WATCH

 Is the Saudi crown prince a reformist or power-hungry? SOURCE: AL JAZEERA NEWS n OPINION/SAUDI ARABIAIs Saudi Arabia bluffing on Iran?by

MORE ON MIDDLE EAST

Tête d'affiche: Les Etats-Unis sont-ils complices des crimes de guerre saoudiens au Yémen?

Cette semaine, la Chambre des représentants des États-Unis a voté 366-30 en faveur d'une résolution non contraignante indiquant que le Congrès n'a pas adopté de loi autorisant l'armée américaine à participer à la guerre au Yémen.

Selon les United Nations, plus de 10 000 personnes ont été tuées depuis le début du conflit en 2015.

Ro Khanna, membre du Congrès américain (parti démocrate), pense que cela mettra la pression sur le gouvernement de l'Arabie saoudite, qui a mené l'offensive et imposé un blocus qui empêche également l'entrée d'une aide si nécessaire dans le pays.

"Cela va faire la différence, cela peut au moins sauver des vies", a déclaré Khanna, qui a coparrainé la résolution. "Aujourd'hui, je crois que nous aidons l'Arabie saoudite à commettre des crimes de guerre en Saudi Arabia."

Dans le Headliner de cette semaine, nous discutons avec Ro Khanna, membre du Congrès américain, de l'implication des Etats-Unis dans la guerre au Yémen, de son opinion sur les actions du prince héritier Mohammed bin Salman et de leur impact régional.

Arena: Arabie Saoudite, Iran, Yémen, Liban - quelle est la prochaine étape?

Il a été appelé Game of Thrones en Arabie Saoudite. Sous la direction du prince héritier Mohammed bin Salman, le Royaume d'Arabie saoudite a arrêté des dizaines de hauts responsables dans ce que le prince héritier appelle une répression de la corruption. Son gouvernement aurait arrêté à la fois le président du Yémen, Abd-Rabbu Mansour Hadi, et le Premier ministre libanais Saad Hariri. Alors, qu'y a-t-il derrière les derniers jeux de pouvoir de Mohammed bin Salman dans la région et le remaniement domestique?

Rami Khouri, chroniqueur politique et auteur, estime que les actions du prince héritier sont dangereuses.

"Le vrai problème en Arabie Saoudite en ce moment que je vois ... c'est que Mohammed bin Salman apporte maintenant la troisième vague de régime autoritaire et autoritaire arabe", dit Khouri, qui est également un chercheur senior à l'Université américaine de Beyrouth."Ce qu'il fait est presque sans précédent, et c'est très dangereux, et c'est, je pense, pour la région, ça va être un problème."

Shireen Hunter, professeur de recherche à l'Université de Georgetown à Washington, DC, dit que l'Arabie Saoudite a été problématique dans la région.

"Les Saoudiens sont le plus grand commanditaire du terrorisme, et ils l'ont été: l'idéologie saoudienne a détruit le monde musulman", dit Hunter, qui est aussi l'auteur de la politique étrangère de l'Iran à l'époque post-soviétique.

Fahad Nazer, consultant auprès de l'ambassade d'Arabie Saoudite à Washington DC, affirme que la stratégie du Royaume a été très cohérente et qu'il blâme l'Iran pour son instabilité dans la région.

"Je pense que [l'Arabie saoudite] a adhéré très étroitement aux lois, aux normes et aux conventions des relations internationales", a déclaré Nazer, qui est également membre international du Conseil national des relations américano-arabes."Je pense que l'Arabie saoudite estime qu'il est plus que temps que la communauté internationale commence à accorder une attention beaucoup plus grande et commence à tenir l'Iran, en particulier, en tant que principal sponsor du terrorisme dans la région et dans le monde."

Dans l'arène de cette semaine, Rami Khouri, Shireen Hunter et Fahad Nazer discutent de la stratégie du prince héritier Mohammed bin Salman, de la guerre par procuration au Lebanon et du rôle de l' Iran dans les dernières crises au Moyen-Orient.

 

The views expressed in this article are the author's own and do not necessarily reflect Al Jazeera's editorial policy.

 

 

Follow UpFront on Twitter @AJUpFront and Facebook.

Source: Al Jazeera

L'EGYPTE 24 NOVEMBRE 2017, Will Lebanon become Saudi's next Yemen?Paradise Papers. - Indigné Révolté , Capitalisme : Le triomphe de l'argent roi - citoyen actif - 20minutes-blogs