Avertir le modérateur

12/06/2016

Entre supporters

n

 

 

 
 
 

 

Et oui, il faut suspendre le mouvement social pendant l'Euro pour que les supporters de foot puissent s'entre tuer entre eux tranquillement...

 .la publication de Yannis Youlountas.

Photo de Yannis Youlountas.
 ‪#‎UEFA‬ ‪#‎Euro2016‬ ‪#‎Orlando‬
  • Par (Sport24.com)

"Le supporter anglais grièvement blessé samedi après avoir reçu des coups de barre sur la tête est toujours dans un état «critique» mais stable, a déclaré lundi le procureur de la République de Marseille.«Ses agresseurs n'ont pas été identifiés», a ajouté Brice Robin lors d'une conférence de presse. La quasi totalité des 35 blessés recensés lors des violences samedi sur le Vieux-Port de Marseille impliquant des supporters russes, anglais et des Français sont de nationalité anglaise, a-t-il précisé. «Il n'y a pas eu de faille» dans le maintien de l'ordre à Marseille, a également jugé M. Robin. Par ailleurs, 6 britanniques, 1 Autrichien et 3 Français seront jugés lundi pour violences, tandis que Mr Robin a aussi précisé qu'aucun hooligan russe n'avait été interpellé. " Pour ne pas mettre en colère l'ogre russe

 

la publication de Yannis Youlountas.la publication de Romain Jammes

C'est écrit noir sur blanc par le ministère de l'intérieur : le foot pour faire oublier la politique.

Cher Euro 2016 - France, tu trouves normal d'interdire de parler "politique" ou "l'idéologie" (qui sont des fondements de la démocratie) au même titre que tenir des propos racistes ou xénophobes ?

C'est légal ça ?

source : prefecture de police

 
Photo de Yannis Youlountas.
  la vidéo de Les Indignés.les deschiens supporters de foot , C'est tristement d'actualité...Les IndignésAlexandre Lecouillard
la vidéo de Rémy Baff.

Sellon le Nouvels Obs Les incidents se sont poursuivis dans la nuit de samedi à dimanche après le match Angleterre-Russie à Marseille, un Anglais est toujours entre la vie et la mort...

... et pendant que les anglais et les russes saccagent Marseille, les polonais et les irlandais détruisent Nice. Mais tout va bien, pas de musulmans, pas d'Islam, on est entre européens ... au nationalisme exacerbé !!

... qu'en pense la clique du FN...??

 

 Selon le figaro Euro 2016: l'alcool et la bêtise ont transformé le centre de Marseille en champ de bataille

On entend beaucoup de propos sur les fameux "beaufs avinés" depuis hier. La où les postures intellos anti-foot (qu'on retrouve dans nos milieux militants) ont un déficit grave d'analyse, qui rejoint ironiquement les poncifs ridicules des médias, c'est que l'alcool n'est pas la cause principale des affrontements dans et autour des stades. Ces bastons, elles sont le fait de groupes de hooligans bien précis, très largement d'extrême-droite, en particulier pour les pays de l'Est, dont les sociétés sont gangrénées par les fascistes. Par exemple, les sélections Espagnoles, de République d'Irlande ou notre bonne vieille équipe de France ne drainent aucun groupe de hools fachos dans leur sillage (il y en a dans ces pays, mais ils ne suivent que les clubs). Si on ne comprend pas que les violences qu'on voit ne sont pas dues au foot mais a la montée des tensions sociales en Europe, alors on ne comprend rien ...

 
Le Monde Sport ont partagé un lien.

Comment décririez-vous ces hooligans ?

Nous avons affaire à une nouvelle génération de hooligans depuis la fin des années 90, venus des pays de l’Est, Russie et Pologne principalement : ce sont des gens qui font des sports de combat, qui s’entraînent quotidiennement. Ils ne prennent pas de drogue, pas d’alcool, ils ont un mode de vie ascétique pour se dédier à ces affrontements. Ils organisent même des tournois en parallèle dans les bois, sur les parkings, des « fights » organisés à 15 contre 15. L’image du hooligan bedonnant qui buvait plus que de raison est dépassée. C’est aussi un problème géopolitique. Ces supporteurs radicaux ont une certaine liberté en Russie, ils sont parfois manipulés par les services secrets qui les encouragent à mener certaines actions violentes.

ce que le terme extrême droite revêt.........;

«Je ne vois pas ce qu'il y a de mal avec le fait que des supporteurs se battent», a déclaré sur le réseau social Twitter Igor Lebedev, membre du comité exécutif de l'URF qui a pourtant condamné les violences.

«C'est même plutôt le contraire, bravo les gars. Continuez!», a rajouté M. Lebedev, également député à la Douma (chambre basse du Parlement russe) et fils du chef de file du mouvement nationaliste LDPR, Vladimir Jirinovski.

 
n commentaire  de Raoul Nasri a répondu à un commentaire sur ça.

"La vraie question, c'est pourquoi la France n'arrive plus à faire respecter l'ordre sur son territoire", s'interroge Marine Le Pen. Une situation due selon elle à un "laxisme menant à une forme de chaos en toute circonstance". Et pour la présidente du Front national d'ajouter que "quelques racailles se sont mêlées à ces affrontements".
http://www.francetvinfo.fr/…/invite-du-12-13-dimanche-mar...
j'ai bien une idée de qui sont les "racailles"qui se sont mêlés à ces affrontements :

Serge Ayoub a annoncé l'auto-dissolution de son mouvement « Troisième voie » et par conséquence des JNR, en quelque sorte son service d'ordre, afin surtout de prendre les devants d'un décret gouvernemental annoncé après la mort du militant antifasciste Clément Méric. Et de pouvoir certainement aussi anticiper sereinement la suite de son activisme politique. Ceux qui ont la mémoire des tribunes parisiennes et notamment du Kop of Boulogne se souviendront que Batskin, son surnom dans le milieu skinhead, possède une petite histoire avec le football, le PSG en particulier, et le hooliganisme notamment, surestimée certes par les médias (qui l'ont souvent suivi, y compris dans les gradins), mais bien réelle.

Il commence à se tailler une réputation au début des années 80 parmi les bandes parisiennes -lui même traine avec les Evilskins et leur « zyklon army »-, alors que le mouvement bascule clairement vers l'extrême-droite voire le néo-nazisme. Son « groupe de potes » prendra d'ailleurs l'appellation de Klan, se revendiquant ouvertement national-socialiste, et n'hésitant pas à défiler en 1985 derrière une banderole « les amis de Klaus Barbie »


Le Pitbull kop offre de la sorte aux JNR une visibilité spécifique dans la tribune la plus sulfureuse de l'hexagone. La France découvre alors la violence dans le foot et encaisse la montée du FN, de quoi donner de l'écho à l'initiative, car peu soucieux de discrétion, ces hooligans parisiens affichent sans fausse pudeur croix celtique et salut hitlérien. Ce qui n'empêchera nullement la direction du PSG de se rapprocher de Serge Ayoub pour essayer d'acheter la « paix » au Parc, tout comme elle embauchera indirectement peu de temps après, pour assurer la sécurité, un de ses anciens comparses du Klan, Pascal Berger, entre temps passé par les Faisceaux Nationalistes Européens.

 
 
 
 
Photo de Feu de prairie.
 

n

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu