Avertir le modérateur

04/05/2017

3 e tour social

 

L’image contient peut-être : texte
 
"Je ne crains pas le suffrage universel, les gens voteront comme on leur dira." Alexis de Toqueville 
 
La grande différence avec les romans comme 1984, c'est que le système ne fonctionne plus sur le système de l'interdiction, mais sur le consentement des peuples a leurs dirigeants, chefs... 03/05/2015 Globalia. JC Ruffin
 
La campagne est finie, je peux vous le dire : vous êtes un pays de maboules ! Bilan des derniers mois d'avant l'élection avec Charline.
 
L'équipe : Les étrangers ont beaucoup de mérite de vivre chez vous ... - YouTube
  • Charline Vanhoenacker Chroniqueuse Mots-clés : Humour élections 2017 
  •  
    En faite, il y a une chose qui ressort, c'est que le parti qui est dans l'opposition critique celui au pouvoir. Mais lorsque ce premier arrive au pouvoir, il est très vite confronté aux lobbystes, aux lois de  l'argent et du pouvoir et se contente de suivre le programme précédent. En générale, une loi , monument ou acteressort dans le quiquenat que l'on retient

    Ce sondage ci dessous montre comme cela se produit depuis 2002, un vote de protestation qui va directement au FN au premier tour et aux deuxième, un vote barrage.Legislatives 2017 - Prévisions À partir des reports de voix de 2012, prévision des résultats des legislatives 2017.

    ANTHONYVEYSSIERE.COM
     

 

Ne pas voter Macron c'est un + pour le score Le Pen et les comportements xénophobes.

 
« Après ce que j’ai vu en Espagne j’en suis venu à la conclusion qu’il est vain de vouloir être "antifasciste" tout en essayant de préserver le capitalisme. Le fascisme, après-tout, n’est qu’un développement du capitalisme, et la démocratie la plus libérale – comme on dit – est prête à tourner au fascisme à la première difficulté.
Si quelqu'un entend collaborer avec un gouvernement capitaliste impérialiste dans le cadre d'une lutte "contre le fascisme" (c'est à dire en fait contre un impérialisme rival) il ne ferait que permettre au fascisme de rentrer par la porte de derrière. »

George Orwell, Hommage à la Catalogne.
 
Ce n'est pas l'abstention qui est responsable de la montée des populiste de droite, de la xénophobie et de la bigoterie en Hongrie ou ailleurs mais ceux qui vote pour ces partis. Un fort taux d’abstention ne signifie pas un fort taux de l'extrême droite. Ce qui vote le font beaucoup par protestation et ce sont les partis populistes qui en profitent. S'abstenir dans des temps trouble montre aux contraire un acte réfléchie et construit.
 

« Les dirigeants du FN disent d’ailleurs eux-mêmes que l’abstention est leur principal adversaire » Le vote frontiste se nourrit en premier de la hausse dramatique du chômage 

 
L’abstention ferait le lit du Front national. Cette antienne médiatique et de certains politiciens ne tient pas l’analyse, selon l’auteur de cette tribune. Qui assure que les partis dits « de gouvernement » sont les premiers responsables des « déterminants » du vote frontiste. Non, l’abstention ne favorise pas le Front national REPORTERRE.NET 
 
 
 Joao Dos Santos Silva Avant 1982 le Front National faisait 0,2 % des voix, Pierre Bérégovoy alors secrétaire général de l'Elysée, en 1982 : "On a tout intérêt à pousser le Front National... Plus il sera fort plus on sera imbattable. C'est la chance historique des socialistes". Ces propos sont dans le livre d'un ancien directeur du Nouvel Observatoire (Le Président, par Franz-Olivier Giesbert, 1990). Encore des doutes?
 
A lire Comment Sarkozy a rendu possible la dérive raciste à droite 27 Mars 2010 Par Carine Fouteau (Mediapart) Comment Sarkozy a rendu...
 
 
 Jean Paul Rybak

«Il est une chance que les gens de la nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire, parce que si tel était le cas, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin.» – Henry Ford (1863-1947) Plus globalement notre système
 

"La révolution c'est dans la rue, pas dans les urnes": quelques centaines de lycéens manifestaient aujourd'hui à Paris, affirmant ne pas se sentir représentés par les deux finalistes de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

«Je n'ai pas encore l'âge pour voter mais ce n'est pas pour autant que je dois me taire et accepter cette situation qui me fait vomir»

Léo, lycéen de 15 ans

» Lire aussi - «Ni Le Pen, ni Macron»: lycéens et étudiants parisiens crient leur colère dans la rue

 Emmanuel Macron est reçu par des manifestants syndicalistes, lors de la visite de la Verrerie Ouvrière d’Albi, jeudi 4 mai. Pour le dernier déplacement de sa campagne, l’ancien ministre de l’économie a choisi la ville de Jean Jaurès, figure tutélaire de la gauche et père du socialisme français. Un symbole qui a du mal à passer pour les délégués syndicaux chauffés sous le soleil. -- Photo : Jean-Claude Coutausse (@coutausse) / French-Politics #PourLeMonde -- Lire notre article : http://lemde.fr/2pGTeDj#France #Politique #Albi #Macron #EnMarche! #Presidentielle2017 la publication de Le Monde.
 
 
 
 
https://www.facebook.com/jacques.ricau/posts/101553252175...
Aucun texte alternatif disponible.
Jacques Ricau 
 

Front Social :
Appel à rassemblement
lundi 8 mai à 17h30
à Rouen (place de l’Hôtel de Ville)

Le prochain président de la République prépare déjà sa politique anti-sociale.
Dès le premier jour de la mandature du nouvel occupant de l’Elysée, mobilisons-nous ! Rendez-vous le 8 mai  pour lui dire que nous ne le laisserons pas appliquer sa politique sans réagir :
- qu’elle soit ultra-libérale comme la loi Travail (qui passera par l’autoritarisme d’un gouvernement par ordonnances avant l’été) ;
- qu’elle soit xénophobe, raciste et pleine de haine pour mieux nous soumettre au capital français (en interdisant ce qui nous permet de nous exprimer et de lutter),

Nous devons descendre dans la rue pour ne pas laisser faire ou subir. Le 8 mai, inaugurons la première mobilisation sociale du nouveau quinquennat ! Faisons converger nos luttes et nos aspirations pour nous faire entendre.

Retrouvons-nous nombreux pour un « Front social » dès le premier jour de mandature du nouveau président de la République qui sera élu le 7 mai au soir. D’autres rassemblements et manifestations sont également prévus (notamment au Havre, à Dieppe et à Paris).

Appel lancé par des syndicats de l’Union Syndicale Solidaires : Sud Ptt, Sud Éducation, Sud Santé-Sociaux, Sud Culture, Sud Intérieur, Sud Solidaires Précaires, Sud Rail,…..

 
 
Cortège interpro IDF On énerve très fort le Monde qui va jusqu'à parler de nous dans son édito pour défendre ce pauvre Macron contesté dans la rue dès le lendemain de son élection : "les sans-culottes autoproclamés qui n’ont pas attendu 24 heures pour descendre dans la rue et décréter la« guerre sociale »." Faudrait se calmer, notre mobilisation les inquiète : parfait, c'est fait pour ! #frontsocial Suivez la page du FrontSocial qui a organisé la manif du 8 mai pour connaître les suites du mouvement. @frontsocialuni On lâche rien !
Editorial. Le nouveau président n’a pas encore pris ses fonctions et voilà sa légitimité mise en doute. Si cela reflète l’état de défiance d’une partie des Français à l’égard de leurs gouvernants, il est toutefois nécessaire de…
LEMONDE.FR
 
 
 

Je choisis ma liberté

Revoltée de vous voir voter,
Fatiguée de vous l’expliquer.
Pourquoi je suis pour l’abstention,
Car marre d’être pris pour des cons.

Me parlent pas de mes ancêtres,
Que tu ne connais pas .
Car c’est grace à leur combat,
Et de leur valeurs ,que j’ai pu naitre.

Je leur rends hommage en continuant la rébellion.
En les adulant, vous les remplissaient de pognons.
Je ne voterais pas pour des fachos
Et encore moins pour des escrocs.

Continuer à croire , a leur donner audience....
Les insoumis seront dans la rue avec de l’essence,
Vous les traiterez de casseurs , de voyous,
Car on vous les montreras lançant des cailloux,
En oubliant que c’est grace à ces révoltés,
Que vos droits, dans l’histoire, ont ete gagnés.

Nous ne sommes pas une génération de délinquant.
Nous sommes juste des combattants conscients.
Que la démocratie n’est pas un choix imposé ,
Sur une liste d’élitistes qui vous auront manipulés.
Dimanche, nous jetterons notre droit de voter ,
Pour prendre celui des pavés , à manifester !
Que vous nous entendiez hurler notre rage
Face à leur trucage de suffrage !

Ce n’est pas ceux qui ne votent pas qui doivent se taire,
C’est plutôt ceux qui ne se battent pas et se laisse faire !

 

 
 
ET MAINTENANT CAP VERS LE 8 MAI… PARTICIPEZ À LA PREMIÈRE MANIFESTATION SOCIALE DU QUINQUENNAT

Une manifestation à construire dès maintenant pour monter au prochain Président qu'il devra faire avec la rue.

Invitez, partagez, venez, inscrivez-vous :https://www.facebook.com/events/1707541932879952/
#FrontSocial

NOUS CONTACTER OU REJOINDRE LE #FRONTSOCIAL :
PourUnFrontSocial@gmail.com
Facebook : FrontSocial (https://www.facebook.com/FrontSocialUni/)
Twitter : @FrontSocialUni (https://twitter.com/FrontSocialUni)

a photo de FrontSocial.

  • Voter, c’est abdiquer. Ranimons la démocratie !, par Antoine Peillon, éditions Don Quichotte, 192 p., 15 €.

LIRE AUSSI:

» Dernière journée de campagne officielle : le fil politique de l’entre-deux-tours

» Comparez les programmes d'Emmanuel Macron et Marine Le Pen

» Tous les résultats du premier tour, ville par ville, sur notre carte

Voici un billet rédigé avant le premier tour, que je pense toujours d'actualité Pourquoi je boycotte les élections? Vous avez dit démocratie? « ...Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie BLOGS.MEDIAPART.FR

Voter, c'est abdiquer Par Enkolo dans Accueil le

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu