Avertir le modérateur

21/09/2016

"MORIA" DE LESBOS DÉVORÉ PAR LES FLAMMES

NI IDENTITÉ NATIONALE, NI IDENTITÉ RÉGIONALE, NI IDENTITÉ EUROPÉENNE!

extrait du manifeste des anarchistes mexicains

https://www.facebook.com/notes/flores-magon/extrait-du-pr...

 François Grob

 

C'est énervant, et aussi impressionnant, comment les paroles d'un débile (Sarkozy sur les "gaulois"-lLegorafi.fr/) dominent d'un coup le débat public, dans les médias, réseaux sociaux etc ... Même dans les rangs de la gauche. Je trouve ça regrettable.

Alors que des propos de ce style de pilier de comptoir, ça devrait être tout simplement ignoré.

Rien à y gagner à suivre le rythme frénétique de la société du spectacle et des médias qui passent quotidiennement d'un sujet à l'autre, avec ces trucs de "buzz". Pour politiser, il me parait très important de ne pas suivre ces agendas dictés par les médias et la société de communication, de dépersonnifier les enjeux et rester toujours sur le fond et dans la durée, sans bondir d'un sujet à l'autre sans finalement jamais rien approfondir.

Grèce: 3 conteneurs incendiés par des migrants dans le camp de Moria, sur l'île grecque de Lesbos, selon une source policière.Comme dans les quatre autres camps situés sur des îles grecques en mer Egée, les mouvements de protestations des migrants et réfugiés sont récurrents à Moria où sont entassés plus de 5.000 migrants pour 3500 places. Ils protestent à la fois contre leur rétention et les conditions misérables du camp. Le 19 septembre un incendie provoqué lors des affrontements entre migrants et policiers avait fait d'importants dégâts dans une partie du camp de Moria et des milliers des réfugiés avaient dû le quitter, avant d'y revenir deux jours plus tard.

LIRE AUSSI:

»EN DIRECT - Évacuation de Calais: plusieurs cars de migrants quittent la «jungle»
»Grèce : la population rejette de plus en plus les réfugiés

 

 

  “Exode” : quand les réfugiés filment leur propre enfer
 
 
Produit par la BBC et Canal+, Exode retrace six parcours de réfugiés syriens, irakiens, gambiens ou afghans. Equipés de smartphones, ils ont pu capter au plus près les épreuves endurées. 
Plus de 90 migrants disparus en Méditerranée

 
 

Quelques heures après une manifestation d'extrême-droite :

L'IMMENSE CAMP DE RÉFUGIÉS "MORIA" DE LESBOS DÉVORÉ PAR LES FLAMMES

En réalité, tout a commencé samedi, avec plusieurs affrontements entre fascistes et anarchistes, dont le principal dimanche en début de soirée, place Sappho à Mytilène, en présence de réfugiés et de militaires pour une histoire de drapeau, avec des courses-poursuites qui ont continué tard dans la nuit.

Puis, le lundi matin à 10 heures, devant les bureau d'IKA (la sécurité sociale), l'extrême-droite a rassemblé tous les braves gens ne supportant plus l'afflux de "personnes pas comme nous parce que, vous comprenez, on n'a pas la même religion, on ne mange pas la même chose, on ne parle pas la même langue et puis, surtout, on veut vivre tranquille chez nous."

Parmi les manifestants qui ont déambulé dans la ville, les néo-nazis d'Aube dorée étaient tous là, au cœur du cortège, sans que ça ne gêne personne. Certains ont crié : "Puisque l'Europe veut se charger du problème, qu'elle les prennent tous au lieu de nous les laisser ici !" et surtout : "on n'en peut plus, on n'en peut plus, virez-les, sinon c'est nous qui allons le faire !"

Le nombre exact de réfugiés et de migrants sur l'île (chiffres publiés lundi par le gouvernement) serait de 5650 pour 3500 places, parmi lesquels 153 mineurs isolés. La plupart sont bloqués à Lesbos depuis six mois, l'accord Union Européenne-Turquie étant entré en vigueur le 20 mars. D'où les protestations qui se multiplient de part et d'autres : celles des réfugiés et de ceux qui les soutiennent contre les terribles conditions de vie et l'attente interminable, et celles des nationalistes et fascistes qui se plaignent et, parfois, menacent.

Quelques heures seulement après la manif d'extrême-droite, un gigantesque incendie a éclaté aux abords du camp, sans aucun doute d'origine criminelle. En quelques minutes, avec le vent, le brasier a ravagé les habitations et détruit la plupart des affaires personnelles des réfugiés.

Mais, comme d'habitude, c'est la même rengaine dans les mass-médias, reprenant tous en chœur le refrain désormais célèbre des autorités grecques : "ce sont probablement les réfugiés qui se sont battus entre eux et qui ont eux-mêmes provoqué l'incendie."

Des preuves ? Absolument aucune. Au contraire, la rumeur d'un incendie criminel d'Aube dorée circule avec insistance ce matin à Lesbos, moins d'un mois après l'incendie du Notara 26, le 24 août à Athènes, par un groupe néo-nazi.

Mais c'est tellement plus simple de rejeter toute la responsabilité sur les plus vulnérables.

Yannis Youlountas

Rappel des conditions d'arrivée sur Lesbos de ces réfugiés, dont la plupart fuient la guerre, qu'elle soit militaire ou économique :
https://www.youtube.com/watch?v=P5QortKisHY

Mise à jour à 13h00 : la police vient d'annoncer l'arrestation de 9 migrants suspectés d'avoir allumé l'incendie, pour essayer de contrer la rumeur insistante d'un incendie criminel d'extrême-droite suite à des menaces durant la manifestation le matin même. On attend les preuves. Ajoutons que le gouvernement et l'Union européenne avaient pour projet notoire de bientôt évacuer et détruire ce camp, en envoyant tout le monde en Turquie, malgré le refus des réfugiés et de leurs soutiens. Alors ? Incendie de réfugiés en colère, incendie criminel de l'extrême-droite comme à Athènes récemment ou incendie manipulé par les liens étroits flics-fascistes pour justifier le renvoi des réfugiés ?

L’image contient peut-être : une personne ou plus, nourriture et plein air
 

 

http://www.lesenrages.antifa-net.fr/ni-identite-nationale...

Encore et toujours les frontières tuent… Liberté de circulation et d’installation !“The mother of my child will lose her mind at my grave, It’s my life for their lives, so call it free trade” (( Extrait de la chanson « Without a face », « Sans visage », de...

LAHORDE.SAMIZDAT.NET

 

La rédaction vous conseille :

Réfugiés: des policiers allemands procèdent à des contrôles à la frontière française

 Valls envisage un retour temporaire des contrôles aux frontières

Sources
EXODE Par Enkolo dans Accueil le 2 Octobre 2016
 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu