conseil.

 

On constate que la Chine ne détient probablement pas la moitié de la réserve mondiale de terres rares. Mais en raison de sa main-d'oeuvre peu chère elle a réussi à monopoliser le marché pendant longtemps.

Aujourd'hui elle souhaite conserver sa richesse, d'où son intention de ne plus exporter des TRL d'ici 2015. Les grands pays consommateurs affichent depuis quelques mois leur stratégie de diversification.

  • L'Europe explore son potentiel minier

L'Europe envisage de rouvrir ses anciennes mines où se trouvent des terres rares et métaux rares. Elle a également regardé du côté du Groenland, qui aurait d'importantes ressources. L'UE s'est également tournée vers le recyclage, ainsi que vers la substitution de terres rares par des matériaux plus communs.

  • La défense américaine en dépend

Les Etats-Unis utilisent beaucoup de TRL, notamment pour leur secteur militaire, et auront besoin d'une source fiable et continue. Le gouvernement américain se tournera sans doute vers les producteurs américains comme Ucore Rare Metals Inc. (qui travaille directement pour la défense militaire) et Rare Element Resources., qui disposent d'importantes ressources en TRL, contrairement à la mine de Mountain Pass.

. Selon un rapport de Dudley Kingsnorth, expert des terres rares, paru dans un article du Great Western Mining Group (GWMG) en 2012, la demande de terres rares lourdes devrait être nettement plus élevée que l'offre en 2016. Par exemple, la demande de dysprosium s'établirait entre 1 500 tonnes et 1 800 tonnes par an dans les années à venir, alors que l'offre se situerait entre 1 300 et 1 600.

Qui en profitera ?
Les minières évoquées plus haut ne seront pas automatiquement les gagnantes de la pénurie de terres rares lourdes à venir.

Une étude de préfaisabilité coûte très cher (64 millions de dollars dans le cas de Nechalacho au Canada). .

Nous aurons déjà un premier avis sur la rentabilité des projets de mines de terres rares à venir alors que les compagnies minières vont bientôt publier les résultats de leurs études de préfaisabilité. . Attention, plus de 400 projets sont actuellement développés dans le monde. Le choix sera dur.

Les raffineurs  entrent dans la danse. Ils s'installeront probablement aux Etats-Unis pour des raisons de sécurité. La Chine est à ce jour le seul producteur de terres rares lourdes, donc... les seuls raffineurs au monde qui peuvent transformer le produit brut en un produit commercial se trouvent en Chine.

Le gouvernement des Etats-Unis aimerait tout contrôler à l'intérieur du pays pour des raisons d'indépendance. C'est pourquoi je pense qu'une raffinerie sera construite aux Etats-Unis pour pouvoir produire les produits en aval sans passer par la Chine.

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu