Avertir le modérateur

17/07/2015

' Les travailleurs sous surveillance"

n

Avec les nouveaux outils technologiques, les patrons peuvent-ils se prendre pour Big Brother? Si certains droits sont reconnus à l'employeur pour contrôler l'activité de ses salariés sur leur temps et lieu de travail, il doit respecter un cadre strict.

Ce reportage se rend sur le terrain pour étudier quelques exemples d'utilisation de technologies de surveillance. Nous rions - jaune - en découvrant les préoccupations d'un client de sex shop qui a réglé son achat avec sa carte de crédit. Nous découvrons la banalisation des caméras de surveillance dont le nombre est en forte croissance. L'exemple de l'introduction d'une borne biométrique dans une cantine scolaire de Morges en Suisse laisse songeur: peut-on y déceler les premières manifestations d'une stratégie visant à habituer les citoyens dès l'enfance à la mise en place du monde orwellien qui se profile à l'horizon ? Cet enregistrement prend un sens particulier si on l'associe à d'autres contributions disponibles sur le site (voir les liens ci-dessous

 

« La sécurité est la première des libertés. »

La Bas.org titrait déjà une émission prophétique : Là-bas si j'y suis - Big Brother is watching you

 

Un reportage de Sylvain Savolainen
Une journée ordinaire dans la vie d’un homme ordinaire : un homme qui tapote sur sur son ordinateur, qui retire des sous avec sa carte bancaire, qui prend le métro avec son passe Navigo, et qui ignore, ou presque, qu’il est surveillé...
Nous sommes tous surveillés...
Orwell avait raison : Big Brother is watching you...

Sur la toile :

- Le site du Sous-Réalisme

Programmation musicale :

- Non-Stop : Toujours vivant sous les ponts 
- Alter and Co. : Big Brother is watching you

Les italiens sous surveillance.

 

Selon ARTE , En Italie, Big Brother est arrivé sans crier gare dans les rapports entre salariés et entreprises. Dans la nouvelle législation du travail, le Jobs Act, les entreprises peuvent dorénavant prévoir la surveillance à distance des salariés à travers ordinateurs, téléphones portables, vidéos et autres gadgets électroniques sans que les intéressés et les syndicats aient leur mot à dire. Un signe avant-coureur a été la tentative d'installer une puce dans les chaussures des salariés d'un chantier naval à La Spezia.

 

Derrière les quartiers de Rome en Italie Pour le propriétaire, ancien policier l'installation de gadget n'a plus de secret. : " Cette chaussure se trouve ici a cet instant. Mais si on l'a déplace de quelques centaines de mettre, vous verrez le point rouge qui se déplace lui aussi. Plus que de savoir l'endroit de la personne visée, cela permet a l'entreprise de savoir a tout moment si son salarié se trouve bien a l'intérieur de l'établissement, a son poste de travail et a son bureau. C'est justement se traçage en continu qui a mis en alerte les salariés des chantiers navales de l'Asperge. L'installation d'une puce dans le vêtement des employer est prévu par le nouveau contrat de travail actuellement en négociation.

 

Roberto Vignali, délégué syndicale Fincanteri : " Ils veulent aussi placer se système de GPS dans les chaussures, dans les casques ou quelques part dans les vêtements. Officiellement pour des questions de sécurités. Ils disent que c'est pour savoir a tout moment ou l'on se trouve pour mieux intervenir en cas de dangers. Mais de cette façon, le travailleur est constamment sous surveillance. Il est clair qu'il s'agit là d'une violation de nos droits.

 

La société Fincantieri a préféré ne pas s'exprimé, surtout que la question est en débat au niveau national. Le parlement est en effet entrain d'examiner les décret de mise en œuvre de la nouvelle législation du travail. la surveillance à distance des salariés par leurs entreprise n'est plus un tabou selon les nouveaux textes, toutes les technologies de surveillance peuvent être utilisées sans besoins de test préalable. Sans aller trop loin, c'est la polyvalence même des salariés qui est remise en cause. chacun devra a tout moment justifier de ses mouvements : "Pourquoi il n'était pas à la machine, pourquoi il ne se trouvait pas dans tel atelier. C'est la perception même du monde du travail qui devient pesante. Tu ne peux pas surveiller un travailleur 8 heures par jours pour voir s'il fait son travail ou non. Car si tu le surveille ainsi, c'est parce que tu pense qu'il ne fait pas son devoir"

 

La sécurité en matière de vidéo surveillance risque d'ouvrir la voie a Big Brothers. Avec 1000 gadgets a dispositions comme les micros ou les caméras espions installées dans des appareils d'usages quotidiens. Mais le vrai dangers, vient des ordinateurs avec téléphone portable que l'entreprise met a la disposition des salariés. Rien n'empêche pour des entreprises sans scrupule d'installer des ordinateurs et des téléphones avec des programmes qui permettent la prise de contrôle a distance de l'appareil. Il y a des logiciels qui permettent d'entrée dans Facebook, de vérifier les coups de fil entrant et sortant, les textos grâce aux micros du téléphone, on peut savoir tous ce qui se passe autour on peut aussi entrer dans les contacts, dans la mémoire du Smartphone y compris dans les caméras de l'horloge qui ont filmé a leur insu les journalistes d'ARTE.

 

 

Avec l'essor des nouveaux outils et technologies de contrôle, les affaires de surveillance à outrance des salariés se multiplient. a Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil), organisme chargé de veiller au respect de la vie privée des internautes, révèle que 15% des 5638 plaintes reçues en 2013 ont eu pour cadre le milieu professionnel, soit un total de 845 plaintes, un chiffre en constante hausse. La loi et la Cnil encadrent strictement ce que l'employeur est en droit de faire en matière de vidéosurveillance, de navigation sur Internet et de géo localisation. "Concernant la surveillance des salariés, il y a deux principes à respecter: l'obligation de loyauté (le patron ne peut pas piéger un collaborateur) et de proportionnalité", résume Gwénaëlle Artur, avocate associée du cabinet Staub & Associés.veillance des salariés dans l'entreprise - Droit

·                                 Surveillance des salariés: jusqu'où pouvez-vous aller?

Publié le 01/06/2012 par par Aglaé de Chalus, actualisé par Stéphane Guillard en 2015

Les salariés italiens sous surveillance | ARTE Info

Comment le numérique est en train de révolutionner l'organisation du travail -  Par Pierre zanière  |  01/06/2015,

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu