Avertir le modérateur

10/06/2014

Mossoul au main des insurgés

n

 

 

« Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens. »

Arnaud Amaury passe pour avoir dit, lors du sac de Béziers, à des soldats qui lui demandaient comment distinguer les bons fidèles des hérétiques : « Tuez-les tous ! Dieu reconnaîtra les siens. » Le seul auteur par lequel on connaisse ce mot est le moine cistercien allemand Césaire de Heisterbach, qui le prête au légat (sous une forme d'ailleurs un peu différente : « Tuez-les, car le seigneur connaît les siens », en latin : « Cædite eos. Novit enim Dominus qui sunt eius. ») dans son livre Dialogus miraculorum (Des miracles), écrit entre 1219 et 1223

Chiites - Sunnites: une guerre fratricide pour le pouvoir? - YouTube :  Geopolitis : Quelles sont les clés de compréhension du conflit entre Sunnites et Chiites? Geopolitis décrypte les mécanismes actuels de ce conflit millénaire au coeur de la géopolitique du Moyen-Orient.

 

Arnaud Amaury ou Arnaud Amalric († 1225), abbé de Poblet, de Grand Selve, puis de Cîteaux (1200-1212), archevêque de Narbonne (1212-1225). Il est chargé, en tant que légat pontifical, de réprimer l'hérésie cathare durant la Croisade des Albigeois. (Guillaume de Tudèle, La chanson de la Croisade, BNF )

Arnaud Amaury — Wikipédia : Manif’ dans un bénitier, Bataille idéologique , [PDF]  La Chanson de la Croisade albigeoise - Site de JOSIANE UBAUD, L'Espagne et le droit à l'avortement

L'ignorance et la peur, voilà les deux pivots de toute religion."
baron d'Holbach

 
 

Une franchise d'"Al-Qaïda". L’Etat islamique en Irak et au Levant est un groupe originaire d'Irak. L'EIIL a été créé en janvier 2012, à l'initiative de l'Irakien Abou Bakr al-Bagdadi, chef d'Al-Qaïda en Irak.

En fait, il est l’héritage direct du groupe Al-Qaïda Mésopotamie ( PDF ) , créé en 2004 par Abou Moussab Al-Zarqaoui. Mais lorsque ce dernier meurt en 2006, le groupe est très affaibli et disparait. Six ans plus tard, il ressurgit sous le nom d’Etat islamique en Irak et au Levant.

Comme l’expliquait, à Europe1.fr, François Heisbourg, auteur de Après Al Qaïda... la nouvelle génération du terrorisme,( PDF, France Culture ) "il n’existe plus de holding Al-Qaïda aujourd’hui. Tous ces groupes qui s’en réclament pourraient être comparés à des franchises de la nébuleuse terroriste".

 

 L'offensive lancée il y a six semaines par les djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) contre des groupes islamistes rivaux dans l'est de la Syrie a fait 634 morts et 130.000 déplacés, a déclaré aujourd'hui l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH

L'EIIL, qui cherche à contrôler une vaste zone s'étendant de l'est de la Syrie à l'ouest de l'Irak pour y imposer un califat, progresse le long de l'Euphrate, dans la province de Daïr az Zour, en chassant les combattants du Front Al Nosra, affilié à Al Qaïda, et d'autres brigades islamistes. Selon l'OSDH, l'EIIL contrôle désormais l'essentiel de la rive nord-est de l'Euphrate, des environs de la frontière turque à la ville d'Al Boussayra, située à plus de 300 km en direction du sud-est. 

Mossoul au main des insurgés :

Rebels seize control of Iraq's Nineveh  Middle East

Northern province falls to ISIL fighters, who have released about 1,400 prisoners from Mosul's jails, officials say. Province du Nord tombe aux combattants ISIL, qui ont libéré environ 1400 prisonniers de prisons de Mossoul, selon des responsables

  

Les insurgés Irakiens gagnent du terrain 

Après Fallouja en juillet dernier, une deuxième ville irakienne vient de tomber aux mains des djiadistes de l'Etat Islamique et Irak et au Soleil Levant ( EIIL) , mais cette fois c'est toute la province autour de Mossoul dans la province de Ninive ( wikipedia)  qui est sous contrôle des islamistes et elle jouxte la Syrie. Autant le dire que la situation est explosive. On fait le point :, est tombée aux mains des insurgés.).

 

Image illustrative de l'article Ninawa
Administration

 

 

Les soldats irakiens viennent de perdre la ville de Mossoul et face à l'avancer des insurgés irakiens, ils ont choisi la fuite. Des chars et des armes ont été abandonnés sur place. Dans la ville, les deux millions d'habitants sont pris au piège. Affolés, ils cherchent désespérément d'échapper aux combats. Hommes, femmes et enfants tentent de fuir Mossoul : " Tout le monde est partis. Ils ont quittés leurs maisons. Des hommes sont couchés morts dans les rues. L'Irak peut accepter cela. Cela est très difficile, des obus de mortiers ont atterris sur les maisons. Nous avons laissé nos parents derrière, beaucoup de gens ont été blessés.

 

 

 

Fichier:Ninewa.JPG

 

 

Irak : la région de Ninive aux mains des rebelles :

 

Cette débandade est une catastrophe pour le gouvernement irakien. Les rebelles sunnites de l'Etat Islamique et Irak et au Soleil Levant ( EIIL - citizen Khane) viennent non seulement non seulement de prendre une ville pétrolière mais aussi toute la région de Ninive qui jouxte la Syrie ou ils combattent Bachar Al Assad.Nouri Al Maliki, , le premier ministre chiite contesté et détesté par les sunnites appèlent le parlement à la rescousse.

 

Nouri Al Maliki, premier ministre irakien : " J'appel le parlement à leur responsabilité et de déclarer l'état d'urgence et la mobilisation générale Nous devons mobiliser tout les secteurs : politique, économique, et le peuple entier pour vaincre le terrorisme afin de ramener la vie à la normale dans toutes les zones occupées à Mossoul et partout ailleurs.

 

Depuis samedi, les djiadistes sont passés à l'offensive dans tout le pays. Dans le nord, des attaques de bureaux de police de l'Union patriotique du Kurdistan faisant 28 morts. Ils ont pris en otage des centaines d'étudiants à Ramadi à 10 kilomètre à l'ouest de Bagdad. Dans la capital même, ils ont commis un véritable massacre à coup d'attentats à la voiture piégée. Pour faire reculer les hommes de l'Etat Islamique et Irak et au Soleil Levant ( EIIL - tuerie de Bruxelles ) , le gouvernement est prêt à fournir des armes a tout les citoyens volontaires pour combattre les insurgés. En désespoir de cause, les américains ont été appelés à l'aide pour sauver l'unité de l'Irak.  

Al Jazeera talks to Juan Cole, professor of history at the University of Michigan, Ann Arbor, about the resurgence of violence in Iraq. Cole says the latest violence is one of the unintended consequences of the Syrian civil war.

 La clé du problème est-elle en Syrie ?

Sans aucun doute. Les programmes de prévention, comme ceux que vient de lancer la France, tout comme les mesures de contrôle vis-à-vis de ceux qui reviennent, ne sont que des palliatifs. Il faut prendre le mal à la racine, car le nombre des volontaires partant combattre en Syrie continue d’augmenter et le pire est à venir. L’inaction de la communauté internationale en Syrie a créé la situation actuelle où les intérêts stratégiques d’Al-Baghdadi - dont les jihadistes ne combattent que leurs anciens alliés révolutionnaires - et ceux de Bachar al-Assad - dont les sbires ne combattent plus les jihadiste - s’alimentent réciproquement. Le «boucher de Damas» se pose comme le rempart contre Al-Qaeda, avec le soutien des Russes et un écho croissant dans les opinions occidentales. Si, après avoir abandonné tacitement les Syriens luttant contre le régime, les Occidentaux les abandonnent ouvertement, le choc en retour sera terrible. Cela ne peut qu’alimenter la rhétorique de ces groupes et leur dénonciation de l’hypocrisie des Occidentaux. Combattre le jihadisme en envoyant des drones contre Al-Bagdhadi ne sera pas non plus efficace. Seule la coalition anti-Bachar lutte efficacement contre l’EIIL. Et seul un succès de la révolution syrienne peut nous prémunir face à ce danger qui monte.

(1) Dernier livre paru : «Je vous écris d’Alep», Denoël, 158 pp., 13,50 €. 

Au Pakistan, ce sont les talibans qui harcèlent les forces gouvernementales. Ils se sont permis d'attaquer l'aéroport pour la deuxième fois en 2 jours Certes, l'attaque était moins massive nque la première qui a fait 37 morts hier. Cette fois il s'agit juste d'attaque à l'arme légère mais qui sonne comme un avertissement alors que le gouvernement a ordonné de nouvelles frappes sur les représentants des talibans dans le nord ouest du pays.

 Actualités correspondant à tuerie de Bruxelles

 

Tuerie de Bruxelles : Nemmouche n'est pas un «loup solitaire» selon Cazeneuve

Syrie: 600 morts en six semaines ParLe Figaro.fr avec Reuters le 10/06/2014

Explainer: Iraq and the ISIL

 

Al-Qaeda inspired group, the Islamic State in Iraq and the Levant, was formed amid power vacuum in Iraq's Anbar region. ( 06-Jan-2014 )

 

Analyst: Iraq violence linked to Syria crisis 

Iraq on edge over spiralling violence 

Will Iraq fall apart?

 Memorial day in Iraq  

Iraq: whose oil is it anyway?

La prise de Bagdad par l'EIIL est possible »Le Monde | L'Indigné <:12.06.2014 zssoul au main des insurgés - Citoyenactif, EIIL veut prendre Bagdad - Altermonde , La grande menace - L'Indigné , L'Etat Islamiste et au Soleil levant : l'Indigné Révolté, Destination Bagdad - Antalya , Irak : l’Iran s’en mêle : - Hensozu

IRAK : DANS LA FOURNAISE IRAKIENNE (reportage inédit ... :

Syrie, dans l'enfer d'Alep (Ligne de Front) - YouTube , : Alep Syrie , vivre avec la guerre documentaire - YouTube , : Documentaire - Le crépuscule des Assad(Syrie - Arte)  , Syrie - Dans l'enfer de la répression : 

La Confrérie, enquête sur les Frères musulmans Documentaire/Reportage: Les Frères Musulmans, cette secte au pouvoir dans de nombreux pays

A lire aussi : Iran, élection présidentielle, esfandiar rahim mashaie, ahmadinejad, l'ayatollah ali khamenei,, racisme, géopolitique, documentaire, gardiens de la révolution, documentaire, reportage, les frères musulmans, religion ,

 l'eiil, irak, syrie, , géopolitique, guerre civile, gaire sainte, al-qaida, aymen zawahiri, abou bakr al-baghdadi, califat, calife, djihad, djihad irak, djihadisme, eiil, etat islamique, guerre irak, international, actualités , le moyen-orient, le tourbillon jihadiste, l’etat islamique en irak et au levant, eiil, , géopolitiques, djihadistes, irak, syrie, moyen orient, middle east, anti-terror law, le hezbollah , irak, tensions religieuses, géopolitiquedjihadiste d'al-qaida, l'etat islamique en irak et au levant, eiil, abou bakr al-baghdadi, le régime de Saddam Hussein

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu