Avertir le modérateur

19/04/2014

De la servitude moderne

 

 

De la servitude moderne

 

 « Mon optimisme est basé sur la certitude que cette civilisation va s’effondrer.
Mon pessimisme sur tout ce qu’elle fait pour nous entraîner dans sa chute. »

 


De La Servitude Moderne  par ClaVieFrere2011

> le texte :  http://www.delaservitudemoderne.org/texte

  " De la servitude moderne est un livre et un film documentaire de 52 minutes produits de manière totalement indépendante ; le livre (et le DVD qu’il contient) est distribué gratuitement dans certains lieux alternatifs en France et en Amérique latine. Le texte a été écrit en Jamaïque en octobre 2007 et le documentaire a été achevé en Colombie en mai 2009. Il existe en version française, anglaise et espagnole. Le film est élaboré à partir d’images détournées, essentiellement issues de films de fiction et de documentaires.

 

 . l. L’endettement de l’Etat : Partis du modèle du capitalisme pur des livres I et II, nous sommes montés dans l’échelle des fictions pour arriver enfin à la dernière d’entre elles, celle qui garantit toutes les autres : l’endettement de l’Etat. L’endettement de l’Etat est « purement fictif » (Capital, vol. III, p. 465). C’est son existence qui donne au capital la dimension d’un rapport social et politique. Comme il n’existe pas de capitalisme sans crédit, pas de crédit sans banque centrale, pas de banque centrale sans Etat et sans endettement de l’Etat, celui-ci est le l’axe autour duquel s’organise tout le système. cf voir l’article cf Lien entre capitalisme et l’endettement - Antalya


De la servitude moderne,
 

 

" La servitude moderne est une servitude volontaire, consentie par la foule des esclaves qui rampent à la surface de la Terre. Ils achètent eux-mêmes toutes les marchandises qui les asservissent toujours un peu plus. Ils courent eux-mêmes derrière un travail toujours plus aliénant, que l’on consent généreusement à leur donner, s’ils sont suffisamment sages. Ils choisissent eux-mêmes les maitres qu’ils devront servir. Pour que cette tragédie mêlée d’absurdité ait pu se mettre en place, il a fallu tout d’abord ôter aux membres de cette classe toute conscience de son exploitation et de son aliénation. Voila bien l’étrange modernité de notre époque. Contrairement aux esclaves de l’Antiquité, aux serfs du Moyen-âge ou aux ouvriers des premières révolutions industrielles, nous sommes aujourd’hui devant une classe totalement asservie mais qui ne le sait pas ou plutôt qui ne veut pas le savoir. Ils ignorent par conséquent la révolte qui devrait être la seule réaction légitime des exploités. Ils acceptent sans discuter la vie pitoyable que l’on a construite pour eux. Le renoncement et la résignation sont la source de leur malheur.Voilà le mauvais rêve des esclaves modernes qui n’aspirent finalement qu’à se laisser aller dans la danse macabre du système de l’aliénation.L’oppression se modernise en étendant partout les formes de mystification qui permettent d’occulter notre condition d’esclave. 
Montrer la réalité telle qu’elle est vraiment et non telle qu’elle est présentée par le pouvoir constitue la subversion la plus authentique. 

Seule la vérité est révolutionnaire."

Jean-François Brient - de la servitude moderne

 

 Jean-François Brient - de la servitude moderne.http://www.delaservitudemoderne.org/texte.html

De la servitude moderne,1ère partie (sur 3De la servitude moderne, 2ème partie (sur 3)De la servitude moderne, 3ème partie (sur 3 , De la servitude moderne - Arpinux, Victoire de TRUMP? Par Enkolo dans Accueil le

.geants.du.net.ennemis.d.etat.

Les exemples ne manquent pas, de très bonne vidéo sur médiapart avec interview et un condensé d’article sur la crise institutionnalisé actuelle. : L’Irak totalement détruit par l’invasion et l’occupation, 70% de chômage dans la plus grande réserve pétrolière du monde , Jadis les usines tournaient à plein régime… En quelques jours, la pieuvre Goldman Sachs et le groupe Bilderberg ont pris les manettes de la gouvernance européenne

 

 La crise que nous traversons est globale. Si seules les dimensions financières et économiques sont le plus souvent mises en avant, il s’agit avant tout d’une crise de civilisation, d’une crise de modèle. La réponse est donc nécessairement complexe tant elle touche aux fondamentaux de nos sociétés.

 
 

Comprendre comment le système a pu générer une telle crise économique est devenu un enjeu d’un débat stratégique entre militants anticapitalismes  a gauche, mais aussi chez les écologistes, scientifiques… Chris Harman ( Chris Harman - Wikipédia), dans ce texte «  La crise dans  les années  30 et aujourd’hui », apporte une explication marxiste de la crise actuelle tout en redistribuant les analyses académiques  les  plus courantes de 1929.Titre original : The Slump of the 1930s and the crisis today (financiers, la fameuse bulle financière, et leurs impacts sur nos vies est expliqué de manière claire et simple dans cet excellent reportage qui contient, entre autres, une interview de Serge Halimi. Durée de la vidéo : 30 minutes et sur google,   

 

A chaque fois, les autorités sont intervenues... et ont « évité le désastre ». Mais à chaque fois, les mesures prises étaient un peu moins efficaces que la fois précédente. Le modèle capitaliste est en fin de vie et le capitalisme croule sous le poids de ses contradictions, il est menacée par son fonctionnement même.
 
. Cette situation implique un contrôle social accru de l'Etat par un renforcement de la répression : fermeture des frontières, chasse aux sans-papiers, conditions tyranniques d'obtention ou de maintien des allocations de chômage et des minima sociaux, coupures de gaz et d'électricité et expulsions locatives en toutes saisons, enfermement des jeunes déviants... deviennent notre paysage quotidien et suscitent régulièrement des résistances et révoltes de prolétaires subissant l'accroissement de leurs difficultés financières et une répression de plus en plus omniprésente

 Un marché boursier, déconnecté de la réalité ou plus exactement gagnant sur tout le tableau : "Tout s'écroule, je gagne donc de l'argent. Mais si tout s'envolait, j'en gagnerais aussi".Peu importe le sens des marchés et les anticipations de tendance. Les spéculateurs ou investisseur cherchent a "coller aux marchés", de parier . Et cela leur est très profitable, se positionnent massivement sur le Forex pour augmenter leurs revenus

Ainsi l’article du Figaro : « Ces «hedge funds» qui s'enrichissent dans la crise

En pariant sur un effondrement de la conjoncture mondiale, le fonds américain Bridgewater Associates aurait gagné 3 milliards de dollars sur la seule semaine dernière.Le fonds américain Bridgewater Associates aurait ainsi gagné 3 milliards de dollars sur la seule semaine dernière, selon le Wall Street Journal. En faisant des placements complexes ? Non, tout simplement en pariant sur un effondrement de la conjoncture mondiale.Comme Och-Ziff Capital Management, un fonds ayant acquis pour 12 milliards de dollars d'options au cours du premier trimestre 2011

 

LIRE AUSSI :

» BLOG - Les anglo-saxons ont décidéde se payer la France

 

C’est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l’écoute pas. »

Victor Hugo



puits de petrole en feu Dépendance énergétique grandissante en pdf  ICI : Comment améliorer l’efficacité énergétique ICI en PDF de l'accord des peuples de Cochabamba
 

"LE BON SENS de Bertrand Piccard : "

 

"Puisqu'on ne peut pas changer le caractère de l'être humain, essayons de composer avec son fonctionnement " - Bertrand Piccard http://www.electron-economy.org/article-33203407.html   

"(...) Si le développement durable ne suscite le plus souvent auprès du public qu'un intérêt un peu craintif, c'est qu'il est encore le plus souvent associé à un sacrifice financier et à une restriction de confort ou de mobilité. C'est cette tendance qu'il faudrait inverser, car personne n'est prêt, même au risque de détruire la planète, à régresser dans son niveau de vie.Nos petits-enfants termineront sans doute leur vie sans pétrole, mais je pense que l'être humain est en général d'avantage motivé par son intérêt personnel à court terme que par une compassion à long terme pour ses semblables ou son environnement. Puisqu'on ne peut pas changer le caractère de l'être humain, essayons de composer avec son fonctionnement..."(...) Il a manqué jusqu'à maintenant aux énergies renouvelables, souvent prisonnières de partis politiques minoritaires, une véritable politique de promotion, de marketing. ""Bertrand Piccard nous fait une démonstration de sagesse e montrant, grâce à son exemple d'avion solaire que tout être humain peut oeuvrer au bien être de la planète et faire des économies.Tout est une question de bon sens et de volonté, cette fois si individuelle.Il va donc à l'encontre des idées reçues, qui voulait que le développement durable soit inutile, à l'encontre de notre bien être.

L’idée mise en avant, c'est que l'on a le choix entre deux chemins :- Soit ne rien faire et on va vers la catastrophe, la plus part des gens sont d'accord

- Soit on va vers l'innovation, une nouvelle prise de conscience et une nouvelle relation avec le vivant : Pour vivre en harmonie avec le vivant.Il nous présente ces actions pour construire une vie en adéquation / harmonie avec la natureNous avons aussi droit à une Interview de Pierre Henri GOUYON : Professeur au Muséum d’Histoire Naturelle

 Mais la vidéo ( la-spirale-du-vivant)  :http://www.terre.tv/#/fr/science-education/reportage/2139...

 

Le Chapitre 2, c'est le choix que fait la *Fondation Nicolas Hulot*aujourd'hui d'inventer la suite pour ne pas subir demain, c'est ouvrir un nouveau chapitre de l'histoire des hommes sur terre.

-        Télécharger l’intégralité de nos positions

-        QUATRE PREMIERS PRINCIPES DIRECTEURS

o       En finir avec le culte du PIB  et adopter de nouveaux indicateurs

o       Fonder les régulations sur de nouveaux principes

o       Réguler le commerce mondial : du « libre échange » au juste échange

o       Financer les investissements de long terme

L’art d’ignorer les pauvres (  Le Monde Diplomatique - L'art D'ignorer les Pauvres : Pas moins de 22000 sources de données ont été passées au crible par Matt Johnson et ses collègues (1) dernier rapport publié par Greenpeace USA qui pointe les raisons de la déforestation en Amazonie brésilienne (près de 80%)

La crise dont je vous parle aujourd'hui touche les matières premières. Et le mur dans lequel nous fonçons les yeux bandés s'appelle tout simplement la pénurie. Sur le papier, l'épuisement exponentiel ressemble à ceci : image Epuisement des ressources. Actuellement, nous sommes juste à l'entrée du coude où commence la ligne de l'épuisement. Bientôt, cette demande va quasiment partir à la verticale, vers un point de non-retour. L'épuisement annoncé des ressources naturelles ( recherche Google 1 et Google 2)



    Le pillage des ressources de la planète, l’abondante production d’énergie ou de marchandises, les rejets et autres déchets de la consommation ostentatoire hypothèquent gravement les chances de survie de notre Terre et des espèces qui la peuplent. Mais pour laisser libre court au capitalisme sauvage, la croissance ne doit jamais s’arrêter. Il faut produire, produire et reproduire encore.  l’album Rions un peu...N° 4 ! un lienEn pleine Cop21, Maud Fontenoy a animé un séminaire pour Philip Morris LEJDD.FR|PAR RÉDACTION

 

Afrique dans la région du Sahel, durement frappée par la sécheresse. 18 millions de personnes sont au bord du gouffre, dont 1 million d'enfants qui risquent de mourir de faim.la communauté internationale a promis moins de la moitié de la somme requise. Les pays qui peuvent faire toute la différence sont la France, les États-Unis, le Japon et l'Allemagne, mais ils font défaut -D'ici quelques jours, les dirigeants du monde seront à Bruxelles 

Sixième extinction : le monde s'achèvera-t-il sans l'homme ?La liste des espèces menacées de disparition s'allonge et Homo sapiens y est pour beaucoup, rappelle le biologiste et essayiste Jean-François Bouvet (1). Global mass extinction' SSixième extinction : le monde s'achèvera-t-il sans l'homme ? Le Point‎ -

Courtisé par l'UMP et par les écologistes LE MONDE | 12.02.10 | 16h30 suivre le débat en direct sur le Monde et sur Lekairos.fr ( doc PDF)


    Et ce sont les mêmes pollueurs qui se présentent aujourd’hui comme les sauveurs potentiels de la planète. Ces imbéciles du show business subventionnés par les firmes multinationales essayent de nous convaincre qu’un simple changement de nos habitudes de vie suffirait à sauver la planète du désastre. Et pendant qu’ils nous culpabilisent, ils continuent à polluer sans cesse notre environnement et notre esprit. Ces pauvres thèses pseudo-écologiques sont reprises en cœur par tous les politiciens véreux à cours de slogan publicitaire. Mais ils se gardent bien de proposer un changement radical dans le système de production. Il s’agit comme toujours de changer quelques détails pour que tout puisse rester comme avant.

 François Hollande avait annoncé lors de la Conférence environnementale vouloir être exemplaire en matière de lutte contre le réchauffement climatique et a proposé que la France accueille la Conférence de l'ONU sur le climat de 2015. La Conférence de Doha (Qatar, 26 nov-7 déc) vient de s'ouvrir, mais les actes sont très éloignés des discours. source M.Hollande, le climat n'attend plus ! - Attac France jeudi 29 novembre 2012, par Attac France

 

Ils sont puissants.
Nous sommes déterminés !

 A lire Ecolos : ennemis d'Etat

A lire aussi Climat : les mouvements et ONG quittent les négociations – Explications ! 21 novembre 2013 |  Par ATTAC FRANCE

Les réactions ne manquent pas, après la décision du gouvernement d'abandonner la taxe carbone : Une grave occasion manquée interview Yannick Jadot Recueilli par PHILIPPE BROCHEN, Rocard sur la taxe carbone: un abandon «très dangereux» . Au sein même du gouvernement des fractures s’affichent de plus face a l’autoritarisme et aux mépris des promesses faite aux français. Taxe carbone: «Sarkozy est allé loin dans le cynisme»

Laurent Hutinet, chargé des questions économiques et sociales à l'association Amis de la Terre, fustige quant à lui les "incohérences" du discours officiel : "L'erreur du gouvernement est d'avoir voulu créer une taxe qui ne dérangerait personne, mais c'est impossible, une taxe est forcément contraignante, il faut l'assumer." Il se montre néanmoins critique vis-à-vis du texte tel qu'il a été conçu par le gouvernement. "Ce projet comprend beaucoup trop d'exonérations et le mécanisme de compensation, prévu pour les ménages et les artisans, rend la taxe inefficace, dans la mesure où celle-ci est censée décourager la consommation d'hydrocarbures", explique-t-il. "D'autant plus que ces compensations devaient être versées indépendamment des revenus du foyer." Néanmoins, le vote de la taxe carbone, même sous une forme imparfaite, aurait permis "qu'un embryon de projet voie le jour, quitte à l'améliorer par la suite".


Plutôt qu'une taxe carbone, les Amis de la Terre plaident pour une taxe universelle sur les énergies, y compris électriques, "mais il faudrait pour cela que l'industrie française propose des alternatives", précise Laurent Hutinet, qui rappelle en outre : "L'énergie est sous-taxée [en France], nous disposons donc d'un peu de marge de manœuvre."
Source : Le Monde

Escroquerie à la "taxe carbone": un des accusés arrêté en Suisse

Marco Mouly, condamné à huit ans de prison à Paris pour une escroquerie à la TVA sur le marché des quotas d'émission de CO2 à 283 millions d'euros, a été arrêté hier en Suisse, a-t-on appris aujourd'hui auprès de l'un de ses avocats, Me Philippe Ohayon.Après s'être présenté à toutes les audiences lors de son procès, il n'était pas venu pour le délibéré, prononcé le 7 juillet.L'escroquerie consistait à acheter des quotas d'émission de CO2 hors taxe dans un pays étranger, avant de les revendre en France à un prix incluant la TVA, puis d'investir les fonds dans une nouvelle opération. La TVA, elle, n'était jamais reversée à l'État. Devant l'ampleur de la fraude, les opérations ont été exonérées de TVA en juin 2009 en France.



Paul Charon : Crise écologique et mouvements sociaux en Chine

Au mois de mars, l’ONG chinoise Les amis de la nature a fait paraître un livre vert sur la situation environnementale en Chine. Le rapport montre que la crise écologique qui frappe la Chine est particulièrement sévère.
« Le Blog du Milieu », animé par quatre spécialistes de la Chine contemporaine


J'ai choisi ce post : Le vrai prix du charbon en Chine

  Message d'orange OrangeSponsorisé ·: " Rejoignez le mouvement ! Pour la COP21, faites un éco-geste en supprimant vos e-mails inutiles lors des e-cleaning days"  cf Orange e-cleaning days : Moins d’e-mails tockés, moins d’énergie gaspillée. En savoir plus ORAN.GE/ECD 1,1k mentions J’aime79 commentaires275 partages ,  Crowdfunding ( cf Crowdfunding, économie solidaire communautaire mondiale , une solutions a la crise du ou des système politique ou économique capitaliste ?

Ecologie : COP 21 : De Strasbourg au Grand Palais, les fausses solutions des multinationalesVoici un nouveau rapport, publié ce jeudi 6 mars, à l'occasion du quatrième round de négociations entre les Etats-Unis et l'Union européenne qui débute ce lundi 10 mars : Non à la fracturation hydraulique ! Comment l'accord UE-Etats-Unis pourrait favoriser la fracturation hydraulique. La COP21 sera sociale ou ne sera pas PARIS-LUTTES.INFO  t DOC PDF)

Ci-dessous le CP de plusieurs organisations françaises. Le rapport en français : http://france.attac.org/nos-publications/article/non-a-la...

En décidant de quitter les négociations climat ce jeudi 21 novembre à Varsovie, les mouvements sociaux et ONG veulent faire dérailler le train-train de conférences qui nous mènent dans le mur.
Explications et détails dans ce post sur le blog d'Attac sur Médiapart (en accès libre) :

Un article de Basta : http://www.bastamag.net/Gaz-de-schiste-la-loi-anti-3867

Pour la vice-présidente du Modem, le fiasco de Copenhague est d'abord celui des responsables politiques. Dans le Monde, rubrique Planète : la société civile ne peut plus compter que sur elle-même, par Corinne Lepage. Par l'importance même prise par l'événement, l'après Copenhague sera forcément différent de l'avant Copenhague. Dans quatre domaines au moins, la situation est porteuse d'espoirs qui peuvent permettre demain de modifier les rapports de force :- le milieu associatif, - les collectivités locales , - les citoyens du monde entier eux-mêmes , - le mouvement planétaire de l'écologie politique .voir Ultimatum Climatique , Avaaz, le billet de Serge Orru( "Place au réchauffement des conscience), A texte minimum, mobilisation maximum !   e

Conflits entre Etats et multinationales : les intérêts privés victorieux dans 58% des cas

« L’interdiction d’exploiter le gaz de schiste en France pourra-t-elle être contournée par les multinationales ? Un nouveau rapport rendu public le 6 mars par des organisations européennes [1], pointe les dessous de l’accord commercial en cours de négociations entre l’Europe et les États-Unis (voir notre enquête sur ce projet de traité dénommé « TAFTA », « TTIP » ou « PTCI »). Et montre comment l’extension des droits des investisseurs aux dépens des droits des États pourrait saper les réglementations encadrant la fracturation hydraulique, seule technique utilisée à ce jour pour extraire le gaz et le pétrole de schiste. L’inquiétude est particulièrement vive en France, la fracturation hydraulique est interdite depuis l’adoption de la loi du 13 juillet 2011. » 

A l'occasion du quatrième cycle de négociation sur le commerce et les investissements entre l’Union européenne et les Etats-Unis cette semaine à Bruxelles, veuillez trouver ci-jointe une note de décryptage des effets de la libéralisation des échanges et de l'extension des droits des investisseurs sur les possibilités de lutte contre les dérèglements climatiques et en faveur d'une véritable transition énergétique.

Elle est également disponible ici.(pour info, il y a également un post de blog qui est une version synthétisée et contextualisée (mobilisations de ce jeudi à Bruxelles) de cette note : icihttp://www.mediapart.fr/club/edition/quel-temps-copenhague/article/191209/rebondir-apres-lechec-de-copenhague

(AECG) [2].

Télécharger le document

"Alors qu’au Grand palais à Paris se tiens le salon officiel du « greenwashing » et du capitalisme vert — un salon très select’ ou ne sont pas admis celles et ceux qui font preuve d’esprit critique — AL Strasbourg propose un angle local pour démonter les illusions (et les langues de bois) qui entourent les trop nombreuses fausses solutions mises en place par les élus main dans la main avec les multinationales de l’énergie".

Et les n°3 et 4 alors ? Pour lire la suite de l’article, direction le blog d’Alternative libertaire Alsace !Paris : du côté du salon des « fausses solutions » au Grand Palais...

JPEG - 35.2 ko

 

Articles parus dans la catégorie "Une pour tous, tout pour moi !"

TOTAL : Contrariée en France, Total va chercher du gaz en Argentine

VEOLIA : Veolia en Inde : le retour des vieux démons ?

SOCIETE GENERALE : Alpha Coal : comment la Société Générale s'engage pour le charbon au détriment de la Grande Barrière de corail

Articles parus dans la catégorie "Plus vert que vert"

AREVA : Un parc d'attraction à la gloire de l'uranium et du nucléaire

BNP PARIBAS : BNP Paribas s'affiche en "banque responsable" malgré son impact sur le climat

AIR FRANCE : Comment Air France plane avec la compensation carbone

Articles parus dans la catégorie "Mains sales, poches pleines"

AUCHAN : Auchan, des promesses mais pas d'indemnisation pour les ouvriers bangladais

APPLE : Mais d'où vient donc l'étain des Iphones d'Apple ?

ALSTOM : Alstom, un groupe français au coeur de nombreux barrages controversés

Prix Pinocchio : les prix décernés demain
Le vote pour les Prix Pinocchio 2013 vient de se terminer.

Les résultats restent secrets jusqu'à la cérémonie de demain soir mais... vous pouvez d'ores et déjà en savoir plus sur les vainqueurs potentiels en lisant les articles parus ces dernières semaines sur le site de l'Observatoire des multinationales et de Basta :http://www.multinationales.org/

 

Qui détient le détonateur de la bombe climatique ?

Mines de charbon à ciel ouvert en Australie ou en Chine, sables bitumineux au Canada, projets pétroliers fous en Arctique ou au large du Brésil…

Dans un nouveau rapport, intitulé Point of No Return, Greenpeace a identifié 14 projets avec lesquels l’industrie fossile s’apprête à embraser le climat. Ces projets rejetteraient chaque année 6,34 gigatonnes de CO2 dans l’atmosphère. Pour vous donner une idée de grandeur, cela représente des émissions annuelles supérieures à celles des États-Unis.

Des projets « monstrueux »


Visualiser ces projets

Le rapport est rendu public au moment où s’ouvre le Forum économique mondial de Davos. Début janvier, le rapport « Global Risks 2013 » du World Economic Forum annonçait une augmentation globale des températures de 3,6 à 4℃ et identifiait la hausse des émissions de GES comme étant parmi les plus importants risques mondiaux.

En novembre dernier, l’Agence internationale de l’énergie estimait que pour empêcher une augmentation globale des températures au-delà de 2°C, 2/3 de nos ressources fossiles doivent rester dans le sol. Et pourtant, ce rapport démontre que la Chine prévoit d’augmenter de 20 % sa production de charbon, malgré une pollution de l’air insoutenable, et l’Australie de multiplier par deux ses exportations de charbon, alors que la barrière de corail est en danger. La ruée vers les réserves pétrolières et gazières de l’Arctique, facilitée par la fonte des glaces, risque d’en accélérer encore plus le recul. Le Canada envisage de tripler la production de ses sables bitumineux. L’exploitation de ces gisements est la façon la plus sale et la plus chère et la plus énergivore de produire du pétrole.

Il faut des alternatives. Et pas que dans les discours.

Les lobbys sont bel et bien présents derrière les rideaux, pour influencer directement des chefs d’État déjà pas farouches. Pourtant, il faut le clamer haut et fort : contre le réchauffement climatique, le « capitalisme vert » n’est pas la solution !. Alternative libertaire à publié des textes qui donnent des exemples pratiques de la manière dont le capitalisme s’emploie a faire de ses destructions de nouveaux marchés, comme à propos de la dépollution, ou comment de fausses solutions miracles sont mises en avant, comme avec le tant vanté passage au tout-numérique (pourtant le virtuel est une pollution bien réelle...).

Bref, face à leur vitrine et aux efforts des lobbys, nous devons mener une bataille idéologique, et faire entendre largement que s’ils sont le problème, c’est à nous d’inventer la solution, puisque aujourd’hui plus que jamais, face aux mensonges des multinationales et face aux échanges feutrés des dirigeants, l’urgence écologique, c’est de sortir du capitalisme.

François Ekchajzer. Cf Voir aussi Les risques du Bisphénol A ? ici  tiré du site plusconcient.net (Société de la connaissance - société de la conscience ) mon post : Réapproprions nous aussi la santé, culture, la politique, la géopolitique, l’économie. Le film " Le Monde selon Mosantomon postLa nocivité de l’uranium, un des composant de l’énergie nucléaire, Industriels Contre Verts : La Bataille Du Lobbying

Ce qui m’irrite c’est la volonté a coup de milliards pour sauver un système déficient  sans contrepartie avec de l’argent inexistant, et le manque de volonté pour éliminer la faim, la sauvegarde de la biodiversité. L'hypocrisie de nos chers élites dirigeantes et les jeux de pouvoirs

Petit récapitulatif :

2 000 milliards de dollars :
C'est la somme débloquée -- en quelques semaines, et sans discuter -- par les gouvernements planétaires pour endiguer la crise financière...

42 milliards de dollars :
C'est la somme qui selon latribune.fr serait nécessaire pour capturer et stocker le gaz à effet de serre d'ici 2020 -- mais qui est visiblement "trop chère", vu ce qui se passe actuellement.

44 milliards de dollars :( voir La sous-nutrition pourrait être résolue avec 44 milliards de dollars )
C'est la subvention annuelle agricole qui selon la FAO (Food and Agriculture Organization) permettrait d'en finir avec la famine mondiale -- même constat, il semble que cette somme soit difficile à réunir.

Vous ne trouvez pas que quelque chose cloche ?

Si la crise financière nous a bien appris une chose, c'est que les pratiques financières qui nous ont été dévoilées sont loin de constituer des circonstances atténuantes :
Subprime... délits d'initiés... règles éthiques bafouées... paradis fiscaux... endettement et paupérisation des ménages... et la liste est longue !

Que faut-il en conclure ? Que le monde ( politique )est cynique ? Que nous n'avons pas tous le même sens des priorités ? Qu'il n'existe pas de conscience ( politique) globalisée ? A vous de juger...

 A lire Ecolos : ennemis d'Etat

 


    L’objectif central de ce film est de mettre à jour la condition de l’esclave moderne dans le cadre du système totalitaire marchand et de rendre visible les formes de mystification qui occultent cette condition servile. Il a été fait dans le seul but d’attaquer frontalement l’organisation dominante du monde.

    Dans l’immense champ de bataille de la guerre civile mondiale, le langage constitue une arme de choix. Il s’agit d’appeler effectivement les choses par leur nom et de faire découvrir l’essence cachée de ces réalités par la manière dont on les nomme. La démocratie libérale est un mythe en cela que l’organisation dominante du monde n’a rien de démocratique ni même rien de libérale. Il est donc urgent de substituer au mythe de la démocratie libérale sa réalité concrète de système totalitaire marchand et de répandre cette nouvelle expression comme une trainée de poudre prête à incendier les esprits en révélant la nature profonde de la domination présente.

    D’aucuns espéreront trouver ici des solutions ou des réponses toutes faites, genre petit manuel de « Comment faire la révolution ? ». Tel n’est pas le propos de ce film. Il s’agit ici de faire la critique exacte de la société qu’il nous faut combattre. Ce film est avant tout un outil militant qui a pour vocation de faire s’interroger le plus grand nombre et de répandre la critique partout où elle n’a pas accès. Les solutions, les éléments de programme, c’est ensemble qu’il faut les construire. Et c’est avant tout dans la pratique qu’elles éclatent au grand jour. Nous n’avons pas besoin d’un gourou qui vienne nous expliquer comment nous devons agir. La liberté d’action doit être notre caractéristique principale. Ceux qui veulent rester des esclaves attendent l’homme providentiel ou l’œuvre qu’il suffirait de suivre à la lettre pour être plus libre. On en a trop vu de ces œuvres ou de ces hommes dans toute l’histoire du XXº siècle qui se sont proposés de constituer l’avant-garde révolutionnaire et de conduire le prolétariat vers la libération de sa condition. Les résultats cauchemardesques parlent d’eux-mêmes.

    Par ailleurs, nous condamnons toutes les religions en cela qu’elles sont génératrices d’illusions nous permettant d’accepter notre sordide condition de dominés et qu’elles mentent ou déraisonnent sur à peu près tout. Mais nous condamnons également toute stigmatisation d’une religion en particulier. Les adeptes du complot sioniste ou du péril islamiste sont de pauvres têtes mystifiées qui confondent la critique radicale avec la haine et le dédain. Ils ne sont capables de produire que de la boue. Si certains d’entre eux se disent révolutionnaires, c’est davantage en référence aux « révolutions nationales » des années 1930-1940 qu’à la véritable révolution libératrice à laquelle nous aspirons. La recherche d’un bouc émissaire en fonction de son appartenance religieuse ou ethnique est vieille comme la civilisation et elle n’est que le produit des frustrations de ceux qui cherchent des réponses rapides et simples face au véritable mal qui nous accable. Il ne peut y avoir d’ambigüité sur la nature de notre combat. Nous sommes favorables à l’émancipation de l’humanité toute entière, sans aucune forme de discrimination. Tout pour tous est l’essence du programme révolutionnaire auquel nous adhérons.

    Les références qui ont inspiré ce travail et plus généralement ma vie sont explicites dans ce film : Diogène de Sinoppe, Étienne de La Boétie, Karl Marx et Guy Debord. Je ne m’en cache pas et ne prétend pas avoir inventé l’électricité. On me reconnaîtra simplement le mérite d’avoir su m’en servir pour m’éclairer. Quand à ceux qui trouveront à redire sur cette œuvre en tant qu’elle ne serait pas assez révolutionnaire ou bien trop radicale ou encore pessimiste n’ont qu’à proposer leur propre vision du monde dans lequel nous vivons. Plus nous serons nombreux à diffuser ces idées et plus la possibilité d’un changement radical pourra émerger.

    La crise économique, sociale et politique a révélé la faillite patente du système totalitaire marchand. Une brèche est ouverte. Il s’agit maintenant de s’y engouffrer sans peur mais de manière stratégique. Il faut cependant agir vite car le pouvoir, parfaitement informé sur l’état des lieux de la radicalisation de la contestation, prépare une attaque préventive sans commune mesure avec ce que nous avons connu jusqu’à maintenant. L’urgence des temps nous impose donc l’unité plutôt que la division car ce qui nous rassemble est bien plus profond que ce qui nous sépare. Il est toujours très commode de critiquer ce qui se fait du côté des organisations, des individus ou des différents groupes qui se réclament de la révolution sociale. Mais en réalité, ces critiques participent de la volonté d’immobilisme qui tente de nous convaincre que rien n’est possible. Il ne faut pas se tromper d’ennemis. Les vieilles querelles de chapelle du camp révolutionnaire doivent laisser la place à l’unité d’action de toutes nos forces. Il faut douter de tout, même du doute.

    Le texte et le film sont libres de droits, ils peuvent être copiés, diffusés, projetés sans la moindre forme de contrainte. Ils sont par ailleurs totalement gratuits et ne peuvent en aucun cas être vendus ou commercialisés sous quelque forme que ce soit. Il serait en effet pour le moins incohérent de proposer une marchandise qui aurait pour vocation de critiquer l’omniprésence de la marchandise. La lutte contre la propriété privée, intellectuelle ou autre, est notre force de frappe contre la domination présente.

    Ce film qui est diffusé en dehors de tout circuit légal ou commercial ne peut  exister que grâce à l’appui de personnes qui en organisent la diffusion ou la projection. Il ne nous appartient pas, il appartient à ceux qui voudront bien s’en saisir pour le jeter dans le feu des combats. "
    

Jean-François Brient et Victor León Fuentes     

> Le site  : http://www.delaservitudemoderne.org/index.html

 

ost 1 et Post 2 n

 

 S'il vous plaît : ne manquez pas cette occasion... ne restez pas les bras croisés par confiance aveugle en l'Etat-libérale, société de consommation, les médias de masse... ou pire -- par résignation ! Croyez-moi,  le nom : organiser une "résistance" à chaque niveau  prend beaucoup de temps et d'énergie. (Dans le monde, une classe en lutte, mai 2011(source jura libertaire), europeanrevolution : les places publiques reprennent du galon, Commission démocratie réelle au sein du mouvement Wiki,)

 

 

Nous avons les solutions – Créons 10, 100, 1000 Alternatiba !

Maxime Combes, membre d'Attac France et de l'Aitec, engagé dans le projet Echo des Alternatives (www.alter-echos.org)

Il nous faut des lieux pour habiter le monde, des espaces pour le repenser et s’organiser et des rues pour l’ébranler.

 

 

"Cet été à Bure, à Paris en septembre et durant les mois qui précèdent la COP 21, nous avons un lieu commun à penser et construire dans la durée. Que ce soient des centres sociaux de convergence, des espaces collectifs de vie et d’hébergement, des lieux de repli et repos ou de débats et de rencontres, nous avons un besoin urgent de nous réapproprier des espaces politiques collectifs. Plus important que de faire la démonstration notre colère, il nous faut l’ancrer profondément ; que ce soit en mobilisant les importants moyens logistiques que nous avons su mobiliser sur les luttes de territoire en ville et en-dehors et qui vont dans le sens d’une autonomie collective ; ou en nous appuyant sur les innombrables médias, réseaux et collectifs qui tissent une vaste toile de résistance en France, en Europe et dans le monde entier. En investissant ensembles Paris en décembre, nous ne créerons pas seulement un espace d’autonomie collectif ponctuel, nous occuperons durablement l’imaginaire dont nous avons besoin pour lutter à Paris et partout ailleurs dans les semaines, mois et années qui suivront. L’anti-COP21 ne doit être qu’un jalon sur la voie de notre émancipation collective."

 

Sources :

 Faut-il choisir entre croissance verte et décroissance ? Article ICI,  Retour sur ce débat avec l'émission d'Arrêt sur images du 8 avril 2011, intitulée "Décroissance, au-delà des clichés".  Voir la discution sur FB

La décroissance, une idée qui chemine sous la récession : le dogme de la croissance, de la société de consommation et de la centralité de la valeur " travail"

 

AL Alsace et la commission web d’AL un lien.COP 21 : De Strasbourg au Grand palais, bas les masques aux « fausses solutions » des...

Alors qu'au Grand palais à Paris se tiens le salon officiel du « greenwashing » et du capitalisme vert…
ALTERNATIVELIBERTAIRE.ORG
 
PARIS-LUTTES.INFO
 t DOC PDF)
 
 

Intéressant d’écouter et de lire cette émission sur France 24 et publié sur Plusconcient.net, après les émeutes en Angleterre et le risques autoritaires,Année: 2009 Durée: 35' 44''

Dans ce débat disponible en libre écoute Après la crise financière, la guerre civile ?.Site de l'institut LEAP 2020

Ecouter également Peter Schiff, la crise fiscale en marche aux Etats-Unis, La crise de 2010 plus grave que la crise de 2008 ?, Quelle situation économique pour 2010 ? , Futur crash de l'économie mondiale. Celente aura-t-il une nouvelle fois raison ?, Ignacio Ramonet - le crash parfait, Vers un 4ème choc pétrolier, Pour une éthique de l'existence post-capitaliste, Technologie, gouvernance ou spiritualité ?

A voir: le docufiction de France 5 "La France en faillite" qui nous plonge dans une France en cessation de paiement sous tutelle du FMI et de l'UE

Ou encore , Bonne idée de frédéric Landon sur fermer la Bourse face à la spéculation qui ne cesse de spéculation comme la Grèce Actuelle.Interview de Frédéric Lordon à écouter et à recommander vivement http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1871. Voir Forum Réelle démocratie • Afficher le sujet - [Sujet unique] Recadrage du mouvement, GO ON, WATCH et mon post FB, Seulement un mauvais rêve ?:, citoyen volontaire, une milice au service de la police ( source blog CAC 69), Pourquoi l’insurrection des consciences ?, Les raisons de la colère, Hervé Kempf - l'oligarchie, ça s

Le rapport Conseil d'orientation des retraites (COR) (lire ci-contre), Pour l’expansion : Retraites: ce qu'il faut retenir des premières concertationsRetraites, un futur sans avenir, Source: Canal Académie - Retraite : un futur sans avenir ? , L’expansion : La nouvelle idée : le bouclier retraite Lire aussi: Retraites: ce que la droite pense d'une taxe sur les riches

 Suite a la Manifestation à Cherbourg ce samedi à 14h30 contre le charbon et po... !, Ainsi "huit patients non assurés atteints de l'hépatite B et C risquent de voir leur état se dégrader fortement, car ils ne peuvent plus se permettre d'acheter leurs médicaments."  , Et quand on ne suicide pas en Grèce, on y crève : source " ( Le Quotidien du médecin) ,66 milliards d’euros.  Les malades non assurés ne sont plus pris en charge. Ainsi "huit patients non assurés atteints de l'hépatite B et C risquent de voir leur état se dégrader fortement, car ils ne peuvent plus se permettre d'acheter leurs médicaments.", Le nombre de suicides épouse la courbe du chômage par Claire Arsenault  - RFI - 17-08-2012 , Des chercheurs établissent un lien entre suicides et austérité en Grèce - L'Expansion.com, 22/04/2014

Tiré du documentaire passionnant de Gilles Ballastre sur le chômage : Le chômage a une histoire ( facebook)

Le chomage a une histoire , Le chomage a une histoire ( video) , Plan pour la Grèce : un gros sparadrap qui ne changera rien – Hensozu, Carrefour compterait supprimer plus de 500 postes en FranceOn ne peut pas réduire les déficits et le chômage... : la city de londres : citoyen actif


Stop aux massacres des peuples indigènes d'Amazonie ,
CONTRE LE BARRAGE DE BELO MONTE"", **Evènement facebook : , **Sauver les derniers Wayana et Teko de Guyane française:, Pétition officielle Européenne: STOP A L'EXPULSION DU PEUPLE GUARANI-KAIOWA DE SES TERRES:

MEXIQUE - Militants Indigènes emprisonnés, PARAGUAY - Massacre Paysans sans Terre / Policiers, ECOLOGIE - Imposture Politique, GREENPEACE & YES MEN attaquent SHELL, L'Europe à l'heure du choix

le capitalisme croule sous le poids de ses contradictions - indigné révolté, « La crise » économique a effacé « vingt ans de progrès » - citoyenactif


Avec plus de 100 fiches sur les produits financiers solidaires,  commande en ligne

« Les placements solidaires »
 Finansol, , le Réseau Financement Alternatif qui regroupe plus de 80 associations en Belgique afin de promouvoir la finance éthique et solidaire, et Etika, créée pour proposer des produits d'épargne garantissant la responsabilité, la transparence et la solidarité au Luxembourg. Il a été soutenu par le Crédit coopératif et par France Inter. Civiliser l'économie par Philippe Frémeaux et Naïri Nahapétian  (article en accès libre) Lire la suite

 

Civiliser l'économie
par Philippe Frémeaux et Naïri Nahapétian  (article en accès libre)
Lire la suite

Défiscalisation ISF 2012 : dernière opportunité à saisir - La Chronique ...

  • "Le pouvoir de la communauté.
    Comment Cuba a survécu au Pic du Pétrole"

"The Power of Community. How Cuba Survived Peak Oil"(de Faith Morgan, 2004, 79 min., VO sous-titrée en français) (www.powerofcommunity.org)(documentaire sur la transition rapide de la société cubaine vers un mode de vie sans pétrole,
suite à la fin de l'URSS dans les années 1990) Réseau de soutien aux initiatives de Transition
à Paris et en Île-de-France Email transition.parisIDF@gmail.com
Site   http://transition-parisidf.ouvaton.org/

Au delà de ces scores, plusieurs constatations s'imposent, qui sont plutot révélateurs Destruction créatrice’ et inondation de liquidités, bulles et crises , privatisation des bénéfices et socialisation... : Blog de Nico Citoyenactif sur Netlog,

Sur Indigné Révolté : Sauve qui peut II ! : Autre article sur le thème: Mots-clés economie - Créez votre blog sur nouvelobs.com : Interview par Jean-Loup Izambert sur le fonctionnment des Oligarchies, Le capitalisme synonyme de problèmes économique , écologique et sociaux - Altermonde , Un autre monde est possible…. ! - citizen Khane

 

 

Source ,  Naomi Klein - la stratégie du choc , Les maîtres du monde (dailymotion), Paradis Fiscaux : Etat des lieux  , tour d'horizon de l'état des paradis fiscaux , CRIMINALITE FINANCIERE DANS L’AFFAIRE AVIVA , Le triomphe de la cupidité, L’écosophie : qu’est ce que c’est ?  Crise et transitions, L'Histoire des Choses, Etat de l'économie, environnement et social dans le monde  

Economie/Bourse : l’heure de la rupture a sonné  27 mars 2013 | Cécile Chevré | Catégorie: La quotidienne

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu