Avertir le modérateur

11/12/2016

.geants.du.net.ennemis.d.etat.

 

 

Comment les géants du net veulent libéraliser la société special.investigation."geants.du.net.ennemis.d.etat"  sur Daylimotion et youtube  .Enquête sérieuse, qui montre que les géants du net sont entrain de détrôner les rois de la finance cf post de Nicolas Hernandez

 


 

 revolution. com - No one is innocent : 

 Dans l'émission de spécial investigation, l'émission qui contre enquête notre monde : Aujourd'hui les entreprises comme google, Facebook, tweeter - les entreprises réputées les plus cool de la planète - bureaux sumpa, ambiance créatives, boulots sympa. Le rève avec le soleil de la Californie en prime... Mais aujourd'hui les géants de l'Internet font polémiques jusque dans leurs fief californien de la Silicone Valley. Sur place , nous avons découvert l'envers du miracle économique 2.0 : Destruction d'emplois, expulsion, pauvreté en hausse... Ils nous démontre aussi dans ce très bon reportage l’égoïsme de ces géants du net . A San Francisco, Tweeter ne veut plus payer d’impôt locaux, Facebook a privatiser le commissariat du quartier, quand a Google et Apple , ils utilisent les infrastructure de la ville pour faire circuler leurs buses privés.... La population est furieuse. 

Spécial investigation - Émission du 30 Novembre ... - YouTube
 

>special.investigation.geants.du.net.ennemis.d.etat.do...

 

 A écouter :
Serge Halimi - Le Grand Bond en Arrière [HD]

1444-special.investigation.geants.du.net.ennemis.d.etat ... - Dailymotion

Quand on parle de Facebook et de son entrée en bourse, on pense bien sûr immédiatement à Mark Zuckerberg, dont la success story fait fantasmer tous les jeunes startupers de la planète. Mais quel est son poids réel dans Facebook, et comment sont réparties les parts du capital de la société, ou en tout cas comment l’étaient-elles avant Wall Street ? Qui sont ces actionnaires devenus millionnaires ou milliardaires parce-qu’il ont un jour cru dans le potentiel du réseau social, ou parce-qu’ils ont eu la chance de travailler avec Zuckerberg à ses débuts ?
Voici les 20 premiers actionnaires de Facebook ...

A qui appartient Facebook ?Facebook est en bourse, mais sait-on exactement quels sont ses actionnaires les plus importants?PRESSE-CITRON.NET

 

Les tout puissants de la nouvelle économie veulent aujourd'hui jouer un rôle politique et ils ont un programme : Plus de services publics, plus d'impots, plus de frontières . Une nouvelle révolution qui reformatera le monde pour leurs plus grands bénéfice. 

 

 Alexandre G : « Les dirigeant de ces boîtes sont libertariens. Je sais parfaitement ce dont tu parles. C'est pas la peine de m'en poster une tartine sur le sujet, j'ai écris dessus à de nombreuses reprises. Mais concernant les GAFA, comme on dit (Google, Amazon, Facebook, et Apple), leurs dirigeants sont libertariens. Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon, finance un des plus puissants think tank libertariens US : Reason (http://reason.com/.../06/jeff-bezos-and-the-great-beyondi...). Les dirigeants de Google, de leur côté, voudraient voir l’avènement d'une société transhumaniste et libertarienne. Quant à Steve Jobs, il était aussi libertarien. Leur idéologie est bien pire que le néo-libéralisme ».

 

 

 Ils poursuivent ce que dénonçait déjà Serge Halimi. Entretien avec Serge Halimi, journaliste au mensuel le Monde diplomatique, autour de son livre "Le grand bond en arrière" (Editions Fayard).
Comment est-on passé à un nouveau capitalisme orienté par les seuls verdicts de la finance ?
Emission France Inter "Là-bas si j'y suis" de Daniel Mermet, première diffusion le vendredi 2 juillet 2004.
"Le prix du reniement" , "Flamme bourgeoise, cendre prolétarienne" - Monde 

 

 Ce que l'on appel le néolibéralisme a conquis la planète entière à la façon d'un empire mondiale qui aurait imposé une hégémonie politique, économique et culturelle et médiatique. Les moindre recoins depuis des années. Chaques jours, chaques matins ont nous répètent qu'ils s'agit là de phénomènes naturelles, incontournable et sans alternatives possibles. Tout juste peut on réguler "un petit peu" , humaniser un petit peu , judiciariser un petit peu. 

 

Des contre feu sont allumés, des mouvements se font entendre  pour lutter contre cette révolution ultralibérale ou libertarienne. Ce qui manquait, c'est de comprendre les mécanisme idéologique. Car bien entendu, il n'y a rien de naturelle, là dedans. Tout cela, ce sont des idées - des idées politiques - qu'il y a derrière tout cela. Il y a bien sur une volonté et Serge Halimi 

 

Est ce que l'Etat est susceptible de canaliser la folie du capitalisme?

 

L'Etat a souvent aider le capitaliste a se développer et le protège contre ses politiques autodestructrice ( ex les années 20). Le petit patron n'est pas content, mais il a besoin de l'Etat. A l'époque d'Hayek, l'Etat est assez fort ( ex le plan Marshall). On ne verra plus maintenant des interventions de l'Etat pour protéger le capitaliste. 

 

L'idée d'une utopie libéral " par Serge Halimi... On pense a une utopie sociale, mais pas le cas ici.

 

Nous avons des personnes comme Hayek, Tchatcheur Reagan qui disent que les crises proviennent d'un trop contrôle de l'Etat..... Ils disent donc qu'il faut revenir a un retour au libre échange

A écouter : Serge Halimi - Le Grand Bond en Arrière [HD]

Le droit capitaliste du travail

Les protections accordées aux salariéEs par la réglementation du travail ne doivent pas masquer les contradictions d’un droit tout aussi...

A lire aussi

 Chantal Joubert Agricole, Yannis Youlountas, Jacques Ricau : 

geants.du.net.ennemis.d.etat - L'indigné Révolté

geants.du.net.ennemis.d.etat" - Citizen Khane

 geants.du.net.ennemis.d.etat - Citoyenactif

10/12/2016

Les années Obama

 

Documentaire Obama, l'homme qui voulait changer le monde : 'Obama, l'homme qui voulait changer le monde', demain dans Grand Format à 22 h 00 20 heures : [émission du 5 novembre 2008]

 

Les années Obama ( (1/4) , (2/4, 3/4,  (4/4)) - ARTE

 Dailymotion

 

 

Norma Percy a pourtant toute sa tête. Décrocher une interview de Barack Obama, c'est précisément le genre de prodige que cette productrice-réalisatrice multi-primée est capable de réaliser. Aux côtés de Brian Lapping, légendaire camarade de jeu avec qui elle confectionne des morceaux d'anthologie télévisuelle depuis plus de trente ans, elle a obtenu mille entretiens impossibles : avec Slobo­dan Milosevic (Yougoslavie, suicide d'une nation européenne), Bill Clinton, Tony Blair (Irlande, fin de partie), Yasser Arafat, Ariel Sharon (Israël et les Arabes, une paix insaisissable), Hachemi Rafsandjani, Jimmy Carter (L'Iran et l'Occident),Colin Powell, Dick Cheney (Irak, dans les coulisses d'une guerre)... Et Barack Obama, donc, premier président en exercice bientôt épinglé sur son tableau de chasse.

 

Les années Obama (1/4) - ARTE - YouTube

Les années Obama (2/4) - ARTE
 

 

 


Les années Obama (3/4) - ARTE
 

 

 

 

 
 

3. La guerre à reculons
Acte III : comment, en dépit des espoirs que son discours, au Caire, a soulevés dans le monde arabe, Obama va échouer à sortir les États-Unis du bourbier créé au Moyen-Orient par la guerre de George W. Bush en Irak. .



 Les années Obama (4/4) - ARTE

 

 

 

Barack Obama et ses conseillers relatent au jour le jour les péripéties d'une présidence qui voulait changer l'Amérique. Une immersion documentaire inédite dans la réalité de la Maison-Blanche. Acte III : comment, en dépit des espoirs que son discours, au Caire, a soulevés dans le monde arabe, Obama va échouer à sortir les États-Unis du bourbier créé au Moyen-Orient par la guerre de George W. Bush en Irak et Syrie.Alep, tache indélébile de l'héritage Obama - La politique syrienne du président américain a été faite d'hésitations et d'erreurs de calcul.

Ce sera la tache noire de son bilan de politique étrangère. Un déshonneur qui restera dans l'histoire. Bill Clinton avait quitté la Maison-Blanche courbé par le fardeau que faisait peser sur lui sa décision de ne pas intervenir pour faire cesser le génocide du Rwanda, en 1994. Barack Obama portera sans doute comme une pierre l'agonie d'Alep et la destruction de la Syrie. Un ennieme sommet syrien

Depuis le début de la crise au printemps 2011, la politique syrienne du président américain a été faite d'hésitations et d'erreurs de calcul. Obama a refusé de soutenir franchement la rébellion au début de la guerre, politiquement et militairement, alors même qu'il avait demandé le départ de Bachar el-Assad dès 2012. Il a renoncé au dernier moment à faire respecter sa ...

Au Coeur De La Maison Blanche Barack Obama - l'indigné révolté

L'oeil de Moscou -09/11/2016 Quel président pour l'Amérique ?

08/12/2016

Football Leak

n

 
 

euro 2016 but.jpg

euro 2016,foot,sport,télé,but,humour

Dans les pays démocratiques et développés, l’argent est devenu la seule balise. Après avoir été méprisés ou honnis jusqu’à la fin des années 1970 – une Rolls était alors le sommet de la ringardise –, le « fric » et ses attributs clinquants se sont imposés en force depuis les années 1990. Une caste étroite a vu son patrimoine et ses revenus grimper à des sommets inédits, pendant que se développait simultanément une grande classe pauvre de chômeurs, d’immigrants, d’employés saisonniers ou temporaires.Ces fortunes colossales et très visibles, accumulées par des financiers, des industriels ou des hommes politiques, ont redéfini le système de valeurs.

L’argent est devenu une fin en soi, puisque au-delà de ce qu’il permet d’acquérir, il est la clé du positionnement social. Il n’y a plus de héros. Il y a des riches

Pierre Desproges - A MORT le foot
 
 

 

Capitalisme : Le triomphe de l'argent roi : citoyen actif, mon blog

Le football a bien évolué depuis Socrate. "Sócrates, le footballeur...".... Le football est devenu un bussiness a part entière "  Le" Foot business "avec ses histoire de corruption " L'envers du terrain :Corruption à la FIFA" Dans Thema Sport : le revers de la médaille - Arte :20h50 (91 min) Comment le culte et le marché de la performance sportive condamnent les athlètes de haut niveau à une escalade néfaste, avec des dommages souvent irréversibles pour leur santé. Une enquête exceptionnelle sur une réalité occultée. Sport : le revers de la médaille | ARTE , Fifa en congrès  Après la victoire de la France sur l'Islande en 1/4 de finale de l'Euro, revivez les débats qui ont fait l'après-match sur les plateaux TV dans notre Zap'Euro. les notes des bleus Lire la suite ici

Le foot, reflet de la société est devenu un Jeux de pouvoirs

Le foot avarié

Depuis le 2 décembre dernier et la divulgation des premiers éléments tirés de la fuite de plus de 18 millions de documents confidentiels, Football Leaks apporte chaque jour son lot d'informations.

Cristiano Ronaldo, José Mourinho Football Leaks, l ... - YouTube

Cristiano Ronaldo aurait dissimulé 150 millions d'euros dans des paradis fiscaux

Selon l'enquête Football Leaks, menée par douze médias européens dont Mediapart, Cristiano Ronaldo aurait dissimulé, depuis 2008, 150 millions d'euros dans des paradis fiscaux. Une combine qui aurait permis à la star portugaise de faire l'impasse sur 31 millions d'euros d'impôts. D'autres stars de ballon rond, comme José Mourinho et Falcao, auraient également bénéficié de ce système d'évasion fiscale élaboré par Jorge Mendes, l'agent le plus influent de la planète foot.

Il faudrait qu'un smicard travaille 13.000 ans... 13.000 ans... et qu'on ne me parle de démagogie où l'indécence du système n'a rien à envier à l'indécence des individus...

 
Après la fraude fiscale, les prochaines révélations du Football Leaks

Le scandale révélé par l'enquête baptisée Football Leaks, basée sur la fuite de 18,6 millions de documents, sur le modèle des Panama Papers, et relayé par douze médias européens (l'«European Investigative Collaborations» dite ECI), promet de nouvelles révélations fracassantes. Alors que Cristiano Ronaldo, José Mourinho et leur agent Jorge Mendes sont au cœur d'un scandale de fraude fiscale depuis hier, l'enquête va continuer d'alimenter l'actualité, promettent ses relais. En France, le site Mediapart a levé une partie du voile sur la nature des prochaines informations. Le journaliste Fabrice Arfi explique sur l'antenne de la chaîne d'information I-Télé ce matin : « C'est une industrie de l'évaporation de l'argent du football qui va être révélée. On va parler de corruption, de prostitution, d'esclavagisme moderne et de connections avec les vraies mafias ces prochaines semaines. » L'EIC promet un calendrier de révélations étalés sur les trois prochaines semaines. 

Football Leaks : Mediapart relate les pires coups tordus des agents Par (Sport24.com)

Nouvelle révélation dans le scandale «Football Leaks». Après avoir attiré l'attention sur les joueurs et leur fiscalité, Mediapart et les douze médias européens impliqués dans le collectif Football Leaks publient ce jeudi une liste où figurent le nom de 11 agents, dont Mino Raiola, le conseiller de Paul Pogba ou encore Zlatan Ibrahimovic. L'objectif est simple: démontrer les pratiques douteuses et dresser un tableau très sombre de ces personnages qui occupent désormais une place centrale dans le milieu du football.  

Dans les coulisses des Football Leaks - YouTube

«Football Leaks» : Di Maria et Pastore dans la tourmente

Chose promise, chose due. Les révélations continuent de tomber dans l'enquête baptisée «Football Leaks», menée par le consortium European Investigative Collaborations (EIC) composé d'une douzaine de médias européens. Ce jeudi, Mediapart prétend lever le voile sur «une mafia du foot argentin» et cible notamment deux stars du PSG : Angel Di Maria et Javier Pastore. Le premier nommé toucherait ses droits à l'image via une société basée au Panama, tandis que le second recevrait de l'argent de Nike par «une coquille offshore» en Uruguay. Mais ce n'est pas tout :

«Leurs transferts, comme ceux de nombreux joueurs (Higuain, Falcao, etc.), ont également donné lieu à des commissions occultes via des agents argentins. Matchs achetés ou joueurs sélectionnés dans l'équipe argentine pour faire grimper leur cote font aussi partie des méthodes utilisées», prétendent nos confrères. Ni Angel Di Maria, ni Javier Pastore n'ont répondu aux questions d'EIC. Le PSG, lui, plaide «l'ignorance sur la destination finale des fonds» versés aux agents concernés.   

Les dernières révélations de Mediapart pointent les « coups tordus » des hommes de l'ombre du marché des transferts. Un sens des affaires sans scrupule et la confiance aveugle des stars leur permet d'afficher des revenus indécents.

Aujourd'hui, l'article de Mediapart - relais français de l'European Investigative Collaborations (ECI), qui rassemble une douzaine de medias - revient sur l'obscur milieu des agents de joueurs, avec de nouveaux éléments.

Une galaxie de profils

Depuis 2015 et la règlementation mise en place par la Fifa bafouée au quotidien, le mot «agent» a été officiellement remplacé par le terme «intermédiaire», rappelle Mediapart, en introduction de son article, passant ensuite en revue ceux qui font la pluie et le beau temps du football mondial sur le Mercato Foot. Des noms à la fois reconnus des spécialistes et qui entretiennent leur anonymat à l'égard du grand public, comme si leur reconnaissance se situait ailleurs: Mino Raiola, Constantin Panagopoulos, Volker Struth, Alexandre Pinto Da Costa, David Manasseh, Soren Lerby, Bayram Tutumulu, Pini Zahavi… Derrière cette galaxie de profils internationaux, des histoires de transferts toutes plus rocambolesques les unes que les autres: fausses factures, commissions farfelues, manœuvres fiscales, banquier occulte… La Fifa évalue à 368 millions de dollars les commissions versées par les clubs européens aux intermédiaires en 2016. Et les histoires incongrues s'empilent.

Par exemple, celle du transfert de Gareth Bale au Real Madrid il y a trois ans et demi, en provenance de Tottenham, pour 101 millions, révèle Mediapart. Le montant de la transaction entre les deux clubs était jusqu'à présent resté secret afin de ne pas vexer Cristiano Ronaldo, qui n'avait coûté «que» 94 M€ au club espagnol précedemment. L'agent anglais David Manasseh a encaissé 16,37 M€, comme le précise un document du 2 septembre 2013, «qui ne fait même pas la taille d'un contrat de location de voiture».

28% de commissions

Les plafonds de rémunération sont régulièrement transpercés, affirme Football Leaks. Ainsi, quand le Brésilien Hulk quitte le FC Porto pour le Zenith Saint-Pétersbourg pour 55 M€, l'agent Constantin Panagopoulos perçoit 13 M€ après impots en trois fois, soit 28% de commissions. Si le plafond de rémunération varie selon les pays, il ne doit pas dépasser, en théorie, 3% du revenu brut du joueur sur la durée du contrat…

La situation du Danois Soren Lerby, ex-joueur passé par Monaco à la fin des années 80, est, à ce titre, ubuesque. Reconvertis intermédiaires, Lerby et son épouse ont monté un business qui leur permet, lors d'un même transfert, d'être à la fois représentant du joueur et du club. En conclusion de l'affaire, l'argent termine sur le même compte bancaire, explosant les pourcentages de rémunération.

Que dire des méthodes d'Alexandre Pinto Da Costa, le fils du de Jorge Pinto Da Costa, président du FC Porto. Le transfert de Casemiro, prêté par Porto au Real Madrid pour la saison 2014-2015, est éloquent. 980 000 euros ont été versés par le père à la société de son fils au travers de fausses factures et de contrats antidatés. Le dossier est si sensible que les deux hommes ont trouvé un autre intermédiaire pour cacher le paiement: Nelio Lucas, patron portugais du fond d'investissement Doyen Sports.

Conclusion de Mediapart sur ces «coups tordus» à répétition des hommes de confiance des stars du ballon, la Fifa «ne contrôle rien», elle «laisse faire et la règlementation instaurée en 2015 «officialise sa capitulation» face à ce monde des affaires du foot qui «produit ses propres règles» et agit en totale impunité.

A lire Football Leaks : les commissions faramineuses des agents du foot

En direct de Mediapart»: Football Leaks et l'industrie de la ... - YouTube

 

Football Leaks | Football and TPO whistleblowing

Football Leaks - Ces agents très spécieux - L'Équipe

« Football Leaks » : le fisc espagnol réclame les documents - Le Monde

Football Leaks: Les étranges arrangements des agents

Football Leaks : les commissions faramineuses des agents du foot

Football Leaks - Mirror

Entretien avec Football Leaks, le site qui fait trembler le monde du foot ...

Pierre Desproges - A MORT le foot Créé le samedi 11 juin 2016

A lire aussi 

Capitalisme : Le triomphe de l'argent roi : citoyen actifargent roi : citoyen actif

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu