Avertir le modérateur

05/03/2017

Gasland

 

sriverman, Posté le mercredi 10 juillet 2013 

La destruction de l'environnement est un corollaire du capitalisme depuis son apparition. En effet, proclamer la liberté d'user de ses propriétés sans bornes permet de s'approprier toutes les ressources naturelles et de les exploiter comme bon vous semble. Toutes les règles et coutumes qui existent depuis le début de l'humanité et qui ont pour but de protéger la nature dans le but de préserver l'espèce humaine elle-même disparaissent de ce fait. Voir à ce sujet les travaux de Karl Polyani.

 

Cette cérémonie satirique a pour but d'illustrer et de dénoncer les impacts négatifs de certaines entreprises françaises, en totale contradiction avec le concept de développement durable qu'elles utilisent abondamment.
Nous vous invitons à voter et à choisir vos Pinocchios parmi les entreprises nominées dans trois nouvelles catégories.
Rendez-vous sur : www.prix-pinocchio.org


 
Story of Stuff (2007, OFFICIAL Version)


 

L'Histoire des Choses( a story of stuff :  Texte :Documentaire |L'Histoire des Choses : 

 Deux documentaires programmés sur ARTE, sur le sujet :Prêt a jeté - Obsolescence Programmée et Détruire pour consommer toujours plus (durée de 43 min 39),

Le néolibéralisme doit sa renaissance au cours du dernier quart du 20ème siècle aux crises énergétiques des années 70, causées par les augmentations importantes et inattendues du prix du pétrole, de l'or( ...) , La dépendance chinoise au charbon ! : Batailles pour l'énergie - Le Monde diplomatique : « Prix du pétrole, pénuries électriques, ruée sur les ressources renouvelables, géopolitique des gazoducs ( Pétrole et gaz de schiste,...une guerre pour 2012 : « Un documentaire:Le grand Monopoly du gaz - Le grand Monopoly du gaz (arte) ( durée 15 min), Gaz Land | Facebook


GasLand 2010

L'Usine Nouvelle est revenue sur les différentes techniques proposées. Voici les principales :

- La stimulation au propane pur
Il s'agit de remplacer l'eau et les produits chimiques injectés dans le puits par un mélange de propane et de proppant (sable et céramique), ce qui permet de réduire l'usage en eau de la fracturation hydraulique.

- La fracturation électrique
La fissure de la roche qui permet de libérer le gaz est effectuée par une décharge électrique. Mais comme l'a reconnu Bruno Courme, directeur de la filiale Total Gas Shale Europe, la technique "ne nous semble pas efficiente".

A côté, deux techniques de fracturation ont été abordées, la fracturation par explosion et la fracturation par approche thermique. Ces techniques restent au stade expérimental. D'ailleurs, il n'est pas sûr qu'une technique basée sur "l'explosion" ravisse les mouvements écologiques...

Gasland

Gasland : le scandale de l'eau empoisonnée

Josh Fox a mené une enquête minutieuse sur le scandale de l'eau aux Etats-Unis. Au rang des séquences ahurissantes, celle qui montre un homme ouvrir le robinet de sa cuisine, en approcher une allumette : l'eau s'enflamme ! La faute à une nouvelle technique de forage appliquée dans le secteur du gaz, en pleine révolution depuis les années 2000. Le problème de ce nouveau mode d'extraction est qu'il est extrêmement polluant pour les nappes phréatiques et qu'il contamine les circuits d'eau potable. En France, alors que certaines entreprises se montrent très intéressées par cette nouvelle technique, Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie, a gelé les autorisations en attendant de nouvelles études environnementales.

Résultat de recherche d'images pour "La Chine libère son gaz de schiste,!"

Depuis Mars  2010 le gouvernement français accorde très discrètement des permis exclusifs d'exploration à des compagnies pétrolières sur de vastes parties du territoire, en vue de l'exploitation de gaz de schiste ( dans le sud de la France) ou d'huile de schiste (dans le bassin Parisien ).

Or, ce type d'extraction a un coût environnemental très élevé. Il utilise de grandes quantités d'eau additionnées d'une longue liste de produits agressifs et polluants, de nombreux forages très rapprochés les uns des autres et des norias de camions.

Cette technique est pratiquée depuis une dizaine d'années aux USA dans la plus grande opacité, les compagnies pétrolières ayant obtenu l'exemption de tout contrôle sur leur utilisation des réserves d'eau.

Du poison dans nos robinets

 
L'eau qui coule des robinets français est souvent contaminée, à l'insu des citoyens. Dans le Centre, en Normandie ou en Charente, elle regorge de pesticides ou de nitrates. Les autorités le savent mais délivrent des dérogations permettant de distribuer de l'eau contaminée. En Auvergne, les habitants boivent de l'eau blanchie avec de la poudre d'aluminium, qui peut provoquer la maladie d'Alzheimer. Depuis quelques années, des scientifiques et des citoyens tentent de se faire entendre pour dénoncer ces dangers. Partout en France, l'eau potable charrie des résidus médicamenteux comme des hormones ou des antidépresseurs.

On peut rester quelques semaines sans manger mais seulement quelques jours sans boire. L'eau est vitale, on en boit des litres tous les jours et pourtant, on est loin de savoir réellement ce que l'on boit: aluminium, radioactivité, médicaments, nitrates, pesticides,...Une enquête "Hors série" de France3, "Du poison dans nos robinets ?" nous informe sur ce qui sort de nos robinets.
  
La Vérité sur l'eau du robinet : DANGER et POISONDu poison dans l'eau du robinet part9 ,  Du poison dans l'eau du robinet part10, Du poison dans l'eau du robinet ? [6/6]

Pour les scientifiques, l'imprégnation par les produits chimiques omniprésents, n'est pas étrangère au développement de maladies comme le cancer du sein ou l'obésité. Extrait 1 , extrait de La grande invasion – le film | Stéphane Horel – Journaliste ... ( voir fiche Stéphane Horel - source télérama) . "L LA GRANDE INVASION  : La Grande Invasion | Facebook

Sur l'affiche du film, la brebis a un petit air goguenard. Crânement posé sur ses  (Lire la suite)  TOUS AU LARZAC - Vidéo Dailymotion : : Ce film fut tourné et montré lors des initiatives des paysans du Larzac qui fut exemplaires. Ils donnaient le courage aux citoyens de prendre leurs destins en main. Film documentaire Tous au Larzac Réalisé par Christian Rouaud (2011)

...
Quelle actualité aujourd'hui!

 

 En terme d’agriculture, les meilleures solutions sont souvent les les plus naturelles et les moins couteuses. Celles que ce film présente, mises en œuvre à Cuba, en France et en Angleterre, montrent qu’il est et aisé de réinstaurer un équilibre écologique tout en soutenant les économies locales, en fortifiant les liens de voisinage et en encourageant la libre diffusion des savoirs. Si elles étaient intégrées au plus vite par les communautés au niveau local, ces solutions permettaient d’accroitre la résistance des sociétés à la triple menace de la raréfaction du pétrole, des effets du réchauffement climatique et de la vulnérabilité de notre système économique. 

CULTURES EN TRANSITION (Voices of Transition)
Les voies nouvelles vers la souveraineté alimentaire 
agroforesterie, villes en transition – agroécologie à Cuba

Documentaire, 2011, 65 min., de Nils Aguilar VOST FR ,
avec Rob Hopkins, Claude Bourguignon, …

 

Le pétrole made in America
Les Américains consomment de moins en moins de pétrole arabe. Selon l'Agence internationale de l'énergie, les importations de pétrole devraient tomber à 35% de la consommation globale en 2018, contre 51% aujourd'hui. Sur cette période, le Moyen-Orient et l'Amérique latine réduiront ainsi leurs exportations vers les Etats-Unis de 2,1 millions de baril par jour (Mb/j), alors qu'elles augmenteront de 3 Mb/j vers l'Asie.

Le boom des shale oil pourrait permettre aux Etats-Unis d'augmenter leur production locale. D'ici 2018, Washington produira 12 millions de barils par jour, soit l'équivalent de la capacité actuelle de l'Arabie Saoudite.

 les Etats-Unis font actuellement le choix du gaz naturel.
 

 

 Dans une étude récente de Natixis, Patrick Artus montre que le modèle énergétique de l'économie américaine est basé sur une dépendance de moins en moins forte vis-à-vis du pétrole et repose de plus en plus sur le la production de gaz de schiste. Les conséquences sont importantes : le prix du gaz naturel étant décorrélé du prix du pétrole, les Etats-Unis redeviennent très compétitifs par rapport au Japon et à l'Europe puisque le relatif faible prix du gaz équivaut à une baisse du coût du travail dans l'industrie de 6% et de 12% vis-à-vis de la zone euro.

 

 

Le virage gazier de Barack Obama
Vous vous souvenez de la première élection de Barack Obama en 2008 ? Au-delà du symbole pour les minorités américaines qu'avait représenté son élection, il avait également porté un élan autour d'un nouveau mix énergétique. Elu en pleine tempête financière, il avait porté les énergies renouvelables au pinacle. Elles étaient les nouveau relais de croissance, et la clef pour lutter contre le changement climatique.

Quatre ans après, Barack Obama ne jure que par le gaz de schiste. Lors de sa deuxième élection, le président américain s'était transformé en VRP de ces gaz. Et on comprend les raisons de ce renversement en faveur d'une énergie fossile. Ils espèrent avec Le gaz des schiste la création de "de 400 000 à 650 000 emplois selon les estimations", et le président à parle de 600 000 nouveaux emplois créés d'ici 2020 grâce au gaz de schiste. Les retombées pour propriétaire ( et dans une moindre mesure pour les ménages ) en termes de pouvoir d'achat sont également très importantes.

Le gaz va-t-il entrer en concurrence avec le pétrole ?
Pour l'instant, c'est le charbon qui est laminé par le gaz de schiste. La concurrence faite au charbon est soutenue par l'Etat, puisque l'EPA, l'agence de l'environnement américaine, a imposé des limites d'émissions de CO2 aux centrales thermiques. Les nouvelles centrales au charbon sont fortement pénalisées face aux centrales au gaz.

Toutefois, il n'est pas impossible de voir le gaz concurrencer le pétrole, du moins dans des marchés de niche comme les flottes de véhicules. Si la révolution du pétrole de schiste va augmenter les réserves américaines en pétrole, la baisse des prix de l'essence va être moindre que celle sur le marché du gaz, car le gaz s'échange sur un marché régional. .

Comme l'a expliqué récemment le
Wall Street Journal, la politique énergétique d'Obama pourrait encore évoluer dans les prochains mois. Si la conversion augaz de schiste d'Obama a été "le fruit en partie d'un calcul politique, il est possible de voir le président américain soutenir à nouveau les énergies renouvelables une fois éloignées les prochaines échéances électorales.."

Gasland - l'indigné

 
Gasland francais - Video Dailymotion :

 

GASLAND - Vidéo Dailymotion 

 

Bilan négatif aux États-Unis après quatre ans d'exploration

Bloomberg rapporte en mai 2014 que depuis 2010, la dette des 61 entreprises américaines qu'elle suit a doublé en 4 ans d'exploration, passant à 163,6 milliards de dollars US. Les réserves s'épuisent plus rapidement qu'escompté, obligeant à forer plus profondément, augmentant ainsi les coûts. La filiale HighMount Exploration & Production LLC de Loews Corporation a Loews décide de se recentrer sur la prospection pétrolière et de fermer HighMount, se plaignant de la difficulté à trouver des gisements et de la chute du prix du gaz naturel. 26 de ces 61 compagnies ont mis la clé sous la porte à cause du désintérêt des investisseurs devant les pertes grandissantes et la faible probabilité de récupérer leur investissement

Pour s'adapter à la chute des prix du pétrole à partir du deuxième semestre 2014, les producteurs américains de pétrole et gaz de schiste ont modifié leurs stratégies, privilégiant désormais la réduction des coûts d'extraction plutôt que les délais ; en multipliant les puits sur un même terrain, en utilisant des plates-formes mobiles, en réutilisant le gaz associé au pétrole pour économiser sur les coûts énergétiques, en modifiant les fluides de fracturation pour accélérer les débits, en allongeant les forages horizontaux jusqu'à 5 km au lieu de 3 km auparavant, ou même en utilisant des technologies innovantes (nanotechnologies, sismique 3D, Big data), ils parviendraient à maintenir leurs marges avec un barils à 70 dollars contre 100 dollars un an plus tôt

L'industrie des gaz de schiste aux Etats-Unis connaît actuellement un regain de forme. La cause est simple, les prix remontent. Le prix du million de BTU (british thermal units) est remonté au-dessus des 4 $, . Si ce niveau est largement soutenable pour les industriels qui consomment du gaz, comme les sidérurgistes, les usines chimiques ou les producteurs d'engrais, il l'est surtout davantage pour les producteurs de gaz. Pour preuve, le grand producteur de gaz non-conventionnel Chesapeake Energy est en hausse de 15% sur l'année.

Outre-Atlantique. Avec le retour de la croissance, même faible, et un retour des prix du gaz à des niveaux soutenables, les producteurs de gaz américain connaissent une nouvelle jeunesse.

 

 Résultat de recherche d'images pour "La Chine libère son gaz de schiste,!"

Source Gaz de schiste, externalisez vos investissements !, A lire Gaz de schiste - Wikipédia

Les Etats-Unis, la terre promise des gaz de schiste ?


« Historiquement, les Etats-Unis ont été les premiers à consommer du gaz de manière industrielle. Il était tout naturel qu'ils soient les premiers à découvrir cette nouvelle ressource qu'est le gaz non conventionnel.
 L'histoire commence à être connue. Ce sont les petits producteurs qui ont développé les nouvelles techniques de forage, à base de fracturation et de forages horizontaux
. Puis les mastodontes de l'énergie sont arrivés sur le marché, penauds d'avoir loupé un si beau marché. Après BP et Shell, Exxon Mobile et Total se sont à leur tour positionnés aux Etats-Unis sur ce gaz »

La crise économique forme une bulle sur le marché
« Le problème, c'est que le marché du gaz a sombré dans le sillage de la crise économique de 2008. L'arrivée de cette nouvelle offre de gaz a conduit à la formation d'une bulle gazière de surproduction. Conséquence, les prix se sont effondrésDeux acteurs ont survécu :

  • les petits producteurs, flexibles et disposant de la technologie de fracturation ;
  • les géants de l'énergie, qui ont les reins assez solides pour supporter de produire du gaz vendu à seulement 5 $ le mmbtu.

Si ces géants ne se sont pas désengagés du secteur, c'est que tout le monde arrivait à voir le bout du tunnel. Car comme l'a annoncé l'AIE, l'Agence internationale de l'énergie, l'âge d'or du gaz est devant nous.

Soutenue par les affres du nucléaire et le manque d'efficacité des énergies renouvelables, la consommation de gaz devrait rapidement dégonfler la bulle en absorbant les stocks et le surplus d'offres. C'est pourquoi le secteur commence à attirer de nouveaux acteurs.

 Gaz de schiste: terre promise ou terre due? - Le Huffington Post

Résultat de recherche d'images pour "La Chine libère son gaz de schiste,!"

Côté technologies, il faudra également garder l'oeil ouvert. Les technologies de fracturation et du forage horizontal ne sont utilisées que depuis 10 ans. Il reste une quantité de développement à apporter. Déjà, certains producteurs ont commencé à utiliser du gel de méthane pour améliorer le rendement de leur forage. il n'y a pas que les Américains qui s'intéressent au gaz non conventionnel. Les émergents font une entrée remarquée dans ce secteur. Chine en tête. »

 Aspects macro-économiques - Enjeux géo-stratégiques

Le shale gas, le nouvel eldorado
Le gaz conventionnel a fait une percée en Chine très récemment. Hier encore, le China Daily titrait "la fièvre des shale gas se développe, les compagnies voient une nouvelle ruée vers l'or". L'exploitation n'en est qu'à ses débuts. Le pays comptabilise en tout et pour tout 65 forages... quand les Etats-Unis en sont à 80 000 !

Mais l'importance des gisements devrait très vite faire décoller le secteur. Les réserves chinoises s'établiraient à 25 100 milliards de m3 exploitables, contre 24 400 milliards aux Etats-Unis.

Ainsi le pays espère produire 6,5 milliards de m3 d'ici 2015. Pour ce faire, une première enchère a été faite en juin dernier. Une deuxième devrait avoir lieu cet été. Déjà 17 compagnies ont montré leur intérêt.

 Résultat de recherche d'images pour "La Chine libère son gaz de schiste,!"

La question environnementale devient pressante pour le pouvoir. La dégradation de la qualité de l'air ou de l'eau est de plus en plus associée au népotisme et à la corruption qui se sont développés à mesure que l'économie croissait. Ainsi ce parallèle a tôt fait de monter la population contre ses dirigeants. C'est exactement ce qu'il s'est passé récemment dans la petite ville de Shifang.

La construction d'une usine de raffinage de cuivre a été bloquée par la population.Les habitants se sont opposés à la construction au son du slogan "protégez l'environnement, rendez-nous notre jardin".

L'émergence d'une conscience écologique va servir d'impulsion au développement des énergies renouvelables. L'Agence internationale de l'énergie estime déjà que 40% de la croissance du secteur sera porté par la Chine entre 2011 et 2017. Mais pour l'instant, le développement de nouvelles installations solaires ou éoliennes pour remplacer celles au charbon n'a pas été "accompagné". En effet, une grande partie de ces installations ne sont pas encore reliées au réseau électrique chinois.

L'essor du renouvelable sera ainsi long. Face a l’impact des mobilisation : les groupes de pressions et de lobbying p réfère aujourd'hui miser sur un secteur qui est en plein essor : le gaz naturel.

Les investissements affluent dans le shale gas

Ce marché est particulièrement intéressant car il fait partie des rares secteurs de l'énergie qui ne soient pas contrôlés entièrement par les grandes entreprises d'Etat. Les grands programmes d'importations de gaz naturel, avec le Kazakhstan, le Turkménistan ou encore en Russie se décident au niveau politique, en présence des grandes majors publiques que sont CNPC, CNOOC et Sinopec. La récente percée des shale gas, au contraire, a ouvert la porte aux échelons locaux et aux compagnies chinoises de moindre envergure.Et derrière Shell, ExxonMobil, Chevron, Statoil ou encore Total sont sur les rangs pour exploiter cette ressource. En tout, c'est six milliards de dollars qui devraient être dépensés jusqu'en 2015 pour atteindre le (modeste) objectif d'une production de 6,5 milliards de m3 par an.

A lire La Chine libère son gaz de schiste, profitez-en ! Copyright © Publications Agora
 

 

extrait :

La situation sur les gaz de schiste : . Les principaux pays exploitant ce gaz sont à l'origine d'une révolution énergétique qui est en train de se muer en révolution géopolitique. L'indépendance en gaz à laquelle les Etats-Unis sont promis va réduire leurs importations de gaz des pays du Golfe et d'Afrique.

La France, elle, reste les bras croisés. Ce n'est pas tant son refus d'exploiter ses ressources qui est inquiétant que son refus même de les connaître. Depuis juillet 2011, il est interdit d'utiliser la fracturation hydraulique, seule technique pour l'instant efficace pour évaluer ces ressources. .

L'Etat -- qui sait que si économiquement legaz de schisme est intéressant, il serait désastreux politiquement -- est en train de contourner le problème. C'était tout l'objet de la première audience publique de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) qui s'est tenue le 18 avril dernier.

OPECST cherche technologie désespérément
L'objet de cette réunion était principalement de déterminer quelles sont les alternatives possibles à la fracturation hydraulique

 L'objet de la réunion avait cependant un intérêt, celui de réinstaller le débat. Pris de court par les mouvements des écologistes dans l'information sur ces gaz, le gouvernement a dû imposer en catastrophe un moratoire sur la fracturation hydraulique, avant même qu'un réel débat scientifique ait lieu. L'opinion est alors devenue radicalement opposée aux gaz de schiste. .

Une scène européenne divisée

Les lobbies industriels derrière le gaz de schisme ?


Promised Land 2012 FULL MoVIE

Promised Land ou Terre Promise au Québec, est un drame américain de Gus Van Sant, sorti en 2012.

 Entre les affres du nucléaire et des panneaux photovoltaïques qui peinent encore à éclairer nos frigos, le gaz est appelé à un grand avenir. Ainsi le mouvement de BHP Billiton va probablement lancer une nouvelle série d'investissements dans le secteur. Rappelez-vous que la ruée sur les gaz de schiste ne fait que commencer. Les petites minières dans le viseur : Pour profiter du mouvement, il est encore possible de parier sur une quantité de petits producteurs. Pour progresser, certains devront également s'associer à des partenaires plus importants.

SP Energy ou Rosetta Resources constituent de bonnes opportunités d'investissements. L'avantage de ces deux minières est qu'elles ont toutes les deux un pied sur les deux plus grands champs de gaz de schiste des Etats Unis : Bakken et Eagle Ford.

Pourquoi faire une enquête sur les lobbysmes ( et donc sur le nucléaire (civile et militaire),  les gaz de schismes) et son évolution. Parce qu’il est une part importante de la réussite ou des échecs d’une négociation comme l’indique le monde diplomatique  Archives en Février 2001et l’échec retentissant du sommet sur le climat tenue a La Haye en 2001. pas de contrepoids écologique aux lobbying industrielle ( cf Industriels Contre Verts : La Bataille Du Lobbying ) Pour mieux comprendre cette logique destructrice : Documentaire | L'Histoire des Choses, ( a story of stuff :  Texte) Le lobbying du secteur du nucléaire : une bonne année pour l'industrie nucléaire ( dans le monde) :., Fukushima : dormez brave gens, Tepco veille – Greenpeace - Energie / Climat | le 20 juillet 2011 

Image associée

Info minute | STOP GAZ DE SCHISTE ! (Ni ici Ni

 

Plus besoin de faire le procès sur le gaz de schisme, les preuves ne manque pas (résumé le film Gasland et le film en VO avec sous-titres en français ( cliquez ICI en 3 partie sur Aldeah ) Gaz de Schiste gros dégâts pour la nature et la santé... blogs.mediapart.fr : « En Allemagne, le 4 avril 2011, Gemot Kalkoffen, patron du géant pétrolier Exxon Mobile » ), mais ce qui nous manque, c’est les intérêts qui se cache derrière et le contexte économique qui pousse ces multinationale a aller a l’encontre de l’intérêt général.  .! Différent citations sur les enjeux du gaz de schisme pour les industriels dans des articles de usines nouvelles, Agora vox ou des économistes, afin d’en comprendre tout les rouages..

 

Ainsi dans le communiquer Communiqués « Gaz de Schiste Provence, Gaz de schiste : les industriels ne désarment pas - Energie Usine nouvelle « Alors que le gouvernement affiche sa volonté d’interdire l'exploitation des gaz de schiste, les groupes désireux d’expérimenter cette technologie en France s’indignent. Total, GDF Suez. ou Toréador soulignent la nécessité de s’informer sur le sous-sol de l’Hexagone, et de ne pas tuer dans l’œuf la recherche dans le domaine » et conclue par « Alors qu'un rapport d'étape doit être rendu aujourd'hui 15 avril au gouvernement, Toréador multiplie les rendez-vous d’influence auprès des ministres et des députés. Tout comme l’australien Vermillon, l’américain Schuepbach Energy, ou les Français Total et GDF Suez, rompus au lobby hexagonal. Un calcul pourrait intéresser ses interlocuteurs. En prenant l’hypothèse de 8 milliards de barils extraits des réserves du bassin parisien dans les trente prochaines années, l’Etat français mettrait la main sur 160 milliards d’euros de recettes fiscales. Il souhaiterait s’en priver ? "C’est étonnant ». Dans l’article Agora Vox Nucléaire et gaz de schistes dans un modèle libéral - AgoraVox le ... pose la question « A priori l'exploitation des gaz de schiste nécessite beaucoup moins d'investissements que la filière nucléaire. En revanche l'État français ayant nationalisé le sous sol, il en tirera des revenus colossaux qui le rendent immédiatement suspect pour bien évaluer la dangerosité du procédé. Comment croire l'État qui a accumulé une dette de plus de 2000 milliards d'euros lorsque 400 à 800 milliards de revenus providentiels se profilent à l'horizon »  Le choix entre sécurité et sauvegarde de l’environnement d’un coté et  profit court terme pour état et multinationales ; le choix semble vite être fait.

 


BHP Billiton cherche une assurance dans le gaz


« Cela faisait plusieurs années que BHP Billiton cherchait à se diversifier. Charbon, potasse, rien n'y a fait. En juillet, le géant de Melbourne a finalement décidé de poser 15 milliards de dollars sur la table pour racheter le producteur de gaz Petrohawk Energy. C'est plus de 50% au-dessus du cours de Bourse de Petrohawk !
Cette prime de 50%, pour le moins généreuse, signifie une chose : le gaz a changé de statut »
.

 

BHP Billiton y est arrivé !


« Ça y est, les actionnaires peuvent souffler un peu. BHP s'est diversifié !
Cela faisait plusieurs années que le géant minier australien cherchait à étendre son portefeuille de matière. Après des échecs dans les mines et dans la potasse, le minier a jeté son dévolu sur... le gaz !
Plus précisément, sur du gaz de schiste. Vous savez, ce gaz que le monde s'arrache malgré les dégâts environnementaux infligés. Le mouvement de BHP doit nous éclairer : la course au gaz de schiste ne fait que commencer. Les petits producteurs sont encore légion dans ce secteur. Gare aux OPA !
Nous suivons de près ce secteur. Les récents événements de marché nous ont convaincus de faire un point sur les dernières opportunités à saisi »r
.


Le gaz, c'est tendance ! C'est surtout bankable !
Avec le gaz, BHP Billiton vise deux objectifs :

  • se diversifier dans des domaines moins cycliques que le pétrole et les mines ;
  • profiter du retour de la consommation gazière.

 

 

n

humour 107.jpg

http://www.transitionnetwork.org   EN FRANCE, le mouvement des Villes en Transition est de plus en plus connu – une trentaine de groupes sont en train de se créer actuellement, dont au moins quatre en région IdF  http://www.transitionfrance.fr

Les nouveaux guerriers des champs - ARTE - YouTube

Gaz de schiste chronique agora Obama , Gasland

Emeutes de la Faim: comment nourir la planète?

Pour aller plus loin aujourd'hui : Le bout de la logique

l'ère du pétrole va t'elle s'achever ?

, The End of Suburbia - 52 minute documentary on peak oil ( durée 52 min)

Guerre mondiale, l'Europe s'est transformée en gigantesque champ de bataille diplomatique. Les lobbies industriels derrière le gaz de schisme ? Le risque d’oligopole/ Oligarchies a été dénoncé dans le courrier international ÉCONOMIE • Ces 147 sociétés qui dominent le monde 

Promised Land (film, 2012) — Wikipédia

Sur le même sujet

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu