Avertir le modérateur

05/09/2015

Qui est Jacques Sapir?

 

n

 

no-fn

 

Suite au texte de Yannis Youlountas n texte « Le piège du souverainisme dans la débâcle grecque », voici quelques réponses à diverses questions ou remarques... LE SOUVERAINISME EN SLIP 1 - A quoi reconnaît-on un homme politique souverainiste ? a) Il se prétend le plus souvent « ni droite ni gauche » (comme la moitié des politiciens de droite, ce qui est parfois très drôle, par exemple quand il est démasqué par ses éléments de langage et autres marqueurs politiques). [ 1608 more words. ]
http://blogyy.net/2015/08/14/le-souverainisme-en-slip/

 

 De plus en plus, au Front de gauche, suite aux déconvenues grecques, j’entends une certaine meute de cabris sauter nerveusement en criant haut et fort, même et surtout à qui ne veut pas l’entendre : « il faut sortir de l’Euro, il faut sortir de l’Euro ! »… Comme si le simple fait de changer de monnaie allait améliorer les conditions d’existence du citoyen européen lambda.

 

Comme si le simple fait de changer de monnaie allait améliorer les conditions d’existence du citoyen européen lambda. En faire en tous les cas la condition sine qua non de la délivrance des grecs, comme de tous les autres pays européens de l’étau technocratique des instances libérales européennes m’apparait comme une absurdité. Déjà, sur le sujet, par principe, je suis plus que réservé sur le choc en retour, que les plus démunis risquent de se prendre en pleine face. Mais en plus, sans aucun autre projet économique et social l’accompagnant, voilà qui est insoutenable jusqu’au grotesque. A l’occasion d’un précédent billet, j’avais dit tout le mal que je pensais d’un certain rapprochement politique franchissant les lignes partisanes habituelles qui amenait le  gourou de la sortie de l’euro à se rapprocher de Nicolas Dupont-Aignan, tout comme Chevènement, probablement sur la base de cette hypothèse souverainiste que je combats. Pour moi, ce n’est rien d’autre qu’une régression, personne ne pourra jamais me persuader du contraire. Certains avaient cru bon alors de me rétorquer que je ne savais pas de quoi je parlais, que je confondais tout, que je virais quant à moi à droite, vers le PS, et même que je soutenais la troïka pourquoi pas, allons y gaiement jusqu’au bout de sa connerie. Ce ne serait resté que cela  si le point Godwin n’avait pas encore une fois de plus été franchi allègrement en me renvoyant à Goebels, pas moins que cela. Ils osent tout. C’est bien mal me connaitre, pour m’avoir bien mal lu. Il me semble évident que je ne suis pas franchement du côté du manche de la cognée qui frappe si durement tant de peuples européens. Mais à vouloir noyer son chien et discréditer son adversaire, on utilise les méthodes qu’on prétend dénoncer…

 

 

 
 

 

Clarifications Jean-Marie Harribey critique Sapir comme Lordon Brève 6 septembre 2015 Ornella Guyet Jean-Marie Harribey (Attac, Alternatives...
CONFUSIONNISME.INFO
 

 

Confusionnisme.info a partagé un lien.

 

Sur les nationalistes chauvins l'UPR, DLF, le PRCF, le Parti de la Libération nationale ( M'PEP)
20 novembre 2014, 00:21
Liens en commentaires vers les publications des nationalistes chauvins qui agissent de concert pour diffuser leur propagande et sont des passerelles idéologiques vers l'extrême-droite- Le gourou de l'UPR, c'est Assélineau ( ancien bras droit de Pasqua et de De Villiers). 

- Pour DLF c'est Dupont-Aignan. - Pour le PRCF, c'est Gastaud. - Pour le "Parti de la libération Nationale" ex M'PEP, c'est Nikonoff et Bernier.........Ils se sont associés politiquement pour leur propagande nationaliste et leur propagande de collaboration de classe! ( Cf. leurs sites et les articles ci-
dessous)

 

 

oir la copie d'écran dans l'article !

http://gauchedecombat.net/.../pour-ceux-qui-en-doutaient....

n En attendant, il s’avère indubitablement que mes craintes étaient amplement justifiées :

Capture

n

Commentaire de Yannis :

 

Suite à certaines réactions à mon billet d'hier*, qui considèrent, au contraire, que la petite phrase de Sapir sur le rapprochement avec le FN n'était qu'une "allusion" anodine ou un "post-it" posé au hasard.

L'ÉCHO D'UNE SIRÈNE DANS LE CRÉPUSCULE DE LA RAISON

En réalité, la position de Sapir n'est pas nouvelle. Il ne s'agit pas d'une petite maladresse, au coin d'une chronique ou en marge d'un débat, mais d'un appel du pied récurrent et réfléchi depuis des mois sinon des années. Un appel qui se précise, tout simplement, au fil du temps, et se répète comme l'écho d'une sirène dans le crépuscule de la raison. Un sirène qui incite à céder à la panique en se regroupant n'importe comment, notamment avec nos pires ennemis. Les nombreuses petites phrases de Sapir à ce sujet suffiraient à composer un recueil de poèmes, si l'idée n'était pas, en elle-même, nauséabonde.

Aucun d'entre nous n'a jamais cherché à piéger Sapir. C'est lui qui remet soigneusement son idée fixe et (de moins en moins) discrète sur la table, testant par la même les réactions.

Je ne m'étais jamais exprimé sur ses appels précédents, mais j'ai jugé, cette fois, qu'il était temps de le faire. Quiconque défend aujourd'hui l'indéfendable devrait tout d'abord se pencher sur les liens, parfaitement vérifiables, de Sapir avec l'extrême-droite. Des liens qui se renforcent depuis des années, via des personnalités charnières comme Nigel Farage (adepte du double-discours avec l'UKIP) ou Nicolas Dupont-Aignan (qui avait proposé à Le Pen d'être sa première-ministre en 2012). Ajoutons ses passages sur Radio Courtoisie, à l'invitation de Paul-Marie Couteaux, et dans d'innombrables colloques scabreux et congrès peu reluisants, aux côtés d'autres invités ouvertement d'extrême-droite (Renaud Camus, par exemple, théoricien du "grand remplacement"), sans oublier ses liens étroits avec la garde rapprochée de Poutine, principal soutien financier de l'extrême-droite européenne.

Quand Sapir affirme publiquement que "le FN a changé" et qu'il n'est plus raciste ni xénophobe, il fait exactement la même chose que d'autres passerelles qui siphonnent la gauche radicale depuis des années (même de vieux copains libertaires se sont laissés convaincre et ont changé de trottoir). Par exemple, quand Chouard défend mordicus que "le FN a changé", que "grâce à l'influence de Soral, ce parti est passé à gauche, vraiment à gauche" ou encore qu'il n'est "pas un parti fasciste", cela rappelle évidemment la déclaration de Sapir au Monde : "Vous savez bien que le FN n'est pas un parti fasciste. Laissez tomber les grands mots !"

Les temps sont à la confusion. Sous prétexte de lutter contre un autre ennemi, on nous invite de plus en plus à nous rapprocher de sa caricature. Le FN est la caricature du capitalisme, à la seule différence que les rapports de dominations, encore plus exacerbés et violents, se dérouleraient (peut-être) dans un cadre hexagonal.

Il est urgent de remettre la raison au centre du débat et de refuser de céder à la panique du regroupement avec nos pires ennemis. Il est urgent de reprendre la lutte, une lutte double historiquement, contre la tyrannie capitaliste et son substitut bien connu en temps de crise, toujours le même : le nationalisme. "Les Rois nous saoulaient de fumées". Le capitalisme nous enfume de façon similaire.

Ce n'est pas dans le repli sur soi et sur le passé que nous sortirons du piège, mais dans la résistance universelle contre toutes les tyrannies et dans la création d'alternatives pour un autre futur.

Y.Y.
Photo de Yannis Youlountas.

 

Suite à certaines réactions à mon billet d'hier*, qui considèrent, au contraire, que la petite phrase de Sapir sur le rapprochement avec le FN n'était qu'une "a...

Afficher la suite

n

 
 

Suite aux propos de Sapir et d’autres souverainistes en mal d’alliances qui prônent un rapprochement stratégique avec Le Pen et qui évoquent une dérive récente ...

 http://blogyy.net/2015/08/26/le-vieux-mal-europeen-et-la-...


(capture d'écran : précisons que Sapir est un consultant de longue date de BFM TV et que son propos n'est en rien déformé, mais au contraire mis en forme comme il convient, c'est-à-dire dans le sens de sa vocation, de son utilité)

http://blogyy.net/
http://jeluttedoncjesuis.net/
https://www.facebook.com/pages/Je-lutte-donc-je-suis/1590...

n

 A lire aussi sur le thème

Le grand emballementLe grand basculement...LE SOUVERAINISME EN SLIP 1Deux poids, deux mesuresLes Enragés de l'identitéQui est Clément Cornette?Une conspi d'extrême droite

La Révolution au fémininSoral, enquête sur un facho...

Serge Gainsbourg - Nazi rock - L'indigné Révolté

NON a Pegida en France 

 

les évolutions néfastes de facebook et d'internet en général

 Yannis Youlountas

Saint-denis Comité de Lutte 

10:27 Publié dans racisme | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu