Avertir le modérateur

05/11/2017

Lien entre changement climatique et santé

 Trump’s push for fossil fuels overshadows Bonn climate talks

 
 
 

Les pays les plus puissants du monde doivent se réunir dans la ville Germany de Bonn pour la conférence annuelle sur le climat, qui vise à mettre en œuvre l'accord de Paris sur le climat.

Mais avec le scepticisme du président américain Donald Trump à l'égard du changement climatique et sa pression pour les combustibles fossiles sur l'énergie propre, il y a des préoccupations au sujet des efforts continus pour lutter contre le réchauffement climatique.

Trump a également menacé de retirer les États-Unis de l'accord.

Enquête Nick Clark, d'Al Jazeera,

Pendant l'année en cours, la température moyenne de la planète a gagné 1,1°C par rapport au début de l'ère industrielle.

» 2017, une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées , LIRE AUSSI : » A Myanmar, la montée des eaux engloutit une pagode

 

Des milliers de personnes ont manifesté samedi à Bonn pour réclamer des actions plus fortes contre le réchauffement mondial, à commencer par la fin du charbon, deux jours avant l'ouverture de la conférence climat de l'ONU.

EN IMAGES - COP23 : une manifestation contre le réchauffements » LIRE AUSSI - Réchauffement : un rapport pointe la responsabilité de l'homme

«Oui à la justice climatique, non au charbon !» Les manifestants ont commencé à défiler dans le centre de l'ancienne capitale fédérale allemande, en direction des abords du site où se tiendra la COP23, au bord du Rhin.

«Il faut tirer un trait sur le charbon», énergie fossile la plus nocive de toutes, réclamaient les marcheurs, une foule de tous âges venue à l'appel d'une centaine d'organisations comme Oxfam, le WWF, Greenpeace.

L'accord de Paris contre le réchauffement adopté fin 2015 par la communauté internationale, est «une lueur d'espoir. Mais les gouvernements ne font pas assez pour mettre un terme à la crise climatique», soulignent les organisateurs, quelques jours après la publication d'un rapport alarmant de l'ONU sur ce sujet.

«S'attaquer au changement climatique implique de sortir rapidement des énergies fossiles, notamment du charbon, et un soutien suffisant aux pays pauvres», disent-ils encore.

La manifestation visait aussi la politique énergétique de l'Allemagne, hôte d'une conférence qui, pour la première fois, sera présidée par un petit État insulaire, Fidji, comptant parmi les zones les plus menacées par le réchauffement. Un rassemblement est prévu dimanche devant une mine de lignite proche de Bonn.

Les délégués de quelque 200 pays, dont les États-Unis qui ont annoncé leur retrait, seront réunis jusqu'au 17 novembre.

LIRE AUSSI:

» Une COP23 pour concrétiser l'accord de Paris

 LE SCAN ÉCO - Alors que la COP23 s'ouvre ce lundi à Bonn, un rapport de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) montre que la concentration de dioxyde de carbone dans l'air a atteint un record en 2016. Le Figaro fait le point sur les émissions de CO2 émises par les différents secteurs d'activité, ainsi que sur leur évolution depuis 1990.

» COP23 : quels secteurs émettent le plus de CO2 en France ?

 Le nombre de victimes du terrorisme a baissé de 10% en 2015, révèle une étude de l’Université du Maryland. Pourtant nos gouvernants ne mènent toujours pas de véritable politique écologique mais nous abreuvent de lois antiterroristes au détriment de nos libertés. Ils sont responsables de crime contre notre humanité et de crime contre nos libertés démocratiques.

Le changement climatique a déjà un impact concret sur notre santé

Un rapport estime que les vagues de chaleur ont notamment, chez certains individus, provoqué du stress thermique, et aggravé une insuffisance cardiaque pré-existante. dans le Monde.fr avec AFP |

»Amazonie : recul de 16% de la déforestation

Le gouvernement brésilien a annoncé un recul  de la déforestation en Amazonie : recul de 16% de la déforestation entre juillet 2016 et août 2017, et défendu sa politique environnementale face aux critiques récentes de mouvements écologistes.

". "Nous détruisons la forêt à un rythme plus lent, mais la destruction continue", a déploré Paulo Moutinho, chercheur de cet institut ( l'ONG Ipam (Institut d'Étude environnementale de l'Amazonie) .

D'après l'INPE, 7.893 km2 de forêt avaient été détruits sur un an en août 2016, contre 6.207 pour la même période en 2015. "Il s'agit de chiffres bien supérieurs à l'objectif fixé par le gouvernement en 2009, visant à passer sous les 3.500 km2 en 2020", a critiqué M. Moutinho.

LIRE AUSSI :» Amazonie: le Brésil affirme que la déforestation ralentit» Déforestation : comment l'homme détruit la planète

 
 14% des Portoricains fuiront à cause de Maria

Près d'un demi-million de Portoricains vont quitter leur île caribéenne d'ici 2019, fuyant les ravages de l'ouragan Maria, soit 14% d'une population déjà frappée depuis dix ans par une profonde crise économique, selon des chercheurs.

Des dizaines de milliers d'habitants ont déjà fui vers les Etats-Unis depuis le passage dévastateur de Maria. «La baisse de la population de Porto Rico (...) a de nombreuses répercussions économiques sur l'île», souligne auprès de l'AFP Jorge Duany, anthropologue à l'université international de Floride (FIU).

Spécialiste du sujet, il cite notamment le vieillissement de la population entraîné par cet exode, la fermeture des écoles et la chute du nombre de contribuables pouvant apporter aux finances publiques.

Coups de chaleur, pertes de productivité, expansion des maladies transmises par les moustiques… Le changement climatique a déjà un impact concret sur notre santé, avertit un rapport publié mardi 31 octobre, qui invite à « accélérer la transition vers une société bas carbone ».

Lire aussi :   L’OMS appelle à mettre la santé au centre des politiques climatiques

Les « symptômes » provoqués par l’augmentation des températures moyennes et la multiplication des « événements climatiques extrêmes » sont « clairs depuis quelques années, et les impacts sur la santé sont bien pires qu’on ne le pensait auparavant », souligne le document, publié dans la revue médicale britannique The Lancet.

Par exemple, entre 2000 et 2016, le nombre de personnes affectées par les vagues de chaleur a augmenté d’environ 125 millions, atteignant un record de 175 millions de personnes exposées en 2015, les conséquences pour leur santé allant « du stress thermique ou coup de chaleur à l’aggravation d’une insuffisance cardiaque pré-existante ou à un risque accru d’insuffisance rénale liée à une déshydratation ». Sur la même période, la hausse des températures a par ailleurs réduit de 5,3 % la productivité des travailleurs dans les zones rurales, estime le rapport.

Le réchauffement du climat a par ailleurs élargi le champ d’action du moustique porteur de la dengue, augmentant son aptitude à transmettre la maladie de 9,4 % depuis 1950, tandis que le nombre de personnes infectées était presque multiplié par deux tous les dix ans.

Une multiplication des phénomènes climatiques extrêmes

Baptisé « Compte à rebours sur la santé et le changement climatique », ce rapport entend mesurer tous les ans jusqu’en 2030 les progrès réalisés pour quarante indicateurs clés concernant ces deux sujets. Lancé en 2015, il est élaboré par vingt-quatre organismes de recherche et organisations internationales, dont l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation météorologique mondiale (OMM). Ses auteurs reconnaissent qu’il est difficile de démêler les impacts liés au changement climatique de ceux causés par la démographie, la pauvreté ou encore la pollution.

Lire aussi :   Santé et changement climatique : un appel à l’action immédiate

Entre 2000 et 2016, le nombre de catastrophes climatiques (ouragans, inondations, sécheresses…) a augmenté de 46 %, observent-ils. Si l’on ne peut pas encore attribuer de façon certaine ce phénomène au changement climatique, le lien est « plausible », et il y a peu de doute qu’il y aura, à l’avenir, une hausse de la « fréquence et de la gravité » de ces épisodes, ajoutent-ils.

Après quinze ans d’« inaction relative », les progrès vers une société bas-carbone et pour s’adapter au changement climatique se sont accélérés ces cinq dernières années, notamment à l’occasion de l’accord de Paris sur le climat, reconnaissent-ils.

Lire aussi :   D’ici à 2100, deux Européens sur trois seront affectés par des catastrophes climatiques

Mais au vu de la multiplication prévisible des phénomènes climatiques extrêmes, de nombreuses « barrières technologiques, financières et politiques » restent à franchir, en particulier dans les pays à faible et moyen revenu, pour s’adapter et limiter l’impact sur la santé avertit le rapport.

 
 
Ca chauffe.

Le mot est lâché. L'écart est «catastrophique» entre les promesses nationales de limitation des émissions de gaz à effet de serre et les réductions qu'il faudrait opérer pour maintenir le réchauffement en-dessous de 2°C.

C'est le responsable environnement de l'ONU qui fait cette mise en garde inquiétante, à six jours de la COP23.

«Les engagements actuels des Etats couvrent à peine un tiers des réductions d'émissions nécessaires, creusant un écart dangereux» annonciateur de grands déréglements (canicules, inondations, super-ouragans...), souligne Erik Solheim, directeur du Programme des Nations unies pour l'Environnement (PNUE), qui publie son rapport annuel sur l'action climatique mondiale : «Gouvernements, secteur privé, société civile doivent combler cet écart catastrophique».

 The Devastating Effects of Pollution in China

(Part 1/2)

 (Part 2/2)

nigeria child mortality due to pollution-related illnesses rises

 
 
 

La mortalité infantile au Nigeria due aux maladies liées à la pollution augmente.

Et les opérations pétrolières dans la région du delta du Niger sont mises en cause.

Les chercheurs disent que 16 000 nourrissons sont morts en 2012 - mais ce chiffre continue de croître avec une plus grande contamination de la nourriture, de l'air et de l'eau.

Ahmed Idris d'Al Jazeera rapporte de la région du Delta au Nigeria. AfricaNigeria , Health NEWS /NIGERIA Nigeria child mortality due to pollution-related illnesses rises

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu