Avertir le modérateur

23/05/2014

Looking for Europe

N

Les européennes approchent

les européennes politique FN.jpg 

Election européenne, jour 1

Coup d'envois des élections européennes aujourd'hui. On a déjà voté en Grande Bretagne et aux pays bas. Deux pays ou les eurosceptiques ont le vent en poupe. cf Bruxelles Business

Aux urnes européens !

C'est donc partis pour les européennes. Les français et les Allemand votent dimanche, mais britannique et néerlandais ont ouvert le bal. D'ici dimanche 350 millions d'européens vont élire des députés aux parlements de Strasbourg. C'est le premier scrutin depuis la crise et l'austérité. Les eurosceptiques devraient faire une percée remarquée justement dans un des pays les plus méfiant de l'union européenne ont commencé en Grande Bretagne.

Mais ignorance ou pas, comme partout dans le reste de l'Europe, l'euroscepticisme progresse

Grande Bretagne : baromètre eurosceptique:

 Beaucoup d'anglais sont très méfiant, sceptique et beaucoup de crainte par rapport à l'immigration et le débat devient très binaire. " Reprenons le contrôle de notre pays". L'affiche de Ukip ( ".Actualités correspondant à L'affiche de Ukip ) surfent sur cette peur. Niguel farage est donné vainqueur avec 35% des voix selon de nombreux institut de sondage battant ainsi tout les partis traditionnels Leur programme, comme nous explique l'un de ces candidat est pourtant sans ambigüité : 

Election européenne, jour 1

Entretien avec le documentariste belge Olivier Malvoisin

"Mon objectif est de montrer les rôles de l’ombre, ceux que l’on appellerait les seconds couteaux en politique."

Looking for Europe | ARTE Info , Looking for Europe - YouTube

Pour les uns, c'est une institution essentielle et incontournable ; pour les autres un monstre bureaucratique et inefficace. Comment fonctionne notre Europe, dont les mécanismes apparaissent souvent bien opaques ? En particulier, à quoi sert son parlement ? Qui y travaille ? Comment y échange-t-on dans vingt-quatre langues ? Pendant plusieurs semaines, Olivier Malvoisin (Fini de rire) a filmé le quotidien de ceux dont le Parlement européen est la vie même : des parlementaires, des conseillers, des fonctionnaires, des interprètes… En les suivant dans les couloirs, les ascenseurs, les salles de réunion, il nous invite à une saisissante plongée dans les coulisses de la politique européenne. Et apporte un certain nombre de réponses aux questions que nous, citoyens, nous posons sur ce monde "obscur" – ou en tout cas perçu comme tel.

À la veille des élections, sur fond de crises et de doutes, il réalise une comédie politique et humaine pleine d'enseignements, qui est aussi une ode au cinéma direct.

Flores Magon

http://www.la-presse-anarchiste.net/spip.php?auteur365
http://kropot.free.fr/Voline-revinco.htm

Photo : http://www.la-presse-anarchiste.net/spip.php?auteur365
http://kropot.free.fr/Voline-revinco.htm

 

 

Percée des eurosceptiques en Grande Bretagne, mais aussi au Pays Bas ou le parti de la liberté surfent aussi sur l'euroscepticisme ambiant. Derrière ce mot une formation dont le chef de fil Geert Wilders a fait campagne sur " Dehors les marocains" et " a bas le monstre de Bruxelles" On voit cela :

Droit au but et rien a caché , Geert Wilders a voté ce matin a la Haye avec la même assurance que son partis d'extrême droite continue de grimper dans les sondages ces dernières semaines notamment grace a sa propagande anti européenne.

Geert Wilders, chef du parti de la liberté :

" « Je suis optimiste, l'enjeux est très important. Aujourd'hui nous devons nous battre pour notre souveraineté nationale et démocratiquement contre les europhile a Bruxelles. Si beaucoup de gens se déplacent pour aller voter, nous aurons peut être de bon résultat ».

Un partisan d'extrême droite aux Pays-Bas : "Les Marocains doivent ...

 

Quel suspense insoutenable dans les épisodes de "Marion-aka-Marine-Le-Pen-aura-t-elle-ses-500-signatures ?". Seuls les moins de vingt piges qui n'ont pas eu la "chance" de connaître plusieurs élections pestilentielles présidentielles auront probablement gobé le "buzz" créé par la représentante de l'extrême-droite française qui lui a permis de faire parler d'elle et beaucoup moins de son nauséeux projet pour la France. Quand le Front National joue la carte de la victimisation face à "l'establishment" (dont une partie, par ailleurs, reprend à son compte les idées aux relents racistes et sectaires), on ne peut qu'être affligé par l'attitude de ce parti dont la principale activité consiste à trouver des boucs émissaires avec des variantes selon les époques. J'ai choisi de reproduire ici le communiqué d'A.L, car il est symptomatique de la dérive droitière et xénophobe qui n'a plus honte de s'afficher tandis que l'on constate un durcissement de la répression à l'égard de toute la mouvance antifasciste lorsque cette dernière ose dénoncer un climat de plus en plus propice à l'exclusion de certaines catégories de la population, une tendance encouragée par les dirigeants actuels à vouloir diviser les citoyens en créant des distinctions ethniques, religieuses, économiques... La recette est ancestrale : Diviser pour mieux régner ! 
"Communiqué d'Alternative Libertaire Publié le 12 mars 2012 par Commission antifasciste  
Solidarité avec les militantEs antifascistes inculpéEsUne répression terrible s’abat sur dix militantEs antifascistes, interpelléEs à Paris dans la soirée du 8 mars alors qu’ils et elles collaient des affiches contre la tenue des « Assises de la nationalité, de la citoyenneté et de l’identité », organisées par le Bloc identitaire, groupe aux idées racistes revendiquées. Pour de simples affiches, ces militantEs ont été gardéEs à vue 48h, avant d’être déférréEs samedi soir au parquet de Paris en ayant fait un passage à la section antiterroriste de la brigade criminelle !! Au total ce sont plus de 60h qu'ils et elles ont passées dans les locaux de la police puis de la justice.
Rien dans les actes ni dans l'attitude des militantEs ne justifiait cette garde à vue et ce déferrement.
Grâce à la mobilisation des organisations, réseaux et sympathisantEs antifascistes, ils et elles ont été libéréEs ce dimanche avec des procès verbaux signifiant des inculpations pour participation à un groupe formé en vue de la préparation de violences contre les personnes ou des destructions pour dégradation de biens.
Cela leur vaut d'être convoquéEs pour être jugéEs devant la 29e chambre du Tribunal de grande instance de Paris le 7 mai 2012.
Aussi nous dénonçons ici une répression purement politique.
Une surenchère répressive sur les militantEs antifascistes
Nous dénonçons une véritable stratégie d’intimidation menée par la Justice.
A chacune des apparitions publiques des organisations antifascistes, que ce soit face aux catholiques intégristes ou aux divers néo-nazis adeptes du « saucisson-pinard », les ordres du pouvoir sont clairs : la police protège systématiquement l’extrême droite.
Les organisations engagées dans le combat contre l'extrême droite tentent ni plus ni moins d’alerter l’opinion contre la banalisation du racisme et des idées d’extrême droite, et de s’opposer à leurs représentants de tous poils.
Nous dénonçons une criminalisation croissante de ce combat.
Une Justice à deux vitesses
Rappelons qu’il y a à peine trois mois, deux membres de la mouvance catholique intégriste ont été arrêtés au théâtre du Rond-Point, alors qu'ils s’apprêtaient à en détruire le système de sécurité. Ces deux-là n’ont écopé que d’une dizaine d’heures de garde à vue et d’un banal rappel à la loi, avant de repartir… tranquilles. Une différence de traitement aussi criante manifeste clairement la propension du pouvoir et de sa police à « couvrir » des groupuscules violents et liberticides. Sans oublier la couverture de la justice dont bénéficient des ministres en poste lors de leurs « dérapages » tout à fait contrôlés à l’encontre des immigré-e-s ou lorsqu'ils affirment qu'il existe une inégalité de valeur entre, ce qu'ils appellent, les « civilisations »...
Nous dénonçons donc un pouvoir qui encourage les expressions d’intolérance, de conservatisme et de racisme, et qui défend ceux qui les répandent.
Une indulgence coupable
Si le gouvernement les protège, c’est que les fascistes lui sont très utiles : d’abord ils diffusent efficacement ses idées, désignant les mêmes boucs-émissaires (étranger-e-s, musulman-e-s, chômeurs-ses, et combien d’autres encore), popularisant les mêmes solutions radicales qui consistent à stigmatiser et exclure. Mais en plus, ils sont un ennemi majeur pour le mouvement social, à qui ils font barrage par leurs attaques, leur propagande et leurs provocations.
Nous ne supporterons pas plus longtemps une situation où les fascistes ont les mains libres tandis que l’on enferme ceux et celles qui les dénoncent et organisent la mobilisation et une riposte militante face à eux.
Nous interpellons la population sur la répression éhontée qui sévit sur le mouvement antifasciste en particulier et sur le mouvement social en général.
Nous exigeons que les poursuites à l'encontre des 10 militant-e-s antifascistes soient abandonnées et appellons à la mobilisation de toutEs en solidarité."
Premiers signataires : Alternative libertaire, Les Alternatifs, Ras l'Front Marne la Vallée, Emancipation tendance intersyndicale, CNT Etpreci 75, CNT Santé social, UD CNT 95, Section carrément anti Le Pen (SCALP), Fédération Total respect / Tjenbé réd (Fédération de lutte contre les racismes, les homophobies et le sida), SUD Culture Solidaires, Action antifasciste Paris banlieue (AFA), Christianisme social, Solidaires Paris, Nouveau parti anticapitaliste, SUD Etudiant.

 Le paradoxe Neerlandais :

Sortir de l'Europe, Geert Wilders joins le geste a la parole pour clarifier son message. Nous sommes contre l'Europe, alors voter pour... Paradoxale, mais efficace. Son allier Marine Le Pen a adopté la même startégie pour le front National. La deuxième de Wilders c'est la propagande est l'immigration et cela marche

Propos d'une neerlandais qui traduit bien cette pensée : " Désolé, mais nous ne nous ferons plus embetté par les marocains car je n'ose même plus sortir le soir . Wilders est notre "sauveur""

cf : racisme : citoyen actif : l'extreme... , En Europe, l'extrême droite..., Les théories du complot : conspirationnistes et droites extrêmes

L'extrême droite : mieux la connaître pour mieux la combattre :

 

C'est pour dénoncer ces préjugés que de nombreux néerlandais sont descendus dans la rue ces derniers mois. Les trois quarts d'entre eux sont contre Geert Wilders mais ils ont très peur que son partis soit majoritaire malgré tout.

Citation : " J'ai toujours pensé que les gens avaient appris quelque chose mais je me trompais.

Voter en faisant  la fête. Le résultat dépendra loargement de la participation. Alors le maire libérale de Maastrich est allé chercher les électeurs jusque dans une boite de nuit ou il a été le premier citoyen européen a aller dans l'urne.

Salutations antifa.

article pris sur le site de la CNT-AIT

Foire aux questions abstentionnistes

Bruxelles Strasbourg,

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu