Avertir le modérateur

11/12/2016

.geants.du.net.ennemis.d.etat.

 

 

Comment les géants du net veulent libéraliser la société special.investigation."geants.du.net.ennemis.d.etat"  sur Daylimotion et youtube  .Enquête sérieuse, qui montre que les géants du net sont entrain de détrôner les rois de la finance cf post de Nicolas Hernandez

 


 

 revolution. com - No one is innocent : 

 Dans l'émission de spécial investigation, l'émission qui contre enquête notre monde : Aujourd'hui les entreprises comme google, Facebook, tweeter - les entreprises réputées les plus cool de la planète - bureaux sumpa, ambiance créatives, boulots sympa. Le rève avec le soleil de la Californie en prime... Mais aujourd'hui les géants de l'Internet font polémiques jusque dans leurs fief californien de la Silicone Valley. Sur place , nous avons découvert l'envers du miracle économique 2.0 : Destruction d'emplois, expulsion, pauvreté en hausse... Ils nous démontre aussi dans ce très bon reportage l’égoïsme de ces géants du net . A San Francisco, Tweeter ne veut plus payer d’impôt locaux, Facebook a privatiser le commissariat du quartier, quand a Google et Apple , ils utilisent les infrastructure de la ville pour faire circuler leurs buses privés.... La population est furieuse. 

Spécial investigation - Émission du 30 Novembre ... - YouTube
 

>special.investigation.geants.du.net.ennemis.d.etat.do...

 

 A écouter :
Serge Halimi - Le Grand Bond en Arrière [HD]

1444-special.investigation.geants.du.net.ennemis.d.etat ... - Dailymotion

Quand on parle de Facebook et de son entrée en bourse, on pense bien sûr immédiatement à Mark Zuckerberg, dont la success story fait fantasmer tous les jeunes startupers de la planète. Mais quel est son poids réel dans Facebook, et comment sont réparties les parts du capital de la société, ou en tout cas comment l’étaient-elles avant Wall Street ? Qui sont ces actionnaires devenus millionnaires ou milliardaires parce-qu’il ont un jour cru dans le potentiel du réseau social, ou parce-qu’ils ont eu la chance de travailler avec Zuckerberg à ses débuts ?
Voici les 20 premiers actionnaires de Facebook ...

A qui appartient Facebook ?Facebook est en bourse, mais sait-on exactement quels sont ses actionnaires les plus importants?PRESSE-CITRON.NET

 

Les tout puissants de la nouvelle économie veulent aujourd'hui jouer un rôle politique et ils ont un programme : Plus de services publics, plus d'impots, plus de frontières . Une nouvelle révolution qui reformatera le monde pour leurs plus grands bénéfice. 

 

 Alexandre G : « Les dirigeant de ces boîtes sont libertariens. Je sais parfaitement ce dont tu parles. C'est pas la peine de m'en poster une tartine sur le sujet, j'ai écris dessus à de nombreuses reprises. Mais concernant les GAFA, comme on dit (Google, Amazon, Facebook, et Apple), leurs dirigeants sont libertariens. Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon, finance un des plus puissants think tank libertariens US : Reason (http://reason.com/.../06/jeff-bezos-and-the-great-beyondi...). Les dirigeants de Google, de leur côté, voudraient voir l’avènement d'une société transhumaniste et libertarienne. Quant à Steve Jobs, il était aussi libertarien. Leur idéologie est bien pire que le néo-libéralisme ».

 

 

 Ils poursuivent ce que dénonçait déjà Serge Halimi. Entretien avec Serge Halimi, journaliste au mensuel le Monde diplomatique, autour de son livre "Le grand bond en arrière" (Editions Fayard).
Comment est-on passé à un nouveau capitalisme orienté par les seuls verdicts de la finance ?
Emission France Inter "Là-bas si j'y suis" de Daniel Mermet, première diffusion le vendredi 2 juillet 2004.
"Le prix du reniement" , "Flamme bourgeoise, cendre prolétarienne" - Monde 

 

 Ce que l'on appel le néolibéralisme a conquis la planète entière à la façon d'un empire mondiale qui aurait imposé une hégémonie politique, économique et culturelle et médiatique. Les moindre recoins depuis des années. Chaques jours, chaques matins ont nous répètent qu'ils s'agit là de phénomènes naturelles, incontournable et sans alternatives possibles. Tout juste peut on réguler "un petit peu" , humaniser un petit peu , judiciariser un petit peu. 

 

Des contre feu sont allumés, des mouvements se font entendre  pour lutter contre cette révolution ultralibérale ou libertarienne. Ce qui manquait, c'est de comprendre les mécanisme idéologique. Car bien entendu, il n'y a rien de naturelle, là dedans. Tout cela, ce sont des idées - des idées politiques - qu'il y a derrière tout cela. Il y a bien sur une volonté et Serge Halimi 

 

Est ce que l'Etat est susceptible de canaliser la folie du capitalisme?

 

L'Etat a souvent aider le capitaliste a se développer et le protège contre ses politiques autodestructrice ( ex les années 20). Le petit patron n'est pas content, mais il a besoin de l'Etat. A l'époque d'Hayek, l'Etat est assez fort ( ex le plan Marshall). On ne verra plus maintenant des interventions de l'Etat pour protéger le capitaliste. 

 

L'idée d'une utopie libéral " par Serge Halimi... On pense a une utopie sociale, mais pas le cas ici.

 

Nous avons des personnes comme Hayek, Tchatcheur Reagan qui disent que les crises proviennent d'un trop contrôle de l'Etat..... Ils disent donc qu'il faut revenir a un retour au libre échange

A écouter : Serge Halimi - Le Grand Bond en Arrière [HD]

Le droit capitaliste du travail

Les protections accordées aux salariéEs par la réglementation du travail ne doivent pas masquer les contradictions d’un droit tout aussi...

A lire aussi

 Chantal Joubert Agricole, Yannis Youlountas, Jacques Ricau : 

geants.du.net.ennemis.d.etat - L'indigné Révolté

geants.du.net.ennemis.d.etat" - Citizen Khane

 geants.du.net.ennemis.d.etat - Citoyenactif

10/12/2016

Les années Obama

 

Documentaire Obama, l'homme qui voulait changer le monde : 'Obama, l'homme qui voulait changer le monde', demain dans Grand Format à 22 h 00 20 heures : [émission du 5 novembre 2008]

 

Les années Obama ( (1/4) , (2/4, 3/4,  (4/4)) - ARTE

 Dailymotion

 

 

Norma Percy a pourtant toute sa tête. Décrocher une interview de Barack Obama, c'est précisément le genre de prodige que cette productrice-réalisatrice multi-primée est capable de réaliser. Aux côtés de Brian Lapping, légendaire camarade de jeu avec qui elle confectionne des morceaux d'anthologie télévisuelle depuis plus de trente ans, elle a obtenu mille entretiens impossibles : avec Slobo­dan Milosevic (Yougoslavie, suicide d'une nation européenne), Bill Clinton, Tony Blair (Irlande, fin de partie), Yasser Arafat, Ariel Sharon (Israël et les Arabes, une paix insaisissable), Hachemi Rafsandjani, Jimmy Carter (L'Iran et l'Occident),Colin Powell, Dick Cheney (Irak, dans les coulisses d'une guerre)... Et Barack Obama, donc, premier président en exercice bientôt épinglé sur son tableau de chasse.

 

Les années Obama (1/4) - ARTE - YouTube

Les années Obama (2/4) - ARTE
 

 

 


Les années Obama (3/4) - ARTE
 

 

 

 

 
 

3. La guerre à reculons
Acte III : comment, en dépit des espoirs que son discours, au Caire, a soulevés dans le monde arabe, Obama va échouer à sortir les États-Unis du bourbier créé au Moyen-Orient par la guerre de George W. Bush en Irak. .



 Les années Obama (4/4) - ARTE

 

 

 

Barack Obama et ses conseillers relatent au jour le jour les péripéties d'une présidence qui voulait changer l'Amérique. Une immersion documentaire inédite dans la réalité de la Maison-Blanche. Acte III : comment, en dépit des espoirs que son discours, au Caire, a soulevés dans le monde arabe, Obama va échouer à sortir les États-Unis du bourbier créé au Moyen-Orient par la guerre de George W. Bush en Irak et Syrie.Alep, tache indélébile de l'héritage Obama - La politique syrienne du président américain a été faite d'hésitations et d'erreurs de calcul.

Ce sera la tache noire de son bilan de politique étrangère. Un déshonneur qui restera dans l'histoire. Bill Clinton avait quitté la Maison-Blanche courbé par le fardeau que faisait peser sur lui sa décision de ne pas intervenir pour faire cesser le génocide du Rwanda, en 1994. Barack Obama portera sans doute comme une pierre l'agonie d'Alep et la destruction de la Syrie. Un ennieme sommet syrien

Depuis le début de la crise au printemps 2011, la politique syrienne du président américain a été faite d'hésitations et d'erreurs de calcul. Obama a refusé de soutenir franchement la rébellion au début de la guerre, politiquement et militairement, alors même qu'il avait demandé le départ de Bachar el-Assad dès 2012. Il a renoncé au dernier moment à faire respecter sa ...

Au Coeur De La Maison Blanche Barack Obama - l'indigné révolté

L'oeil de Moscou -09/11/2016 Quel président pour l'Amérique ?

26/11/2016

James Dean par Dennis Stock ou la naissance d'une icône

James Dean par Dennis Stock ou la naissance d'une icône Portfolio | En photographiant le jeune acteur, Dennis Stock a contribué à la construction du mythe. En posant pour lui, James Dean l'a consacré portraitiste. A l'occasion de la sortie de "Life", d'Anton CorbijnLIFE Bande Annonce ((Biopic James Dean - 2016) - YouTube ) 15 images d'une série iconique.James Dean (FULL MOVIE) - YouTube



 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu