Avertir le modérateur

06/09/2016

Trafic d'art

 

 

n

 

 

Dans les pays démocratiques et développés, l'argent est devenu la seule balise. 
n
Trafic d'art - bande-annonce - ARTE - YouTube :
 


Depuis des années, les biens culturels pillés inondent le marché légal en toute impunité. Premières victimes de ce trafic, les Etats exigent la restitution des trésors volés. Pendant des années, ces requêtes ont été ignorées mais, depuis les saccages commis par Daech, en Syrie et en Irak, une véritable prise de conscience s'est opérée. Le trafic d'oeuvres d'art, qui représente le troisième plus gros trafic de la planète, nourrit la violence et la corruption, est instrumentalisé à des fins de légitimation des pouvoirs en place, qu'ils soient politiques ou économiques. Et, en bout de chaîne, le marché privé des antiquités fonctionne en dehors de toute législation internationale, favorisant l'écoulement de biens volés.

Trafic d'art Le grand marchandage _ ARTE Documentaire 2016 



Le trafic d'antiquités, troisième au monde après ceux de la drogue et des armes, pèse jusqu'à 6 milliards d'euros. Galeries et grands musées exposent une multitude d'objets issus de pillages, blanchis et revendus illégalement. «Un circuit en vase clos où tout le monde ferme les yeux, déplore le détective privé Arthur Brand. Les marchands d'art ne veulent rien dire, les collectionneurs ne veulent rien savoir, la police n'a pas le temps. » Mais de plus en plus de pays pillés exigent la restitution d'oeuvres nationales, et les images de la destruction de Palmyre par Daech, soupçonné de financer en partie ses actes terroristes en revendant des objets volés, ont choqué le monde entier. Les prémices d'un sursaut ?
 
Menée auprès d'une multitude d'acteurs, cette enquête dense et minutieuse éclaire le fonctionnement des réseaux du trafic, du pilleur de tombes au collectionneur, et détaille tout ce qui leur permet d'exister : l'échec des conventions de l'Unesco, qui obligent pourtant vendeurs et acheteurs à justifier l'origine des objets ; les déficiences du système de certificats ; le peu d'intérêt des élus et l'absence conséquente de règles communes en Europe.
 
Un tour plutôt exhaustif de la question, bien ficelé et nourri d'exemples concrets, qui met en lumière l'étendue du chemin qui reste à parcourir pour démanteler ce marché aux « proportions industrielles ». — Marie-Hélène Soenen

 
Spécial Investigation - Trafic d'art, le trésor de guerre du ... - YouTube 
 
 
 Mardi 06 20:55 - 22:25
http://icon.telerama.fr/label/television/grand/4.png") 100% 0% no-repeat;" class="tra-4">Trafic d'art
Documentaire
 
Ces fortunes colossales et très visibles, accumulées par des financiers, des industriels ou des hommes politiques, ont redéfini le système de valeurs.

Constatant qu'il était possible de devenir milliardaire non seulement en entreprenant avec audace et compétence, mais aussi par le biais du pouvoir d'État, des réseaux ou de la corruption pure, et qu'une fois acquises, les fortunes, petites ou grandes, lavaient les délits ou les crimes commis pour les obtenir, la classe moyenne et supérieure mondiale a intériorisé un rapport cynique à l'argent, devenu le critère dominant du succès – peu importe le moyen de l'obtenir. Une fois acquis, il blanchit les âmes les plus noires. La seule morale consiste à se remplir les poches.
 
Syrie - Palmyre libérée : une reconquête symbolique et stratégique (Partie 1) #DébatF24
 
Le culte de l'argent a contaminé les politiques. Les dictatures ont ouvert le bal : depuis 1980, s'enrichir rapidement tout en restant à n'importe quel prix au pouvoir est devenu le principal passe-temps des despotes. La religion de l'argent roi rend les dirigeants politiques et les chefs d'entreprise cyniques et égoïstes, et surtout indifférents aux drames sociaux, sanitaires ou économiques que ce culte induit. Les dirigeants d'entreprise se focalisent sur le profit maximum. L'argent étouffe les autres valeurs.
 
Ces dirigeants ne sont pas méchants ou malsains : ils fonctionnent logiquement, dans le système de valeur dominant qui s'impose à eux comme l'air qu'ils respirent
 
Prisonniers de la loi d'airain du profit à court terme, ils commettent des déprédations massives, en toute bonne conscience
 
A la poursuite des pilleurs de temples - bande-annonce ... - YouTube 


En 1972, pendant la guerre civile au Cambodge, une statue représentant un prince et appartenant à un ensemble qui retrace l'épopée du Mahabharata est arrachée au temple millénaire de Koh Ker. 
 
A la poursuite des pilleurs de temples - Documentaire Arte ... - 
 

Le Pillage d'oeuvre d'art finance les mafias, les régimes corrmpus et le terrorisme

L’heure semble donc être à l’action. Selon plusieurs études, l’EI aurait la main sur des actifs dont le montant est estimé à 2 000 milliards de dollars (1 800 milliards d’euros), chiffre qui intègre notamment la valorisation des richesses globales des zones qu’il contrôle, dont les ressources pétrolières et gazières. L’Etat islamique peut également revendiquer des revenus annuels de 2,9 milliards de dollars (2,7 milliards d’euros). A titre de comparaison, le budget des talibans, par exemple, est évalué entre 53 millions et 320 millions de dollars (entre 49,7 et 300,3 millions d’euros), et celui du Hezbollah entre 160 millions et 363 millions de dollars (entre 150,1 et 340,7 millions d’euros).

Trafic infographie VF

Les œuvres d’art

Les amateurs d’objets archéologiques, qui dans le monde entier achètent des pièces pillées en Syrie et en Irak, « participent au financement du groupe Etat islamique et donc du terrorisme », dénonçait vendredi 13 novembre à Paris le directeur général des Antiquités et des musées de Syrie, Maamoun Abdulkarim.

Selon des calculs du Wall Street Journal, la vente d’antiquités et d’œuvres d’art en provenance de ces régions procurerait environ 100 millions de dollars par an à l’EI.

Mardi, le président François Hollande a annoncé des mesures contre le trafic d’œuvres d’art massivement pratiqué par l’EI pour financer ses opérations terroristes.

« En ce moment même, l’organisation terroriste Daech délivre des permis de fouille, prélève des taxes sur les biens qui vont ensuite alimenter le marché noir mondial, transitant par des ports francs qui sont des havres pour le recel et le blanchiment, y compris en Europe. »

Face à ces pratiques, la France va instaurer un « droit d’asile » pour les œuvres d’art menacées provenant en particulier de Syrie et d’Irak. Cette disposition figurera dans la loi « liberté de la création » que la ministre de la culture, Fleur Pellerin, doit faire voter au Parlement.


 

"Le trafic d’art n’est pas nouveau. Il empruntait déjà les mêmes routes il y a 40 ans !" " 

"Au bout de la chaîne, ce sont les acheteurs qui sont les véritables coupables.

Arthur Brand - 11/03/2015

 
 
Spécial Investigation - Trafic d'art, le trésor de guerre du terrorisme


Pilleurs de trésors - Spécial Investigation 

Ils parcourent les cinq continents et sillonnent les mers du monde à la recherche de vestiges archéologiques précieux.

 

Capitalisme : Le triomphe de l'argent roi : citoyen actif

Trafic d'art -Créé le mardi 06 septembre 2016

Esclavage, rançons, pétrole, pillage… Comment l’Etat islamique se finance Le Monde.fr |

Du Moyen-Orient à l'Europe : un vaste trafic d'œuvres d'art | ARTE Info

Spicee - Trafic d'art : le trésor de guerre du terrorisme



n

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu