Avertir le modérateur

12/07/2016

Contraction

n"

écryptage du projet de loi travail par les avocats du SAF (http://lesaf.org). Aujourd'hui, les attaques contre les chômeurs (art. 52).
 

‪#‎Breakingnews‬
‪#‎compteàrebours‬
‪#‎plusque4ans‬

Kondratieff prévoit l'effondrement du capitalisme pour 2020 ! ...Afficher la suite

 

 

Parfois les économies sont en expansion... ouvertes... et optimistes. Elles cherchent de nouvelles idées, de nouveaux marchés et de nouveaux clients.

A d'autres moments elles sont en contraction, fermées et craintives. Elles érigent des barrières et tentent de se protéger du monde extérieur."

 Merde in France | RISC – Revue Internationale Sur la Crise : La crise. Quelle crise ?

Ce que nous voulons attaquer c'est le discours dominant qui explique que les causes de la crise actuelle sont à chercher dans le mauvais capitalisme financierans ce monde, la vie est conditionnée par le travail. Il faut produire pour produire. Sans fin.

Capital financier et capital productif sont les deux faces de la même monnaie

.présentation du groupe : citoyen actif

La Finance imaginaire - www.la-bas.org - Là-bas si j'y suis " « Européennes : les Grandes (dés)illusions |Page d'accueil | Notre-Dame-des-Landes : 22 février à Nantes »Désindustrialisation, l'ennemi silencieuxLa finance imaginaire

Que reste-t-il du modèle social français après trente ans de néolibéralisme? Cette question oriente le voyage .

 La désindustrialisation est un processus graduelLa perte d'industries clés est graduelle ; la perte de chaînes d'approvisionnement est graduelle ; la perte de fournisseurs et d'ouvriers locaux est graduelle ; la perte de travailleurs qualifiés est graduelle ; le déclin du capital local est graduel ; la perte de la volonté de se bouger et de prendre des risques pour fabriquer des biens réels dans le monde réel est graduelle
 
 Triche industrielle
 

Société par Tristan ThilTriche industrielle - Vidéo Dailymotion : Florange, les lendemains qui déchantentRetour sur nos enquêtes : Florange, Mittal et le gouvernement    Florange, une page s'est tournée :

LPlan pour la Grèce : un gros sparadrap qui ne changera rien | Eco89

Yannis Youlountas a ajouté 14 photos  Au lendemain du triste anniversaire du OXIodieusement trahi, j'ai décidé de ne plus garder parmi mes contacts toutes celles et ceux qui soutiennent encore la politique de collaboration de Tsipras, qui relayent sa propagande et qui dénigrent diversement, ici ou là, mes amis résistants*.
RÉSISTANCE OU COLLABORATION : UN AN APRÈS, IL EST TEMPS DE PRENDRE ACTE (...)
Non, je ne fais pas dans la démagogie ni dans les convenances. Je ferais un très mauvais diplomate. Je dis simplement et franchement les choses quand le cirque n'a que trop duré : halte aux mensonges et à ceux qui les propagent. Non à la collaboration et à ceux qui la soutiennent.

A voir « Grèce, année zéro » - Le Monde , THEMA : Grèce, année zéro | ARTE Info : Grèce, année zéro - l'indigné :  [ [ARTE Documentaire] Grèce, le jour d'après - YouTube

Difficile de défendre encore les choix du parti Sariza. Dans le Monde Les mesures drastiques d'austérité imposées en Grèce pour assainir les finances publiques du pays se sont accompagnées d'une explosion des suicides, des meurtres et d'une détérioration de la santé publique, selon une étude américano-grecque, publiée jeudi 18 avril.
 
Le taux de mortalité résultant de suicides et d'homicides a augmenté de 22,7 % et de 27,6 % respectivement de 2007 à 2009 surtout parmi les hommes, précisent les auteurs de ce rapport publié dans l'American Journal of Public Health, en se basant sur les statistiques du gouvernement. Ils ont aussi constaté un accroissement du nombre de cas de troubles mentaux, d'abus de drogue et même de maladies infectieuses provoquées par le virus du Nile occidental et du sida.

 

Inquiétudes venues de Chine même : la Banque populaire de Chine, la banque centrale chinoise, s'est officiellement inquiétée du niveau des créances douteuses détenues par les banques du pays, laissant même sous-entendre que leur niveau est sous-estimé par les chiffres qu'elles lui fournissent. Ce n'est une surprise pour personne mais le fait que la Banque populaire elle-même le souligne laisse entrevoir l'ampleur des dégâts.

La crise chinoise va être trois à quatre fois plus grave que la crise financière de 2008.
Le secteur qui a provoqué l'effondrement des actions américaines en 2008 va de nouveau provoquer un krach : il s'agit du 
secteur bancaire selon la dépèche

En 2008, les banques américaines avaient prêté de l'argent en se livrant à une expansion massive de prêts immobiliers. Lorsque ces prêts ont commencé à sous-performer car les emprunteurs ne pouvaient pas les rembourser, le crédit hypothécaire s'est retrouvé dans une sacrée panade. On a estimé de façon prudente que les pertes enregistrées par le secteur bancaire au cours de cette crise financière s'étaient élevées à 850 milliards de dollars. Les pertes globales sont évaluées à près de 15 000 milliards de dollars

Eh bien, au cours des prochaines années, le système bancaire chinois pourrait rapidement provoquer des pertes supérieures de 300 à 400% à ce montant

Quelle serait l'incidence de l'effondrement du secteur bancaire et de l'économie chinoise sur les taux de croissance déjà anémiques du reste du monde...?

Un petit graphique et la fin du "miracle chinois"
Je comprendrais que vous rouliez les yeux. Enormément de gens prédisent depuis longtemps l'effondrement de la Chine. Mais regardez ce graphique relatif au système bancaire chinois :

actifs bancaires chinois

n n

nLe graphique représente le nombre de prêts accordés par les banques chinoises. Les emprunteurs utilisent ces prêts pour faire tourner des entreprises ou développer de l'immobilier. Ensuite, le produit de ces activités sert à rembourser les prêts. Mais si les entreprises ou l'immobilier ne leur rapportent pas assez... ils font défaut

"Nous, ouvriers"Créé le mercredi 06 juillet 2016

Or vous voyez que le montant total des prêts a progressé de 675% : de 4 000 milliards de dollars à plus de 31 000 milliards de dollars en 11 ans. Mais devinez quoi ? L'économie chinoise, elle, n'a progressé que de 407% au cours des 11 dernières années : le problème profond de la Chine est là.

Les emprunteurs chinois auraient du mal à rembourser tous ces emprunts, même dans un contexte économique des plus florissants... Alors comment pensez-vous qu'ils puissent honorer leur dette dans un contexte où la croissance économique  ?

C'est "mal barré" : actuellement, 45% de tous les nouveaux prêts chinois ne servent qu'à rembourser les intérêts de prêts impayés 

Des mensonges, de sacrés mensonges, et les statistiques officielles chinoises
Les estimations officielles produites par le gouvernement chinois concernant les prêts non performants (Nonperforming loans/NPL), autrement dit, des créances douteuses, sont de 1,8%. Cela me paraît très faible. Je mets en doute ce chiffre car le gouvernement chinois a clairement intérêt à le brouiller afin qu'il paraisse faible

Pour avoir une idée plus précise des véritables chiffres correspondant aux NPL, il faut observer les prêts impayés depuis plus de 90 jours. Si vous tenez compte de ces chiffres, les NPL bondissent alors à 5%.

Si vous ajoutez une autre couche de prêts non performants, nommés "evergreen" ("perpétuels", littéralement : ce sont des prêts existants que l'on fait "rouler", que l'on prolonge : le chrono redémarre et ce ne sont plus des NPL), alors les NPL bondissent à 8,6%. Si les NPL représentent 8,6%, alors l'équivalent en pertes bancaires chinoises s'élève à 2 970 milliards de dollars. Pour vous donner une idée, c'est un peu plus élevé que le PIB total de la France (en dollars)

pour Le Monde : " C’est donc bien un problème global de télescopage entre cycles économiques et cycles de liquidités, sur des économies fragilisées par le surendettement, qui constitue le principal risque pour les marchés en 2016. Il s’agit de bien davantage que du seul ralentissement chinois

Vous savez, vous, comment cette dette sera remboursée, si l'économie ne produit pas assez de revenus pour en honorer le service ? Moi non plus – elle ne le sera jamais en fait. Désormais, vous le savez ; je le sais ; les responsables chinois le savent aussi. Et bientôt, lorsque tout cela va s'effondrer, tout le monde le saura également.

Cela représente un risque pour l'économie mondiale

Grande Bretagne : Un contrat Ultralibéral  le mardi 03 juin 2014, JEU D'INFLUENCES : les crises  le vendredi 13 juin 2014

Bourse : « La Chine n'est qu'une partie du problème » - Le Monde

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu