Avertir le modérateur

13/10/2017

Octobre 61


n

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus


 Dès mon plus jeune âge, la première chose que j'ai perçue autour de moi, c'est la souffrance, non seulement celle de notre famille, mais aussi celle de mes voisins. Par intuition, j'étais déjà un rebelle. Je crois que mon destin s'est décidé alors."
Buenaventura Durruti.

Brigada Flores Magon - Octobre 61
 Triste anniversaire : Plus de 30000 manifestants à Paris contre le couvre-feu imposé à tous les maghrébins, 7000 policiers aux ordres, Papon préfet, 11730 arrestations, un crime d'état et des centaines de victimes : ici on a noyé des Algériens. 17 octobre 1961.
 

 
Le 17 octobre 1961, 300 Algériens étaient massacrés par la police française, des centaines étaient grièvement blessés, 15 000 autres étaient détenus, interrogés et parfois torturés, pendant près d'une semaine dans des stades parisiens. Leur crime :avoir manifesté pour l'indépendance de l'Algérie et le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. A ce jour, la lumière n'a toujours pas été faite sur les acteurs institutionnels de ce crime d'État, de même que sur les complicités actives ou passives de celui-ci. Alors que l'on connait la responsabilité du préfet de police Maurice Papon, les responsables politiques français au plus haut niveau, le 1er ministre Michel Debré et même le président de la République Charles de Gaulle, sont curieusement épargnés jusqu'à ce jour. Mais au-delà des responsables directs, comment expliquer le peu de réaction de la classe politique d'opposition, celle qui aurait dû manifester à grands cris sa réprobation et qui par son silence a couvert ce massacre ? A commencer par la SFIO. 
 
La rafle et le massacre du 17 octobre 1961 à Paris | Archive INA


Le 17 octobre 61 un crime d'Etat par Sortir du Colonialisme
L'émission du vendredi 21 octobre, animée par l'excellente animatrice Gisèle, avait pour sujet le massacre du 17 octobre 1961, à Paris à l'encontre de la communauté algérienne de la région parisienne. Les intervenants retracent les évènements et le contexte historique de cette tragédie. Ils font le bilan sur la mobilisation de ces cinquante dernières années et ses évolutions, et reviennent sur la grande manifestation qui a eu lieu ce dernier 17 octobre et qui a mobilisé plus de 6000 personnes. Ils font la lumière sur les enjeux politiques que cet évènement représente et sur les relents colonialistes qu'ils suggèrent.


Avec Henri Pouillot, du Collectif du 17 octobre 61-17 Octobre 2011, et Méziane Azaïache, directeur du Cabaret Sauvage et directeur artistique de la troupe Barbès Café.


N.P.B: Les Algériens (Noyés.Par.Balles). Les massacres du 17 octobre 1961 à Paris, Il y a

 
 
Ⓐ Documental Buenaventura Durruti CNT AIT FAI Ⓐ

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu