Avertir le modérateur

04/09/2015

Y a-t-il plus de guerres dans le monde ?

n

 Le soldat est juste de la chair a canon qui répondent a des ordres de sous gradés, mais cela ne les dédouanent pas des actes commis.Le peuple français n est pas plus colonialiste que les autres
Comme tout soldat ils obéissent auxquels ordres ou domperidone ordres comme les soldats allemand obeissaient aux nazi.  Le soldat est juste de la chair a canon qui répondent a des ordres de sous gradés, mais cela ne les dédouanent pas des actes commis.

NE MUSULMANE MISE NUE PAR LE COLONIALISME FRANCAIS

 
 
 

Chaque jour, les médias nous abreuvent d'images qui donnent l'impression que la violence et les conflits dans le monde sont en augmentation. Les apparences sont-elles trompeuses ?

Dessous des cartes - L'état de la guerre (Le : 

Le dessous des cartes - L'ETAT DE LA GUERRE | ARTE

 

Si le nombre de conflit a baissé puis stabilisé, les combats sont devenus plus meutriers, médiatique et destructeurs. Le manque d'interlocuteurs dans ces conflits rends encore plus difficile leurs arrêts. 

 

Il y a eu les images des « assauts » coordonnés de centaines de personnes s’écharpant sur des grillages barbelés dans les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, au Maroc. Puis les décomptes macabres des dizaines, centaines, milliers de personnes mortes noyées dans la mer Méditerranée, les images des survivants hagards après avoir réussi à traverser la Méditerranée sur une embarcation de fortune. En cette rentrée, ils sont toujours plus nombreux à tenter de rejoindre l’Europe, certains fuyant la guerre dans leur pays, d’autres la misère.

 

 

52,9 millions

Cet afflux de migrants et de réfugiés est-il réellement le plus important depuis la seconde guerre mondiale, comme on a pu le lire et l’entendre récemment ? Les données de l’Agence des Nations unies pour les réfugiés (le Haut-Commissariat aux réfugiés ou HCR), qui comptabilise depuis 1951, dans chaque pays du monde, les demandeurs d’asile, ceux ayant obtenu le statut de réfugié, les déplacés intérieurs ou encore les apatrides, permettent de répondre à cette question : oui, c’est vrai. Il n’y a jamais eu, et de très loin, autant de réfugiés dans le monde depuis plus de soixante ans – on inclut ici et par la suite, dans la dénomination de « réfugié », toutes les catégories mentionnées ci-dessus.

 

L’augmentation, progressive, a connu une accélération fulgurante depuis 2005. On comptait cette année-là 19,4 millions de réfugiés dans le monde – sans compter les rapatriés, de retour chez eux après une période d’exil. Début 2015, ils étaient 52,9 millions.

 

Source : HCR

Cette très forte augmentation résulte notamment de la multiplication des conflits

 

 

Et malheureusement cette liste est loin d'être exhaustive

 
 

Syrie, Irak, Libye, Sahel, Ukraine, l’Union européenne est aujourd’hui confrontée à toute une gamme de nouvelles tensions à sa périphérie.
Jean-Christophe Victor tente d’en faire une synthèse, demain dans le DDC, à 19h30 sur Arte ! Retrouvez "L’Europe en danger(s) ?" en replay pendant 7 jours, ainsi que les cartes de l'émission et les conseils de lecture, sur le site du DDC http://ddc.arte.tv/

 

Le Dessous des Cartes L'EUROPE EN DANGER(S ...

 

Malgré tous les dangers, l'immigration maritime ... - YouTube

Le conflit syrien devient de plus en plus compliqué a analyser du faits de la multitude des protagonistes : Le régime syrien, les rebelles, les kurdes et les djihadistes. A cela une coalition hétéroclite s'est formé mener par les Etats Unis, mais avec des intérêts contradictoire. Il va falloir maintenant compter sur une deuxième coalition, indépendante de la première mener par la Russie avec l'Iran et Bachar El Assad ( honnis par la majorité des sunnites). cf Les Etats-Unis « inquiets » d’un éventuel engagement militaire de la Russie en Syrie Vendredi, Vladimir Poutine avait rappelé qu’il était trop tôt pour parler d’un engagement militaire de la Russie en Syrie.

Le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, a appelé son homologue russe, Sergueï Lavrov, pour lui exprimer l’« inquiétude des Etats-Unis » quant à un éventuel engagement militaire de Moscou en Syrie, a indiqué le département d’Etat samedi 5 septembre.

 

« Le secrétaire d’Etat a dit clairement que si de telles informations étaient exactes, ces actions pourraient provoquer une escalade du conflit », a fait valoir la diplomatie américaine en rapportant la conversation téléphonique entre les deux ministres. D’après le département d’Etat, M. Kerry a précisément parlé avec son interlocuteur « d’informations évoquant une montée en puissance militaire russe imminente » en Syrie.

 

Si tel était le cas, cela « pourrait conduire à davantage de pertes de vies innocentes, à une augmentation du flot de réfugiés et à un risque de confrontation avec la coalition contre l’Etat islamique (EI) opérant en Syrie », s’est encore alarmé Washington qui pilote depuis un an des frappes militaires contre le groupe armé djihadiste en Syrie et en Irak.


Moscou, soutien inconditionnel du régime de Damas

 

 Moscou, qui soutient avec force le régime de Damas, prône une coalition élargie comprenant les pays de la région mais aussi l’armée régulière syrienne pour lutter contre le groupe EI

Le président Barack Obama a de son côté reçu vendredi à la Maison Blanche le roi Salmane d’Arabie saoudite et la Syrie a dominé leurs entretiens. Les deux alliés prônent une solution politique dans ce pays en guerre, qui comprenne un départ du président Assad.

 

Vendredi, le président russe, Vladimir Poutine, avait affirmé qu’il était encore trop tôt pour parler d’un engagement militaire de la Russie en Syrie pour combattre l’EI. « Il est prématuré de dire que nous sommes prêts à y aller là, tout de suite », avait déclaré M. Poutine en rappelant toutefois que Moscou vendait depuis longtemps des armes au régime du président syrien Bachar Al-Assad.

 

Lire : Si la Syrie était la France, 32,5 millions de personnes auraient été déplacées par le conflit

 Au Yémen, le conflit s’enlise des deux cotés. COMPTE RENDU - Yémen : représailles émiraties après l’attaque d’une base militaire par les rebelles – Le Monde Les bombardements des positions tenues par les rebelles houthistes ont fait une vingtaine de morts parmi les civils.

 

La coalition arabe commandée par l'Arabie saoudite a intensifié aujourd'hui ses raids contre les rebelles au Yémen, au lendemain de la mort de 60 de ses soldats dans une attaque au missile, ses plus grosses pertes depuis son intervention dans ce pays. 

 

Treize membres des groupes armés qui avaient lancé hier des attaques contre la police auTadjikistan ont été tués aujourd'hui au cours d'une vaste opération policière qui a permis également d'effectuer plusieurs arrestations, a annoncé le ministère de l'Intérieur tadjik. Tadjikistan : 13 morts dans une vaste opération policère - Par Le Figaro.fr avec AFP 

 

Je vois ce dessin avec horreur
Mardi après midi dans l'hémicycle européen un député polonais d'extrême droite a parlé de déchets humains

 
 
La photo de Ricardo Montserrat Galindo.

n

 Cf a lire Seulement un mauvais rêve ? : Migrants : l'Italie renforce le contrôle de sa frontière autrichienne – source le figaro , "Des conflits géopolitiques...

Le dessous des cartes

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu