Avertir le modérateur

21/08/2017

" Pénurie? c'est bon signe!"

n

 

a

 

 

Que celui qui n'a pas craint d'avancer une vérité scandaleuse ne craigne pas de la soutenir ; s'il a pu la concevoir, il saura la défendre.
Car toute semence contient le germe de son développement. C'est le fond qui manque le moins ; c'est le travail et la confiance en soi qui manquent le plus.

E.Ccoeurderoy

 
 
Photo de Flores Magon.

Flores Magon a partagé sa photo.

 

Pénurie? c'est bon signe!

 

drapeau français hommage aux victimes,attentats.jpg

 

A lire :

N

Alors qu'une vague de patriotisme et de nationalisme avec un soutien plus q'affichait a des lois d'urgence et un renforcement de la sécurité ( y compris budgétaire, même si cela devait encore accroître le déficit de l'état français qui est déjà mirobolant)  balais la France, comme un effet moutonnier pour savoir qui sera le plus démonstratif dans la défense de la nation et imaginant - a tord ou a raison - que cela les rendra plus respectables - ou peut être les protégera du terrorisme, la France n'en a pas finit avec le terrorisme selon / pour le Coordinateur européen pour la lutte contre le terrorisme, Gilles de Kerchove, l'État islamique risque de vouloir s'en prendre à tous les pays de la coalition.

Djihad, Un Voyage Sans Retour [Doc Choc] - YouTube / 

 

Berurier Noir- Porcherie (Original) : 

 

 Couvre-feu  : Couvre-feu film complet en francais 

 

pour tout les "va-t'en guerre", en djellabas ou en treillis , ou à vestes retournées...
......

si certains ne se doute pas où nous allons , une chanson vaut mieux qu'un long discours

 
 

Comme un être de déjà vu, cf Couvre-feu : Les lois d'urgences - L'indigné RévoltéPour préparer ses attaques, l'État islamique se réfère aux idées de l'auteur de l'«Appel à la résistance islamique mondiale». Il y incite des cellules clandestines indépendantes à agir en Europe pour susciter un climat de guerre civile tandis que les mesures sécuritaires, les discours guerriers et les lois liberticides se répandent.

photo de Les Enragés

 
 
 

 

 

Ainsi je conseil de lire dans le monde : « Le terrorisme favorise un état d’esprit antidémocratique »Michel Rosenfeld, ­professeur de droit à la Cardozo School of Law de New York, est spécialiste de droit constitutionnel comparé et de philosophie du droit.Stéphanie Le Bars

 Une publication

 
 
 
Photo de Pacienca Luna.

pas un jour sans abus..
 

Une perquisition a été menée ce matin dans un squat du Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis), occupé par des personnes soupçonnées de pouvoir "troubler l'ordre public pendant la COP21", la conférence climat de Paris, selon des sources policières.

L'opération, qui a mobilisé une forte présence policière et entraîné le bouclage d'un quartier, a commencé à 08 heures, rue Baudin, dans un quartier calme de cette commune plutôt cossue de banlieue parisienne. .Selon une seconde source policière, il s'agit d'un squat "d'anarchistes", possibles membres d'un groupe de "Black Blocs". Les groupes hostiles aux institutions, issus de la mouvance anarchiste et regroupés sous l'appellation "Black Blocs", se sont fait connaître par des actions violentes lors des manifestations altermondialistes, en France comme à l'étranger. Le terme Black Block est utilisé régulièrement - voir trop souvent par les forces de l'ordres - pour désigner tout contestataires.

Cette opération s'inscrit dans un cadre plus large, se cachant sous de lutte contre le terrorisme : 

 La version policière tranche avec la vision des habitants : Quelques jours avant l’ouverture de la COP21, plusieurs assignations à résidence et perquisitions ont visé des militants proches des milieux zadistes et écologistes, mercredi 25 et jeudi 26 novembre, dans toute la France. Six personnes ont été assignées à Rennes, ainsi qu’un membre de l’équipe juridique de la Coalition Climat21, qui rassemble 130 associations, organisations non-gouvernementale et syndicats. Les policiers ont également tenté de notifier cette mesure à plusieurs personnes à Rouen et à Lyon, notamment. Des perquisitions ont eu lieu à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) et... chez des maraîchers bio de Dordogne. [Mise à jour à 20 heures] Selon l'AFP qui cite le ministère de l'intérieur, 24 militants au total ont été assignés à résidence, dans le but de les empêcher d'aller manifester à Paris lors de la COP21. Selon nos informations, plusieurs membres d'associations écologistes ont également reçu la visite de la police, qui souhaitait s'informer sur leurs activités du week-end...

Les assignations que nous avons pu consulter ont une durée limitée - jusqu’au 12 décembre, le lendemain de la fin de la conférence sur le climat - et visent clairement les éventuels mouvements revendicatifs qui pourraient entourer l’événement, qui débute dimanche 29 novembre.

Les arrêtés sont pris "au regard de la gravité de la menace terroriste sur le territoire national" et "des mesures particulières [qui] s’imposent pour assurer la sécurité de la conférence""Des mots d’ordre ont circulé pour appeler à des actions revendicatives violentes", assurent-ils ensuite, avant d’affirmer "que la forte mobilisation des forces de sécurité pour lutter contre la menace terroriste ne saurait être détournée pour répondre aux risques d’ordre public liés à de telles manifestations revendicatives". La loi du 20 novembre sur l’état d’urgence autorise l’assignation à résidence d’une personne lorsqu’il existe "des raisons sérieuses de penser que son comportement constitue une menace pour la sécurité et l’ordre publics".

Inquiétude depuis des semaines

. Mardi 24, plusieurs intellectuels ont lancé un appel à"braver l’état d’urgence" dans Libération, et l’événement "Marche mondiale pour le climat (appel à la désobéissance)" créé sur Facebook réunissait, vendredi, 4 700 participants.

La méthode utilisée par le gouvernement pour contrôler la mobilisation autour de la COP21 n’est pas sans rappeler l’"interdiction administrative de manifester"l’une des propositions du député (PS, Seine-Saint-Denis) Pascal Popelin, rapporteur de la commission parlementaire créée dans la foulée de la mort d’un manifestant à Sivens (Tarn), le 26 octobre 2014. Le président de la commission, Noël Mamère (Ecologiste, Gironde), s’était désolidarisé des conclusions du rapport.


 Des délégations de 195 pays se retrouvent à Paris pour deux semaines à l'occasion de la COP21, dans le but de finaliser un accord mondial pour lutter contre le réchauffement climatique.
 

 

Les fascistes ont envahi nos rues, les loups pourris bruns ont tterroriséé le centre ville de Pontivy le 14 novembre 2015 avec l'accord de la maire Ripoublicaine Christine Le Strat, beurkJ’aimeCommenter

 sa photo.


 
 
 
Photo de Flores Magon.

n

COMPTE RENDU Tollé contre Donald Trump, qui se rit d’un journaliste handicapé 6 Le journaliste du « New York Times » contredisait le candidat à l’investiture républicaine qui affirmait que des musulmans américains avaient fêté les attentats du 11-Septembre.

 

Etat d’urgence: perquisitions et assignations dans les milieux zadistes et alternatifs
DELINQUANCE.BLOG.LEMONDE.FR

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu