Avertir le modérateur

03/07/2016

kadosh d'Amos Gitai

n

 

 

La folie intégriste au quotidien :

 
 
 
Libération révèle une histoire digne du film de Kadosh d'Amos Gitail . Interdite de voir ses enfants parce qu'elle avait quitté une secte hassidique, Esti Weinstein, avant de mettre fin à ses jours, a écrit un témoignage sur la vie chez les «craignant Dieu».
 
 
 
Chez la plupart des ultraorthodoxes, toute personne devenant laïque est considérée comme morte. Les membres de sa famille coupent leurs liens avec elles.  Elle raconte comment elle a été mariée à 17 ans avec un jeune homme qu’elle n’avait rencontré qu’une fois. Un autre ultraorthodoxe dont le seul souci était qu’elle respecte les «takanot», les «principes» en vigueur chez les hassidim de Gur. Grosso modo, il lui était demandé de se taire, de s’occuper du ménage, et de se transformer en poule pondeuse avec un enfant par an moyenne
 
Dans son manuscrit achevé, elle décrit la rigueur oppressante qui prévaut dans la secte hassidique de Gur à laquelle sa famille appartient.
 
Etrangement, en apprenant sa mort, les membres de la famille Weinstein ont oublié qu’ils avaient rompu avec elle. Ils ont exigé de pouvoir organiser l’enterrement selon les préceptes du judaïsme 

Cela, alors que la principale intéressée voulait des funérailles «différentes». Puisque les premiers ne voulaient pas céder et que la mise en terre devait se dérouler rapidement, les amis laïcs d’Esti Weintein se sont alors mobilisés. Pendant que les plus déterminés faisaient barrage pour empêcher le départ de l’ambulance transportant le corps, sa fille Tami a introduit une requête urgente devant le tribunal des affaires familiales de Tel-Aviv.

Ce n’était pas gagné d’avance mais elle a obtenu gain de cause. Esti Weinstein a donc été mise en terre ce mardi comme elle le souhaitait. En présence de centaines de laïcs venus chanter pour elle mais en l’absence de sa famille et de six de ses enfants. Qui devaient organiser une deuxième cérémonie dans l'intimité tout de suite après

 nla publication de Flores Magon.

Ramadan: quand les mœurs du moyen-age viennent faire chier le monde .
Solidarités avec les athées, agnostiques, non-pratiquants issus ou vivants parmi les musulmans pratiquants, qui à travers le monde doivent faire attention pour ne pas avoir d'ennuis par les tarés et psychotiques religieux.

 Flores Magon via Athées algériens : solidarité avec tout ceux qui se révoltent contre l'autorité et l'oppression religieuse
.......................................................................................................
""""Deux officiers de la police ont opéré, aujourd'hui mardi, une descente dans un café au centre ville d'Akbou, à 70 km au sud de Béjaïa, pour «déloger » des non-jeûneurs attablés à l'intérieur."
religion de paix, d'amour, de respect et de régimes ^^
mieux que le régime dukan le régime du con ...
on ne se laissera pas faire -so- """""
http://www.kabylie-news.com/2015/06/akbou-bejaia-mobilisa...
 
LIBERATION.FR
 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu