Avertir le modérateur

07/08/2016

MARLON BRANDO, UN ACTEUR NOMMÉ DÉSIR

 

Il voulait réussir dans la vie. L'autre affichait un mépris absolu envers le star system. Ils ont tous les deux créé leur légende à travers leur films et pourtant, James Dean et Marlon Brando n'ont jamais tourné ensemble. Comme les deux faces d'une même médaille, Marlon Brando et James Dean ont cristallisé sur leurs visages tous les malaises, tous les fantasmes, toute la fureur des années 50.

On retrouve aussi chez James Dean la même diction et la copie du jeans et du teacther. Marlon Brando a été le modèle de James Dean, mais aussi d'Al Pacino, de De Niro
 
 

Avec sa présence irradiante et son phrasé unique, Marlon Brando  a marqué le cinéma d'une empreinte indélébile. Philippe Kohly explore les multiples facettes de ce génie torturé, disparu il y a dix ans, dans un passionnant portrait intime, éclairé par les commentaires de Robert Duvall et Elia Kazan

nMARLON BRANDO, UN ACTEUR NOMMÉ DÉSIR

mardi 16 août à 13h35 (90 min)

Rediffusion jeudi 25.08 à 0h55


 

EN SAVOIR PLUS

 

 

 

n

09/07/2016

Expulsions, la honte

n

 

 Le gouvernement envisage de diminuer le montant des aides personnelles au logement au-delà d'un certain loyer. 80 000 foyers devraient être concernés.

 

France est l'un des pays les plus riches du monde.
Pourtant, près de dix millions de personnes sont touchées de près ou de loin par la crise du logement.
Le poids du logement atteint en moyenne 25 % du budget des ménages contre à peine 13 % dans les années 1980.
En dix ans, le prix du mètre carré a augmenté de 200 %.
Cette bulle immobilière est entretenue par des professionnels qui en vivent très bien comme les banquiers, les promoteurs, les agences immobilières et les rentiers.
Durant huit mois, les deux réalisatrices sont allées à la rencontre de ceux qui ont des difficultés pour se loger.
Elles ont également interrogé les responsables de ces blocages ainsi que des experts.

La France en face, le scandale du logement | documentaire francais

 
sur WordPress.Un exemple concret pour contrer la désinformation politique et les diversions médiatiques. Emilie n'était pas opposée à ce qu'on fasse savoir ce qu'il lui arrivait et, elle même, l'avait fait savoir autour d'elle, y compris dans la presse locale. La lutte sociale est une lutte pour tous et pour chacun à la fois. Parce que, comme l'écrivait Nikos Kazantzakis : "La seule façon de te sauver toi-même, c'est de lutter pour sauver tous les autres." Y.Y.
Photo de Yannis Youlountas.

Expulsions, la honte - INFRAROUGE - YouTube

Vacances: la menace des expulsions ressurgitavec AFP

 

depuis ce matin, pour une raison qui m'échappe, on commente beaucoup sur ma photo pour les sdf...je vous mets la version originale ici...sachons que été comme hiver, les sdf sont dans le besoin, ne détournons plus le regard...cela peut arriver à nous tou(te)s!

 

Les Sales Majestés - Sois pauvre et tais-toi !

 

Pas moins de 14 % de sans-abri ont suivi des études supérieures et 10 % sont

La semaine passée, Souleymane, 14 ans, terminait son troisième trimestre avec les compliments du conseil de classe. Aujourd'hui, il risque de se retrouver à la rue, la fin de l'année scolaire coïncidant avec l'expulsion de sa famille.

Les expulsions des familles avec enfants scolarisés sont généralement suspendues pendant l'année scolaire pour ne pas arracher les enfants à leur environnement. "Dès la fin de l'année scolaire, il y a une vague d'expulsions qui dure tout l'été", explique le secrétaire général du Haut Comité pour le logement des personnes défavorisées René Dutrey, qui s'en alarme: pour les familles, "l'expulsion c'est le moment de décrochage, le début de l'errance d'hôtel en hôtel..."

Dans le petit deux-pièces qu'elle occupe à Paris depuis 14 ans, la mère de Souleymane, Bineta S., 51 ans, a préparé quelques cartons "en prévision". Mise à la porte par sa propriétaire qui souhaite revendre l'appartement, elle a reçu un courrier du commissariat lui intimant de quitter les lieux. La menace est imminente. "Je rêve qu'ils sont là, qu'ils défoncent la porte...", confie la mère de famille, le visage tendu.

C'est pour son fils surtout que Bineta, qui vit du RSA, s'inquiète: "il est premier de sa classe. Si on se retrouve à l'hôtel, il ne pourra pas travailler, on ne pourra même pas se faire à manger...". Alors elle l'a envoyé dans la famille, au Sénégal, pour ne "pas qu'il soit là".

Pour Benoît Filippi, économiste du logement et membre du réseau Stop aux expulsions de logement (Résel), l'expulsion de cette famille qui a toujours payé ses loyers enfreint la loi Alur, adoptée en mars 2014. Celle-ci prévoit que le juge peut "vérifier la réalité du motif du congé" et le déclarer "non valide si la non-reconduction du bail n'apparaît pas justifiée par des éléments sérieux et légitimes".

Dans le cas de Bineta, "la propriétaire met en avant une situation financière qui la met aux abois, mais elle possède plus de 35 logements, dont certains vacants, qu'elle pourrait vendre", expose M. Filippi, estimant que si elle s'en prend à la locataire, c'est une "mesure de rétorsion": la locataire l'avait contrainte à effectuer de coûteux travaux de lutte contre le saturnisme dans l'appartement.

Le Dalo pas respecté 

Comme Bineta, Jamal Y. aussi a éloigné ses enfants l'été arrivant, pour éviter qu'ils assistent à l'expulsion. Longtemps au chômage, il a cumulé 30.000 euros de dettes, qu'il a peu à peu remboursées: "aujourd'hui je leur dois 10.000 euros", explique-t-il. Mais pour Benoît Filippi, là aussi, le congé viole la loi notamment car le logement, examiné par le service technique de l'habitat, ne répond pas aux obligations de décence et de salubrité.

Comme Jamal et Bineta, des milliers de familles sont expulsées durant l'été. Certaines, comme Bineta, sont pourtant reconnues prioritaires au titre du droit au logement opposable (Dalo). La circulaire Valls/Duflot du 26 octobre 2012 avait d'ailleurs demandé aux préfets de "veiller à mettre en oeuvre systématiquement le relogement effectif du ménage" reconnu prioritaire Dalo avant l'expulsion.

Une circulaire "très insuffisamment respectée", a commenté le Défenseur des droits, Jacques Toubon, interrogé par l'AFP. Or l'expulsion de familles prioritaires Dalo est "contraire à deux droits fondamentaux: le droit au logement et le droit des enfants à être mis à l'abri". En conseil de Paris, en décembre 2015, la représentante du préfet de police de Paris avait dit "s'attacher à appliquer" la circulaire Valls/Duflot, tout en précisant que des "circonstances exceptionnelles" conduisaient la PP à procéder "très ponctuellement" à l'expulsion de ces ménages. Parmi ces circonstances, le refus d'une ou plusieurs propositions de relogement, les difficultés sociales graves du propriétaire, l'entrée dans les lieux par voie de fait, la sous-location, ou encore les troubles de jouissance.

Sollicitée, la préfecture de police de Paris n'a pas souhaité en dire plus. En 2014, en France, plus de 132.000 décisions d'expulsion ont été prononcées, et 59.357 commandements de quitter les lieux, selon les chiffres de la Fondation Abbé-Pierre. Dans plus de 11.000 cas, l'expulsion s'est déroulée "manu militari", une augmentation de 83% en 13 ans.

 


Expulsions, la honte - INFRAROUGE
 

sa publication.

 
 
Cedric Bellelis a

N°833---PUNK-L@ND
ThX A

 

 
 
YOUTUBE.COM
 
 n
 
WWW.LEPOINT.FR|PAR LE POINT, MAGAZINE
 
 
Plus Bure sera leur chute ... > Information > Violente expulsion du bois de Mandres : à quand un convoi d’opposant-e-s pour expuler la Préfecture et l’ANDRA ?
VMC.CAMP
 
 
 

06/07/2016

"Nous, ouvriers"

n

 
 
 
Photo de Chantal Joubertagricole.

 

 nHORS CONTROLE - Luttes d'hier et d 'aujourd'hui

 

Le passage de la loi travail en 49-3 en deuxième lecture à l’Assemblée nationale cet après-midi n’était pas une surprise. Valls s’en vantait déjà ce matin et le gouvernement se paye depuis quelques semaines le luxe de présenter ce nouveau coup de force contre la grande majorité de la population comme la preuve de sa « responsabilité » et invoquant Michel Rocard – incarnation du tournant de la rigueur en 1983 - et ses 28 usage du 49.3, pour un moyen « normal » de la Vème république. Le pôle des secteurs en lutte s’était donc préparé en amont, à travers un appel de nuit debout et de l’assemblée générale interprofessionnelle de Paris à un rassemblement devant l’Assemblée nationale à partir de 19 heures ce soir.

Un retour des luttes sociales d'hier et d'aujourd'hui

 
Bande annonce - Nous ouvriers
Dans les années 1960 au début des années 1980 : espoirs révolutionnaires, vagues de licenciments, crise énergétique, chômage... Et " enfin" Mitterrand Nous, ouvriers 3/3 - « … nos coeurs battent encore (1983 à nos jours)

 
"Nous, ouvriers" (épisode 3) - YouTube
 
 
La finance imaginaire, analogie du capitalisme La Finance imaginaire - Là-bas si j'y suis :  Extrait :On dénonce constamment le marché ( le marché financier ou les marché) , tout le temps dans le discours altermondialiste dans les marché. Le marché n'existe pas, c'est un accompagnement, comme le libéralisme. Le système économique réel , c'est le capitalisme. La politique qui l'accompagne , c'est le keynésianisme sous toute ses formes, mais c'est toujours l'Etat étroitement lié aux forces économiques dominantes. Et le discours d'accompagnement, c'est le libéralisme.
 
Raoul Nasri "j'aime pas trop bastamag qui nous inclue du rahbi (trop souvent à mon gout) ,mais je suis bien d'accord sur le fond....l'état d'urgence est un prétexte à trop de dérives"

nLe libéralisme, qu'il soit ou non qualifié de «néo», a pour but de faire totalement disparaitre le contenu social du concept «travail».
En ce sens, cette loi scélérate est un gage que lui donne l'actuel gouv'. En vu d'une disparition de toutes formes de contrôles, afin d'emmener les populations dans une totale insécurité :Pour la première fois depuis un demi-siècle, une manifestation syndicale est frappée d'interdiction à Paris. L'attitude du gouvernement vis-à-vis des opposants à la loi Travail et, surtout, le contenu de cette loi, montrent un durcissement en cours : pas celui de la CGT ou de « l'extrême gauche » mais « de l'offensive oligarchique dirigée contre les droits sociaux et économiques des citoyens ». Car derrière la loi de Myriam El Khomri, c'est un nouvel ordre social qui pointe. Un ordre où les plus fragiles devront être les plus flexibles, pour le seul bénéfice du taux de marge des entreprises et de leurs actionnaires. Pourquoi la loi Travail et les interdictions de manifester révèlent une radicalisation de... (...) BASTAMAG.NET
 

1000 comparer a ce que nous étions dans la manifestation statique et stérile , c'est peu. et stérilemalheureusement je pense que les mobilisations statiques ramollis beaucoup de manifestants qui ont préféré faire bronzette a bastille ou rentrer dans des discours interminables sur Bruxelles plutôt que de partir au plus pressé a Assemblée Nationale

 
 Tout ce dispositif vise clairement à décourager celles et ceux qui ne sont pas prêts à lâcher la lutte contre la loi travail et son monde. L’été approchant, et la loi adoptée, le combat continue désormais pour son abrogation et il y a urgence à ce que les directions syndicales appellent à une journée de grève et de manifestations interprofessionnelle pour le début du mois de septembre, et posent un plan de lutte pour l’été.
 
Donc (pour celles et ceux qui avaient encore espoir en leur députés ou qui croyaient encore que nous étions en démocratie), la motion de censure n est pas déposée a cause des traites habituels de radicaux de gauche, baylet en tête. A la rue de renverser ce pouvoir corrompu et il ne reste pas beaucoup de temps pour changer de système (pas juste de gouvernement ou de teinte de couleur politique), bientôt ça sera pire.
 
Photo de Marie Astrid Gras.
 
 Dans le Monde Les mesures drastiques d'austérité imposées en Grèce pour assainir les finances publiques du pays se sont accompagnées d'une explosion des suicides, des meurtres et d'une détérioration de la santé publique, selon une étude américano-grecque, publiée jeudi 18 avril.
Le taux de mortalité résultant de suicides et d'homicides a augmenté de 22,7 % et de 27,6 % respectivement de 2007 à 2009 surtout parmi les hommes, précisent les auteurs de ce rapport publié dans l'American Journal of Public Health, en se basant sur les statistiques du gouvernement. Ils ont aussi constaté un accroissement du nombre de cas de troubles mentaux, d'abus de drogue et même de maladies infectieuses provoquées par le virus du Nile occidental et du sida.
 
"Effectivement, nous sommes au cœur de ce paradoxe : c’est parce que nous ne sommes pas grand chose pour cette société que nous en sommes quelque part, un peu libérés. Nous on n’a pas misé un kopec sur ce monde alors on a pas besoin de faire l’autruche à mesure qu’il s’enfonce. Si on y réfléchit, on ne lutte pas contre la précarité mais à partir d’elle.
Alors il va falloir leur dire à tous ces gens qui s’inquiètent pour nous ou de nous : on n’a pas peur de l’avenir, c’est votre avenir qui a peur de nous. Ce n’est pas nous qui avons peur de la rue, du changement, du soulèvement. Nous, on n’a pas peur de perdre notre boulot ou nos repères, nos petits privilèges et notre confort. Nous en s’en fout complètement de votre monde, ce qu’on veut, c’est tenter quelque chose, quelque chose de nouveau, d’inédit, d’improbable. Et vous nous ferez pas croire que le résultat pourrait être pire que le merdier que vous nous avez légué. « Mais qu’est-ce que vous proposez ? » foutez-vous la au cul votre question. Non seulement il faudrait que nous soyons jeunes et cons mais en plus « jeunes à proposition ». La vie c’est pas un clip pour la présidentielle, on ne propose rien, on invite, au bouleversement, au soulèvement, à l’insurrection. Des idées on en a et on en aura et ça tombe bien car vous allez mourir bien avant nous".

 
 
REVOLUTIONPERMANENTE.FR
 

 
 
n Nous, ouvriers , n La finance imaginaire  Par Enkolo dans Accueil le
"Nous, ouvriers"Créé le mercredi 06 juillet 2016
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu