Avertir le modérateur

17/04/2016

La Morale Anarchiste

N

Pas d'inquitétude, nous avons les molécules et des programmes pour les rendre heureux !

 
Photo de Ramdane Issaad.

 

 « élections. la preuve en directe ceux qui étaient venu nous faire la moral avec du "tout sauf sarkozy" ce retrouvent avec un gouvernement du même acabit , loi macron, loi el-khomrietc 

nLes Sales Majestés - Sois pauvre et tais-toi ! , A lire "Paradis fiscaux : le casse... Nouveau Parti d'Emmanuel Macron , A droite toute -

Assez de ces formules ambiguës, telles que le « droit au travail », avec laquelle on a leurré le peuple , et cherche encore à le leurrer. Ayons le courage de reconnaître que l’aisance, désormais possible, doit se réaliser à tout prix.

Tout autre sera le résultat si les travailleurs revendiquent le droit à l’aisance ! Ils proclament par cela même leur droit de s’emparer de toute la richesse sociale ; de prendre les maisons et de s’y installer, selon les besoins de chaque famille ; de saisir les vivres accumulés et d’en user de manière à connaître l’aisance après n’avoir que trop connu la faim. Ils proclament leur droit à toutes les richesses — fruit du labeur des générations passées et présentes, et ils en usent de manière à connaître ce que sont les hautes jouissances de l’art et de la science, trop longtemps accaparées par les bourgeois.

 

Et en affirmant leur droit à l’aisance, ils déclarent, ce qui est encore plus important, leur droit de décider eux-mêmes ce que doit être cette aisance, — ce qu’il faut produire pour l’assurer et ce qu’il faut abandonner comme sans valeur désormais.

 

Le droit à l’aisance c’est la possibilité de vivre comme des êtres humains et d’élever les enfants pour en faire des membres égaux d’une société supérieure à la nôtre, tandis que le «droit au travail » est le droit de rester toujours l’esclave salarié, l’homme de peine, gouverné et exploité par les bourgeois de demain. Le droit à l’aisance c’est la révolution sociale ; le droit au travail est tout au plus un bagne industriel.

 

Il est grand temps que le travailleur proclame son droit à l’héritage commun et qu’il en prenne possession.

https://fr.wikisource.org/wiki/Paroles_d’un_révolté
http://kropot.free.fr/Kropotkine-pain.htm

 

 
 
 
Photo de No pasaran oi.
 
Ce qui représente la coquette somme de 1,238 milliards d'euros... Plus d'un milliard pour 16 entreprises... Et pas une création d'emploi bien au contraire.   ù est......
COLIBRINFO.BLOG4EVER.COM
 
Le FN comme d'autres partif rançais a signer le " secret d'affaire" après le scandale des panama Papers pour préserver le lobby du patronat
 

La Morale Anarchiste Créé le dimanche 17 avril 2016 22:0

L’anarchisme contre le marxisme

Publié le 8 Avril 2016

http://cgt.ales.over-blog.com/article-cice-cadeau-immense...

Les effets « néfastes » des 10 Milliards versés depuis…
CGT.ALES.OVER-BLOG.COM|PAR UNION LOCALE CGT ALÈS
 

16/04/2016

Violence

n

 

réflexion de E Malatesta sur la violence révolutionnaire:
contre le terrorisme - contre le pacifisme  la publication de Flores Magon.

L’image contient peut-être : 1 personne, texte
 
 
un lien.Un rapport d'Amnesty International accuse la France d'avoir profité de la menace terroriste pour justifier des politiques d'ordre public plus restrictives et disproportionnées.

 la photo de Ballast.

 
 « Dialogue citoyen »
(Cliente en terrasse d'un café venue protester contre les éclaboussures de lacrymo ; 14 avril 2016, Paris, par Jan Schmidt-Whitley/CIRIC)  Page FB du photographe :

 
 
é14 avril 2016 – Au niveau de l'avenue Jean Jaurés et de la rue Bouret dans le 19e arrondissement de Paris, la police avait enfermé environ 250 manifestants pour la plupart des étudiants. La cliente d'un restaurant qui était assise à une table à l'extérieur s'est ainsi retrouvée prise au piège sans possibilité de sortir. Après avoir reçu du gaz lacrymogène lancé par les CRS, elle s'est approchée d'eux très énervée sans toutefois représenter un danger pour quiconque. Un CRS s'est alors avancé pour la frapper violemment. Paris, France".
Edit: apport de précisions dans la légende.
All rights reserved Jan Schmidt-Whitley/CIRIC
 
Selon l'express : l n'est pas si fréquent d'avoir des images de violences policières. Il est encore moins courant qu'elles fassent le tour des internets. Comme cette photo d'un CRS, prise par un photographe indépendant, jeudi 14 avril. On l'y voit assèner un violent coup de pied à une cliente d'une terrasse de café, venue se plaindre des lacrymogènes catapultées à tout va, en marge des cortèges contre la loi Travail. Par l'entremise du mot-dièse #PoseTonCRS, l'image est devenu virale sur Twitter, Donnant lieu à de très nombreuses parodies, parfois absurdes.
 
 

À force d'entendre dire que les étudiants sont des casseurs qui manifestent sans raison un CRS y a cru. ‪#‎PoseTonCRS‬ , Le CRS, la jeune femme, le coup de pied et la viralité BIGBROWSER.BLOG.LEMONDE.FR, #PoseTonCRS: quand la violence policière tourne au mèmePar Paul Conge, publié le

« ompagnie Républicaine ?C'est comme ça que la République éduque ceux qui sont sensés nous protéger.?Le Ministre de l'intérieur doit s'expliquer! »

 

t« L'étudiante de 24 ans, prénommée Tamara, a l'intention de porter plainte.

Elle a bien raison de porter plainte. Il faut sanctionner ces brutes épaisses qui se croient tout permis mais aussi ce pouvoir qui, comme Caseneuve, justifie cette répression aveugle et injuste. »

Yves Rossihttps://www.facebook.com/sandrine.lucain/posts/1020463773...

 
 Loi El Khomri: tension accrue à Rennes 2" Plus de 200 étudiants de l'Université Rennes 2 ont protesté samedi, dans un communiqué, contre l'évacuation la veille, par les forces de l'ordre, d'un amphithéâtre occupé depuis près d'une dizaine de jours dans le cadre de la mobilisation contre la loi travail. 

Dans ce texte, signé nominativement par 238 d'entre eux, les étudiants "condamnent fermement" cette intervention menée par "près de 90 gendarmes et policiers pour faire évacuer la vingtaine d'étudiant.e.s qui occupait l'amphithéâtre". Ils accusent notamment le président de l'université, Olivier David, d'avoir "délibérément fait le choix d'un recours à la force aussi inutile que disproportionné" en demandant cette évacuation "sans aucune concertation avec les élus étudiants, ni avertissement". 

Selon eux, "les étudiants présents dans cet amphithéâtre ne menaçaient en rien la reprise" des cours prévue lundi prochain puisque, "au contraire, l'assemblée générale avait acté un retour à la normale en ne reconduisant pas le blocage (de l'université) pour la rentrée". "De surcroît une telle décision est une nouvelle attaque intolérable à la sanctuarité des campus universitaires, pourtant défendue par le SNESUP, syndicat dont Olivier David est membre, écrivent-ils.

Ils accusent aussi la direction de l'université d'avoir, "en collaboration avec les services de police permis et organisé la destruction et la confiscation de l'intégralité du matériel" des étudiants mobilisés contre la loi El Khomri. Les étudiants annoncent une nouvelle assemblée générale dès lundi midi à Rennes 2."
  
 
Ce vendredi 15 avril, plusieurs lycées de Montpellier étaient bloqués afin de poursuivre le mouvement contre la Loi Travail. Alors que la veille, plusieurs milliers…
 

Gazés, traqués, matraqués, tabassés, blessés : une répression sans précédent à Montpellier contre les lycéens. azés, traqués, matraqués, tabassés, blessés : une répression sans précédent à Montpellier... SCALP34.WORDPRESS.COM ; Le CRS, la jeune femme, le coup de pied et la viralité - PartagerBIGBROWSER.BLOG.LEMONDE.FR

 

Ca chauffe en banlieue ! (et on en parle moins...)

Big up aux lycéens de Colombes, Nanterre, Levallois, Villeneuve-la-Garenne, Clichy, Le Blanc-Mesnil, Aulnay, Tremblay... les meilleurs ! On vous attend en tête de la manifestation de jeudi - lieu et horaire seront publiés d'ici ce soir.

‪#‎FullSupport‬ ‪#‎JeunesEtDéters‬

Premier article de la presse mainstream : http://www.ouest-france.fr/…/nouveaux-incidents-dans-plus...

Deuxième article de la presse mainstream :http://www.europe1.fr/faits-divers/mouvement-lyceen-nouvelles-interpellations-en-banlieue-parisienne-2717704 

nDaniel Voguet Compagnie Républicaine ?C'est comme ça que la République éduque ceux qui sont sensés nous protéger.?Le Ministre de l'intérieur doit s'expliquer!
 

 

la publication de Benjamin FilarskiBenjamin Filarski - Hier, à ·15:20 Hier soir Baptiste ( émoticône wink ) l'étudiant de Paris 8 a été libéré après son audience devant le tribunal correctionnel au Palais de justice de Paris. Une dizaine de ses camarades et professeurs l'attendaient à sa sortie pour l'accueillir. Paris le 14 avril 2016© Benjamin Filarski / Hans lucas

 

la photo de Action Antifasciste Marseille.


 "Marseille Les fachos de "action française" dispose de gros moyen de police pour faire leurs actions de propagande fasciste"
 
Action Antifasciste Marseille ·

Les roycos protègées par les crs . ‪#‎larepubliqueprotegelesroyco‬
En live rue navarin

 

Vendredi 15 avril 2016 Chômeurs, précaires face à la loi El Khomri Mercredi 13 avril, les chômeurs et précaires de Marseille ont une nouvelle fois envahi les bureaux de Pôle Emploi à l’agence de la Belle de Mai.


Béa Ausardia
 
"Depuis des mois, et malgré un "arrêt" clair et net du Conseil d’Etat le 5 Octobre 2015, Pôle Emploi fait à la fois sa loi et son application, en retenant d’autorité et sans aucune justification comptable les supposés trop perçus… Avec comme conséquence d’étrangler les chômeurs et précaires incapables de gérer un budget absolument imprévisible et à la merci de l’arbitraire de Pôle Emploi.

Arbitraire, il faut le dire, lié à la sous-traitance massive au privé du calcul des indemnités, comme de la gestion numérique des documents justificatifs, et donc de l’incapacité absolue des agents à faire eux-mêmes les calculs pour les chômeurs, ils n’ont plus ni les éléments, ni la méthode utilisée !!!

On est en plein Kafka – les précaires trinquent !

La loi El Khomri va autoriser Pôle Emploi à procéder comme bon lui semble, en remettant en cause la décision du Conseil d’Etat, qui est un point d’appui pour refuser les prélèvements, les sommations d’huissier, pour exiger, au minimum, des justifications claires et précises…
Nous publions ci-dessous le communiqué du Comité des Chômeurs et Précaires CGT de Marseille Centre pour leur action, accompagné du tract réalisé pour l’occasion."

 

Selonla publication de France Inter.Un collectif d'avocats s'est formé pour venir défendre les militants interpellés, en garde à vue ou en procès en comparution immédiate.‪#‎NuitDebout‬ ‪#‎JusticeLeague‬ Nuit Debout et la défense collective : Ils s'appellent le DEF COL, le groupe de défense collective, constitué par les militants contre la loi travail. FRANCEINTER.FR 

L'état d'urgence "dévoyé", selon Amnesty

Entre violence policière "disproportionnée" et liberté de manifester entravée, l'état d'urgence, en vigueur depuis dix-huit mois en France dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, a été "dévoyé", dénonce Amnesty international dans un rapport paru aujourd'hui. Décrété le 13 novembre 2015 au soir des attentats de Paris et Saint-Denis (130 morts) pour contrecarrer de nouvelles attaques jihadistes, ce régime d'exception, qui donne davantage de pouvoir aux autorités administratives a été employé de manière "abusive", pointe ce rapport intitulé "Un droit, pas une menace : restrictions disproportionnées aux manifestations sous couvert d'état d'urgence".Alors que, selon le ministère de l'Intérieur, 336 policiers et 45 gendarmes ont été blessés en encadrant des manifestations, "certains manifestants voulant en découdre physiquement avec les forces de l'ordre", des centaines de protestataires pacifiques ont été blessés par ces dernières, du fait de leur recours "excessif et non nécessaire à la force", déclare-t-il. Interrogé par Amnesty, les Street medics, un mouvement informel de secouristes, ont évalué à mille le nombre de manifestants qu'ils ont dû soigner de ce fait. Quelque 102 manifestants ont déposé plainte auprès de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) ou de la gendarmerie (IGGN), qui ne constituent que "la partie émergée de l'iceberg", selon le rapport.

L'état d'urgence, déjà prolongé à cinq reprises, devrait être reconduit jusqu'au 1er novembre. Si la mesure est votée et va à son terme, la France aura connu 23 mois consécutifs sous ce régime d'exception, un record.

Le Conseil constitutionnel examine cette mesure de l’état d’urgence, dont Amnesty International dénonce l’usage massif et abusif dans un rapport publié le 31 mai
LEMONDE.FR
 
 

Chômeurs, précaires face à la loi El Khomri - Où va la CGT ?

Et une nouvelle fois à l’ordre du jour,...

OUVALACGT.OVER-BLOG.COM|PAR EUGÈNE

Les prisons, principale source de radicalisation

Les derniers chiffres sur la population carcérale ont été publiés hier. Ils montrent que les prisons françaises n'ont jamais autant été remplies : 69.430 personnes sont détenues, pour un peu plus de 58.000 places. Selon Pierre Botton, ancien détenu et fondateur de l’association "Ensemble contre la récidive", ce problème en entraîne un autre : la radicalisation de certains prisonniers.source Le Figaro , google 

» Lire aussi - Prison : le plan d'Urvoas pour faire face à l'afflux de détenus radicalisés

Invité aujourd'hui sur Europe 1, il a fustigé l'inaction des politiques en la matière. "Aujourd'hui, des petits délinquants entrent pour des consommations de cannabis, des petits deals et ressortent en bêtes sauvages avec des kalachnikovs", étaye Pierre Botton.

D'après lui, la solution pour éviter la radicalisation est de ne pas mélanger les détenus. "Vous ne mélangez pas quelqu'un qui a consommé du cannabis, quelqu'un qui a fait un délit routier avec un grand braqueur, quelqu'un déjà radicalisé ou un violeur". Il ajoute : "La moyenne de détention est de cinq mois. Combien de temps tient-on à quatre dans une cellule avec des personnes qui disent 'tu ne regardes pas cette image parce que c'est mécréant', 'tu n'écoutes pas cette musique parce que c'est mécréant' ? "

Le fondateur de l'association "Ensemble contre la récidive" en appelle aux politiques. "Je n'ai pas vu un seul candidat à la présidentielle venir voir ce qui se passait en prison aujourd'hui, c'est pourtant cela la sécurité des Français", regrette-t-il. Dans leurs programmes les candidats à la présidentielle François Fillon, Marine Le Pen et Emmanuel Macron promettent d'augmenter le nombre de places de prison."

Un faux débat selon lui : "Si ce sont des places de prison qui vont être livrées dans dix ans, cela ne sert à rien. Nous, ce que nous souhaitons, ce sont des places pour des gens qui ont par exemple un problème d'alcool et ont commis un délit routier. Il faut les mettre dans des conditions afin qu'ils puissent se réinsérer, qu'ils travaillent, qu'ils payent un loyer. Le courage politique, c'est parfois de prendre des décisions qui ne sont pas dans le sens de l'opinion mais qui vont avoir des résultats."

LIRE AUSSI:

» Prison: ouverture du premier quartier d'évaluation de la radicalisation

» Des détenus radicalisés ont été dispersés dans plusieurs prisons

Le business de la peur / intégrale Créé le samedi 02 janvier 2016

La Domination policière - Mathieu Rigouste Créé le samedi 06 février 2016


11 - L'État assassine - Assassin - B.O. La Haine - 1995



11 - L'État assassine - Assassin - B.O. La Haine - 1995

A voir ce très bon film Ma 6 T Va Crack er

 

"Je suis encore choquée" : la jeune femme frappée par un CRS à Paris témoigne FRANCETVINFO.FR

'État assassine - Assassin - B.O. La Haine  - blog L'Indigné Révolté

Violence - blog CitizenKhane Le 16 avril 2016 à 14h43

Violence -Chimulus  Le 16 avril 2016 à 10h08

la vidéo de Les trollétaires du Palais U. Les militaires et les policiers contre les manifestants qui c'était dispersés à Strasbourg (à partager en masse)

EAST PUNK MEMORIES Créé le lundi 08 février 2016

They live Créé le vendredi 01 janvier 2016

État d'urgence : l'État policier pour éluder tout bilan critique Créé le samedi 26 décembre 2015

La Marine Créé le mardi 25 août 2015

PUTA GUERILLA - sans papiers - police and thieves Créé le mardi 25 août 2015

Rebel Anthology Créé le dimanche 02 août 2015

Punk un jour, punk toujours Créé le samedi 01 août 2015

26/03/2016

le projet EuropaCity

n

 Bonjour

 

En France, près de trois milliards de personnes franchissent les portes des centres commerciaux chaque année. Des dizaines sont en construction. Les promoteurs immobiliers rivalisent d'ingéniosité pour en concevoir de toujours plus grands. Mais le modèle français, importé des Etats-Unis dans les années 1960, se fissure. La consommation ne suit pas toujours. Des friches apparaissent un peu partout dans l'Hexagone et inquiètent les élus. Des citoyens lancent des recours pour empêcher leur ouverture.

Centres commerciaux : la grande illusion - Documentaire 2015

N’oubliez pas de la partager avec vos connaissances en diffusant le lien ci-dessous :

http://nonaeuropacity.wesign.it/fr

Vous pouvez également faire un don pour soutenir. 

Imaginé depuis plusieurs années par le groupe Auchan, le projet EuropaCity est sur le point de devenir réalité. Le débat public portant sur la construction de cette ville artificielle entièrement dédiée à la consommation et aux loisirs vient de s’ouvrir. Retour en images sur un chantier hors du commun.

80 hectares de superficie sur lesquels s’étaleront 23.000 mètres carrés de commerces, 20.000 mètres carrés de restaurants, des salles de spectacle, un aquarium… et même, accrochez-vous, une piste de ski. Bienvenue à EuropaCity, le projet immobilier de tous les superlatifs que le groupe Auchan entend implanter d’ici 2024 à Gonesse dans le nord-est de Paris. 

Dix ans après les premiers plans, le débat public portant sur ce chantier unique en son genre s’est ouvert jeudi. Non sans s’attirer les foudres de nombreux opposants locaux qui lui reprochent notamment de mettre en péril les terres agricoles.

Il faut dire aussi que l’implantation soudaine de ce projet pharaonique à 3,1 milliards d’euros – financés par l’enseigne d’hyper et le groupe immobilier chinois Wanda – a de quoi déboussoler. Centre commercial ? Parc d’attraction ? EuropaCity est un véritable ovni qui ne ressemble à rien de ce qu’on connaît.

Si Auchan aime à définir le lieu comme un futur quartier de vie, avec ses centres d’expo, ses rues, ses transports, ses espaces verts, sa ferme urbaine… le nouvel ensemble sera, aussi et surtout, un temple de la consommation qui vise à attirer près de 31 millions de visiteurs chaque année. Placé sur une zone stratégique, le site bénéficiera à terme de la future ligne de métro du Grand Paris qui le placera à 24 minutes de la gare Saint-Lazare et 7 minutes de l’aéroport Charles de Gaulle. Et pour que chaque touriste soit incité à prolonger son séjour, la ville artificielle accueillera 2.700 chambres d’hôtels ! On s’y voit déjà…

 En attendant, découvrez, en images, à quoi ressemblera le projet

Guillaume Chazouillères 

Au coeur d’EuropaCity, futur temple la consommation hors normes aux portes de Paris ! 17/03/16 à 17:12

économie et communisme anarchiste : CONSOMMATION ET PRODUCTION

Globalia de Jean Christophe Ruffin - l'indigné révolté

Articles de l-indigne taggés "Globalia" - l'indigné - Skyrock ...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu