Avertir le modérateur

30/06/2015

COMPLAINTE POUR UN ENFANT NOIR

 

Très beau texte vraiment touchant

 

 

de Pierre Mangiavillano

« Une mère pleure mais elle ne sait pas
Que par ses larmes, elle épuise le breuvage
Qui nourrit le silence du monde »
Babacar Sall

COMPLAINTE POUR UN ENFANT NOIR

Petit enfant blond 
Pose ton violon 
De musique douce ;
Habillé de soie,
Tu rêves parfois
Au blé d’or qui pousse…
Le sais-tu, mon gars,
Qu’au loin, dans la brousse,
Au pays des lions,
Il y a des garçons 
Qui ont la peau douce ?

Sais-tu bien, mon gars 
Qu’ils ne rêvent pas 
Au grand lion des brousses ?
Ils implorent en vain 
Du riz ou du pain 
Ou bien quelques pousses… 
Petit enfant blond,
Dans leurs grands yeux ronds,
Il y a des mouches,
Leur dos s’est voûté,
Leur ventre gonflé,
Les mères farouches !

Petit enfant roi
Habillé de soie,
Toi, ta vie est douce…
Demande à ton père,
Pourquoi, cette guerre 
Aux enfants des brousses ?
S’il ne répond pas,
Pars mon petit gars !
Va voir dans la brousse,
Petit enfant noir
Qui crève d’espoir,
De blé d’or qui pousse !

Et nous, les nantis,
Aux panses remplies,
Aux pleines poubelles,
Comment pouvons-nous 
Dormir sur nos sous,
Nos pauvres querelles !
Il y a des enfants
Jaunes, noirs ou blancs,
A l’âme rebelle,
Qui viendront un jour,
Cracher, tour à tour,
Dans nos écuelles !

Petit enfant noir,
Toi qui meurs, ce soir,
Sous la lune rousse,
Moi, je voudrais bien 
Te prendre la main,
Là-bas, dans la brousse…
Fais des rêves blonds,
Que tous les violons 
De musique douce
Chantent enfin l’espoir
Pour un enfant noir,
Ce blé d’or qui pousse…

 

Pierre Mangiavillano
Béziers, juillet 1981 (in « A Cloche-cœur»)

21:14 Publié dans Poesie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu