Avertir le modérateur

11/07/2015

Vers un coup d'Etat à l'occasion du 14 juillet ?

n

photo de
 
VOTEZ FN REND CON

Vers un coup d'Etat à l'occasion du 14 juillet ? titré TF1 dans son JT

thématique agite doucement la dieudosphère : Mouvement du 14 juillet.

 

 Depuis quelque temps un mouvement affole la complosphère. Le Mouvement du 14 juillet lance un appel au coup d'Etat le 14 juillet 2015. Qui sont ces complotistes qui contaminent le web ?

27 juin 2015, théâtre de la Main d'or, Paris. Alain Soral et Dieudonné organisent une journée “Je ne suis pas Charlie”. Devant une centaine de personnes, le militant juif anti-sioniste Jacob Cohen demande en préambule au public quel sujet il souhaite aborder. Au premier rang, une femme lève la main et dit : “Que pensez-vous du Mouvement du 14 juillet ? Avons-nous une chance de renverser le gouvernement ?”. Jacob Cohen répond qu'il n'y croit guère : “Je suis très sceptique. Je ne peux pas croire que ça puisse déboucher sur une révolution. Je pense qu'il y aura des milliers de CRS tapis dans l'ombre. Mais c'est vrai que je vois de plus de plus de gens m'interroger sur ce mouvement sur Facebook”.

 

Citation : " Bon après une petite série de pub, Voyez, comment les journalopes parlent de nous, de vous les citoyens"

"Une petite ballade sur ce site suffit à prendre la température de sa ferveur pro-Poutine et anti-UE, pro-Bachar et limite islamophobe, pro-Dieudo et limite antisémite sous couvert d'anticolonialisme israëlien, de conspirationnisme autour du 11 septembre  et du nouvel ordre mondial - le tout enrobé de discours sur l'indépendance d'esprit et de soutien à Wikileaks pour faire bonne mesure.

 

En effet : mêlés à d'autres sources recommandables pour faire illusion, on y ainsi retrouve des articles de Bricmont, Cattori, Atzmon, Farage, Cohen, Chouard ou Russia-Todayselon la bonne vieille recette confusionniste. Catégories : MediaConfusionniste

 

Le cercle des volontaires appartiennent à la fachosphère. puis le début de l'année, un mouvement d'extrême droite basé à Paris et qui est en plein développement s'infiltre dans les mouvements sociaux, filmant et interviewant des militants pour alimenter sa webTV, très active. Issu du mouvement des Indignés (déjà connu pour sa complaisance avec l'extrême droite et les conspirationnistes [1]), Le Cercle des Volontaires– c'est son nom – s'est par exemple rendu avant les vacances sur une manifestation de soutien aux étudiants québécois.

 

Outre le nom et le logo (une cocarde tricolore) de ce groupuscule, qui auraient dû mettre la puce à l'oreille de gens prétendant connaître l'extrême droite et lutter contre elle, un rapide coup d'oeil à la liste des interviewés suffit pour se rendre compte de son orientation :
> - L'ex-humoriste Dieudonné (qu'on ne présente plus) [12] ;
> - Le haut fonctionnaire François Asselineau, chef de l'Union populaire républicaine (UPR), parti souverainiste dont les militants se définissent eux-mêmes comme des « nationaux » et des « patriotes » [13] ;
> - Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan [14] ;
> - Charles Simon, cadre du Bloc identitaire [15] ;

 

 

Les vidéos info - Vers un coup d'Etat à l'occasion du 14 juillet ?OEIL DU WEB. Sur la toile, le "mouvement du 14 juillet" se mobilise pour mettre en place une révolution citoyenne. 

 

Depuis quelques semaines, une thématique agite doucement la dieudosphère (Quenel+, Meta Tv, Egalité et Réconciliation) : le Mouvement du 14 juillet. Son but ? Organiser une prise de pouvoir le jour de la fête nationale. (...) Lire la suite sur le site des Inrocks.

Complotisme ordinaire

 

Lancé le 12 mars 2014, cet appel est l’oeuvre d’Eric Fiorile, le gourou de la démosophie, une espèce de groupuscule conspirationniste qui, à bien des égards, fait penser à une secte.

A travers quelques questions, nous allons tenter de décrypter un peu ce qui se cache derrière la démosophie et ce mouvement du 14 juillet 2015, en nous penchant d’abord sur le cas Eric Fiorile.(....)

Fonctionnement sur internet : une méthode éprouvée

La démosophie a bien évidemment son propre site internet, disponible en quatre langues : français, anglais, espagnol et italien. Cependant, un nombre assez important de blogs spécialisés sont liés au mouvement. Ce fonctionnement n’est pas sans rappeler celui de la conspirationniste antisémite eva r-sistons aka Chantal Dupille qui est à la tête d’une flotte impressionnante de blogs à thème (recensés ici : Liste non exhaustive des sites conspirationnistes), ceci da

 

 

 

Qui relaie la démosophie ?La démosophie a fait sa petite place au sein de la complosphère francophone, et fait désormais partie intégrante de la « dissidence ». Comme souvent, nombre de sites conspirationnistes se relaient les uns les autres pour amplifier leurs audiences respectives. C’est une loi tacite de ce milieu, et la démosophie en profite donc. Ainsi, Eric Fiorile et son mouvement sont repris par nombre de sites plus ou moins conspirationnistes, nationalistes et/ou antisémites. Parmi les principaux, on retrouve : le Cercle des volontaires, quenel+, stop mensonges, meta tv, les moutons enragés, ou encore poil à gratter (tous sont recensés ici : Liste non exhaustive des sites conspirationnistes).

Ce «risque» (ou plus précisément : opportunité) existera toujours, vu que nombreux sont celles et ceux qui sont persuadés que ce sera une nécessité (cf : M14) :

 

 

Les Inrocks - "Il y a un risque potentiel de dérive terroriste au sein de l'extrême droite"Certains débordements de la Manif pour tous l’ont rappelé aux yeux de l’opinion publique, l’extrême droite radicale est loin d’avoir disparu. Dans un ouvrage très...LESINROCKS.COM
 

Projet d'attentat de l'ultra-droite: «Le terrorisme politique d'extrême droite a laissé place à des groupuscules éclatés»

INTERVIEW Anaïs Voy-Gillis, spécialiste de l’extrême droite européenne, revient sur le coup de filet contre dix personnes soupçonnées d'avoir voulu attaquer des hommes politiques...

Propos recueillis par Philippe Berry

Dix personnes, gravitant dans la mouvance d’ultra-droite, ont été arrêtées ce mardi, dans une enquête sur un projet d’attentat contre des hommes politiques français et des mosquées. L’initiateur présumé de ces attaques, arrêté en juin dernier, serait Logan Alexandre Nisin, ex-membre de l’Action française Provence et du Mouvement pour une nouvelle aurore (MPNA).

>> A lire aussi : Faut-il craindre une recrudescence des attentats d'extrême droite?

Il était, selon nos informations, l’administrateur d’une page Facebook glorifiant Anders Behring Breivik, terroriste norvégien d’extrême droite. Il communiquait avec une dizaine de personnes âgées de 17 à 25 ans, qui projetaient un attentat contre des migrants et des hommes politiques, dont Jean-Luc Mélenchon et le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner.

>> A lire aussi : Attentat d'Oslo: Un terrorisme d'extrême droite est-il en train d'émerger en Europe?

Après les actions armées de l’Organisation armée secrète (OAS) et du Groupe Charles-Martel dans les années 60-80, « le terrorisme politique d’extrême droite a laissé place à des groupuscules éclatés » et à des loups solitaires, comme Maxime Brunerie, qui avait tenté d’assassiner Jacques Chirac en 2002, estime Anaïs Voy-Gillis, doctorante en géopolitique à l’Institut français de géopolitique (IFG) et spécialiste de l’extrême droite européenne.

Il y a finalement eu peu d’attaques contre des hommes politiques ces dernières années. Le terrorisme politique est-il en déclin ?

Le terrorisme politique d’extrême droite organisé a laissé place à des groupuscules éclatés identitaires et nationalistes qui n’étaient plus dans une stratégie de lutte armée. La prévention a joué un rôle important, grâce à une étroite surveillance des milieux extrémistes [comme dans l’arrestation d’un homme qui projetait d’attaquer Emmanuel Macron lors du défilé du 14 juillet]. Des groupes radicaux ont également été dissous, comme les Jeunesses nationalistes révolutionnaires, après la mort de Clément Méric.

La poussée nationaliste dans le sillage du Brexit, de Donald Trump et de Marine Le Pen décomplexe-t-elle les éléments les plus radicaux ?

En France, la dédiabolisation du Front national, réalisée à des fins électorales, a laissé la place libre à une mouvance plus radicale qui a trouvé sur le Web et sur les réseaux sociaux une caisse de résonance. Les attentats de Daesh ont également exacerbé la rhétorique de cette frange sur la nécessité de défendre la nation et la race blanche contre un ennemi commun, avec un leitmotiv qui revient souvent : que personne ne fait rien et qu’ils sont le dernier rempart.

L’utilisation de messageries chiffrées comme Telegram complique-t-elle la surveillance ?

C’est un facteur mais ces individus communiquent également beaucoup sur les réseaux sociaux et laissent des traces. Le plus difficile pour les autorités est de déterminer quand il y a un véritable risque au-delà de la propagande. Et comme chez les djihadistes, il ne faut pas négliger le facteur des maladies mentales dans le passage à l’acte.

 

Il semblerait également que les « gentils virus » d’Etienne Chouard se mettent à relayer avec enthousiasme la démosophie.

anonymous France. Attention,  un mouvement conspi d'extrême droite :  https://www.facebook.com/1610788039162561/videos/16373672...).

 

Récemment ils ont décidé à des fins de récupérations politiques, un appel : "
Cinq partis politiques se fédèrent pour sortir la France de l'Union Européenne, de l'euro et de l'OTAN ! Par Sylvain Baron

 

https://www.facebook.com/groups/demosophie/?fref=nf


Rudy Reichstadt, animateur de ConspiracyWatch, site qui se présente comme un “observatoire du conspirationnisme et des théories du complot”

sources

 

 https://fr.wikisource.org/wiki/Lettre_ouverte_aux_anarchi...

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu