“Allô Houston, on a eu un problème…” Cette phrase célèbre de l’astronaute Jack Swigert, pour signaler au centre de contrôle de Houston une panne sur la mission Apollo 13, a inspiré plus d’un dessinateur évoquant les inondations destructrices qui ont touché la ville. Ici, le centre spatial et une navette sont représentés comme des symboles d’une Amérique sous l’eau, menacée par des catastrophes naturelles de plus en plus fréquentes auxquelles elle n’est pas parfaitement préparée,causées par un changement climatique que l’actuelle administration refuse d’affronter.

La ville péninsule de l’ouest de l’Inde, constituée originellement d’un archipel de sept îles, abrite plus de 21 millions d’habitants. Avec la montée des eaux, Bombay pourrait perdre 40 % de son territoire d’ici un siècle LEMONDE.FR

 Des États-Unis à l'Inde en passant par l'Afrique, de nombreux pays ont été confrontés, ces derniers mois, à des phénomènes météorologiques puissants. Le Figaro fait le point sur ces catastrophes naturelles de plus en plus intenses. Le monde a les yeux rivés sur le Texas, victime de l'ouragan Harvey. Pourtant, depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, les catastrophes naturelles se multiplient à travers le monde, et leur intensité semble croître au même rythme. En cause, le dérèglement climatique causé par l'activité humaine. S'il est impossible d'imputer un événement météorologique isolé au réchauffement en cours, Harvey, qui a battu des records de pluie, apparaît néanmoins comme une concrétisation de ce risque climatique. «Il y a certains facteurs liés au changement climatique dont nous pouvons dire, avec un haut niveau de certitude, qu'ils aggravent les inondations», a ainsi déclaré le climatologue américain Michael Mann, chercheur à l'université de Pennsylvanie, le 28 août dernier
 
 

: j'ai signé l'arrêté portant reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle paru aujourd'hui au journal officiel.

Cet évènement, pour lequel l'arrêté de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour les deux îles a été publié samedi au Journal officiel, est "l'un des plus importants survenus en France depuis 35 ans", estime encore la caisse. 

 

 Quel est l'impact du changement climatique?

Le changement climatique rend-il les phénomènes comme Harvey plus dévastateurs? On fait le point par ici

 Le 27 août, jour où Harvey s'est abattu sur le Texas, l'organisation créée par l'ancien vice-président Al Gore rappelle que les niveaux des océans augmentent en ce moment plus vite qu'à n'importe quelle période de ces 2 800 dernières années. Et que l'homme y a largement contribué.

"Températures plus chaudes=mers plus chaudes=ouragans plus violents "

 

Climat
 
Mercredi 11 Octobre 2017  16H09
 
Mercredi 11 Octobre 2017  16H09 D'après le programme européen de surveillance de la terre Copernicus,l'année 2017 se situerait pour le moment au 2ème rang des années les plus chaudes depuis le début des observations satellitaires. De nombreux records de chaleur battus en 2017
 

source 2017 : 2ème année la plus chaude à l'échelle mondialeUrgence, cela chauffe !!

Les coûts des dégâts provoqués par la tempête Harvey, qui a frappé le Texas et menace la Louisiane, pourraient compter parmi les cinq plus élevés jamais enregistrés aux Etats-Unis, et atteindre 42 milliards de dollars, selon des modélisations. Lesdétails à lire iciA lire EN DIRECT. Tempête Harvey: Mort d'un policier confirmée... Catastrophe financière en vue...Le changement climatique rend-il les cyclones comme Harvey plus dévastateurs?

Mousson: Bombay paralysée par les inondations En 2005, des inondations à Bombay avaient fait plus de 500 morts, en grande majorité dans les bidonvilles. Les glissements de terrain surviennent régulièrement dans les zones rurales et montagneuses de Chine, en particulier durant les fortes pluies. Les conditions météorologiques extrêmes cet été ont déclenché une série de catastrophes dans la moitié sud du pays, faisant de nombreux morts et déplacés.

En juin et en août, deux énormes éboulements dans la province du Sichuan (sud-ouest),  Quelque 1,6 million d'habitants avaient dû être déplacés dans cette province

 » Lire aussi - Réchauffement climatique: «Une catastrophe globale est garantie pour nos enfants»

En raison de la crise climatique, des guerres sont notamment à prévoir. Certaines ont déjà commencé.  Se séparer des énergies fossiles, qui sont à la base de toute notre énergie, est un saut gigantesque à faire, mais il est indispensable. Si nous ne sautons pas, nous mourrons.

SUR LE LIVE OURAGAN IRMA Irma : la trajectoire de l'ouragan en ce jeudi matin Carte.L'ouragan va frôler Haïti et Cuba avant de toucher la Floride en toute fin de semaine.(Infographie BIG) 

Cyclone ou ouragan ? Vocabulaire. A croire les explications fournies par Météo France, Irma, qui frappe actuellement les Antilles est un ouragan. Et non un cyclone ou un typhon. Quelle différence ? L'endroit du monde où ils se produisent.

 L’environnement, autre victime de l’ouragan Harvey :    d’après le magazine PoliticoL’entreprise a été informée de deux explosions et d’une fumée noire provenant de son usine”, signale le Wall Street Journal et  Un article du site The Verge 

Lire aussi :   Incendies, vagues de chaleur : « Les changements climatiques vont frapper davantage l’Europe du sud » Chaleur record et ouragan Ophelia : quel lien ?

  

» Lire aussi - Saint-Martin et Saint-Barthélemy à nouveau placés en alerte rouge avant l'ouragan Jose

"Ce montant recouvre les dommages aux habitations, aux véhicules et aux entreprises" couverts par le régime d'indemnisation des catastrophes naturelles, a précisé CCR dans un communiqué. Pour pouvoir être indemnisés, les sinistrés doivent adressés leur déclaration en principe dans les dix jours après la parution de l'arrêté.

» Retrouvez les dernières informations sur les ouragans Irma et Jose dans notre direct 

 
Prévision saisonnière
Samedi 09 Septembre 2017  15H36
 
 
 
Après l'ouragan Irma, l'un des plus puissants jamais observé dans l'Atlantique, doit-on s'attendre à une saison cyclonique record pour cette année 2017/2018 ? Voici les prévisions cycloniques de la Chaîne Météo pour l'ensemble des océans.
Atlantique Nord : vers une saison record ?  Autant dire que la moyenne annuelle est déjà atteinte, alors qu’il reste encore deux mois et demi de saison. La raison principale de ce regain d’activité, après plusieurs années relativement calmes, est liée à la fin du phénomène El Nino (lequel inhibe la formation des ouragans sur l’Atlantique) et l'observation d'eaux plus plus chaudes que la normale.
Océan Pacifique : une saison moins dangereuse que les précédentes 
 

 Irma : cyclone tropical le plus long à une telle intensité   «Une telle intensité d'une telle longévité, c'est du jamais vu dans le monde, depuis le début de l'ère satellitaire», il y a une cinquantaine d'années, a précisé à l'AFP Etienne Kapikian, prévisionniste à Météo France

L’enjeu est pourtant de taille, notamment sur le plan économique. Une étude parue en juin dans la revue Science montrait que les régions les plus vulnérables (notamment en Arizona ou au Texas) risquent une perte de 10 à 20 % de leur PIB à l’horizon 2080 si des mesures ne sont pas prises pour limiter les émissions de gaz à effet de serre.

 Documentaire : Le Climat De La TERRE en 2100 - 2017 - YouTube Documentaire 2016 - Climat pour la terre HD - YouTube

LIRE AUSSI :» Ouragans, inondations, sécheresse... Le monde à l'épreuve du réchauffement climatique , 

Selon le climatologue américain Michael Mann, l'augmentation tendancielle des températures de l'atmosphère et de l'océan contribue à accroître la fréquence des cyclones tropicaux de catégories 4 et 5. «Ensuite, l'élévation du niveau de la mer due au changement climatique a été de plus de 15 centimètres au cours des dernières décennies, a-t-il ajouté. Ce qui implique que l'onde de tempête a été plus haute qu'elle ne l'aurait été, d'où plus d'inondations et de destructions».

 

 Ancien établissement public toujours détenu à 100% par l'État français, la CCR propose aux assureurs des couvertures illimitées en matière de catastrophes naturelles mais aussi pour d'autres risques liés à l'intérêt général, comme le risque d'attentats et d'actes de terrorisme.

Vendredi, le patron de la CCR, Bertrand Labilloy, a indiqué que la caisse disposait de "réserves suffisantes pour couvrir ce sinistre quel qu'en soit le coût".

 
 
Après le passage de l'ouragan IRMA qui a dévasté le nord des Antilles, Saint-Martin, Saint-Barthélémy, Porto-Rico, le nord du Cuba et la Floride, l'activité dépressionnaire reste intense sur l'Atlantique, entre le cap Vert et les Antilles avec deux nouvelles ondes tropicales.
 
 
Le typhon TALIM est né le 6 septembre dernier au milieu du Pacifique. Il a atteint le niveau 4/5 (selon l'échelle de Saffir-Simpson). Rétrogradé en tempête tropicale, il balaie le Japon jusqu'à mardi.
 
 
Ophelia : l'Irlande s'apprête à vivre une tempête sans précédent L'Irlande a ordonné la fermeture de toutes les écoles lundi en prévision de l'arrivée de l'ouragan Ophelia, le plus important jamais enregistré aussi loin à l'est dans l'océan Atlantique.  Pour les experts de ces phénomènes météorologiques, Ophelia restera dans les annales comme le plus important ouragan ayant jamais été enregistré aussi à l'est au-dessus de l'océan Atlantique, et le premier depuis 1939 à s'avancer autant vers le nord.
 
Même si la température de l’eau de mer est moins élevée que dans les Caraïbes, l’ouragan Ophelia a bénéficié de conditions propices à sa naissance, avec une température de l’eau anormalement élevée au larges des îles Canaries à 26°C, ce qui est juste suffisant pour se renforcer ensuite.
 
 
Depuis le début de l'année une anomalie chaude concerne le nord-ouest de l'Afrique, les Canaries et le sud-ouest de l'Europe. Les températures sont supérieures de 2°C en moyenne sur cette immense zone. Cette situation a pu contribuer à favoriser la formation de cet ouragan.
 

Depuis deux ans, les températures se situent régulièrement au-dessus des normales à la surface du globe. L'intensité du phénomène El Nino en 2016 a contribué à réchauffer encore davantage les eaux des mers et des océans.

Pour en savoir plus : comment se forme un Medicane ?

Ces eaux chaudes en surface ont libéré d'énormes quantités de vapeur d'eau et d'énergie dans l'atmosphère des régions intertropicales. La conjonction de ces phénomènes peut en partie expliquer la violence des ouragans actuels, à l'image d'Harvey la semaine passée au Texas et en Lousiane et d'Irma sur le nord des Antilles actuellement.

.USA: les ouragans vont compliquer les prévisions économiques L'impact des ouragans qui ont touché le sud des Etats-Unis ces dernières semaines va rendre plus difficile l'établissement de prévisions économiques fiables à court-terme mais ne devrait pas menacer la croissance de l'économie américaine, a estimé un responsable de la banque centrale (Fed) LIRE AUSSI:  »Ouragan Maria : «On arrive aux limites de la prévision»

la publication de Le Monde.Katrina, Irma, Maria : les ouragans frappent plus durement les pauvres, et tendent même à renforcer le pouvoir et la richesse des élites. #abonnés

 
« Irmageddon », a titré Libération. Pourtant, aussi dévastateur soit-il, le cyclone Irma n’est pas la main de la justice divine. « Comme toutes les catastrophes naturelles, il n’a pas affecté pareillement les ­riches et les pauvres. Et il va certainement renforcer le pouvoir et la richesse des élites, qui sauront en profiter », ­assure au Monde John Mutter, professeur en sciences de la Terre et de l’environnement à l’université Columbia (New York), auteur de The Disasters Profiteers. How Natural Disasters Make the Rich ­Richer and the Poor Even Poorer (« Profiteurs du désastre. Comment les catastrophes naturelles enrichissent les riches et appauvrissent encore les pauvres », Palgrave Macmillan, 2015, non traduit). Il n’est pas le seul environnementaliste, chercheur en sciences ­sociales ou journaliste d’investigation à faire ce constat terrible : les catastrophes naturelles aggravent les inégalités.

LEMONDE.FR
 

Vers une fréquence accrue des ouragans dans l'avenir ?

Avec des températures plus élevées que la moyenne, une recrudescence de cyclones, de typhons ou d'ouragans de l'ampleur d'Irma est à craindre. En conséquence, le nombre d’ouragans et de typhons de catégorie 4 ou 5 pourrait significativement augmenter dans les prochaines années. De 80 à 90 phénomènes cyclonique par an, on devrait en atteindre 100 d'ici 10 ans.

 Ouragan Irma : pourquoi une telle violence ? EN DIRECT. Ouragans Irma et Jose: Le centre de Cuba «gravement affecté» par le passage d'Irma

Le niveau de la mer Caspienne a baissé d’1,5 mètres en 20 ans à cause de la hausse des températures - Climat. Voilà une information inquiétante rapportée aujourd'hui par Sciences et vie. Selon une étude internationale, publiée dans la revue Geophysical Research Letters«Trois paramètres seulement contrôlent le niveau de la Caspienne, détaille la chercheuse toulousaine, l'apport des rivières - principalement la Volga-, l'évaporation, et les pluies. Grâce à cette étude, on a enfin des chiffres sur ces trois postes.»Or l'évaporation, avec une hausse d'1°C des températures en 40 ans, est responsable de la moitié de la baisse du niveau de l'eau. De quoi inquiéter les scientifiques «car le réchauffement climatique va aggraver le phénomène, dans cette région qui est à la même latitude que la Méditerranée ; or toute la partie nord de la Caspienne fait moins de 5 mètres de profondeur, et ce sera donc un profond bouleversement.»

 
Les glissements de terrain surviennent régulièrement dans les zones rurales et montagneuses de Chine, en particulier durant les fortes pluies. Les conditions météorologiques extrêmes cet été ont déclenché une série de catastrophes dans la moitié sud du pays, faisant de nombreux morts et déplacés.

En juin et en août, deux énormes éboulements dans la province du Sichuan (sud-ouest), ont fait plus de 30 morts et des dizaines de disparus. En juillet, une soixantaine de personnes sont mortes dans des glissements de terrain et des inondations dans le Hunan (centre). Quelque 1,6 million d'habitants avaient dû être déplacés dans cette province

Mousson: Bombay paralysée par les inondations En 2005, des inondations à Bombay avaient fait plus de 500 morts, en grande majorité dans les bidonvilles. 

Climat.