Avertir le modérateur

09/05/2017

Arctique, la conquête glaciale

n

 
 
n
 
Arctique, la conquête glacial

Le paradoxe de notre époque L'achèvement de la plus haute tour du monde repoussé à 2019, qVoici les 10 plus hauts gratte-ciel qui atteindront leur sommet en 2017 :  Chaleur record dans le monde en 2016

De la servitude moderne

  « Mon optimisme est basé sur la certitude que cette civilisation va s’effondrer.
Mon pessimisme sur tout ce qu’elle fait pour nous entraîner dans sa chute. »

 

 
 
 Plus d'informations: http://www.climate-lab-book.ac.uk/spirals/
 

'Les USA se retirent d' un accord qui ne sert à rien , n' est pas contraignant et ne marchera pas. Quelle infamie quand même m' dame Michut !



(FRANCE 2)

La décision de Donald Trump de retirer les États-Unis de l’accord de Paris est une mauvaise nouvelle pour la lutte contre le réchauffement climatique

Vladimir Poutine a rremis en cause jeudi la responsabilité de l'homme dans le changement climatique, au moment où Donald Trump promet de prendre position "d'ici fin mai" sur l'accord de Paris sur le climat qu'il a vivement critiqué pendant la campagne présidentielle américaine. Fin 2015, le ministère russe de l'Environnement s'est alarmé que la Russie se réchauffe 2,5 fois plus vite que la moyenne mondiale, conduisant à une augmentation des catastrophes naturelles telles que les inondations ou incendies. On comprend vite pourquoi : 

 

La planète Terre a connu des climats plus chauds qu’aujourd’hui ou beaucoup plus froids, des océans à un niveau plus élevé ou considérablement plus faible. Mais c’était bien avant qu’elle abrite 7,3 milliards d’êtres humains. Sans un sursaut pour maîtriser rapidement leurs causes, les dérèglements en cours promettent le chaos.

 aiment Groupe PPE au Parlement européen.Groupe PPE au Parlement européen Sponsorisé ·

  
 
 
Cours camarade le vieux monde est derrière toi !"
(mais il s'accroche comme une sangsue de la famille des vampires.) Cliquez ici  MAN  Animation created in Flash and After Effects looking at mans relationship with the natural world. Music: In the Hall of the Mountain King by Edvard Grieg.https://www.youtube.com/watch?v=7a1y5l4dbz8 Mickey 3D - Respire"Tu vas pas…YOUTUBE.COM The Scarecrow Publication du rapport complet sur la pollution de l'air atmosphérique
 
 

Donald Trump devait  dire si les Etats-Unis sortent ou non de l'accord de Paris à 21 heures, heure française. La réponse est tombé... 

«Les Etats, les villes et les entreprises prendront la relève», a réagi Obama, jugeant que le président Trump «rejette l’avenir».Accord de Paris : Trump joue le bad COP LIBERATION.FR DIRECT. Accord de Paris sur le climat : Trump va trancher, le monde retient son souffle FRANCETVINFO.FR
 

 

Le dessous des cartes - Hommage à Jean Christophe Victor - 7 janvier 2017

 

Climat : Donald Trump engage une contre-révolution énergétique 23

Le président américain a signé mardi un décret remettant en cause l’essentiel de la réglementation mise en place par son prédécesseur pour lutter contre le réchauffement.

Lors d’un bref discours au siège de l’Agence de protection de l’environnement (EPA), M. Trump a rappelé sa volonté de « mettre fin à la guerre contre le charbon ». Donald Trump n’a jamais fait mystère de ses positions climatosceptiques. Il avait annoncé durant sa campagne qu’il reviendrait sur l’accord de Paris sur le climat.

 COMPTE RENDU Trump signe un décret abrogeant des mesures d’Obama sur le climat 18

Au prétexte de relancer l'industrie du charbon, tel que souhaité par le nouveau président américain, le Sénat à majorité républicaine (droite) vient de faire sauter une réglementation qui visait à limiter le versement des déchets des mines de charbon dans les cours d’eau...

En pratique, ceci permettra aux industriels de reprendre la technique du "mountain top removal" consistant à dynamiter le sommet d'un mont charbonneux pour atteindre facilement les couches de charbon. Les débris sont ensuite déversés dans la vallée, conduisant à la contamination des rivières et des ruisseaux par des métaux lourds et toxiques, tels que l’arsenic ou le mercure. Cours d'eau qui finiront leur route dans les océans du monde.

 Projet d'attentat de l'ultra-droite: «Le terrorisme politique d'extrême droite a laissé place à des groupuscules éclatés»

Arctique, la conquête glaciale ARTE - YouTube

Avec une belle unanimité, les observateurs interrogés (géologues, analystes, pêcheurs, politiques) tirent la sonnette d'alarme. Et, in fine, préviennent : les calculs et les projections existants ne permettraient plus d'évaluer correctement les risques futurs, les dangers causés par une surexploitation sans contrôle. Seule certitude ? « On ne sait pas où l'on va. »Arctique, la conquête glacial Créé le mardi 09 mai 2017,  Environnement Arctique, la conquête glaciale

La banquise pourrait avoir totalement fondu d'ici à l'été 2017 !! ... Voire dès l'automne 2016... Pour la première fois depuis 100 000 ans, l'océan Arctique pourrait être libéré de sa glace de mer :la publication de Laurent GuignonLa banquise pourrait avoir totalement fondu d'ici à l'été 2017 LEPOINT.FR|PAR CLARA BRUNEL

 Ce pas français n’est, en fait qu’un petit pas au niveau global… Aujourd’hui, les compagnies pétrolières tentent désespérément de repousser des limites auparavant considérées comme infranchissables, trop risquées ou non rentables. Cette expansion effrénée touche désormais l’Arctique, où la fonte des glaces causée par les changements climatiques ouvre la voie à de vastes régions jusque-là préservées. L’industrie pétrolière mondiale reste avide de nouveaux espaces à explorer et à forer.
Le cas de Shell est ici particulièrement symbolique, puisque le géant mène en ce moment même une quête sur les ressources en Arctique, une zone pourtant fragile, et essentielle à l’équilibre de notre planète.
Greenpeace a déjà alerté l’opinion sur les projets de Shell mais la bataille pour sauver l’Arctique ne fait que commencer !

   Le chef de l’Etat russe minimise le réchauffement climatique et prône une exploitation accrue des territoires du nord. Vladimir Poutine convoite les richesses de l'Arctique Ce territoire, en partie sous juridiction russe, est hautement stratégique pour ses ressources en gaz et en pétrole.Pour Vladimir Poutine, l'Arctique est d'abord une région dotée d'un «potentiel économique colossal». Le président russe a tenté, jeudi, d'imposer cette vision utilitaire du Grand Nord, à l'occasion d'un forum organisé à Arkhangelsk, face à deux voisins, la Finlande et l'Islande, qui, au contraire, ont mis en garde contre les dangers écologiques et sécuritaires liés à une exploitation intensive de la région. «Notre but est de permettre la création d'infrastructures modernes, de mettre en valeur les ressources

En visite à Berlin, le premier ministre chinois affirme que son pays mettra en œuvre « les promesses faites lors de l’accord de Paris » de décembre 2015.

Les déclarations d'attentions de nos chers dirigeants abondent condamnant l'acte de Trump et appelant a soutenir l'accord de Paris. Bon on s'est se que les promesses valent. ... Les cours de la bourses ont par contre salué une décisions très courageuse de Trump. La bourse a augmenter, considérant que cela favorisera les grands groupes américains. Les cours du pétrole, très demandé par les investisseurs augment aussi.

La réserve de Svalbard, en Norvège, censée protéger les semences mondiales de toutes les catastrophes, est elle-même menacée par le réchauffement climatique. la publication de Courrier international

Courrier international ont partagé un lien.Changement climatique. Le permafrost entourant la banque mondiale de graines a fondu Partager COURRIERINTERNATIONAL.COM

n En réalité une foule d’indices convergents suggèrent que ce dépassement est déjà amorcé et que les chances d’une sortie civilisée du capitalisme dépendent avant tout de notre capacité à distinguer les tendances et les pratiques qui en annoncent la possibilité. 2016, nouvelle année noire pour le climat,  Urgence, cela chauffe !!

Portfolio En Alaska, les images d’un village submergé par les eaux - M le magazine du Monde |

Le photographe Vlad Sokhin poursuit depuis 2013 un travail documentaire consacré à l’impact du réchauffement climatique sur les populations. En juillet 2016, il s’est rendu à Newtok, un village d’Alaska qui est menacé par la montée des eaux. Les habitants attendent toujours leur relocalisation sur un site plus élevé. Démarrer la lecture*

 

Pour mener leurs travaux, les scientifiques ont utilisé des relevés sismiques obtenus après avoir envoyé des ondes acoustiques à travers la couche de glace pour récolter des données sur le sol situé en-dessous. Ces relevés ont montré que le terrain jouait un rôle fondamental dans le contrôle de l'écoulement de la glace et que l'affaiblissement des sédiments sous-glaciaires "entraîne une accélération de l'écoulement de la glace".

Face à ce risque, il faudra des moyens de ralentir la montée des eaux. Nous n'y parviendrons que partiellement car l'augmentation du niveau de la mer ne se fera pas du jour au lendemain. 

Cela pourrait jouer en faveur des grands sous-traitants des autorités publiques, capables de mettre au point des systèmes de défense comme la barrière de la Tamise (deuxième plus grande barrière contre les inondations marines au monde, elle protège Londres de la montée des eaux liées aux marées et tempêtes).

Une température moyenne de 26 degrés celsius ?

 
National Geographic la publication de National Geographic.
Ces cartes montrent le monde tel qu’il est aujourd’hui, à une différence près : toute la glace continentale a fondu et s’est déversée dans la mer, élevant son niveau de plus de 65 mètres.
 
NATIONALGEOGRAPHIC.FR LESINROCKS.COM . Journée du dépassement Terre
 

Un rapport du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, paru lui aussi l’an dernier, détaillait l’incidence du réchauffement climatique sur des problèmes comme la sécheresse ou la famine, lesquelles contribuent à la naissance de conflits. Vingt millions de personnes ont besoin d’assistance en raison de la sécheresse mais aussi des guerres. L’ONU lance un cri d’alarme pour éviter « une catastrophe ». Triste constat et sombres souvenirs

LIRE AUSSI : 
» Le Groenland bientôt en visite virtuelle grâce à un acteur de Game of Thrones , Le Groenland, responsable de la hausse du niveau des océans

 
JPEG - 90.6 ko
Isaac Cordal. – « Electoral Campaign » (Campagne électorale), 2011
cementeclipses.com — L’artiste expose à la galerie COA à Montréal jusqu’au 28 novembre. Conférence de Paris Comment éviter le chaos climatique ?
 
Groenland: la fonte des glaces va s'accélérer Les glaces du Groenland devraient fondre plus rapidement dans les prochaines années, malgré un récent ralentissement, ont prévenu aujourd'hui des scientifiques en s'appuyant sur une découverte dans la façon dont les glaciers se déplacent. Le Groenland contient assez de glace pour faire augmenter le niveau des océans de sept mètres, si elle devait disparaître totalement.

Selon les travaux dont les conclusions sont parues dans la revue Science Advances, ces glaciers se déplacent plus rapidement sur les sédiments que sur la roche dure. Ce qui signifie qu'avec le réchauffement de la planète, le déplacement de la glace va probablement s'accélérer car la couche de sédiments va devenir plus fragile, plus humide et plus glissante.

"Le pourtour du Groenland a de nombreux glaciers de sortie qui agissent comme de rapides tapis roulants pour la glace. Des milliers de lacs de surface agissent comme des robinets déversant de l'eau fondue à la base de la glace, la transformant en baignoire glissante", a relevé Bernd Kulessa, scientifique au College of Science de l'université britannique de Swansea. "Cette découverte nous inquiète parce nous avions conclu jusqu'à présent l'exact opposé, que le tapis roulant glaciaire du Groenland allait ralentir", a-t-il poursuivi.

Pour mener leurs travaux, les scientifiques ont utilisé des relevés sismiques obtenus après avoir envoyé des ondes acoustiques à travers la couche de glace pour récolter des données sur le sol situé en-dessous. Ces relevés ont montré que le terrain jouait un rôle fondamental dans le contrôle de l'écoulement de la glace et que l'affaiblissement des sédiments sous-glaciaires "entraîne une accélération de l'écoulement de la glace". 

http://www.atelierdecreationlibertaire.com/…/pdf/doc-166.... 

Ces conclusions risquent d'accroître encore l'inquiétude des scientifiques qui redoutent que le niveau des océans monte plus vite que prévu il y a encore quelques années, avec des conséquences potentiellement désastreuses.

Des centaines de millions de personnes vivent dans des zones situées sous le niveau de la mer. D'importantes villes côtières sont menacées et de petites îles se préparent à être submergées.

La fonte rapide d'un glacier provoqué par le changement climatique a modifié l'écoulement des eaux dans le territoire du Yukon, au nord-ouest du Canada, et provoqué l'assèchement d'une rivièrequi avait brutalement fondu en l'espace de quatre jours en mai 2016 selon une étude publiée dans Nature Geoscience. Les eaux du glacier alimentent désormais un autre cours d'eau, la rivière Kaskawulsh, puis le fleuve Alsek qui se jette dans l'océan Pacifique à quelque 1.300 kilomètres de sa destination initiale.Ce phénomène de capture est qualifié d'inédit par les scientifiques. C'est, selon eux, la première "rivière piratée" par la fonte d'un glacier, un phénomène qui prend habituellement plusieurs années.

 une photo à l’album Rions un peu... N° 5A lire "Le grand bond en arrière"De la servitude moderne

 

 Les effets du réchauffement climatique

 Le mois de mars a été le plus chaud en France depuis 1957 avec une température moyenne de 11 degrés, 2,3 degrés au-dessus de la moyenne, selon des données publiées aujourd'hui par Météo France.

Le changement climatique dérange les océans

Les effets du réchauffement climatique sur la vie dans les océans sont mal connus, mais 80% des océans dans le monde risquent d'être perturbés d'ici 2050 si les émissions de gaz à effet de serre se poursuivent, indique une étude internationale parue aujourd'hui.

» Lire aussi - Climat : l'accélération du réchauffement dépasse toutes les prévisions

Le dioxyde de carbone, principal gaz à effet de serre, provoque l'acidification des océans. Actuellement, environ 10% des océans sont perturbés par le double impact de la hausse des températures et de l'acidification, explique Stephanie Henson, du Centre océanographique national britannique qui a dirigé cette étude parue dans la revue Nature Communications.

"D'ici 2050, environ les quatre cinquièmes de la surface des océans seront affectés par l'acidification et le réchauffement", ajoute-t-elle.

L'impact pourrait être limité à deux tiers si les objectifs de réduction des gaz à effet de serre fixés par l'Accord de Paris de 2015 sur le climat sont respectés, estiment les auteurs de l'étude, qui sont aussi allemands, français, américains, norvégiens et britanniques.

Le plus vaste récif corallien du monde se porte très mal, menacé par le développement des énergies fossiles. Scientifiques et militants lancent aujourd’hui un appel à l’Unesco. 

D’après un rapport publié vendredi 10 mars, la Grande Barrière de corail – classée au Patrimoine mondial de l’humanité depuis 1981 – court aujourd’hui un grand danger. Des experts sont venus d’Australie jusqu’à Paris pour alerter les membres de l’Unesco. « En mars 2016, 93 % des coraux du récif ont blanchi et 22 % sont morts », témoigne David Karoly, de l’université de Melbourne, expert des questions climatiques.

En même temps que le récif, long de 2 600 kilomètres, c’est aujourd’hui tout l’écosystème marin qui est gravement menacé à cause de l’activité humaine et du changement climatique.EN IMAGES Vidéo : la Grande Barrière de corail connaît le « pire épisode de blanchissement jamais observé » VIDÉO

Les effets du réchauffement climatique sur les espèces prises individuellement et sur la vie des océans en général "sont mal compris", écrivent les scientifiques. Or il est important de pouvoir bien mesurer les conséquences parce que les océans représentent la principale source de protéines pour une personne sur sept dans le monde, soit environ un milliard de personnes.

Le monde marin montre des signes de résistance, écrivent les auteurs. Ainsi, les poissons-demoiselles que l'on trouve notamment sur la Grande barrière de corail ( Découverte de «super coraux», plus résistants à cet environnement extrême)  au large de l'Australie peuvent s'adapter à la hausse des températures en deux générations. D'autres espèces, comme la morue, ont tendance à se diriger vers l'Atlantique Nord à la recherche d'eaux plus fraîches.

 

Les investigations des chercheurs ont mis en évidence qu'une quarantaine d'espèces de coraux constructeurs de récifs, des "super coraux", ont réussi à s'adapter à ces conditions environnementales "comparables et même pires que celles prévues d'ici 2100".

» Lire aussi - La Grande Barrière de corail menacée par le réchauffement

 

Lire aussi : Les grandes banques françaises derrière le projet d’oléoduc combattu par les Sioux , Quatre banques françaises contre les Sioux du Dakota, expulsés par Trump BASTAMAG.NET

 

Recul historique de la banquise en janvier

La surface de banquise des deux pôles est tombée en janvier à son plus bas niveau depuis le début des mesures pour cette période de l'année, la concentration de dioxyde de carbone dans l'atmosphère atteignant un record, rapporte aujourd'hui l'Organisation météorologique mondiale.

 

Antarctique : la fonte des glaces s'accélère. La banquise atteint un niveau record. (@ZLabe)

 

"La glace manquante aux deux pôles est assez phénoménale", a déploré David Carlson, directeur du Programme mondial de recherches sur le climat, lors d'une conférence de presse de l'Onu à Genève.

Les scientifiques craignent que le recul de la banquise dû au réchauffement climatique ne provoque une accélération du mouvement des glaciers vers la mer, ce qui pourrait se traduire par une élévation du niveau de l'eau à l'échelle mondiale.

Larsen A et B, des étendues de banquise de la côte nord de l'Antarctique, se sont respectivement désintégrées en janvier 1995 et en février 2002. Celle de Larsen C se fissure lentement depuis plusieurs années, mais le processus s'est brutalement accéléré en décembre.

LIRE AUSSI:

» Pour Greenpeace, un pianiste joue au milieu de l'Arctique

  
 
Selon l'Organisation Mondiale de la Météorologie (O.M.M), l'année 2016 devrait se placer au 1er rang des années les plus chaudes depuis la fin de l'ère préindustrielle (1880). Selon l'organisme, l'excédent de température pourrait atteindre 1,2°C par rapport à la température moyenne de la fin du XIXème siècle.

On observe un net décrochage cette année puisque on est passé d'un excédent de 1,02°C en 2015 à 1,2°C en 2016. L'excédent de température très important en 2016 s'explique en grande partie par des températures océaniques très élevées en lien avec l'épisode El Nino qui a été observé jusqu'au début de l'année 2016. Comme l'inertie thermique des océans est importante, cet excédent de températures s'est répercuté plusieurs mois après la fin du phénomène El Nino, celui-ci ayant pris fin au printemps.

Canada: les inondations liées au climat Le premier ministre canadien Justin Trudeau a mesuré sur le terrain aujourd'hui l'ampleur des dégâts provoqués par les inondations dans l'est du Canada en estimant que la fréquence rapprochée des catastrophes naturelles était liée au changement climatique» Vidéo - Inondations au Canada : Calgary en partie évacuée Depuis trois semaines, d'importantes zones sont inondées depuis la capitale fédérale jusqu'à 500 kilomètres plus à l'est. "Une des choses dont nous avons conscience, c'est que la fréquence de phénomènes météorologiques extrêmes s'accélère et ceci est la conséquence du changement climatique", a-t-il ajouté. Aussi, d'une habitude de faire face à une catastrophe naturelle chaque siècle, "ceci peut arriver maintenant tous les dix ans" ou de façon récurrente plus souvent, a-t-il dit

 Les firmes multinationales - YouTube

 

De la servitude moderne Par Enkolo dans Accueil le 8 Juin 2017

 

 Climat, Science, Écologie ,Industrie, Politique, Stratégie, CapitalismeI,négalités, Environnement ,Décroissance Développement, Matières premières,

 Mardi 09 23:20 - 00:50 Vertueuses, les multinationales ? Documentaire Réalisé en 2017 par  Valentin Thurn, Caroline Nokel Fiche programme 

Le Peuple de l'Herbe - Parler le fracas - Official Video - YouTube

Nombreux records de chaleur battus cette année

Une très faible extension de la banquise arctique

 
 

La Torture made in USA

Les Scenario de la COP21 2:2 Créé le lundi 30 novembre 2015 

L'ouvrier et la machine

Arctique, la conquête glacial Créé le mardi 09 mai 2017

Arctique, la conquête glacial

 28 FÉVRIER 2018

Arctique, la conquête glaciale Par Enkolo dans Accueil le Menace sur l'artique 25 novembre 2017 Arctique, la conquête glaciale , ARCTIQUE, LA CONQUÊTE GLACIALE 30 NOVEMBRE 2017

07/05/2017

fragile le cessez-le-feu

n

Bonjour !

 

Barack Obama a proclamé avec le plus grand sérieux à la convention démocrate de Philadelphie qu’il reviendrait à Hillary Clinton de défaire Daech. En transmettant ce lourd fardeau à son éventuelle héritière, Obama se comporte une fois encore de manière aussi irresponsable que son propre prédécesseur, George W. Bush.La seconde erreur est d'avoir laissé la situation en Syrie s'embourber avec la multiplication des acteurs locaux, régionaux et internationaux aux intérêts contradictoires

 
 
Here is a closer look at the truce deal set to begin on Monday http://aje.io/4bmf , UPDATE: The death toll from today's air strikes in Idlib and Aleppo now stands above 80 http://aje.io/4yha "A violation by the regime should be met with a perhaps military response," said the HNC's Bassma Kodmani http://aje.io/8qmm
 
 
"Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre."Winston Churchill  Déclaration à Chamberlain propos des Accords de Munich :  - Discours du Président Edouard Daladier au Bourget le 1er octobre 1938,
 
L'accord de Munich (1938) Seconde Guerre Mondiale Les Accords de Munich. 2000 ans d'histoire sur France Inter de Patrice Gélinet avec Jean-Pierre Azéma (historien). 15.01.2009 Les jeux d'Hitler Une relecture bien salutaire pour voir les lâchetés, les complaisances des diplomaties occidentales, américaine, russes, syrienne et chinoise....
 
L'impuissance et / ou lâcheté des occidentaux associé aux cynisme et à l'esprit de conquête des Russes a radicalisé une opposition syrienne qui se sent abandonné par les diplomatie et par peur de mourir de faim, de froid, sous les bombes  et de maladie sous les sièges impitoyable du régime syrien se tourne vers les djihadistes comme dernier recours.  En derniers recours, l'externalisation du conflit syriens des américains qui se désengagent vers la Russie va faire le jeux des plus radicaux, dont l'ex Front Al Nosra et Daesch qui devraient sortir grand vainqueur de cette impasse politique, militaire et diplomatique.
 
 
 
 
A Luxembourg, l’Europe sanctionne des officiels syriens, pas la Russie

Les ministres des affaires étrangères de l’Union européenne, réunis lundi, estiment que « le fait de viser délibérément » des hôpitaux, des écoles et des infrastructures essentielles pourrait « équivaloir à des crimes de guerre. En désaccord sur d’éventuelles sanctions contre la Russie pour son rôle dans les bombardements meurtriers d’Alep, les ministres des affaires étrangères de l’Union européenne, réunis à Luxembourg, lundi 17 octobre, ont, en revanche, approuvé le principe de nouvelles mesures restrictives contre « des individus et des entités » qui soutiennent le régime de Bachar Al-Assad. Avec le faible espoir - faute de conviction - qu’une telle mesure servira à quelque chose. 

Un précédent accord qui n'a pas tenu plus d'une semaine

Le régime syrien approuve l'accord de trêve russo-américain qui doit entrer en vigueur lundi entre régime et rebelles, a rapporté l'agence officielle Sana, citant des "sources informées". 

"Le gouvernement syrien a approuvé l'accord russo-américain (...) dont l'un des objectifs est de parvenir à une solution politique à la crise en Syrie", a indiqué l'agence, précisant qu'il "y aura une cessation des hostilités dans la ville d'Alep pour des raisons humanitaires".

Les chefs de la diplomatie américaine John Kerry et russe Sergueï Lavrov, dont les pays soutiennent des camps adverses en Syrie, ont annoncé vendredi soir cet accord sur une trêve qui doit débuter lundi dans ce pays déchiré par cinq ans de guerre.  Le début de la trêve coïncidera avec l'Aïd el-Adha, la grande fête musulmane du sacrifice.

L’accord sur la Syrie scellé à Genève entre le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, et le ministre des affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, est semé d’embûches. Son annonce surprise, au milieu de la nuit, a suscité sur les réseaux sociaux un flot de commentaires sceptiques, voire cyniques. « Personne ne sera dupé par sept jours de calme. Les Syriens ont besoin d’une paix de longue durée et d’une véritable transition politique pour se sentir concernés », a écrit Kenan Rahmani, une figure de la twittosphère anti-Assad.

Le scénario d’une chute d’Alep au lendemain de la présidentielle américaine

La déclaration finale dit aussi que « le fait de viser délibérément des hôpitaux, le personnel médical, des écoles et des infrastructures essentielles, ainsi que l’utilisation de barils d’explosif, de bombes à fragmentation et d’armes chimiques, pourraient équivaloir à des crimes de guerre » Des propos maintes fois répétés alors que c’est un constat « glaçant », selon la formule du ministre belge Didier Reynders, qui a, en réalité, été dressé : l’action diplomatique touche peut-être à ses limites face à la catastrophe humanitaire et à la volonté de Damas et de ses alliés de changer radicalement la donne sur le terrain.
La grande crainte des Occidentaux étant que leur but soit de faire à tout prix tomber la ville, ce qui pourrait n’être qu’une question de semaines, selon Staffan de Mistura, l’envoyé spécial des Nations unies, présent à la réunion de Luxembourg. Des officiels européens dressent même le scénario d’une chute d’Alep au lendemain de la présidentielle américaine, ce qui représenterait le premier défi majeur pour celle, ou celui, qui succédera à Barack Obama.
En savoir plus ( Le Monde)  s

 

Une dizaine de groupes rebelles en Syrie ont annoncé ce lundi qu'ils suspendaient toute discussion liée aux pouparlers de paix prévus à Astana, en réponse aux "violations" par le régime de la trêve en vigueur depuis quatre jours.

"Ces violatons se poursuivant, les factions rebelles annoncent (...) le gel de toute discussion liée aux négociations d'Astana", ont-ils indiqué dans un communiqué, en référence aux pourparlers de paix que doivent parrainer fin janvier au Kazakhstan la Russie, alliée du régime de Damas et la Turquie, soutien de la rébellion.

LIRE AUSSI :
» Quel nouveau monde après la chute d'Alep ?

Cinq ans et demi de guerre tous azimuts entre une multitude d’acteurs aux intérêts contraires ont produit sur le terrain un tel chaos qu’on voit mal comment de simples documents diplomatiques, élaborés dans le secret d’un salon genevois, pourraient ramener le calme en Syrie. Le précédent cessez-le-feu, conclu par les deux hommes en février, avait été violé quasi immédiatement, et s’était définitivement effondré après un mois, sous les coups conjugués des troupes loyalistes, pro-Assad et des djihadistes du Front Al-Nosra, la branche locale d’Al-Qaida

 La grande ville martyre du nord du pays, dont les 300 000 habitants des quartiers orientaux, aux mains de la rébellion, sont bombardés depuis quatre ans, est un parfait concentré du maelström syrien. Dans cette métropole s’enchevêtrent toutes les dimensions de cette guerre inextricable, à la fois nationale (l’insurrection anti-Assad), régionale (l’Iran rival de lArabie saoudite et de laTurquie) et internationale (l’antagonisme Etats-Unis - Russie).

« Alep est la clé, le levier, témoigne Sinan Hatahet, analyste au think tank Omran, basé à Istanbul. Si le cessez-le-feu fonctionne là-bas, il fonctionnera sur tout le territoire. Et s’il doit s’effondrer, c’est d’abord là que cela se produira. »

Eight-hour pause in fighting announced for later this week as EU says assault on Syrian city could amount to war crimes. source Al Jazeera

"The latest assessment from the aid agencies [however] is that 12 hours is needed so work is needed to find common ground."

More peace talks over Syria, but can they end the war?

 

More than 430 people have been killed in bombardment on the eastern half since the government announced its offensive to retake Aleppo on September 22, the SOHR said.

Another 82 people have died in rebel fire on government-held neighbourhoods in the west.

Further west in Aleppo province, Russian raids killed 23 people in the village of Uwaijal on Monday, said the SOHR.

 

Démilitarisation de la route du Castello

Les chances d’un apaisement de longue durée paraissent minimes. Certes, aucun acteur, hormis les djihadistes du Front Fatah Al-Cham – l’ex-Front Al-Nosra, qui dit avoir rompu ses liens avec Al-Qaida mais reste considéré par Moscou et Washington comme un groupe terroriste –, ne s’est permis de dire ouvertement non au secrétaire d’Etat américain John Kerry et au ministre des affaires étrangères russe Sergueï Lavrov, les concepteurs du projet de trêve négocié à Genève. Mais les communiqués publiés depuis son annonce sont remplis au mieux d’arrière-pensées, au pire de critiques en forme de rejet inavoué

« Un piège militaire destiné à nous tuer encore plus »

Echaudés par l’échec d’une précédente trêve, en février, instantanément violée par les avions du régime, les rebelles déplorent l’absence de mécanismes de sanctions en cas de non-respect des clauses du nouvel arrangement. C’est un « piège militaire destiné à nous tuer encore plus », a vitupéré sur Twitter Ahmed Al-Saoud, le commandant de la Division 13, un groupe estampillé ASL.

 

Selon Al Jazeera "Air strikes killed more than 80 people in rebel-held areas of Idlib and Aleppo on Saturday, just hours after Russia and the US announced a deal intended to put a stop to more than five years of fighting"

Ce qui est sur c'est qu'il y a un exces de violence dans une guerre particulièrement meutrière. Chacun essayant d'engranger le plus de victoire avant un ennieme cessé le feu

 « Si le cessez-le-feu avait été annoncé quand la route de Ramoussah était encore ouverte, il n’y aurait pas eu toutes ces hésitations, analyse Mohamed Kanjo, du centre d’études Orient, basé à Gaziantep, en Turquie. Pour les rebelles, accepter la trêve, cela équivaut à donner Alep au régime. » « Tout le monde va parier sans le dire sur l’échec de cet accord, côté régime comme côté opposition », prédit l’analyste Sinan Hatahet, qui ne croit pas que le gouvernement turc lâchera les rebelles : « Même s’il donne la priorité à son combat contre l’EI et les Kurdes, Ankara garde une marge de manœuvre. »

Après une possible accalmie de quelques jours, le risque est donc grand que le front de Ramoussah s’embrase de nouveau. Le président syrien Bachar Al-Assad, qui clame son intention derétablir son pouvoir sur l’ensemble du territoire, ne peut pas laisser la deuxième ville du pays lui échapper. Sans la reprendre, il ne pourra jamais revendiquer la victoire. Quant aux rebelles, ils jouent leur survie. Une expulsion de la partie est d’Alep réduirait leur mouvement à une simple guérilla dispersée dans quelques poches rurales. Et leur ferait perdre, lentement mais sûrement, l’oreille de la communauté internationale.

CONVERGENCE Le sort du cessez-le-feu en Syrie se joue à AleLE MONDE |

Syrie : l’appel d’Hollande, le silence d’Obama

Pour le dernier discours de leurs mandats respectifs aux Nations unies, les chefs d’Etat français et américain ont marqué leurs différences d’approche du conflit syrien.

« Ambiance dramatique »

Mais même si la diplomatie française compte évoquer cette question lors des discussions au Conseil de sécurité, elle n’est, pour le moment, guère suivie. Tout est bloqué, Moscou continuant d’appuyer Damas envers et contre tout. « Ce serait pourtant dans l’intérêt même de la Russie de faire pression sur le régime, car son soutien ne permettra pas la reconquête de la Syrie, mais va précipiter sa partition et un chaos encore plus grand », a dit le président français.

Impasse totale

Le Français, qui s’adressait là à ses pairs pour la dernière fois de son quinquennat, a, lui, lancé un vibrant appel afin que « cette tragédie ne reste pas comme une honte pour la communauté internationale »« Ce sont les Nations unies qui ont été frappées, mais cela n’a eu aucune conséquence, c’est une nouvelle illustration de la faiblesse totale de la communauté internationale », a déploré Riyad Hijab, le coordinateur du Haut Conseil des négociations, principal représentant de l’opposition syrienne.

Syrie : les quartiers d’Alep-Ouest sous le feu de l’artillerie rebelle

Une cinquantaine de civils ont péri dans la partie gouvernementale de la ville, dans une attaque que la Coalition nationale syrienne refuse de condamner.


De la guerre, les habitants des quartiers ouest d’Alep, sous contrôle gouvernemental, n’ont longtemps vu que les colonnes de fumée, s’élevant sur l’autre moitié de la ville, pilonnée par l’aviation syrienne ou russe. La majorité d’entre eux, en dehors d’accès de tension passagers, dus à un tir de mortier ou de sniper, n’étaient affectés qu’indirectement par le conflit. Mais depuis le lancement de l’offensive rebelle visant à briser le siège des quartiers est, vendredi 28 octobre, Alep-Ouest est entré de plain-pied dans la guerre.

L’offensive est orchestrée par lArmée de la conquête, une coalition du Front Fatah Al-Cham (ex-Front Al-Nosra), lié à Al-Qaida, et Ahrar Al-Cham, un puissant groupe salafiste. Plusieurs factions de l’Armée syrienne libre (ASL), la branche dite « modérée » de l’insurrection, participent elles aussi aux combats. Au mois d’août, lors d’une première tentative destinée à casser l’encerclement des quartiers est, les assaillants avaient porté leur attaque sur le secteur de Ramoussah, une zone relativement dépeuplée, au sud de la ville, distante d’à peine 5 km des rebelles.

Staffan de Mistura, l’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie, s’est dit « horrifié et choqué » par le bilan de cette attaque à l’artillerie lourde

Cette fois-ci, dans l’espoir de prendre ses adversaires à contre-pied, l’Armée de la conquête a ciblé des quartiers plus éloignés, Dahyat Al-Assad et Hamdaniya, sur le flanc sud-ouest de la ville. Durant les deux premières années de la guerre à Alep, déclenchée par la conquête des quartiers Est par les insurgés en 2012, la situation à l’ouest est restée relativement calme. Des mortiers artisanaux et des bonbonnes de gaz bourrées d’explosifs ont commencé à s’abattre sur ces districts à partir de 2013, de façon sporadique, puis plus régulière, causant un nombre croissant de victimes.

Tirs plus soutenus et meurtriers

Au début de cette année, les tirs sur l’ouest sont devenus plus soutenus et meurtriers, parallèlement à l’intensification des raids aériens sur l’est. Aux mois de février, mai et septembre, de violentes salves de mortiers et de roquettes se sont écrasées sur les quartiers tenus par l’armée, sans faire toutefois autant de victimes que les bombardements des Soukhoï russes, au pouvoir de destruction incomparablement supérieur.

« Les responsables de ces tirs pensent qu’ils mettent le régime sous pression, explique Bassel Al-Junaidy, un analyste syrien basé à Gaziantep, dans le sud de la Turquie. On a tenté de les raisonner. Mais dans le contexte actuel, avec la pluie de bombes larguées par les Russes, plus personne ne nous écoute. »

Les derniers scrupules des rebelles ont été balayés par la pression du siège de leurs quartiers. La peur d’une lente agonie, comme celle qu’ont connue Daraya et Mouadhamiya, des banlieues de Damas, asphyxiées pendant quatre ans, avant que leurs défenseurs ne finissent par baisser les armes. « Si vous étiez à la place des civils d’Alep [Est], tenaillés par la faim et bombardés par un régime criminel, vous aussi vous brandiriez le drapeau des djihadistes, clame Modar Shekho, un infirmier des quartiers Est joint par WhatsApp. Les gens soutiennent ceux qui les soutiennent. »

Interrogé par Le Monde, Abdelahad Astepho, vice-président de la Coalition nationale syrienne (CNS), la principale plate-forme politique anti-Assad, a assuré « condamner toutes les morts de civils, quelle qu’en soit l’origine ». Mardi soir, le site Internet de la CNS ne contenait cependant aucune désapprobation officielle des tirs de missiles Grad sur Hamdaniya et Dahyat Al-Assad. Dans un communiqué, son président, Anas Al-Abdah, applaudissait au contraire les « valeureux combattants d’Alep ». Source Le Monde 

Pour Jean-Pierre Filiu est professeur des universités en histoire du Moyen-Orient contemporain à Sciences Po (Paris) sur son blog En Syrie, Poutine veut miser sur la carte djihadiste POST DE BLOG L’enlisement de la campagne russe en Syrie amène Poutine à miser de plus en plus sur la carte jihadiste, quitte à en exagérer la menace. Vladimir Poutine est contraint d’admettre qu’il n’a atteint aucun de ses objectifs de guerre en Syrie, et ce malgré l’extrême violence des bombardements qu’il a ordonnés sur Alep-Est. Les quelque 250.000 habitants de ces quartiers contrôlés par les forces révolutionnaires ont refusé l’offre russe d’évacuation « humanitaire ». Et une coalition insurgée tente même, à partir de la province d’Idlib, de briser le siège d’Alep-Est, comme elle avait pu le faire brièvement en août dernier.

SAUVER ALEP POUR SAUVER LA SYRIE OU POUR SAUVER ASSAD ?

La campagne aérienne menée durant de longues semaines par la Russie contre Alep-Est et ses alentours a été d’une intensité sans précédent, avec ciblage systématique d’institutions civiles, scolaires et médicales. Le débat sur de tels crimes de guerre n’est pas prêt d’être clos. Mais un simple regard sur la carte ci-dessus des frappes russes les plus récentes prouve qu’elles ont épargné le territoire contrôlé par Daech (en zone grise sur ce document établi par l’Institute for the Study of War de Washington).

Retour en images sur cinq dates clefs du conflit syrien

 

Infographie rappelant cinq dates clefs du conflit syrien.
Infographie rappelant cinq dates clefs du conflit syrien. - AFP

 

 

Grâce à la Syrie, le Hezbollah est devenu une armée régionale

- Les combattants chiites libanais le Hezbollah, profitent de leur coopération naissante avec les commandos russes. Leur capacité militairea progresséen quatre ans d'engagement aux côtés de Damas, mais aussi en Irak et au Yémen. À tel point qu'Israël se prépare à une guerre, sur son sol cette fois.

«Tout le monde pense que c'est la Russie qui a gagné à Alep, mais c'est le Hezbollah»

Le chef du Hezbollah a jugé aujourd'hui que les propos entendus à Washington à l'issue de la rencontre entre le président Donald Trump et le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, sonnaient le glas du processus de paix israélo-palestinien.

 

Depuis son entrée en guerre aux côtés de Bachar Al-Assad en Syrie – officielle en 2013 –, l’organisation chiite libanaise armée a pris de l’envergure. Le « Parti de Dieu  » n’est plus seulement l’acteur militaire le plus puissant du Liban. RÉCIT Syrie - Liban : le Hezbollah, machine de guerre 51 Le Hezbollah n’est plus seulement l’acteur militaire le plus puissant du Liban, une force politique capable d’imposer son agenda sur la scène nationale, dictant, par exemple, le tempo de la récente élection de Michel Aoun à la présidence du pays. Il s’impose désormais, selon le politologue Ali Mourad, comme un « acteur régional non étatique » incontournable du Proche-Orient. Téhéran vient en aide au régime de Damas pour combattre l’organisation sunnite Etat islamique et pour continuer d’approvisionner en armes le Hezbollah chiite libanais.

La Syrie dit avoir abattu un avion israélien. Un peu plus tôt ce matin, l'armée syrienne a indiqué que quatre avions de chasse israéliens avaient visé dans la nuit une "cible militaire" près la ville de Palmyre, dans le centre de la Syrie.Il s'agit de l'incident le plus sérieux entre les deux pays - toujours formellement en guerre -depuis le début en 2011 du conflit qui ravage la Syrie.

D’une insurrection d’envergure nationale, même si ses perspectives de victoire ont toujours été très limitées, le mouvement anti-Assad se voit rétrogradé au niveau d’une guérilla, cantonnée dans des villes moyennes et des zones rurales, sans continuité les unes avec les autres.

Ce déclassement officialise ce qui était déjà évident depuis longtemps compte tenu de l’immense supériorité militaire du camp prorégime : le fait que l’opposition ne peut plus poser de défi militaire existentiel à Damas et ne peut donc plus prétendre constituer une alternative politique au régime Assad.

Source: Al Jazeera and news agencies Syria: The Roots of Tyranny - Al Jazeera World



 ENTRE WASHINGTON ET MOSCOU AU PROFIT DE DAECH

. Dans l’intervalle, les Etats-Unis se bornent à remporter des « victoires » en trompe-l’œil, dont le coût exorbitant pour la population civile (arabe et sunnite) alimente la propagande et le recrutement de Daech.

 Et d’affirmer ( Riyad Hijab ) que « les Russes poursuivent toujours la même stratégie et instrumentalisent les résolutions du Conseil de sécurité, les accords de cessez-le-feu et le processus de Genève pour consolider les positions du régime sur le terrain ».

Comme si cette politique n’était pas assez désastreuse, Washington est en passe de se rallier aux objectifs de guerre de Moscou en Syrie. L’administration Poutine n’a pas reculé devant plusieurs épreuves de force sur le terrain, avec même bombardements de positions américaines, pour imposer ses vues à la Maison Blanche. Une officialisation de la coopération russo-américaine n’aurait qu’un effet limité dans la lutte à court terme contre Daech. Elle serait en revanche catastrophique pour les forces révolutionnaires, ainsi sommées, comme dans Alep encerclé, de se rallier aux djihadistes, de capituler devant Assad ou de périr, moins dans les combats que dans d’impitoyables sièges.

Rappelons que ces mêmes révolutionnaires d’Alep, aujourd’hui menacés de liquidation, avaient dès janvier 2014 libéré leur ville de l’emprise de Daech. La convergence entre Moscou et Washington en Syrie vise donc pratiquement à détruire cette troisième voie entre Assad et Daech, pour le plus grand bénéfice de l’organisation djihadiste. Alep-Est avait été « libérée » de Daech, dès janvier 2014, par ces mêmes forces révolutionnaires sur lesquelles s’acharne aujourd’hui la Russie. En outre, la victoire majeure remportée contre Daech ces dernières semaines par des milices syriennes, soutenues par la Turquie, permet enfin de clore le corridor de passage des terroristes depuis le Jihadistan vers l’Europe. Donc, non seulement la Russie bombarde les alliés potentiellement les plus solides dans la lutte contre Daech, mais elle ne contribue en rien aux succès remportés contre les partisans de Baghdadi à quelques dizaines de kilomètres à vol d’oiseau de ses propres positions.

Un tel cessez-le-feu doit se fonder sur l’échec avéré de toutes les options militaires suivies par les uns comme par les autres. Et s’appuyer sur une forme de « paix des braves » entre Syriens de l’Est comme de l’Ouest de la ville. Il faut neutraliser toutes les interventions extérieures, celles de la Russie, de l’Iran et de ses milices affidées au profit d’Assad, mais aussi celle des jihadistes étrangers du côté insurgé (la contre-offensive rebelle a été ouverte, le 28 octobre, par un triple attentat-suicide perpétré par des jihadistes de nationalité saoudienne, égyptienne et turque).

Alep doit être sauvé. A tout prix. Et maintenant.

Le risques des retours ou des radicalisés sur place : Bastille Day  - YouTube cf Le MONDE SOUS SURVEILLANCE / , Le MONDE SOUS SURVEILLANCE Par Enkolo dans Accueil le

Berlin craint la présence sur son sol de plus de 500 islamistes

Plus de 500 activistes islamistes sont présents sur le sol allemand et sont susceptible de commettre des attentats, a prévenu samedi le ministre allemand de l'Intérieur, Thomas de Maizière.

Lors d'un entretien accordé au journal Bild, Thomas de Maizière a estimé à au moins 520 le nombre "d'assaillants potentiels" présents dans un pays où les forces de sécurité sont en état d'alerte depuis les deux attaques commises en juillet par des individus se réclamant de l'Etat islamique. Selon lui, 360 autres personnes sont connues des autorités en raison de leur liens avec des assaillants potentiels. De nombreux Allemands redoutent que des combattants appartenant à l'EI se soient glissés dans les rangs des réfugiés et migrants arrivés l'année dernière en provenance de Syrie, d'Afrique du Nord et d'Asie.
 
 

"Russia has made it clear that this

 
 

Sources :

Comme le lancement du programme Apollo vers la Lune en 1961, l'idée de "Mars" donnerait au moins à l'humanité un cap mobilisateur positif.
 

nTrafic d'art -Créé le mardi 06 septembre 2016"Voyage en barbarie"Créé le samedi 03 septembre 2016 , Bagdad, chronique d'une ville emmurée Créé le mardi 30 août 2016 2, Au nom du Temple Créé le lundi 15 août 2016 11:15, Infrarouge, vous êtes en Garde a Vue! Créé le jeudi 28 juillet 2016, Combattants solitaires de DaeschCréé le lundi 04 juillet 2016

Au Coeur De La Maison Blanche Barack ObamaCréé le lundi 18 juillet 2016

04/05/2017

3 e tour social

 

L’image contient peut-être : texte
 
"Je ne crains pas le suffrage universel, les gens voteront comme on leur dira." Alexis de Toqueville 
 
La grande différence avec les romans comme 1984, c'est que le système ne fonctionne plus sur le système de l'interdiction, mais sur le consentement des peuples a leurs dirigeants, chefs... 03/05/2015 Globalia. JC Ruffin
 
La campagne est finie, je peux vous le dire : vous êtes un pays de maboules ! Bilan des derniers mois d'avant l'élection avec Charline.
 
L'équipe : Les étrangers ont beaucoup de mérite de vivre chez vous ... - YouTube
  • Charline Vanhoenacker Chroniqueuse Mots-clés : Humour élections 2017 
  •  
    En faite, il y a une chose qui ressort, c'est que le parti qui est dans l'opposition critique celui au pouvoir. Mais lorsque ce premier arrive au pouvoir, il est très vite confronté aux lobbystes, aux lois de  l'argent et du pouvoir et se contente de suivre le programme précédent. En générale, une loi , monument ou acteressort dans le quiquenat que l'on retient

    Ce sondage ci dessous montre comme cela se produit depuis 2002, un vote de protestation qui va directement au FN au premier tour et aux deuxième, un vote barrage.Legislatives 2017 - Prévisions À partir des reports de voix de 2012, prévision des résultats des legislatives 2017.

    ANTHONYVEYSSIERE.COM
     

 

Ne pas voter Macron c'est un + pour le score Le Pen et les comportements xénophobes.

 
« Après ce que j’ai vu en Espagne j’en suis venu à la conclusion qu’il est vain de vouloir être "antifasciste" tout en essayant de préserver le capitalisme. Le fascisme, après-tout, n’est qu’un développement du capitalisme, et la démocratie la plus libérale – comme on dit – est prête à tourner au fascisme à la première difficulté.
Si quelqu'un entend collaborer avec un gouvernement capitaliste impérialiste dans le cadre d'une lutte "contre le fascisme" (c'est à dire en fait contre un impérialisme rival) il ne ferait que permettre au fascisme de rentrer par la porte de derrière. »

George Orwell, Hommage à la Catalogne.
 
Ce n'est pas l'abstention qui est responsable de la montée des populiste de droite, de la xénophobie et de la bigoterie en Hongrie ou ailleurs mais ceux qui vote pour ces partis. Un fort taux d’abstention ne signifie pas un fort taux de l'extrême droite. Ce qui vote le font beaucoup par protestation et ce sont les partis populistes qui en profitent. S'abstenir dans des temps trouble montre aux contraire un acte réfléchie et construit.
 

« Les dirigeants du FN disent d’ailleurs eux-mêmes que l’abstention est leur principal adversaire » Le vote frontiste se nourrit en premier de la hausse dramatique du chômage 

 
L’abstention ferait le lit du Front national. Cette antienne médiatique et de certains politiciens ne tient pas l’analyse, selon l’auteur de cette tribune. Qui assure que les partis dits « de gouvernement » sont les premiers responsables des « déterminants » du vote frontiste. Non, l’abstention ne favorise pas le Front national REPORTERRE.NET 
 
 
 Joao Dos Santos Silva Avant 1982 le Front National faisait 0,2 % des voix, Pierre Bérégovoy alors secrétaire général de l'Elysée, en 1982 : "On a tout intérêt à pousser le Front National... Plus il sera fort plus on sera imbattable. C'est la chance historique des socialistes". Ces propos sont dans le livre d'un ancien directeur du Nouvel Observatoire (Le Président, par Franz-Olivier Giesbert, 1990). Encore des doutes?
 
A lire Comment Sarkozy a rendu possible la dérive raciste à droite 27 Mars 2010 Par Carine Fouteau (Mediapart) Comment Sarkozy a rendu...
 
 
 Jean Paul Rybak

«Il est une chance que les gens de la nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire, parce que si tel était le cas, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin.» – Henry Ford (1863-1947) Plus globalement notre système
 

"La révolution c'est dans la rue, pas dans les urnes": quelques centaines de lycéens manifestaient aujourd'hui à Paris, affirmant ne pas se sentir représentés par les deux finalistes de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

«Je n'ai pas encore l'âge pour voter mais ce n'est pas pour autant que je dois me taire et accepter cette situation qui me fait vomir»

Léo, lycéen de 15 ans

» Lire aussi - «Ni Le Pen, ni Macron»: lycéens et étudiants parisiens crient leur colère dans la rue

 Emmanuel Macron est reçu par des manifestants syndicalistes, lors de la visite de la Verrerie Ouvrière d’Albi, jeudi 4 mai. Pour le dernier déplacement de sa campagne, l’ancien ministre de l’économie a choisi la ville de Jean Jaurès, figure tutélaire de la gauche et père du socialisme français. Un symbole qui a du mal à passer pour les délégués syndicaux chauffés sous le soleil. -- Photo : Jean-Claude Coutausse (@coutausse) / French-Politics #PourLeMonde -- Lire notre article : http://lemde.fr/2pGTeDj#France #Politique #Albi #Macron #EnMarche! #Presidentielle2017 la publication de Le Monde.
 
 
 
 
https://www.facebook.com/jacques.ricau/posts/101553252175...
Aucun texte alternatif disponible.
Jacques Ricau 
 

Front Social :
Appel à rassemblement
lundi 8 mai à 17h30
à Rouen (place de l’Hôtel de Ville)

Le prochain président de la République prépare déjà sa politique anti-sociale.
Dès le premier jour de la mandature du nouvel occupant de l’Elysée, mobilisons-nous ! Rendez-vous le 8 mai  pour lui dire que nous ne le laisserons pas appliquer sa politique sans réagir :
- qu’elle soit ultra-libérale comme la loi Travail (qui passera par l’autoritarisme d’un gouvernement par ordonnances avant l’été) ;
- qu’elle soit xénophobe, raciste et pleine de haine pour mieux nous soumettre au capital français (en interdisant ce qui nous permet de nous exprimer et de lutter),

Nous devons descendre dans la rue pour ne pas laisser faire ou subir. Le 8 mai, inaugurons la première mobilisation sociale du nouveau quinquennat ! Faisons converger nos luttes et nos aspirations pour nous faire entendre.

Retrouvons-nous nombreux pour un « Front social » dès le premier jour de mandature du nouveau président de la République qui sera élu le 7 mai au soir. D’autres rassemblements et manifestations sont également prévus (notamment au Havre, à Dieppe et à Paris).

Appel lancé par des syndicats de l’Union Syndicale Solidaires : Sud Ptt, Sud Éducation, Sud Santé-Sociaux, Sud Culture, Sud Intérieur, Sud Solidaires Précaires, Sud Rail,…..

 
 
Cortège interpro IDF On énerve très fort le Monde qui va jusqu'à parler de nous dans son édito pour défendre ce pauvre Macron contesté dans la rue dès le lendemain de son élection : "les sans-culottes autoproclamés qui n’ont pas attendu 24 heures pour descendre dans la rue et décréter la« guerre sociale »." Faudrait se calmer, notre mobilisation les inquiète : parfait, c'est fait pour ! #frontsocial Suivez la page du FrontSocial qui a organisé la manif du 8 mai pour connaître les suites du mouvement. @frontsocialuni On lâche rien !
Editorial. Le nouveau président n’a pas encore pris ses fonctions et voilà sa légitimité mise en doute. Si cela reflète l’état de défiance d’une partie des Français à l’égard de leurs gouvernants, il est toutefois nécessaire de…
LEMONDE.FR
 
 
 

Je choisis ma liberté

Revoltée de vous voir voter,
Fatiguée de vous l’expliquer.
Pourquoi je suis pour l’abstention,
Car marre d’être pris pour des cons.

Me parlent pas de mes ancêtres,
Que tu ne connais pas .
Car c’est grace à leur combat,
Et de leur valeurs ,que j’ai pu naitre.

Je leur rends hommage en continuant la rébellion.
En les adulant, vous les remplissaient de pognons.
Je ne voterais pas pour des fachos
Et encore moins pour des escrocs.

Continuer à croire , a leur donner audience....
Les insoumis seront dans la rue avec de l’essence,
Vous les traiterez de casseurs , de voyous,
Car on vous les montreras lançant des cailloux,
En oubliant que c’est grace à ces révoltés,
Que vos droits, dans l’histoire, ont ete gagnés.

Nous ne sommes pas une génération de délinquant.
Nous sommes juste des combattants conscients.
Que la démocratie n’est pas un choix imposé ,
Sur une liste d’élitistes qui vous auront manipulés.
Dimanche, nous jetterons notre droit de voter ,
Pour prendre celui des pavés , à manifester !
Que vous nous entendiez hurler notre rage
Face à leur trucage de suffrage !

Ce n’est pas ceux qui ne votent pas qui doivent se taire,
C’est plutôt ceux qui ne se battent pas et se laisse faire !

 

 
 
ET MAINTENANT CAP VERS LE 8 MAI… PARTICIPEZ À LA PREMIÈRE MANIFESTATION SOCIALE DU QUINQUENNAT

Une manifestation à construire dès maintenant pour monter au prochain Président qu'il devra faire avec la rue.

Invitez, partagez, venez, inscrivez-vous :https://www.facebook.com/events/1707541932879952/
#FrontSocial

NOUS CONTACTER OU REJOINDRE LE #FRONTSOCIAL :
PourUnFrontSocial@gmail.com
Facebook : FrontSocial (https://www.facebook.com/FrontSocialUni/)
Twitter : @FrontSocialUni (https://twitter.com/FrontSocialUni)

a photo de FrontSocial.

  • Voter, c’est abdiquer. Ranimons la démocratie !, par Antoine Peillon, éditions Don Quichotte, 192 p., 15 €.

LIRE AUSSI:

» Dernière journée de campagne officielle : le fil politique de l’entre-deux-tours

» Comparez les programmes d'Emmanuel Macron et Marine Le Pen

» Tous les résultats du premier tour, ville par ville, sur notre carte

Voici un billet rédigé avant le premier tour, que je pense toujours d'actualité Pourquoi je boycotte les élections? Vous avez dit démocratie? « ...Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie BLOGS.MEDIAPART.FR

Voter, c'est abdiquer Par Enkolo dans Accueil le

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu